Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Un exemple d'érosion de sol actuel


Quaternaire
 Share

Recommended Posts

Guest Sparnacum

Bonjour

ce sujet est vaste, il concerne l' agriculture, la vigne, le déboisement, la DDE, et mêmes les risques pour les habitations avec les coulées de boues

Est ce que tu veux traiter un de ces sujets en particulier ?

Il existe une cartographie des risques liés à l'érosion en France, sur le plan national

ca avait été engagé au début des années 90 et on peut trouver déja quelques rapports en ligne.

Les glissements des versants de la Brie Champenoise sont fréquemment affectés également. Il existe des exemples spectaculaires avec des routes descendues de plusieurs mètres latéralement et horizontalement.

La raison est simple : déboisement sur les plateaux, mauvais drainage des sources ... une résurgence de nappe phréatique ne se rebouche pas !

des chasseurs de fossiles peuvent aussi occasionner des glissements de terrain, et oui :lasse: , et sur des sites bien connus du Lutétien les bois deviennent de veritables zones minées

qui mettent en danger les enfants du secteur et dénaturent le site. On a ici quelques exemples qui avec les réactions des personnes ne vivant pas sur place démontrent jusqu'ou peut aller l'inconscience pour trouver un coquillage.

A+

Marc

Link to comment
Share on other sites

Merci de lancer la discussion :lasse:

Rien de particulier dans ma tête à part que j'ai été surpris par l'ampleur de cette "entaille" sous le coup d'un orage, cela montre également à quelle vitesse une perte de "terre" peut se faire.

Bien sûr cela dépend du sol, en particulier de sa texture, de la stabilité de la structure des horizons pédologiques et donc de de leur taux de matière organique qui garantisse cette stabilité structurale.

On peut lutter contre l'érosion par diverses manières:

culture sans labour

si on labour, alors laisser une culture ou un couvert végétal entre les rotations de cultures

ne pas labourer dans le sens de la pente

laisser des bandes enherbés dans la parcelle

Link to comment
Share on other sites

Guest Sparnacum

c'est effectivement spectaculaire

alors puisque tu parles de matière organique

j'ai un magnifique sujet à te proposer ainsi qu'à tous les passionnés de sédimentologie

(bon la notion de magnifique est toute relative pour une figure syn-séd comparé à un Velates ou une tourmaline ... :P )

La teneur en eau dans les sols sableux fins influe sur l'instabilité des sols

nous sommes nombreux à connaitre dans les sablières des paléosols présentant des niveaux riches en matière organique.

Or dans des sédiments anciens sous paléosols et horizon d'acummulation, il existe beaucoup de figures d'expulsion de fluide qui démontrent que ces niveaux riches en MO ont constitué des barrières imperméables.

j'en connais un certain nombre dans l'Ypresien par ex en continuité directe avec de la fracturation + déplacement vertical (tecto syn-sed évidente)

A la moindre instabilité locale telles que surcharges sédimentaires ou secousses, cela crée une instabilité et engendre de l'érosion.

As tu observé cela sur des sols dans tes pérégrinations dans des zones agitées par la tectonique ?

J'essaierai de trouver des exemples fossiles un peu plus tard ...

cela rejoint aussi les propriétés thixotropiques bien connues dans les baies de nos côtes maritimes.

l' érosion fossile voila un sujet qui devraient nous réunir !

cela a fait l'objet (ça fait toujours) de vives polémiques :grand sourire: car ça oppose 2 "écoles" qui ne se parlent plus de longue date

pour ne parler que de la tectonique syn-sédimentaire du Stampien par exemple.

A+

Marc

Link to comment
Share on other sites

]

nous sommes nombreux à connaitre dans les sablières des paléosols présentant des niveaux riches en matière organique.

Je ne fais pas partie de ceux ci :grand sourire:

]Or dans des sédiments anciens sous paléosols et horizon d'acummulation, il existe beaucoup de figures d'expulsion de fluide qui démontrent que ces niveaux riches en MO ont constitué des barrières imperméables.

j'en connais un certain nombre dans l'Ypresien par ex en continuité directe avec de la fracturation + déplacement vertical (tecto syn-sed évidente)

A la moindre instabilité locale telles que surcharges sédimentaires ou secousses, cela crée une instabilité et engendre de l'érosion.

J'ai du mal à visualiser le phénomène , à tu des photos ou des documents?

Link to comment
Share on other sites

c'est effectivement spectaculaire

As tu observé cela sur des sols dans tes pérégrinations dans des zones agitées par la tectonique ?

Non pas vraiment

cela a fait l'objet (ça fait toujours) de vives polémiques :lasse: car ça oppose 2 "écoles" qui ne se parlent plus de longue date

pour ne parler que de la tectonique syn-sédimentaire du Stampien par exemple.

