Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Les roches orbiculaires françaises


Guest TOURMALINE
 Share

Recommended Posts

Guest TOURMALINE

Bonjour à tous,

Aprés vous avoir présenté quelques gisements Finlandais, je vais vous décrire quelques gisements de roches orbiculaires françaises. Certains sont interdit de collecte sauf autorisations des propriètaires mais d'autres sont très accessibles et cela vous permettra de pouvoir faire des ballades sympa en prélevant quelques échantillons qui une fois sciés et polis sont du plus bel effet.

Certes, c'est beaucoup moins spectaculaire que la Finlande, mais nous avons de trés belles roches orbiculaires dans notre beau pays.

Je vais commencé par le premier gisement que j'ai prospecté en 2002, le granite orbiculaire de Jainallait en Creuse.

Retrouvé le gisement n'à pas été une mince affaire et avoir une autorisation de prospection sur le terrain à aussi demandé beaucoup d'énergie.

Ce gisement à été décrit pour la première fois en 1953 par Maurice CHENEVOY dans une note préléminaire. Ce gisement lui à été signalé par M. REBIERES, ingénieur au corps des mines.En 1958, M. CHENEVOY écrit un mémoire sur le granite orbiculaire de Janaillat qui s'intitule : "Contribution à l'étude des schistes cristallins de la partie Nord-Ouest du Massif Central français".

La deuxième édition de la carte géologique au 1/80.000 feuille Guéret fait mention de l'affleurement de granite orbiculaire.

A cette époque, le gisement affleure et est bien visible, c'est dans les années 1980, que les propriètaires du terrain excédé par les abus et des personnages sans scrupule ferons remblayé le gisement.

Le gisement de granite orbiculaire est de taille réduite 5m de long sur environs autant de large, profondeur? Il est enclavé dans les Anatexites à Cordiérite de Saint-Sylvain-Montaigut.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce gisement il y a deux références :

Mémoires pour servir à l'explication de la carte géologique détaillé de la France "Contribution à l'étude des schistes cristallins de la partie Nord-Ouest du Massif Central français" par Maurice CHENEVOY 1958 ministére de l'industrie et du commerce

"Le granite orbiculaire de Jainallat" par D. BESSE, A. FABRE, D. PONSIGNON avec la participation de J.C. GOUJOU LE REGNE MINERAL N° 58 Juillet Août 2004

post-3340-0-34023800-1299315339_thumb.jp

post-3340-0-61330300-1299315380_thumb.jp

Link to comment
Share on other sites

Guest TOURMALINE

Aprés Janaillat, on se déplace de trois Kms et on rencontre le gisement de LA FAYE (Creuse). L'un des plus beau pour moi.

Autorisation obligatoire pour pouvoir faire des recherches.

Le gisement se situ dans le granite de Guèret. Il n'est pas visible en surface. Je suis passer dessus sans le voir 2 mois avant d'avoir une autorisation pour creuser.

Ce gisement à été découvert par M. GRANDPRAT dans les années 70. Il n'y as aucune publication sur ce gisement.

C'est un gisement à orbicule multicouche (jusqu'à 13 couches).

Quelques photos du gisements dont on ne connait pas les dimensions.

post-3340-0-48656700-1299349284_thumb.jp

post-3340-0-46320100-1299349319_thumb.jp

post-3340-0-25182600-1299349350_thumb.jp

post-3340-0-55032800-1299349378_thumb.jp

post-3340-0-09582200-1299349418_thumb.jp

Link to comment
Share on other sites

Guest TOURMALINE

Les orbicules étant entouré de biotite, comme à Janaillat, elle se détaches très facilement de la matrice.

Voici quelques photos d'orbicules de ma collection.

post-3340-0-13385100-1299349743_thumb.jp

post-3340-0-29627600-1299349768_thumb.jp

post-3340-0-29398600-1299349934_thumb.jp

Link to comment
Share on other sites

Guest TOURMALINE

Aprés les gisements Creusois et avant de revenir sur les autres gisements du Massif Central, nous allons faire un tour sur les terres Bretonne.

Je vais vous parlez du gisement de Ploumanac'h dans les Côtes d'Armor.

Une extension de la carrière GAD en 1989 à permit de mettre à jour un granite orbiculaire. 800 m3 on été exploité de cette carrière.

