Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

▲ Interdiction de ramassage des fossiles et minéraux sur 37 km de côtes en Normandie, non ! >> Il faut participer à l'enquête d'utilité publique 🙂
>> https://www.registre-dematerialise.fr/4130/
Faites svp participer vos proches 🙂 Partagez svp ! >> Réseaux sociaux, courriels aux amis, etc. Plus que quelques jours...▲

Principaux sujets de Géoforum.


▲ Interdiction de ramassage des fossiles et minéraux sur 37 km de côtes en Normandie, non ! >> Il faut participer à l'enquête d'utilité publique 🙂
>> https://www.registre-dematerialise.fr/4130/
Faites svp participer vos proches 🙂 Partagez svp ! >> Réseaux sociaux, courriels aux amis, etc. Plus que quelques jours...▲

L'origine des violents séismes de Bâle ?


Angelus68
 Share

Recommended Posts

Qui ne connait pas le séisme de Bâle en 1356, le plus fort séisme connu de l'Europe centrale. Dans mon titre je parle de plusieurs séismes, car ses dernières années les géologues sont en train de repérer la faille qui en était la cause et grâce à l'étude du terrain et à une science relativement jeune, l'archéoséisme, on a découvert qu'il y aurait eu 2 séismes aussi violent que celui de 1356 entre 890 A.D. et 850 av. J.-C et aussi entre 850 av. J.-C. et 6480 av. J.-C et au cours des 8500 ans dernières années le sol ce serait soulevé de 1,8 mètre.

Source pour les dates etc.. http://www.eurekalert.org/pub_releas...fre090701.html

On c'est qu'il y a 3 forces géologiques dans la région. Effondrement du fossé Rhénan, soulèvement de la Forêt Noire ou la pousser du Jura par les Alpes. Qu'elle est la force qui pourrait provoquer de aussi violent séisme en si peu de temps dans l'échelle géologique ? Surtout que d'après les géologues celui de 1356 n'est surement pas le dernier.

Link to comment
Share on other sites

La plaque Apulo-africaine continue sa remontée, du même coup, le Mont-Blanc et les Alpes continuent de s'élever ; et donc, de temps en temps, réajustement = séisme ! (très vite fait, je pars !) À+

Ca veut dire que c'est la poussé Alpine qui provoque ses violents séismes, j'aimerais bien savoir et c'est même ça que je cherche, comment on c'est que c'est la poussé Alpine qui provoque ses séismes ? Car la région comme j'ai dit, connais aussi des séismes à cause de l'effondrement du fossé rhénan et de l'élévation de la Forêt Noire.

Link to comment
Share on other sites

Salut,

apparemment le seisme ou les seismes de Bâle ne sont pas du à la poussé alpinemmais au fossé Rhenan car l'équipe de Mustapha Meghraoui (EOST) à meneé plusieurs etudes paleosimologique dans la zone. Ils se sont interessé à la faille NORMALE de Reinach, ou dans la description des déformations de sediments quaternaire ils ont identifé les 3 seismes mentionné d'apres l'archeosismologie.

Resumé de l'étude:

Failles normales actives dans le graben supérieur du Rhin et identification paléoséismiques du tremblement de terre de Bâle 1356

Nous avons identifié une faille normale active dans la zone épicentrale de Bâle (Suisse) Tremblement de terre du 18 Octobre 1356, le plus grand événement sismique historiques en Europe centrale. L'événement de 1356 et deux événements préhistoriques ont été caractérisés sur la faille par analyse géomorphologiques, prospections géophysiques, creusement de tranchées. Les Datation au carbone 14 indique que le plus jeune événement a eu lieu dans l'intervalle de 610 à 1475 BP et pourraitcorrespondent au tremblement de terre de Bâle 1356. L'apparition des trois séisme induit un total de 1,8 mètres de déplacement vertical dans les 8500 dernières années pour un taux de majoration moyenne de 0,21 millimètres par an. Ces ruptures successives sur la faille normale indiquent la possibilité de mouvements de terrain solide dans la région de Bâle et devrait être pris en compte pour affiner les estimations de l'aléa sismique le long du graben du Rhin.

sources: http://www.sciencemag.org/cgi/content/abstract/293/5537/2070

Link to comment
Share on other sites

Salut,

apparemment le seisme ou les seismes de Bâle ne sont pas du à la poussé alpinemmais au fossé Rhenan car l'équipe de Mustapha Meghraoui (EOST) à meneé plusieurs etudes paleosimologique dans la zone. Ils se sont interessé à la faille NORMALE de Reinach, ou dans la description des déformations de sediments quaternaire ils ont identifé les 3 seismes mentionné d'apres l'archeosismologie.

Cependant certains scientifiques prétendent que l'éffondrement du fossé Rhénan, tout comme celui de la Limagne, serait lié à l'orogenèse alpine. Une délamination de la racine crustale entrainant un régime extensif en arrière de l'arc alpin. Le temps que je retrouve les sources et je vous donne plus de détails...