Qu'entends tu par la, que les déformations ont lieu pendant la sédimentation suivant des causes internes au couches sédimentaires (teneur en eau, densité différentes des sédiments, teneur en silt...) ou aprés une certaine lithification suivant des causes externes (seisme)?

Link to comment
Share on other sites

Guest Sparnacum

En l'état actuel et apres des années de discussion

je cherche des sédimento qui connaissent et savent expliquer.

d'une part la lithification a été suffisante pour expulser des éléments sableux per ascensum, quelque soit le "moteur" du mouvement, le mouvement lui est une évidence, de meme que le sol qui le couvre.

par ailleurs ce qui est impresionnant c'est d'observer un diaclasage, des failles (à faible rejet) ou des anticlinaux au droit de ces structures sédimentaires.

lorsque j'aurais trouvé la solution avec quelqu'un alors on pourra diffuser l'info tres largement puisqu'on a des 100aines d'images sur le sujet.

pour l'instant statu quo

Marc

Link to comment
Share on other sites

voici un exemple d'érosion de sol survenue suite a un orage sur des sols sableux issus de grès dans une parcelle agricole, c'est assez spectaculaire.

La photo est spectaculaire en effet et mérite je pense quelques explications : peux-tu nous dire quel est le mécanisme derrière ça ? est-ce un écoulement ? (y-avait-il auparavant un ruisseau ? la pente semble faible à cet endroit) ou un effondrement localisé du fait de la saturation du sol ?

Link to comment
Share on other sites

Guest Sparnacum

oui d'accord avec la question précédente

On est a proximité d'une route et on espère qu'il existe un fossé qui draine les eaux de la chaussée. Sinon en effet en quoi est ce que tu penses qu'il y a pu y avoir une mauvaise pratique particuliere dans ce cas précis ? parce que des configurations de ce type ca existe à peu près partout ?

Autre question, est ce que ca peut etre au niveau d'une ligne de sources, auquel cas on comprendrait mieux le phénomène.

Link to comment
Share on other sites

je profite donc du topique ouvert et d'une ouverture d'un peudo statu quo

j'ai donc un lot assez conséquent de photos lieux de situation de fracture and co

il y a de disponible, 51(même le canyon de la vesles,ardre,marne) et bien d'autre contrée ,du 02, du 60, et j'en passe

étage de prédilection;

et bien presque tout le tertiaire en faite

exemple

du 51 etg thanetien,sparnacien,cuisien,lutetien, ludien

du 02 etg thanetien,cuisien,lutetien et bartonien près de chez moi ou même dans le rayon de 30 a 45 km de Fismes !

du 60 etg thanetien,cuisien, lutetien et aussi bartonien

si vous voulez d'autres informations, n'hésitez pas a me contacter en MP

je peux éventuellement trouver d'autre information via d'autres contacts du BP ...

vouali voualou pour qui ça intéresse il y a de quoi faire

Link to comment
Share on other sites

La photo est spectaculaire en effet et mérite je pense quelques explications : peux-tu nous dire quel est le mécanisme derrière ça ? est-ce un écoulement ? (y-avait-il auparavant un ruisseau ? la pente semble faible à cet endroit) ou un effondrement localisé du fait de la saturation du sol ?

C'est situé sur un plateau mais en bas d'une faible pente, l'érosion est due à une concentration des eaux de ruissellements le long de "traces de roues de tracteur" présentes le long de la ligne de pente.

Les eaux ainsi suffisament "concentrées" ont permis cette érosion. La particularité est que le sol est sableux, peu cohérant est donc assez facilement érodable.

Link to comment
Share on other sites

oui d'accord avec la question précédente

On est a proximité d'une route et on espère qu'il existe un fossé qui draine les eaux de la chaussée. Sinon en effet en quoi est ce que tu penses qu'il y a pu y avoir une mauvaise pratique particuliere dans ce cas précis ? parce que des configurations de ce type ca existe à peu près partout ?

Autre question, est ce que ca peut être au niveau d'une ligne de sources, auquel cas on comprendrait mieux le phénomène.

Pas de fossé de drainage puisque ces sols sableux sont très perméables, cependant le tassement effectué par le tracteur de l'agriculteur a permit la concentration du ruissellement.

Pas de ligne de source, en dessous il y a 80m de grès calcaire, la ligne de source est donc au niveau des marnes liasiques sous-jacentes.

Link to comment
Share on other sites

Guest Sparnacum

Ouaaaa le beau forum tout neuf

OK donc visiblement tu donnes la réponse au problème:

Est ce que la solution n'est pas justement un fossé végétalisé puisque finalement le ruissellement de la chaussée a du contribué à inonder le champs.

En revanche on ne voit pas trop d'autre solution que de faire passer un tracteur dans le champs à moins de revenir à la faux ?

--------------

Dans les vignes lorsque je bossais sur le sujet des loupes de glissement et de la solifluxion en 1988 il était question d'y mettre des écorces... est-ce toujours d'actualité ?

