Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

besoin d'aide: extraction fossiles-nodules


Guest Dragoon
 Share

Recommended Posts

Guest Dragoon

Bonjour à tous!

J'ai besoin d'aide d'expert en extraction de fossile! Bon voici mon soucis: j'ai découvert de nombreux nodules (dans les marnes à septaria et les schistes cartons) contenant de nombreux fossiles: bivalves, ammonites et belemnites. Or la dureté de ces nodules font que... marteau et burin c'est impossible. Si parfois ca se casse, c'est l'ammonite qui en subit les fractures!

J'avais déjà entendu parlé du choc termique: nikel pour les septaria, mais pour les nodules, j'ai beau faire 15 fois de suite l'expérience ca ne fait rien...

Hors de très belle hildoceros bifrons et harpoceras apparaissent, dont une de 32cm de long vu les traces qui sortent du nodule... et là il me faut de l'aide.

J'espère que des personnes ont déjà extraite nos petites bébétes adorées de leur gangue dure comme du béton (même pire que du béton!!!) sans les casser!

Merci de m'aider (l'idée du percuteur est une bonne idée?)

A bientôt!

Dragoon

Link to comment
Share on other sites

Guest Dragoon

les nodules proviennent du 54, juste à côté de nancy. Je mettrais les photos demain, mais ce sont de simple nodules, qui peuvent parfois atteindre plus d'un metre de longueur. Je te mettrai tout ca demain ^^

Link to comment
Share on other sites

Je m'absente quelques jours... je lirais la suite en rentrant...

D'après la description (sans photo), je dirais qu'Ils proviennent d'un chantier de la rocade de Nancy... ? ( découverte d'un ou 2 ans )

Pour le dégagement... si le démoulage n'est pas possible... le graveur pneumatique reste incontounable.... mais en valent-elles le coup ?

10 heures sur une ammo, Ok ! , mais faut qu'elle ressemble à quelque chose au départ tout de même ...

a+

:gratte-tete:

Link to comment
Share on other sites

Guest Dragoon

Ca je suis d'accord, y passer 10h pour avoir un résultat médiocre, ca n'en vaut pas autant la peine. Mais de nombreuse hildoceras bifron mesuraient entre 5 et 8cm, et elles paraissaient entières. Malheureusement pieu+burin= mauvais résultat.

Le site comme tu dis, je le connais, mais ce n'est pas celui là. J'ai découvert ce site en me promenant dans un secteur proche de nancy (pour l'instant je ne dirais pas où). Mais je laisse quelques photos de mes découvertes (pas toutes ^^). En tout cas si le site devient très prométeur je ferai un appel à ceux qui veulent prospecter avec moi, il n'y aura aucun soucis!

Voici quelques photos:

post-3195-1251121807_thumb.jpg

Pour les ammonites sur plaque, pas de soucis pour ce secteur ^^

post-3195-1251121910_thumb.jpg

Harpoceras dans nodule. Je l'ai dégagé ce matin, et j'ai eu du bol! Le nodule était entier, une petite fracture apparaissait: quelle tentation de donner un petit coup de burin dans cette fente... mais le rique de tout rater est toujours là. Je prend mon soufle, je place mon chèr marteau et... euréka! ^^ jolie harpoceras de + de 30cm. Malheureusement il ne reste que le dernier tour. Mais je la trouve tout de même ravissante ^^

post-3195-1251122041_thumb.jpg

Détail de l'harpoceras dans nodule.

post-3195-1251122088_thumb.jpg

post-3195-1251122138_thumb.jpg

Détails de ce que j'ai trouvé en 2h sur le secteur

post-3195-1251122177_thumb.jpg

Hildoceras bifron dans une septaria

Maintenant passons au problème du sujet, comme je l'avait dit plus haut je ne sais pas comment dégagé ces fossiles de leur gangue, voici quelques nodules récupérés du même secteur présentant quelques ammonites et belemnites:

post-3195-1251122275_thumb.jpg

post-3195-1251122293_thumb.jpg

post-3195-1251122327_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

Guest Dragoon

Voici le reste de quelques nodules:

post-3195-1251122550_thumb.jpg

post-3195-1251122576_thumb.jpg

Nodules à ammonites (hildoceras bifrons et d'autres encore indéterminées) et belemnites

Donc si quelqu'un sait comment extraire des fossiles dans des nodules, son aide est la bienvenue!!!!

Globalement ces nodules sont très résistants au choc d'un burin, et aucune passée + argileuse.

Merci ^^

Dragoon

Link to comment
Share on other sites

bonjour, j'ai le même soucis dans le cher 18, c'est du toarcien à nodule juste haut dessus des schistes carton;)

bref pour les hildo et harpo, en prenant mon temps j'arrive à avoir de beau plaquage, par contre les nodules il y a de trés belles dactylioceras mais voilà impossible de les démouler, choc thermique marche, masse cela casse n'importe comment, aprés même avec des fraises diamantées c'est pas top du tout...

si quelqu'un a une solution, je suis preneur aussi ;)

je peux mettre des photos, mais hormis le lieu c'est quasiment identique à celles au dessus

Link to comment
Share on other sites

Guest Dragoon

Je connais aussi d'autres secteurs où il y a des nodules, et en effet peu de choses changent côté fossile ou type de nodule.

