Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

▲ Interdiction de ramassage des fossiles et minéraux sur 37 km de côtes en Normandie, non ! >> Il faut participer à l'enquête d'utilité publique 🙂
>> https://www.registre-dematerialise.fr/4130/
Faites svp participer vos proches 🙂 Partagez svp ! >> Réseaux sociaux, courriels aux amis, etc. Plus que quelques jours...▲

Roche sédimentaire mystère


Guest HotShot
 Share

Recommended Posts

Guest HotShot

Bonjour à tous,

dans la catégorie "roche sédimentaire mystère", j'ai une jolie photo d'un banc jaunâtre assez "spécial" par son aspect (vaguement bréchique) de patchwork compliqué...

Une idée des conditions dans lesquelles ça a pu se former ? :gratte-tete:

5227069336_d7c731e556.jpg

Image en grande taille >> http://farm6.static.flickr.com/5046/5227069336_92581ccba6_o.jpg

J'ai certes un début d'idée mais je suis preneur de toute hypothèse supplémentaire ;)

Quelques infos sur le contexte :

- roche fraîche, en bordure de route nouvellement ouverte

- c'est ancien, >500 Ma, et bien dur ( :o )

- d'après la paléogéographie, milieu tropical, sous faible tranche d'eau (sédimentation sur un horst en bordure de marge passive)

- au-dessous, des carbonates riches en matériel détritique ;

- au-dessus, qq mètres de siltites et argilites bien indurées (couleur bleuâtre en haut sur la photo), puis ce qui s'apparente à des cargneules (dolomie, fantômes de gypse)

- la surface de ce banc d'épaisseur métrique est également un 'patchwork' joliment coloré (photo ici)

Quésaco? :siffler:

Link to comment
Share on other sites

joli

ca a l'air 'cuit' tout ca ... enfin juste une impression, rien de serieux

maintenant serieux : la couleur ocre -a coup sur- est due a de la circulation de fluide au niveau de la discontinuité sédimentaire . Et sur la photo vue de dessus on remarque aussi que c'est de l'alteration qui a laissé une aureole d'oxydes ferriques au niveau des fentes de dessications (mud cracks si cela en est bien / ca y ressemble beaucoup )

500 MA, ca a eu le temps de subir la diagenese ! et de perdre son eau : une argile vadose a l'origine ?

le tout retourné en serie inverse comme une crepe ? on voit les mud cracks en coupe mais a l'envers ...

Afrique du Nord ?

au suivant pour la devinette

Link to comment
Share on other sites

Guest HotShot

Y a de l'idée...

Ah oui, précision utile : y a pas de piège, la série est en ordre normal, donc haut de la photo = haut strati, les "fentes" de la deuxième photo sont vues de dessus.

Effectivement au niveau du joint entre banc jaunâtre et siltites bleutées sus-jacentes, ça a pas mal décoloré/teinté ; assez logique d'avoir des circulations d'eau dans cette discontinuité vu que le reste est totalement induré, perméabilité zéro.

Marrant cette idée de "cuisson" :)

Bon, une info juste pour rire et ajouter au bordel ambiant (attention, ça peut fortement induire en erreur) : à 5 mètres sous ce banc jaunâtre, dans les carbonates, on trouve des filonnets de silice et rosettes de barytine.

Pour info, c'est en Chine (et nous voilà bien avancés :lasse: ). Truc étonnant, on trouve un faciès quasi identique (banc métrique induré d'aspect bréchique, couleurs criardes, fracturé, en sandwich entre carbonates et détritique) à 1000 km au nord, dans des terrains 80 Ma plus jeunes.

Link to comment
Share on other sites

Guest HotShot

ouep c'est pas du tout cuit, meme si ca y ressemble :grand sourire:

la chine, j'me disais aussi que t'etais arrivé a pied ... par la :grand sourire:

tu n'aurais pas une lame mince de la couche noire qui brille au soleil ?

Pas eu le temps de prélever d'échantillons, mais à vue de pif c'est une siltite bien silicifiée, assez pauvre en structures sédimentaires (faible profondeur, basse énergie, ce que d'aucuns nommeraient "lagon"), l'aspect bleuté est sans doute dû à de la pyrite disséminée. Logiquement, apports sédimentaires réduits dans ce coin, par manque d'espace d'accomodation... on stocke à cet endroit - de 40 mètres de sédiments en 75 Ma.

