Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

roche verte trouvée bord de mer Estérel


kurtd7783
 Share

Recommended Posts

C'est un conglomérat à galets de socle, rhyolite, ..., qui débute la "formation du Mitan" (formation sédimentaire formée de pelites et de grès feldspathiques roses ou verts)
D'évidence il ne s'agit pas de rhyolite (fluidale ou non) même si elles ne sont pas loin

 

Citation

il ne faut pas oublier que nous juste au bord de l appareil volcanique du reyran

 

Les volcans d'Agay, d'AIgue-Bonne et de Castelli sont tout de même beaucoup plus proches que la vallée du Reyran ou il n'y a pas (de mémoire) de volcan !

Link to comment
Share on other sites

merci pour cette petite orientation, les volcans d’aigues-bonne et castelli sont en effet très proches, et il y a beaucoup de rhyolite et d'arkose dans ce secteur, ce qui est vraiment impressionnant c'est cette couleur verte de roche.

Surement des grès feldspathiques verts alors. L' oxyde de fer donnerai cette couleur rouge à tous ces grains. Mais comment ces grès feldspathiques verts ont pu arriver ici, sur une zone très concentrée ???

 

merci pour toute votre réponse. 

Link to comment
Share on other sites

Le fer n'a rien à voir avec le rouge ni avec le vert, des argiles en sont responsables
Ce n'est pas un grès mais un conglomérat, un genre d'éboulis fossilisé, c'est pourquoi il y a dedans des débris d'autres couches.
Que la zone soit concentrée n'est qu'une illusion car ces conglomérats se retrouvent souvent à la base de la formation du Mitan, parfois assez étendus souvent moins
D'ailleurs ta photo ne le montre pas mais c'est juste la zone de contact entre cette formation pélitique au nord et les rhyolites (fluidales ! ;)) p7 et p5 au sud, et si l'urbanisation n'était pas là on verrait un petit bout de ces pélites à traces de reptiles (pas par là mais ce sont les mêmes ...)

Link to comment
Share on other sites

C'est bien une histoire de fer!

 

"La couleur rouge

 

La couleur rouge est liée à l'hématite (oxyde de fer, Fe2O3) présente dans le ciment des arkoses et les faciès silto-pélitiques. Différentes hypothèses sont avancées quant à l'origine de ce pigment.

les séries volcaniques rouges de l'Estérel avaient acquis leur coloration rouge par dévitrification des rhyolites potassiques qui libèrent ensuite le pigment hématitique rouge (Bourcarut, 1971). 

 

 La couleur verte

Les teintes vertes sont liées à des phyllosilicates dans lesquels le rapport Fe3+/Fe2+ est élevé, donnant des niveaux réduits. Cette réduction peut se présenter également sous forme de taches verdâtres développées autour d'un nucléus pyriteux (sulfure de fer, FeS2) produite lors de la diagenèse ou légèrement postérieurement, lors d'un aplatissement tectonique (taches dans la surface de schistosité). Dans le bassin tantôt inondé, tantôt asséché, des flaques permanentes développent des couleurs vertes et violettes, liées aux sols hydromorphes et à la matière organique, dans une ambiance de confinement général dans laquelle se forment et se conservent l'illite, la chlorite et la montmorillonite (minéraux argileux). Ce qui pourrait correspondre à des sites mal drainés ou des sols hydromorphes (pseudogleys ou gleys) à engorgement temporaire ou permanent (milieu confiné euxinique)."

 

Extrait d'un texte de APBG.

Link to comment
Share on other sites

Faut plus citer Boucarut mon pauvre c'est dépassé :mortderire::mortderire:
Dans la notice de la carte géol il est question d'argiles diversement colorées selon le milieu de mise en place, vert en milieu lacustre. Point de citation d'ions fer ...
Et elle ne date pas de 1971 mais est bien plus récente ;)
(attention je ne parle que de la formation du Mitan !)

Link to comment
Share on other sites

Pour ce qui est de la couleur rouge des rhyolites de l'Esterel, je ne vois pas en quoi Boucarut est dépassé.

Prenons un extrait de Gondolo (Thèse 1989) sur les rhyolites  en notation Boucarut. 

"Le niveau A1

...

.... L'analyse des opaques a révélé essentiellement la présence d'hématite, et plus rarement de la goethite.

La pâte est felsitique formée de quartz, de feldspath potassique et d'hématite.

...

les niveaux A5 et A7

...

Des ferromagnésiens : totalement rétromorphosés en hématite et goethite.... Décrit par Boucarut comme hématite primaire, leur contour octogonal évoque plutôt d'anciens pyroxènes."

 

Un extrait d'une sortie de géologues  :

 

"              Excursion dans l'Estérel

Du 19 au 21 octobre 2013, vingt et un membres de la commission Volcanisme se sont retrouvés pour une sortie dans l'Estérel. L'excursion, proposée par Jean-Marie Cuvelier, a été préparée sur le terrain par Dominique Rossier et Yves Grimault. Parmi les participants, nous avons eu la chance d'accueillir Nicole Santarelli, maître de conférences honoraire de géologie à Paris VII, qui connaît fort bien cette région. Le programme était le suivant :

 ....