C'est un granite rose avec des orbicules simples et des noyaux de nature très variés.

Il existe plusieurs écrit sur ce gisement les voici :

"Données préliminaires sur un faciès orbiculaire dans le granite rouge de Ploumanac'h (Massif Armoricain)" par Louis CHAURIS, Bernard HALLEGOUET et Nadia RIVA; C.R. Acad. Sci. Paris, T.309, Série II, p. 59-62, 1989

En Bretagne, une roche ornementale de classe internationale : Le granite orbiculaire de Ploumanac'h par Louis CHAURIS; MINERAUX et FOSSILES N° 273 Mai 1999

Genesis of orbicular granitic rocks from the ploumanac'h plutonic complex (Brittany, France) : petrographical, mineralogical and geochemical constraints par Sylvie DECITRE, Dominique GASQUET et Christian MARIGNAC; Eur. J. Mineral 2002, 14, 715-731 (en Anglais)

Le granite orbiculaire de La Clarté Revue Le Mausolée 11/1991.

Actuellement plus rien n'est visible dans la carrière, par contre on doit encore pouvoir se procuré des plaques auprés du carriè.

post-3340-0-63588800-1299443823_thumb.jp

post-3340-0-27928000-1299443849_thumb.jp

post-3340-0-52124900-1299443879_thumb.jp

Link to comment
Share on other sites

Guest TOURMALINE

Pour le deuxième gisement Breton, nous allons dans le Finistére. Le gisement se situe dans le massif granitique de l'Aber Ildut au Nord du Conquet (Voir carte géologique ci-jointe)

Il s'agit d'un granite orbiculaire à simple orbicule, découvert en 1969 par les fréres kermorgan qui jouer sur les rochers.

Ce site est facile d'accés, vous trouverez toutes les indications pour vous y rendre dans le guide géologique régional BRETAGNE des éditions Masson p. 58 (Eviter de toucher au filon en place, la mer détache frequement des blocs de grande taille sur lesquels on peu collecter).

Pourquoi ne pas toucher le gisement en place, ce gisement sera peu être un jour de nouveau étudié, il y a des contacts entre la granodiorite et le granite orbiculaire, mais il y a aussi un contact pegmatite granite orbiculaire qui n'était pas visible lorsque j'y suis aller. Tous ces éléments et d'autres peuvent permettre de comprendre le processus complexe de mise en place. De plus, ce sont des roches rares et tous les gisements mérite une grande attention de notre part.

Il existe deux publications pour ce gisement :

Premières données sur un faciès orbiculaire dans le massif granitique de l'Aber Ildut (Finistère, France) par Michel BARRIERE, Louis CHAURIS et Joseph COTTEN; Bul. Soc. fr. minéral. cristallogr. 1971; N° 94; p. 402-410

Roches orbiculaires et globuleuse, Le Mausolée, N° 516, Août 1979, p. 1539-1554 Auteur R. MOTINOT

post-3340-0-77931200-1299534568_thumb.jp

post-3340-0-17418400-1299534614_thumb.jp

post-3340-0-66771800-1299534650_thumb.jp

Link to comment
Share on other sites

Guest TOURMALINE

Aujourd'hui, nous revenons dans le Massif Central.

Je vais vous décrire le gisement de Signal de Randon en Lozére.

Découvert par Jean Pierre COUTURIE en 1972, ce gisement se situe dans le département de la Lozère sur la D3 à environs 2 kms au NNE du Signal de Randon (Altitude 1551 m)

Les blocs de granite orbiculaire sont dispersés de par et d'autre de la D3 sur une aire circulaire d'environs 200m.

Ce gisement est particulier, on y trouve des orbicules simples (Noyau + couronne de plagioclase) et des orbicules à deux couches (Noyau + couronne de plagioclase + une couronne d'orthose rose. Il est situé dans un vaste massif granitique porphyrique dit "Granite à dent de cheval".

Pour préservé cette roche exceptionnelle évité de faire des prélévements important. De plus, il y à assez de blocs de tailles moyennes, ceci permet de laisser en place les gros blocs qui comme pour Porspoder peuvent avoir une importance pour de nouvelles études sur ce gisement.