Euh... la couleur gris-bleu foncé peut tromper, ça brille et c'est sombre parce qu'il pleuvait à torrents :D

Link to comment
Share on other sites

Siltite pourquoi pas.

La cher ami je pense que tu aurais du echantillonner parce que je ne vais pas lacher le morceau

surtout si tu me dis que tu a le meme sandwich a un autre niveau.

je pense a un sill d'andesite avec une fente de retraction thermique.

enfin quand je dis je pense, c'est une hypothese parmi d'autre plausible avec les infos a disposition = photo d'affleurement et en particulier la cassure conchoidale traduit une dureté et compacité tres importante typique des roches siliceuses.

mais j'ai vu des carbonates eocenes qui avaient le meme aspect, sauf que c'etait des intraclastes comportant un encroutement algaire noir

ca pourrait etre aussi une roche riche en opale, compte tenu de la couleur bleue a sec.

c'est comme pour le sujet quartzite et tous ces facies cristallins a grain fin

il est impossible de repondre precisement sans lame mince.

Monsieurs les geologues de terrain, n'oubliez pas d'echantillonner pour lame mince, 1cm3 suffit parfois

Pour la couleur jaune en dessous, c'est de toute evidence la patine qui est responsable dans une fente de dessication ou une diaclase

donc si ta question est relative a l'aspect brechique en sommet de banc, je dirais que la reponse est a trouver du coté de l'evenement qui est survenu en limite des 2 bancs, c'est a dire liee a l'histoire geologique du bassin.

Le fait d'avoir du filonien ne contredit pas un episode intrusif dans le secteur, en revanche si c'etait le cas ca aurait du te sauter aux yeux ... on aimerait voir une photo avec plus de recul pour comprendre la geometrie

Link to comment
Share on other sites

Guest HotShot

Alors, rien d'intrusif ou éruptif là-dedans, c'est tout du mélange carbonates/siliciclastique - même si ces roches sédimentaires incluent sans doute une bonne fraction de cinérites, d'ailleurs une bentonite d'un joli bleu qq mètres au-dessous a été datée sur zircons à ~620 Ma. Ca expliquerait aussi que tout ça soit si induré, car riche en silice à libérer... Pas de fossiles dans tout ça, enfin rien de visible :D

Photo avec un peu de recul, on voit que le "gris bleu" sus-jacent a des laminations diffuses, passant plus haut à des shales violacées (typique : tout ça est riche en fer mais états red-ox variables). On retrouve dans la partie inférieure du cliché la surface chaotique du banc jaunâtre, avec des fractures, clastes, veinules et mouchetures diverses et varieés... (Détail du faciès dans la partie supérieur de ce banc bizarre)

D'autres idées moins "intrusives" (:D) sur la signification à donner à ce niveau jaunâtre dans la série de shales gris-bleu-violet ?

(N.B. Tout ça a été échantillonné, et une lame mince ne révèle pas vraiment plus que l'aspect macro - si ce n'est que c'est bien siliciclastique, silt très quartzeux partiellement resilicifié, avec qq cristaux de dolomie secondaire et oxydes de fer)

Link to comment
Share on other sites

Cette démarcation vert foncé/Jaune pétard me fait penser à un front d'oxydo réduction. la partie oxydé serait la partie jaune.

Les front RedOx sont souvent des zones de précipitation d'éléments métallique qui peuvent donner de belles couleurs dans ce style

J'ai déja vu un truc d'aspect sur le terrain, dans shales noirs avec des fronts de redox vert/rouge montrant des minéralisation en Cuivre (chalcopyrite, malachite, cuprite).

;)

Link to comment
Share on other sites

Guest HotShot

Cette démarcation vert foncé/Jaune pétard me fait penser à un front d'oxydo réduction. la partie oxydé serait la partie jaune.

Les front RedOx sont souvent des zones de précipitation d'éléments métallique qui peuvent donner de belles couleurs dans ce style

J'ai déja vu un truc d'aspect sur le terrain, dans shales noirs avec des fronts de redox vert/rouge montrant des minéralisation en Cuivre (chalcopyrite, malachite, cuprite).

