Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Ce fossile est une oeuvre d'art


Guest ndt
 Share

Recommended Posts

Vente aux enchères chez Christie's

Depuis quelques jours, le visiteur parisien de la maison Christie's, avenue Matignon, est accueilli par un hôte singulier. Dans le hall d'entrée de la célèbre salle de vente, solidement campé sur ses pattes de derrière, haut de plus de deux mètres, le squelette d'un ours des cavernes lui tend les bras.

Qu'il continue son chemin jusqu'à l'atrium, et sa surprise sera à son comble : à sa gauche, le voici nez à nez avec un rhinocéros laineux, tandis qu'à sa droite le salue un mammouth doté d'impressionnantes défenses... Trois squelettes complets provenant d'espèces disparues il y a plus de dix mille ans ! Tous trois proposés aux enchères, le 16 avril, avec quatre-vingt-six autres objets fossiles, lors de la prochaine vente de mobilier et d'objets d'arts organisée par la prestigieuse maison.

Des squelettes préhistoriques chez Christie's ? Une première en France, mais dont le principe ne surprendra que les néophytes. Les autres, amateurs éclairés ou collectionneurs, savent que les ventes de fossiles sont monnaie courante dans diverses régions du monde.

"Si le marché français de l'histoire naturelle est encore balbutiant, il se porte très bien aux Japon et aux Etats-Unis, avec des ventes dépassant régulièrement le million de dollars", explique l'expert Eric Mickeler, consultant externe pour la vente Christie's et grand organisateur de cet événement printanier.

Si celui-ci a lieu pour la première fois à Paris, plutôt qu'à Londres ou à Los Angelès, c'est avant tout par le hasard de la rencontre entre ce fin connaisseur et le docteur Jean Bouhanna, qui s'est constitué, en une vie de passion, une collection paléontologique unique au monde. Une trentaine de fossiles d'oiseaux, de reptiles et surtout de poissons, achetés ou échangés grâce à la fréquentation assidue de deux sites réputés pour l'état de préservation et la qualité esthétique de leurs vestiges : celui, en France, de Forcalquier (Haute-Provence), et celui du Monte Bolca, au nord de l'Italie.

"Depuis mon premier oursin fossile, trouvé au pied des falaises normandes alors que j'étais adolescent, je n'ai jamais cessé de me passionner pour ces merveilles naturelles", reconnaît Jean Bouhanna, un vétérinaire niçois aujourd'hui à la retraite. Au point de s'être lancé, au fil des ans et des recherches, "dans une course à la perfection". Et de posséder un trésor d'une valeur estimée entre 100 000 et 150 000 euros, qu'il souhaite aujourd'hui mettre en vente "pour en faire profiter mes enfants". Pièce maîtresse de ce bestiaire, atteignant à elle seule 50 000 à 80 000 euros : un poisson-ange de l'ère tertiaire, dont on ne connaît au monde que cinq exemplaires.

En plus de la collection du docteur Bouhanna sera mise en vente à Paris une famille de trilobites fossiles, tout droit sortie du sous-sol de Saint-Pétersbourg. Une météorite de 150 kg. Un bézoard de cheval datant du XVIIIe siècle, étrange "perle d'estomac" fabriquée par certains herbivores, dont les princes de Habsbourg faisaient consommation afin de traiter la mélancolie. Une agate de feu. Deux dents de dinosaures carnivores, le squelette (complet à 85 %) d'un dinosaure herbivore. Aucun raton laveur, mais plusieurs ammonites... Au total, un véritable cabinet de curiosités naturelles, qui devrait satisfaire toutes les bourses et tous les goûts.

Mais qui pourra bien vouloir de l'ours ? Du rhinocéros ? De ce mammouth gigantesque, haut de 3,80 m et long de 4,80 m ? De leur propriétaire actuel, on saura seulement qu'il est homme d'affaires, qu'il vit à Paris et y possède une fabuleuse collection de fossiles et de minéraux. Qu'il tient le squelette de l'ours des cavernes (estimation minimale : 20 000 euros) d'un collectionneur polonais. Que ceux du rhinocéros laineux (55 000 euros) et du mammouth (150 000 euros) furent découverts en Sibérie au tout début des années 1990, et que leur acquisition eut lieu au moment exact de la prise de pouvoir de Boris Eltsine. D'où le nom de "Président" donné à cet impressionnant et mythique spécimen de Mammuthus primigenius. Contemporain de Neandertal, ce géant des steppes trouvera-t-il acquéreur ? Pour Eric Meckeler, la question ne se pose même pas. Un client potentiel, impliqué dans l'industrie champenoise, s'est déjà fait connaître, ainsi que des décorateurs français et étrangers... Car l'occasion n'est pas si fréquente.