Il y à deux écrit sur ce gisement :

Un nouveau gisement de granite orbiculaire dans le Massif Central français : le granite du Signal de Randon(Lozère) par Jean Pierre COUTURIER; Contr. minéral. and petrol.; N° 42; p. 305-312; 1973

Annales scientifiques de l'université de Clermont N°62, Géologie Minéralogie 29ème fascicule par Jean Pierre COUTURIE 1977 (Thése de doctorat es sciences; soutenue le 17 février 1977 devant l'université de Clermont II)

Photos du gisement

post-3340-0-33383900-1299571377_thumb.jp

post-3340-0-69494500-1299571406_thumb.jp

post-3340-0-05524500-1299571442_thumb.jp

Link to comment
Share on other sites

Guest TOURMALINE

Les trois derniers sites à roches orbiculaires du Massif Central.

Ils ne sont que très peu connu. Il n'y a aucun écrit sur le sujet.

On retrouve la trace de ces sites dans :

Colloque International "géochimie et pétrologie des granitoïdes" CLERMONT-FERRAND 24 au 29 Mai 1982; lES GRANITES ORBICULAIRES DU MASSIF CENTRAL FRANCAIS par Jean Pierre COUTURIER.

Les photos des échantillons on été réalisés par J.P. COUTURIER, les échantillons appartiennent à la collection de l'université de CLERMONT-FERRAND.

La photo du site des Gerbottes est de Tourmaline.

Site de Lanobre dans le Cantal : échantillon récolté en volant par J.L. FEBEYSSE dans des dépots glacière. Ce granite orbiculaire est certainement lié au anatexites à cordiérite de la Tarentaine.

Site des Gerbottes dans l'Allier : échantillon récolté en volant par F. BECHON dans le granite à biotite de Tréban.

Site de Chanlive dans l'Allier : Orbicule récolté par M. TURLAND dans le granite à biotite de Cérilly. D'aprés mes derniéres recherches le gisement serai en place mai non visible en surface. IL est localisé, mais il faut que je m'occupe d'avoir une autorisation du propriétaire pour creuser.

post-3340-0-07113100-1299573650_thumb.jp

post-3340-0-74762400-1299573681_thumb.jp

post-3340-0-14833500-1299573701_thumb.jp

post-3340-0-48775800-1299573717_thumb.jp

Link to comment
Share on other sites

Guest TOURMALINE

Maintenant, nous partons dans le Sud de la France, dans le Massif de Néouvielle (Hautes Pyrénnées)

Nous sommes ici dans un parc national, le gabbro orbiculaire est situé à 1 km au NNE du pic d'Estaragne à 3006 m d'altitude. Il faut compté 2 bonnes heures de marche pour un marcheur confirmé depuis le barrage de Cap delong où on pourra garer sa voiture. Attention qui dit parc national dit pas de marteau, la collecte n'est même pas autorisée.

Ce gisement est un gabbro orbiculaire avec par endroit un faciès tonalitique. C'est le seul gisement Français à ma connaissance où l'on rencontre une structure de Comb-Layering. Les orbicules sont simples et de grandes tailles.

Le premier a avoir décrit le gisement est P. Hupé en 1948 dans :

Observation sur le batholite granitique hercynien du Néouvielle (Hautes Pyrénnées; bulletin de la socièté géologique de France, CR sommaire, T. XVIII, p. 46, 1948.

Un deuxième article :

"Le gabbro orbiculaire des Alharisses (massif de Néouvielle, Pyrénées Françaises)" par M. BARRIERE. Bull. Soc. Fr. Minéral. Cristallogr., 95, 495 - 506; 1972.

2 photos d'échantillons du MNHN de Paris

post-3340-0-57999200-1299577758_thumb.pn

post-3340-0-14055300-1299577779_thumb.jp

Link to comment
Share on other sites

Guest TOURMALINE

Pour terminer le continent avant de passer aux gisements Corse, je vais vous donner quelques éléments sur d'autres gisements.