;)

Le truc, c'est que si tu regardes la photo du banc jaune "vu de dessus", on voit que les siltites bleu-vert ont une démarcation nette (et irrégulière, ça ressemble quelque peu à des 'mud cracks') avec la "bordélite" jaune sous-jacente.

Donc pas seulement un changement de conditions redox, mais bien aussi de faciès sédimentaire. :)

Cela dit y a de l'idée ; et sur les photos de détail du truc jaune, on voit que ça contient des clastes et morceaux diversement colorés, mais plutôt à tendance orange ou pourpre.

Link to comment
Share on other sites

Donc pas seulement un changement de conditions redox, mais bien aussi de faciès sédimentaire. :)

Ok, ca me semble bien comme idée, un faciès Jaune plus perméable (par fracturation?) rendant la circulation de fluide oxydant possible, et un faciès vert non altéré par l'absence de circulation.

Le front Jaune/Vert semble être une bordure d'oxydation le long de fractures.

Les différentes couleurs peuvent s'expliquer par l'oxydation des variations local d'éléments présents, Ils peuvent même avoir été apportés ou remobilisés par les fluides.

Link to comment
Share on other sites

merci pour les photos on se rend mieux compte du litage de la siltite

En effet il s'agit soit de clastes soit de mud cracks mais à present je vois plus des intraclastes, donc une induration precoce

et de la précipitation d'ions metalliques, comme précisé par stoof why not. de la glauconie est egalement riche en fer et son altération peut devenir noire, mais pour la couleur ocre de toute facon de la circulation de fluide tout le monde est OK. Est-ce que les placage verts pourraient être de la glauconie ??? => Un arrêt de sedimentation a pu aussi permettre cette lithification precoce avec des tempetes en milieu peu profond.... voir tes fruits confits

En revanche la circulation de fluide est vraisemblablement post depot siltite puisque l'aureole l'affecte.

Les fluides ont commencé à circuler dès les premières compactions et la distinction d'un niveau fracturé en dessous d'une siltite tight a pu engendrer un aquifère en charge avec au sommet le depot de tous ces métaux... autre scenario a considerer en soi.

pour resumer 2 scénarios pour le timing des depots d'oxydes :

- dépôt précoce : concentration en metaux pendant un arret de sedimentation qui a soit permis la creation des mud cracks (emersion) ou des intraclates (faible tranche d'eau).

- dépôt tardif lie a un aquifere +/- recent

La couleur jaune n'est qu'un état actuel après une longue histoire de fluides qui a pu aller jusqu'a la concentrations de sels métallique juste sous la couverture imperméable qu'est la siltite...

Link to comment
Share on other sites

Salut à tous,

j'ai une autre vision pour les taches vertes:

j'ai l'impression que ce sont des taches plus proche de la 2D que de la 3D et que ce que vous appellez des fentes de dessiccations seraient en fait des fracture postérieure colmatées. En regardant les premières photos j'ai envie de voir également des couleurs verdâtres rappelant la couleur des prétendues fentes de dessiccations.

Les taches vertes semblent se développer sur une surface de banc ondulé délimitant une rupture sédimentaire entre sa partie inférieure et les siltites sus-jascentes.

post-889-0-49488600-1294991276_thumb.jpg

post-889-0-74842100-1294991285_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

Jolie idée pour les taches verte.

J'étais passé à coté de la "photo avec un peu de recul"..

Et je me demande maintenant si tout cette partie jaune ne serai pas dans le "plan" d'une grande fracture.

En effet, on remarque sur les cassures fraiche que la zone jaune semble etre sur une épaisseur d'1cm a peine, un peu comme une altération de surface et qui représenterai les bordure des fractures.

Si c'est mis à l'affleurement pendant la construction d'une route, ils ont surement séparé l'autre morceau au niveau de la fracture.

ca donnerai un reseau de fracture vertical s'arretant au changement de faciès.

Pour moi, la circulation de fluide serait dans ce cas posterieur, partant du fait qu'elle à donné la bordure d'oxydation. Ces fluides pourraient provenir de l'expulsion de l'eau des formations sous jacente (car la présence de filons à barythine est souvent associé à des expulsions d'eau de bassins.)

Enfin c'est une idée ;)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...