Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

Copal bleu


Recommended Posts

Varité unique...

Variété trouvée dans un seul lot de brut, ce copal bleu malgache (publié en 2002) resite à mes interprétations.

Copal_bleu_rare.jpg

Quelqu’un aurait-il des suggestions au Forum pour expliquer la couleur? Aurie-vous des pistes à fouiller, des renseignements pour expliquer le bleu qui apparaît sur plusieurs échantillons mais, toujours sous la pellicule blanche formée de résine désagrégé.

Au plisir de lire et partager vos remarques.

Ambre Jaune.

Link to comment
Share on other sites

Oui, pourquoi pas. Je n’en sais même rien.

Et pourquoi l’épaisseur blanche extérieure est épargnée ?

Quelqu’un sur le forum pourrait-il expliquer même brièvement les tests ou examens à imaginer pour confondre le fer ou le manganèse ?

Pour le matériel birman le fer imprégné rend plutôt noir les résines.

Bref, la minéralogie c’est pas mon truc.

Link to comment
Share on other sites

Le bleu de l’échantillon de copal correspond à une imprégnation exogène née dans les roches encaissantes alors que la résine avait déjà durcie dans les sédiments.

C’est la seule lecture déductive que je suis capable de donner en examinant l’échantillon. La couleur bleue n’accompagne pas la dynamique fluide des coulées et n’et pas enregistrée en profondeur dans les échantillons.

La couleur recouvre plutôt quelques zones périphériques des résines sous la couche extérieure blanche d’altération causée par le chimisme des roches encaissantes.

Le bleu du matériel malgache est ainsi bien différent du bleu des gédanites baltes ou de l’ambre dominicain.

Comment identifier la matière à l’origine de l’imprégnation bleue? Comment expertiser (par exemple) un carbonate de cuivre hydraté d’ions cuivre (II) Cu2+ (azurite) d’autres traces comme celles faisant intervenir l’ion fer (III) Fe3+ présent à l’état de traces dont on sait l’influence pour colorer l’améthyste? Mes connaissances trop limitées en minéralogies ne me permettent que de faire des supposions très théoriques pour imaginer une géochimie des métaux de bases en gîte carboné.

Quelqu’un peu-il m’aider ?

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...