Il n'est pas rare, certes, que soient exhumés du pergélisol sibérien des squelettes complets du préhistorique pachyderme. Mais en général, ceux qui les ont acquis les gardent. Qui pour sa collection privée, qui pour son zoo, qui pour attirer sa clientèle par l'exposition d'une pièce exceptionnelle. Mais il arrive aussi que la vie prenne un autre tour que prévu. Qu'il faille déménager, par exemple. C'est ce que fera sous peu l'actuel possesseur des trois squelettes, qui n'aura plus alors l'espace suffisant pour héberger ces hôtes envahissants.

Link to comment
Share on other sites

post-44-1174424278_thumb.jpg

Mammouth de Sibérie

Hauteur 3,80 m, longueur 4,80 m

Prix estimé entre 150 000 et 180 000 euros

post-44-1174424324_thumb.jpg

Rhinocéros laineux de Sibérie

4,10 m de long

Prix estimé entre 55 000 et 65 000 euros

post-44-1174424334_thumb.jpg

Ours des cavernes

Hauteur plus de 2,00 m

Prix estimé entre 20 000 et 25 000 euros

post-44-1174424343_thumb.jpg

Dent de dinosaure (Sahara occidental)

Mesure une dizaine de centimètres

Prix estimé entre 2 000 et 2 500 euros

post-44-1174424353_thumb.jpg

Poisson ange (Monte Bolca Italie)

Prix estimé entre 50 000 et 80 000 euros.

Link to comment
Share on other sites

post-44-1174431113_thumb.jpg

A chacun son opinion ! En tout état de cause cette vente aux enchères s’annonce époustouflante et heureux ceux qui pourront s’offrir ces pièces de haute qualité, qu’ils soient privés ou institutionnels.

Link to comment
Share on other sites

Magnifique ... :coucou!:

Pour ma part, ces fossiles auraient mérité leur place dans un musée plutôt que chez un millionnaire qui ne sait rien de la Pal ..... (Cela n'engage que moi, et si je n'ai pas compris le but de la mise aux enchères ... Excusez-moi par avance.)

Je suis de l'avis de Mehdi, meme si je collectionne moi meme avec "frenesie" , celle ci trouve ses limites devant de telles images et de telles chiffres, des pieces aussi completes et aussi rares sont faites pour la communauté, pas pour orner le Hall d'acceuil d'une entreprise en mal de reconnaissance.

.... A Quand une O.P.A. de Microsoft sur le museum d'histoire Naturelle ?? :question:

Link to comment
Share on other sites

Je suis de l'avis de Mehdi, meme si je collectionne moi meme avec "frenesie" , celle ci trouve ses limites devant de telles images et de telles chiffres, des pieces aussi completes et aussi rares sont faites pour la communauté, pas pour orner le Hall d'acceuil d'une entreprise en mal de reconnaissance.

.... A Quand une O.P.A. de Microsoft sur le museum d'histoire Naturelle ?? :super:

du même avis................ le patrimoine mondial de l'humanité devrait être accessible à tous même si je sais que quelques grandes sociétés font du mécénat (sciences, art etc...) très efficace et utile à tous (mais ce n'est pas la majorité et de plus, est-ce désinteressé ? :coucou!: :question: ).............

En tout cas merci pour cette info interessante et ces belles photos ! (on aura au moins les photos !)

Link to comment
Share on other sites

Malheureusement, est ce qu'un musée publique va pouvoir rivaliser avec des millionnaires???

J'ai un gros doute sur le sujet.

Sinon mon avis personel, ces merveilles n'ont rien à faire dans une vente aux enchères. Leurs places sont dans des musées, pas dans des collections personnelle invisible du grand publique.

Link to comment
Share on other sites

Le 4 octobre 1997, chez Sotheby's, à New York, a eu lieu une vente historique : un Tyrannosaurus rex, nommé Sue en l'honneur de sa découvreuse. Il fut adjugé à 8.362.500,00 dollars (6.262.408,00 euros) au terme d'une bataille ayant opposé neuf enchérisseurs.

C'est finalement le Field Museum de Chicago, qui remporta les enchères grâce à des partenaires industriels, il a pu ainsi exposer le gigantesque spécimen.

Les fossiles ont acquis une valeur marchande. C'est une réalité que les organismes publics ont dû accepter de longue date, en apprenant à négocier avec des vendeurs fiables. Comme, par exemple, la compagnie privée Canada Fossils, spécialisée notamment dans le commerce de squelettes de dinosaures et qui travaille avec les plus grands musées d'histoire naturelle du monde.

