Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2022, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 23>26 juin 2022

Glissements de terrain et déformation des sols


Gregory29
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je fais actuellement un stage de recherche sur un capteur de déformations à bases de fibres optiques pouvant prévenir les glissements de terrain spontanés.

Ayant été abonné plutot moyennes au collège et lycée en sciences de la terre, je me retrouve incapable d'expliquer les mouvements des sols sous la surface de la terre. J'ai cru comprendre qu'il y avait differentes phases successives (activation, bloquage, réactivation...), mais je n'ai aucune idée de l'ordre de grandeur des variations de force ou pression qu'elles engendrent.

Je sais que la profondeur, la forme, le volume et la contenance du glissement sont très variables d'un endroit à un autre, et c'est bien pour cela que je suis un peu perdu.

Pour les personnes vraiment intéressees, j'éudie les mouvements présents dans la ville de Löhme en Allemagne, ou on a frolé la catastrophe humaine, il y 3 ou 4 ans.

Je suis preneur de tout commentaire ou document en francais, anglais, allemand, russe, breton, islandais... :siffler:

Merci d'avance,

Greg

Link to comment
Share on other sites

Mmmmmh, personne ne reponds, j'ai plusieurs theories :

- Mon post est ininteressant au possible

- Il est trop long

- Je ne sais pas m'exprimer correctement et personne n'a rien compris

- C'est un faux forum de géologie servant de couverture à un quelquonque service secret

Link to comment
Share on other sites

La dernière théorie semble la plus proche de la réalité ! :triste:

Les glissements de terrain sont difficiles à appréhender car ils ont de multiples formes et mécanismes.

Ils peuvent profonds ou superficiels, de grands volume ou non, ils sont intimement liés à la géotechnique du sol mais aussi et surtout à l'eau.

C'est pour cela que souvent on cherche à connaître (dans les terrains instables) le déplacement des sols (par tubes inclino) et la pression d'eau interstitielle dans les sols.

Je suppose que tes fibres optiques servent à contrôler la déformation du massif instable en continue?

Concernant les phases d'un glissement, celles-ci doivent être liées à la géométrie de ton versant, les masses mises en mouvement et l'eau.

A mon humble avis, si tu mesures la déformation et les pressions d'eau à la surface de rupture, tu dois déjà pouvoir bien étudier le glissement... Quant à mettre des seuils d'alerte sur le suivi de ces données... le plus difficile est sans doute là.

J'essaierai de trouver quelques infos de par chez nous, voir si ça peut t'aider.

A+

Cédric

Link to comment
Share on other sites

bonjour

il en faudrait plus pour se lancer dans les explications !

- comment fonctionne ce capteur ? par déformation, étirement, cisaillement......... suivant les contraintes mesurées, les paramètres temps sont très différents.

- il faudrait aussi connaitre la nature des sols et roches , leur fracturation etc... les glissements/éboulements sont trés différents en fonction de tous ces critères (pour exemple : des glissements sur granite altéré se produisent avec des déplacements de l'ordre du cm/mois au début puis au déclenchement environ 3à 10 m jours suivant l'importance de la loupe. en granite dur , l'éboulement se fait en qq secondes des qu'il y a rupture d'équilibre des contraintes! )

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Tout d'abord, merci a Cédric et Zunyite, c'est vraiment pas évident de trouver des informations précises sur le net.

Le capteur est en réalité une fibre enroulée autour d'un support PVC cylindrique, a raison d'un tour/millimetre. On enroule principalement pour augmenter la resolution de l'appareil lorsqu'on utilise la methode de retrodiffusion pour mesurer des distances. Ici les distances a mesurer sont les endroit ou on a une attenuation supplementaire, dues a la deformation du cylindre introduit dans le sol.

Le sol que j'etudie serait essentiellement constitue de craie, mais si vous connaissez une quelquonque base de donnees plus precises sur le sujet, je ne cracherai pas dessus. ;)

Link to comment
Share on other sites

bonjour

si je comprends bien le système, on mesure la déformation du cylindre PVC mais quelle déformation

-type inclinomètre où on mesure la déformation en x y sur toute la longueur du tube (estimation de la surface et de la direction prise par la loupe de glissement en formation)

-type bornes où on mesure le delta z issu de l'affaissement du terrain ?

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Ca aurait plus facile avec un schéma, malheureusement paint et moi, ça fait deux.

Le capteur en question ne peux pas mesurer l'affaissement du terrain mais uniquement les déplacements "horizontaux". Le cylindre est déformé de façon à ce qu'il n'y ait plus de section circulaire mais plus ou moins elliptique.

Le principe est un peu le même que l'inclinomètre, c'est la résolution (et le coût) du capteur qui est sont bien supérieurs à celui-ci.