Link to comment
Share on other sites

Quelques informations complémentaires :

A l'origine un vaste plateau granitique dit hercinien. Il y a 40 à 20 millions d'années (oligocène-miocène) un étirement de la zone considérée a été provoqué par le passage d'une plaque sous une autre (subduction). Il s'en est suivi un affaissement de la zone en raison de l'amaincissement du manteau.

Cet épisode tectonique est également à l'origine des dépressions de Roanne, Montbrison, de la Bresse et de l'Alsace.

En Auvergne, sous l'amincissement il y a un point chaud et le magma a poussé jusqu'à ce qu'en plusieurs points des appareils volcaniques perçent et déposent des coulées de basalte. L'érosion ultérieure de ce niveau a laissé des tables basaltiques (côtes de clermont, plateau de gergovie, ...) ainsi que quelques pitons volcaniques (Montrognon, Crouel,...) par ce que l'on appelle une inversion de relief !

post-857-1253008422_thumb.jpg

Voir :http://www.gereve63.net/pays-d-auvergne/terre-de-lave/

Link to comment
Share on other sites

Alors si j'ai bien compris, un séisme comme celui de 1356, n'est pas spécifique à la région de Bâle, mais il pourrait s'en produire autre part dans le fossé rhénan ? Je croyais que le fossé rhénan malgré une activité sismique encore assez importante n'engendrais plus de séisme de cette ampleur, celui de 1356 s'est fait sentir a Zurick, Constance et même jusqu'en Ile de France.

Link to comment
Share on other sites

Le problème de l'ampleur des séismes est lié aux failles actives, aux poussées et à la fréquence des séisme. Si la poussée est de faible amplitude et que les charges se réquilibrent régulièrement il y aura de nombreux séismes de faible amplitude… Au contraire, si la poussée est forte et que rien ne vient rééquilibrer les charges durant un grand laps de temps, le séisme sera violent ! (J'essaie de faire simple, vite et bref, je vous prie d'excuser ces raccourcis… c'est un peu comme aller du sommet d'une tour à sa base : on peut quitter le sommet un peu plus tôt et emprunter les escaliers pour descendre tranquilement, marche après marche… on peut aussi s'attarder au sommet de la tour, puis [mais c'est fortement déconseillé à partir d'une certaine hauteur !] sauter depuis le haut de la tour, c'est une descente beaucoup plus rapide, mais avec, à l'arrivée, des résultats assez graves en général…)

Link to comment
Share on other sites

Alors si j'ai bien compris, un séisme comme celui de 1356, n'est pas spécifique à la région de Bâle, mais il pourrait s'en produire autre part dans le fossé rhénan ? Je croyais que le fossé rhénan malgré une activité sismique encore assez importante n'engendrais plus de séisme de cette ampleur, celui de 1356 s'est fait sentir a Zurick, Constance et même jusqu'en Ile de France.

salut,

il faut éclaircir quelques notions, tout d'abord tous les séismes n'ont pas pour conséquence une rupture en surface.

Ensuite en néotectonique on appelle une faille active une faille affectant des dépôts holocène, et une faille potentiellement active une faille affectant des dépôts quaternaires au sens large.

En se basant surt la connaissance de la géologie, géomorphologie et de la sismicité, le seul moyen sur de prouver qu'une faille est active et de montrer la déformations des dépôts holocène. Pour ce faire on creuse des tranchées a la pelle mécanique dans les zone reconnue et ont regarde si les dépôts sont déformés (déformation cassante), si il montre des ruptures une analyse détaillée permet de dater les évènement passé.

Pour répondre a ta question, plusieurs études paleosismologique ont été mené par les francais, les hollandais allemands en divers endroit du fossé rhénan (FR).

L'equipe de Peters et al, en 2005 a montrer que la Western Border Fault proche de Mainz (Mayence) affectait les depots holocenes et a pu calculer que ces deformations resultait d'un seisme de magitude 6.5

Des etudes egalement dans la partie basse du fossé rhenan ont egalement montrer des failles actives: http://www.observatoire.be/PALEOSIS/lrhine/trench2.html

Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup pour vos réponses. :super:

Mais ça me soulève une autre question un peux hors sujet, mais qui est importante pour moi, l'effondrement du fossé rhénan est encore assez actif vu que des séismes de magnitude 6 si produit encore, mais le fossé rhénan va s'effondrer jusqu'à quand ? Qu'est ce qui arrête l'effondrement des fossés d'effondrements ?

Link to comment
Share on other sites

Salut,

Il faut d'abord préciser que le fossé rhénan est l'un des segments du rift ouest-européen (Cenozoic European Rift System), produit par un processus de rifting (en lien avec l'orogenèse alpine ainsi que cela a été dit) dont l'épisode principal a lieu à l'Oligocène, qui est aussi la période de remplissage sédimentaire principal. Depuis l'Oligocène, l'activité du rift est en déclin, même si certains segments comme celui du Rhin demeurent actifs, avec des événements sismo-tectoniques sub-actuels significatifs. Dans tous les cas ici, c'est la convergence Europe-Afrique et ses effets compressifs qui sont principalement responsables de l'arrêt du rifting, avec parfois des séismes sur l'avant-pays alpin le long des zones de fractures les plus sensibles comme le long du fossé du Rhin.

A+

Géomorpho

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...