Link to comment
Share on other sites

post-44-1174682414_thumb.jpg

Harpactocarcinus quadrilobatus

ces fossiles auraient mérité leur place dans un musée plutôt que chez un millionnaire qui ne sait rien de la Pal .....

Je me souviens que c’est une réflexion qui a déjà été abordée dans un post précédent aussi, je me permets de réitérer ma question : En quoi un collectionneur qui est « riche » et qui peut s’offrir des pièces extrêmement chères serait-il moins compétent et moins passionné ?

La preuve en est avec la courte bio proposée sur le site Christie’s à propos de ce riche collectionneur, M. Bouhanna. Ce monsieur est non seulement "aisé" mais aussi très instruit sur le sujet.

Collection du Docteur Jean Bouhanna

Le docteur vétérinaire Jean Bouhanna fut partagé sa vie entière entre deux passions: sa pratique médicale en faveur des animaux et sa collection d'Histoire Naturelle. C'est son goût pour Yves Klein, Hartung, Léger, entre autres et son intérêt pour l'art moderne en général (un atavisme familial), qui le poussèrent vers le monde des fossiles. Ces derniers considérés à juste titre comme autant d'oeuvres d'art, pourvues elles aussi d'une histoire, en l'occurrence scientifique. Son tout premier fossile fut un oursin qui tomba des falaises du pays de Caux durant une partie de pêche, un signe du destin:

"C'était un oursin fossile parfait qui me fit admirer la perfection de la nature. Pour moi, c'était une sculpture parfaite et un superbe témoignage du passé" Dr Jean Bouhanna.

Connu pour son abnégation envers ses clients à quatre pattes, et son amabilité naturelle pour les maîtres de ces derniers, il devint aussi un formidable collectionneur. Si ses semaines entières furent dévolues à sauver des vies furent-elles animales, ses dimanches après-midi furent consacrés systématiquement à cette passion naissante. Sa bonhomie naturelle lui fit rencontrer chercheurs, collectionneurs et peu à peu, au fil d'acquisitions, d'échanges, ou d'entrées auprès des plus célèbres collections du siècle dernier, il put réunir l'une des plus importantes collections françaises pour les poissons de Monte Bolca et les fossiles de Forcalquier (oiseaux, grenouille, tortue, chauves souris). Correspondant de Monsieur Cerato, famille exploitant les carrières de Monte Bolca en Italie, il acquit auprès de ce dernier le superbe Eoplotax papilio, le Blochius longirostri, la Seriola. Issu d'une bourgeoisie éclairée, il mena sa collection dans l'esprit d'un Cabinet d'Amateur et entre autres critères la provenance du moindre fossile fut très importante à ses yeux. S'il prêta quelques pièces à des institutions, il préféra réserver la vue de sa précieuse collection pour sa seule contemplation, pour les yeux de sa famille et d'un cercle restreint d'amis collectionneurs. C'est dans l'esprit de voir cette collection sauvegardée et chérie par d'autres continuateurs de son oeuvre que le Docteur Jean Bouhanna a voulu les réunir une dernière fois au sein de ce catalogue avant que ne soit dispersée sa vie entière de collectionneur.

Link to comment
Share on other sites

"Je me souviens que c’est une réflexion qui a déjà été abordée dans un post précédent aussi, je me permets de réitérer ma question : En quoi un collectionneur qui est « riche » et qui peut s’offrir des pièces extrêmement chères serait-il moins compétent et moins passionné ?

La preuve en est avec la courte bio proposée sur le site Christie’s à propos de ce riche collectionneur, M. Bouhanna. Ce monsieur est non seulement "aisé" mais aussi très instruit sur le sujet."

Dans ce genre de cas précis je suis évidemment d'accord......

Link to comment
Share on other sites

Ces objets sont avant tout de la grosse déco. Rien de scientifique dans tout ça !

Ce type d'objet intéresse fort peu les musées, qui ne savent de toute façon plus quoi faire de leur objets tellement ils en ont ! Du mammouth par exemple, il y en a déjà dans de nombreux musées de France, je ne parle même pas de ce qui traine dans les réserve.

De plus, la muséologie moderne utilise peu d'objet. Voir la galerie de l'évolution ou le futur musée de Lyon.

Ces objets sont montés à partir de nombreux individus.

Ces espèces sont parfaitement connues et très bien étudiées depuis longtemps.

Si cela peut intéresser des personnes, tant mieux, qu'elles se fassent plaisir, si certains sont envieux ou jaloux, c'est leur problème.