Link to comment
Share on other sites

voici quelques liens sur la géotechnique mais cela me parait pas facile d'assimiler ce genre de choses sans bases ; il me semble plus sûr de travailler en coordination avec des géotechniciens confirmés !

www-lgit.obs.ujf-grenoble.fr/~ltatard/Tatard_M2R_2006.pdf

http://martinblanchet.tripod.com/

http://www.fichier-pdf.com/telecharger-ebo...nvertir-pdf.htm

Link to comment
Share on other sites

Désolé, mais je peux pas te décrire ce que tu demandes, je ne suis pas sur le terrain et je ne dispose d'aucune source d'information, ni sur la nature des roches présentes sous terre, ni sur le type de glissement marrant.

Je fais de la recherche uniquement sur le capteur, mais il m'a semblé évident qu'il fallait se pencher sur la constitution des sols afin de concevoir le-dit capteur adpaté à l'importance du déplacement...

D'autre part j'ai demandé à mon maitre de stage s'il avait une idée du déplacement à mesurer : quelque part entre le micromètre et le centimètre, ce qui necessite un capteur tres sensible, car pour le coup glissement marrant à l'oeil nu il n'y a point.

L'endroit à surveiller est le bord de cote de la ville de Löhme, en Allemagne du Nord. Je ne trouve pas d'informations (non plus) sur les précipitations dans la région, mais je pense qu'il y en très peu (climat continental?). Cependant l'endroit est sur une île grosso-modo circulaire de rayon 5-10km, donc les glissements sont peut-être dus au déséquilibre des forces frottements-poids à cause l'erosion à la base des falaises, mais là j'aurai besoin que vous vous moquiez de mon avis de géologue du dimanche.

Quelques photos du glissement de 150 000m^3 survenu à Löhme en 2007 :

http://www.lohme.de/Hafen/2005/Erdrutsch in Lohme auf Ruegen 2005.htm

Link to comment
Share on other sites

Si c'est de la craie, compare avec l'équivalent en France (faut bien être franchouillard quand on connait que ça), donc la côte de la Manche (la mer, pas le département).

et il y a :

- un gros glissement dans la craie à Sainte-Adresse (le Beverly Hills du Havre) qui embarque la piscine olympique à son pied. il est relativement surveillé (topo, inclinos, essai avec un pendule inverse). le meilleur inclino : les lampadaires :surpris:

- des glissements, plutot de l'érosion féroce de la craie et glissement des terrains argilo-sableux de couverture (ici très épais et pas les limons habituels, voir carte géol), avec destruction du phare ... vers Sainte-Marguerite sur Mer (76) près de Dieppe

- et du côte de Trouville, mais là, je ne connais pas. C'est juste surveillé par des capteurs (connais pas le genre) qui déclenchent des feux tricolors en cas de gros mouvement.

pour ton cas, un rapide coup d'oeil sur GuougueulTerre donne ça :

post-3761-1271857680_thumb.jpg

et on voit pas grand chose : un trait de côte presque régulier, des dolines en arrière et une bande de fôret en haut de falaise (pas bête, plutot que de mettre des maisons ....)

à+

Gadin

Link to comment
Share on other sites

Guest TOURMALINE

Grégory,

De part mon métier, j'ai à deux reprise travailler sur des glissement de terrain. Un de grande ampleur, celui de St-Etienne de Tinée dans les Alpes maritime et un beaucoup plus petit à Valménier dans les Alpes. L'approche est complétement différente pour les deux cas.

A St-Etienne de Tinée, nous avons réalisé des sondages carotté dans lesquelle nous avons installé des inclinométres ou des piézomètre. Il s'avére que suite à ce glissement de grande ampleur, les inclino ont été complétement broyé et la DDE à installer des balise GPS qui sont suivie en temps réel par satélite. Pour ce type de glissement, c'est pour moi la seule solution fiable dans le temps.

Concernant le glissement de Valménier créer par l'homme qui a destabilisé la colline à son pieds, nous avons réaliser des inclinos et surtout des drains subhorizontaux pour évacuer l'eau qui s'accumule dans le sol. Ce glissement est aujourd'hui parfaitement maitrisé. Il n'en est pas de même pour St-Etienne de Tinée.

L'avantage de ton capteur par rapport à un inclino, c'est qu'il peut être suivie en permanence, alors qu'un inclino demande l'intervention humaine pour les mesures.

Un glissement de terrain peu trés bien survenir à l'improviste à n'importe quel moment et dans tous les types de terrains. Ce capteur sera certainement trés utilile mais je pense qu'il devra être étalonné pour divers type de terrain ou sol qui ne se déforme pas tous de la méme maniére. Dans la Craie, la déformation sera différente de celle d'un granite ou une migmatite comme à St-Etienne de Tinée.

Je te souhaite bon courage car ton stage n'est pas quelque chose de très simple à faire.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...