Jump to content

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 26 et 27 mars

Identification de lussatite ou calcédoine du Maroc


Recommended Posts

Bonjour à tout les géoforumeurs.

J'aimerais profité des connaissances de chacun pour identifier un minéral que j'ai ramené du Maroc.

Il a été trouvé dans un filon de sulfures à Pb-Zn, associé plutôt à la sphalérite comme on peut voir sur les photos. La dernière phase à apparaître dans ces filons est du quartz translucide généralement en cristaux automorphes de très petites tailles.

Seulement, j'ai trouvé une autre forme de silice associé à ces ultimes quartzs. Je me demande s'il s'agit de calcédoine ou de lussatite?

Le minéral lorsqu'il est seul forme des boules blanches à bleu ciel, mais il est presque systématiquement recouvert de cristaux de quartz. Les quartz sont translucides et incolores, la couleur bleuté est donnée par transparence avec le minéral inconnu.

Je n'ai fait aucun test destructif étant donné que je n'ai ramené peu d'échantillons de ce minéral. Mais cependant si un test pourrait permettre de distinguer calcédoine de lussatite, je peux éventuellement sacrifier un échantillon.

J'ai essayé de prendre différentes formes et cristallisations en photos pour permettre une meilleure identification.

Si quelqu'un peux me répondre, je lui serais reconnaissant.

post-11402-0-75468000-1349338500_thumb.j

Minéral inconnu bleuté recouvert de quartz FOV=2,5mm (on voit bien sur la tranche du sphérule de gauche que le minéral est amorphe)

Link to comment
Share on other sites

Le lieu est le Jbel Aouam, à proximité de M'rirt dans le Moyen Atlas.

La minéralisation est d'origine hydrothermale et est asociée à des intrusions grantitiques. Les intrusions granitiques ont généré un métamorphisme de contact transformant les pélites en schiste qui sont l'encaissant des différents filons.

La calcédoine a déjà été référencée pour ce site mais je ne sais pas sous quelle forme et s'il s'agit du même contexte.

Zunyite, tu dit que la lussatite est spécifique des gisements "froids" mais dans mes bouquins (dont le logiciel Miner@lia édité par Imerys), elle est décrite comme minéral d'origine hydrothermale, d'où mon intérrogation.

Link to comment
Share on other sites

Zunyite, sans vouloir te manquer de respect, ce n'est pas parce que la lussatite serait d'origine hydrothermale que le pétrole le serait aussi. Si l'on suit ce principe, comme le pétrole est d'origine diagénétique et non hydrothermale, peut tu dire pour autant que la lussatite est diagénétique?

D'après Pierre Thomas sur son le site planet-terre.ens-lyon.fr : "Il s'agit d'un faciès particulier de silice hydrothermale péri-volcanique, en général déposée dans des fractures ou des roches poreuse".

Tu peux faire le même constat sur géowiki quant à l'origine de la lussatite.

De plus ce n'est pas parce qu'aux alentours de Clermont, la lussatite est associée au bitume qu'on en déduit un lien cogénétique.

Dans ces affleurements, il y a aussi des pépérites, qui elles sont la source de la silice. Pour autant le pétrole n'est pas d'origine volcanique!

Et puis la lussatite est aussi présente dans un filon épithermal à Chvaletice, alors qu'il n'y a pas de bitume. Ce n'est pas parce que quelques affleurements séparés de quelques dizaines de km présentent les mêmes caractéristiques que l'ont peut en déduire des conditions systématiques de formation à l'échelle mondiale.

Link to comment
Share on other sites

bien sûr, le pétrole peut être externe mais quand on observe une pépérite, où sont les traces de circulation thermale?? cela laisse des traces , surtout sur des roches très fragiles, carbonées comme les peperites!

je vais rechercher les articles mais il y a eu des études sur les différentes phases siliceuses : quartz/trydimite/cristobalite/opale etc...

Link to comment
Share on other sites

De toute façon, le lien lussatite-pépérite-bitume qui existe probablement pour ces lieux n'a jamais pu être clairement expliquée.

Ce qui est sûr c'est que les eaux thermales sont associés aux pépérites, et ont remplient les pores de gouttes de lussatite et silicifier en partie le calcaire avec épigénie des fossiles.

Ce qui est très bien expliqué dans ces deux articles :

http://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/objets/img_sem/XML/db/planetterre/metadata/LOM-Img369-2011-11-28.xml

http://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/objets/img_sem/XML/db/planetterre/metadata/LOM-Img13-2002-10-07.xml

Bref en ce qui concerne mes minéraux, ils s'agirait vraisemblablement de calcédoine recouverte de quartz alors.

Merci pour vos réponses en tout cas.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.