A+

Marc

PS: on teste la fonction Edit, ok, les smileys j'en vois juste 3 tongue.gifcool.gif et wink.gif, qq bugs d'affichage dans le profil utilisateur .

Link to comment
Share on other sites

c'est toujours d'actualité ...

franchement quel est encore Le C qui a sortie cette c...rie un ingénieur ?

comme chacun le sait, l'eau a tout de même tendance a ce concentré ou l'homme passe

donc dans les vignes c'est la même chose

le bois les écorces flotte !!!! l'inférieur ne doit pas le savoir

a chaque grosse pluie, ou même orage on retrouve les écorces sur la route,ce qui engendre par la suite le bouchage de grille d'égout, bouche également les petit cours d'eau ...

en faite la lois dans le vignoble maintenant c'est de mettre un certain pourcentage de la surface du propriétaire soit en écorce soit enherbé !!!

un autre ingénieur a du comprendre la c... du premier ingénieur !!!

faite des recherches vous même pour le reste je n'ai pas le temps de passé du temps la déçus

même si je fait dans la viti-culture

recherché également les lois en culture ... il y a des bonnes parfois !!!

Link to comment
Share on other sites

Guest Sparnacum

Cedrick Tu parles des cultures en terrasses je suppose

j'imagine bien les vendangeuses dans cette configuration ...

ca donnerait pas mal de boulot au personnel saisonnier.

pour le blé et le mais pas vu beaucoup dans les plaines. c'est plutot le dammier qui prévaut

et plus beaucoup de bois : c'est plutot sur ce dernier point qu'on doit travailler (reboiser ou au moins bocages) pour retenir les nappes de surface et le ruissellement avant de chercher les remèdes.

A+

Marc

PS : toujours pas de smileys ?

Link to comment
Share on other sites

ouais on va finir comme les castors ... on va mangé du bois !!!

quelle idiotie alors que des populations entière meurs de faim

c'est un peut scandaleux non?

on paye des agriculteurs pour des jachère fleuri ça aussi c'est un scandale

vous plaignez pas de finir comme les castors...

réponse faite d'un viti-agri !!!

Link to comment
Share on other sites

ouais on va finir comme les castors ... on va mangé du bois !!!

quelle idiotie alors que des populations entière meurs de faim

c'est un peut scandaleux non?

on paye des agriculteurs pour des jachère fleuri ça aussi c'est un scandale

vous plaignez pas de finir comme les castors...

réponse faite d'un viti-agri !!!

Salut,

mais si les agriculteurs continuent a perdre leur terre par érosion suite a de mauvaises pratiques, tu vas faire pousser ton blé et ton maïs sur la roche?

Il ne faut pas être manichéen et les agri ont tout intérêt à conserver leur sol qui est leur capital non?

Préserver les bocages fait partie des moyens de lutte contre le ruissellement et l'érosion.

Link to comment
Share on other sites

Guest Sparnacum

Tu m'as coupé le blé sous le pied Quaternaire :-))

et pour ceux qui n'ont ni la radio ni la télévision ni les journaux ni internet (juste Geoforum !):

on peut rappeler que la déforestation est probablement la plus importante catastrophe écologique

citons les déforestations sur les rives de l'Amazone ou encore celles d'Indonésie.

En revanche contre la désertification on peut signaler une initiative des pays nord africains qui consiste à créer une couléee verte d'Ouest en Est.

A suivre

Marc

Link to comment
Share on other sites

ouais on va finir comme les castors ... on va mangé du bois !!!

quelle idiotie alors que des populations entière meurs de faim

c'est un peut scandaleux non?

on est d'accord la dessus mais je pense que c'est plus un problème de politique et d'économie que de surproductivisme en Europe.

Pour que des populations entières ne meure pas de faim il faudrait que d'autre population entière arrête de s'empiffrer avec des gâteaux industriels fabriqués à base d'huile de palme.

on paye des agriculteurs pour des jachère fleuri ça aussi c'est un scandale

Encore d'accord avec toi, mais la aussi c'est un problème politico-econimique, le blé ukrainien étant moins cher...

Alors que faire? Le hic c'est que l'agriculture n'as pas beaucoup d'avenir en France a part etre accaparer par une poignée d'"industriculteurs" faisant dans les grandes cultures et l'élevage, et c'est le problème. Que faire des personnes comme toi pour qui c'est une vocation basé sur un amour du terroir?

Le modèle productivisme d'après guerre sur lequel s'est construit la politique agricole basé sur la bénédiction des firmes agroalimentaire considérant le sol comme un seul support de plante que l'on peut réajuster a coup de NPK s'écroule.

Le marché est mondial et maintenant le blé fait le tour du monde sous toute ces formes, en brut ou en produit elaboré.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.