La rhyolite est sans doute la roche la plus représentative de l'Estérel. C'est une roche effusive acide ; dans le diagramme de Streckeisen, sa composition correspond à celle du granite. L'hématite lui donne la belle couleur rouge orange qui caractérise le massif. La carte géologique au 1/50 000 en distingue plusieurs variétés réparties sur 12 niveaux, empilés les uns sur les autres."

J'ajoute cette capture d'écran : Magmatisme et Roches magmatiques de Bernard Bonin et JF Moyen

1292438787_Capturebonin.JPG.92be08aea8429f32fe5dcc8a604de316.JPG

Et celle-ci :

2087700317_Capturevolcans.thumb.JPG.39eb6ae5c1318e8d919d40995bf3a4da.JPG

 

 

 

 

Pour le vert, je reprends ce que j'ai déjà dit plus haut .

"Dans la notice de la carte géol il est question d'argiles diversement colorées selon le milieu de mise en place, vert en milieu lacustre."

un schéma trivial :

215899123_Capturecolor.JPG.dc7700cebf4060775fd19dac0ef60668.JPG

Bref, tout ça pour dire que le fer a à voir avec le vert et le rouge dans ce cas.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Simplement Boucarut ça date (1971), et certains ne tétaient pas encore leurs mère !  :mortderire::mortderire:
Il me semble qu'on devrait pouvoir trouver mieux et plus récent sur le sujet, ceci dit on parle de formations sédimentaires (celles du Mitan) et tu réponds volcanisme (rhyolites) ... ;)
Côté rhyolite, à l'honorable Boucarut j'ai préféré ceci : http://www.crevola.org/gilbert/pdf/VOLCANISME_RHYOLITIQUE_ESTEREL_Riviera_Scientique_2010.pdf

Link to comment
Share on other sites

Comme le dit Crevola dans l'article en lien:

"Quarante années se sont écoulées depuis la thèse de Boucarut (1971), durant lesquelles un petit nombre de travaux ont concerné directement le volcanisme acide emblématique de l’Estérel sans remettre en cause ses principales conclusions". Ca n'est donc pas si dépassé que ça...

La controverse n'oppose pas sédimentaire et volcanisme.

Elle trouve son origine dans cette phrase:

Le ‎19‎/‎11‎/‎2018 à 23:38, Stef4412 a dit :

Le fer n'a rien à voir avec le rouge ni avec le vert, des argiles en sont responsables

La couleur rose des orthoses altérées, c'est à cause de l'hématite. La couleur rouge des rhyolites encore l'hématite  et celle des grès et argiles permiens, c'est toujours l'hématite. Et l'hématite, c'est du Fe3+

La glauconie:

"C’est un minéral d’altération diagénétique de la biotite ou de verre volcanique se formant en milieu marin (plateau continental) dans des conditions réductrices. Une fraction importante du fer contenu dans la glauconie a été réduite à la valence (II) et est présente sous forme d'ions ferreux (Fe2+) responsable de sa couleur verte très caractéristique."

Le fer, selon qu'il est à la valence 2 ou 3, sous forme d'un minéral simple comme l'hématite ou au sein d'un minéral plus complexe comme une argile, peut donc bien être responsable des teintes observées sur les photos ci-dessus.

On voit très bien ça dans des schistes cambriens (Devillien) des Ardennes avec des alternances de teintes violet/vert. Par contre, une autre partie du Cambrien (Revinien) est uniformément noir.

Link to comment
Share on other sites

D'accord !

Citation

 

La controverse n'oppose pas sédimentaire et volcanisme.

Elle trouve son origine dans cette phrase

 

 

Mais ne sort pas les phrases de leurs contextes !!!!

En l’occurrence elle répondait à "Surement des grès feldspathiques verts alors...." qui venait avant (tiens, pas de rhyolite ici) et étais suivie de "Dans la notice de la carte géol il est question d'argiles diversement colorées selon le milieu de mise en place, vert en milieu lacustre. Point de citation d'ions fer ..." (tiens toujours pas de rhyolites ....)

Link to comment
Share on other sites

En fait, j'ai fait un amalgame. J'ai parlais de rhyolite, parce que sur les photos on voit des morceaux de rhyolite, donc du rouge. Après j'ai donné des explications sur la couleur verte, argiles, chlorite...des phyllosilicates.

J'ai fait aussi un amalgame par rapport à une  réponse sur un autre fil : "Quant aux débris verts et rouges, ils n'ont rien à voir avec du fer sous une forme ou une autre : le rouge doit être de la rhyolite et le vert une phyllade (ou pas loin)".

Le but de mon post était simplement de montrer, que les couleurs de la majorité des roches de l'Estérel, volcanique ou non, sont liées à la présence de fer, et à son état d'oxydation, ion ferrique, ion ferreux.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...