Quant au coût de ce type d'objet, un musée peut sans PB le couvrir, pour peu qu'il ait un directeur dynamique et compétant, je me souviens du Louvre qui il y a quelques année à acheté un Poussin à 42 millions de Francs. Les subventions des mairies, départements, régions aux événements culturels montrent qu'il y a des sous, pour peu que le projet soit bien monté et intéressant.

Etc.

Link to comment
Share on other sites

Ces objets sont avant tout de la grosse déco. Rien de scientifique dans tout ça !

Ah bon ???

Lorsque des étudiants ont en cours la lignée des Proboscidiens, quoi de mieux que l'anatomie comparée avec les espèces actuelles ???

Rien de scientifique ??? Franchement tu y vas bien fort là !!! Même si l'esthétique joue beaucoup (c'est vrai un mammouth c'est magnifique !!!) le côté pédagogique à exploiter est au moins aussi énorme que son envergure, des tas de questions peuvent se poser à tous les niveaux de la scolarité (du CP à la fac).

Le fait de laisser un friqué s'accaparer un tel trésor laissera au moins un avantage : IL PRESERVERA SON INVESTISSEMENT !!!!! En l'exposant dans son salon, l'envergure de la bête reflétera peut être autant sa fortune que sa méconnaissance de l'objet !

Je ne généralise pas sur les investisseurs mais je retiens seulement que je respecte au moins la restitution du passé sur Terre, par le biais de ces magnifiques fossiles, qui peuvent éviter ainsi l'emergence créationiste qui réfute la réalité scientifique de cette grosse déco !!!! Je déplore seulement que tous les musées ne peuvent pas (ou ne veulent pas) s'offrir quelque chose d'aussi beau (point de jalousie dedans, j'ai pas de place chez moi !)

Sur ce ....

Link to comment
Share on other sites

Pour info, du mammouth, il y en a plein dans les musées déjà... Ou dans les réserves...

L'Alaska et la Russie exportent facilement plusieurs dizaine de tonnes d'ivoire de mammouth par an, en Alaska, c'est un sous produit des exploitations orifères, la plupart des pièces fossiles sont jetées, car elles n'interressent personne... S'il y a un marché pour ces objets grâces à la passion de certains, c'est une bonne chose...

Malheureusement, l'anatomie comparée ne se voient plus beaucoup en fac...

Les musées ont les moyens qu'ils veulent bien avoir...

En passant :coucou!:.

Link to comment
Share on other sites

Malheureusement, l'anatomie comparée ne se voient plus beaucoup en fac...

Ben oui, mais à Lens c'est un gros module dans le parcours BGST (Biologie Générale et Sciences de la Terre) ... La sortie organisée au MNHN d'ailleurs, devrait devenir traditionnelle en étant intégrée dans les maquettes ....

En tout cas, que le mammouth se trouve en excès peut être un fait, mais de là à dire qu'il n'y a rien de scientifique, là je doute ... à fond !!!

Link to comment
Share on other sites

..... l'envergure de la bête reflétera peut être autant sa fortune que sa méconnaissance de l'objet !

"Méconnaissance de l'objet" quel étonnant raccourci. Je n’en comprends toujours pas la raison.

Faut-il être fauché pour être instruit et s’intéresser aux fossiles ?

Link to comment
Share on other sites

"Méconnaissance de l'objet" quel étonnant raccourci. Je n'en comprends toujours pas la raison.

Faut-il être fauché pour être instruit et s'intéresser aux fossiles ?

On tombe dans la caricature de débat ... J'avais aussi noté ça

Je ne généralise pas sur les investisseurs

Enfin bref, dommage cela restera mon avis quoiqu'il en soit !

Link to comment
Share on other sites

Question d'un ignorant qui ne demande qu'à se corriger.

Quelqu'un qui dépense une somme conséquente, rondelette ou tout autre adjectif qui qualifie un chèque à plusieurs zéros, une certaine somme donc dans l'achat d'un fossile, peut-il obtenir une déduction d'impôts, une sorte d'avoir fiscal comme pour l'achat d'une oeuvre d'art ?

Merci.

Link to comment
Share on other sites

il y a des fossiles de quelques millimetres plus importants pour la science qu'un mastodonte. C'est pas parce que c'est gros qu'il faut le mettre en musee, ca ne servirait qu a faire du sensationnel pour le public (certes il en faut pour interesser le visiteur, mais chaque musee en a deja des grosses betes, voir le Museum de Paris par ex).

Je prefere de loin l'oiseau de provence (une piece bien plus fabuleuse que les autres, et moins etudiee aussi) au reste des fossiles presentes .

Rectificatif car en meme temps je regarde le catalogue, et je suis en train de mourir devant les pieces de l'oligocene d'aix / cereste ... no more comment, vivement que je sois riche ...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...