-Le gisement de Riaillé en Vendée, décrit par Stanislas MEUNIER en 1885 dans :[/u]

Examen lithologique d'un granit amygdaloïde de la Vendée, Bull. Soc. Franç. de Minéral. T. VIII, p. 383-385, 1885 (Granite est écrit sans e)

Je suis aller sur place, les carrières sont comblées, d'aprés la description de S. MEUNIER, il s'agit probablement de xénolites rencontré lors de l'exploitation du granite. Il n'a été trouvé que 5 à 6 nodules en 20 ans d'exploitation. Des recherches de ces échantillons sont en cours au MNHN de Paris dans la collection Lacroix.

-Le gisement de Saint-Amé dans les Vosges décrit par J. HAMEUR en 1968 dans sa thése de l'université de Nancy. Il s'agit en fait de lamprophyre à structure sphérolitique (je mettrai une photo de cette roche dans les roches Françaises)

-Le gisement de Barançon dans les vosges cité par J.P. Von ELLER en 1961 dans :

Les gneiss de sainte-Marie-aux-Mines et les séries voisines des Vosges moyennes; Mémoire Service carte géologique Alsace-Lorraine, Strasbourg, N° 19, p.90.

Des recherches sont en cours sur ce gisement.

-Le gisement de Poudrière dans le Puy de Dôme décrit par A. Von LASAULX en 1874 dans :

Über sogenannte hemithrène und einige andere gesteine aus dem gneiss-granitplateau des département Puy de Dôme, Neus jahrbuch für minéralogie, géologie und paléontologie; 1874 (En allemand pas simple)

Pour avoir parcouru plusieurs fois la région avec une carte géologique de 1809, il s'avére que la roche orbiculaire n'est en réalité qu'un diorite à amphiboles fibroradiés (je mettrai une photo de cette roche dans les roches Françaises)

-Le bloc volant découvert en 1898 par W. KILIAN et P. TERMIER dans les moraines glacières de la Pécatière près de Pommiers dans l'Isére :

Note sur divers types pétrographiques et sur le gisement de quelques roches éruptives des Alpes françaises, Bull., Soc., Géol. de France, 3ème Série, T. 26, p.363, 1898

L'échantillon à été retrouvé au MNHN de Paris dans la collection Lacroix sous le nom de Orthoamphibole (Diorite orbiculaire). Voir photo jointe

- Pour finir, il reste le gisement du glacier de la Miage en Haute savoie, découvert par De Saussure en 1786 et décrit par PINKERTON en 1811.

C'est un gabbro orbiculaire que l'on appel MIAGITE

Le dictionnaire des roches d'origine magmatique de F.D. de LAROUZIERE dit ceci :

MIAGITE /

Origine : glacier de Miage, Massif du Mont-Blanc, Alpes, France

Auteur : H.B. de SAUSSURE, 1786

Variètè orbiculaire de gabbro à hornblende ressemblant à la Corsite.

S'agit d'un bloc volant ou d'un gisement? Je n'ai pas encore entrepris de recherche sur cette roche et il faut que je me procure les publications.

post-3340-0-80090700-1299582198_thumb.jp

Link to comment
Share on other sites

Guest TOURMALINE

Je suis preneur de toutes infos concernant ces roches (Mode de formation, photos,etc, pour la France ou l'Etranger.

Si vous souhaitez avoir des précisions, je suis prêt à vous répondre dans la mesure de mes connaissances.

Link to comment
Share on other sites

J'ai un site à rajouter, dans le Var.

Un miroir de faille à l'entrée d'une ancienne mine de Plomb.

Quand on est arrivé sur place on était plus intéressé par les cailloux des déblais que par les roches environnantes, du coup on a pas vu grand chose. C'est en rentrant à la maison et en regardant les photos que j'ai remarqué les Orbicules, assez rares et espacées dans la falaise, de bonne taille genre 30cm de diamètre.

Les Orbicules sont similaires à celles présentées dans le descriptif du site de La Faye.

Dès que j'récupère mon ancien disque-dur j'essaye de remettre les photos. MP pour la localisation clin-oeil.gif

JeF

Link to comment
Share on other sites

Guest TOURMALINE

José,

Cette info est de première importance dans le domaine des roches orbiculaires, car il n'est fait mention nul part à ma connaissance d'une roche orbiculaire dans le Var.

J'attend tes photos avec impatience.

Cependant attention il peut aussi s'agir de pyromérides ou bien de lithophyses, courante dans le var.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...