Ca marche réellement la méthode du choc thermique? car moi... aucun effet! tu peux m'expliquer ta méthode?

bizafossiles72: avoir un cube de 30cm sur 30 cm.. je m'en moque un peu. Autant garder le nodule entier :triste: enfin c'est chacun son point de vue. Mon soucis c'est surtout de récupérer les ammonites dans le nodule.

Merci à vous, j'espère que quelqu'un saura trouver une bonne solution!

Au cas où: saurez vous où trouver de bon percuteur pneumatique? j'ai beau chercher... je n'en trouve pas. Donc si quelqu'un a un site internet de confiance ou même une adresse. Merci beaucoup

Link to comment
Share on other sites

Va voir un tailleur de pierre s'il y en a un dans ta région. Il connait la façon de casser les blocs, car à mon avis, il faut essayer de les ouvrir proprement. Tu parles de masse, mais ce n'est pas l'outil adéquat. Il vaut mieux tapoter longtemps sur la périphérie avec une massette et souvent, ça s'ouvre proprement. Maintenant, c'est pas une science exacte!

Link to comment
Share on other sites

salut toutes et tous

bon certains de ces nodules ont l air plus poreux que d autre...faire un essai avec un peu de potasse comme ca pour voir ce que cela fait a l argile.

bon sinon plus serieusement.,moi je casserais les nodules en deux pour reperer en section le fossile,ensuite comme le dit bizafossile je descendrais a la disqueuse diamante jusqu a un demi centimetre du fossile et apres finition au graveur et recollage des morceaux.

bonne soiree

jnoun

Link to comment
Share on other sites

Pour le choc thermique pas dur, eau bouillant et direct dans le congélo :triste:

Sinon pour le reste "tapoter " n'a pas un gros effet, avec un ami, on avait pris un bon gros nodule, enfin pas si gros, peut etre un petit ballon de foot, on l'a mis sur un portant de cheminée qui trainait dehors et on a pété le portant sans rien faire au nodule.

Par contreje prends toujours le sens du fossile comme il faut, car dans le toarcien du 18 il y a aussi de nodules mais qui s'ouvrent bien en comparaison. chimiquement j'ai un peu peur pour le fossile, car les plaquages sont de même qualité que la roche pas top quoi. Et pour les nodules dans le 18, le fossile est en régle générale un peu calciteux et un peu pyriteux, ou tout simplement de la roche avec un test entre le fossile et la roche.

Mais en aucun cas les blocs s'ouvrent correctement aux choc, c'est pouquoi j'ai arrêter de frapper dessus, j'ai du récupéré une dactylio, sur une 20 de nodules

Link to comment
Share on other sites

Guest Dragoon

Merci nicocook.

Je t'explique la méthode qu'on m'avait dite: passer le nodule à 220 degrès au four pendant 15-20mn. Puis le plonger direct dans l'eau froide. A répéter une dizaine de fois... Je l'ai fait, on entend la roche réagir car on entend des claquement. Mais la roche ne se fissure pas, même après 15 tentatives...

Donc ta méthode tu l'utilise plusieurs fois de suite? Et tu laisse ton nodule dans l'eau chaude combien de temps? je pense que le temps dans le congelo suffit d'atendre que ca se fissure non?

Pour la méthode de la scie... j'aurais trop peur d'habimer les amonites, et je connais personne qui possède un tel arsenal :gratte-tete:

Merci à tous, mais s'il y a encore des propositions allez y! ^^

Et juste aussi pour savoir où l'on pourrait acheter un percuteur pneumatique. Merci!

Dragoon

Link to comment
Share on other sites

bonjour

les percuteurs sont disponibles ici:

http://www.atelierlatrouvaille.com/produits.php?cat=1:11:30

et la page d'acceuil:

http://www.krantz-online.de/de/1.html

page percuteur:

http://www.krantz-online.de/de/___showCat/...g/produkte.html

le w224 est excellent pour les petits et moyens travaux de dégagement, pour les grosses et plus dur masse a enlever , il faut utiliser le chicago.

la spécificitée des nodules étant différente suivant les gisements et composition minérale , si les méthodes citées au dessus ne fonctionne pas , ne pas insister.

a mon avis le percuteur devrait offrir des résultats satisfaisants.

Link to comment
Share on other sites

Guest Dragoon

merci pyb!!!! je venai de trouver les mêmes liens dans une ancienne parution sur géoforum, merci quand même!

Je pense aussi que le percuteur est ma seule délivrance. Mais je suis en train de tester de nouveau la méthode au choc thermique avec un nouveau nodule. Pour l'instant il hiberne au congélateur :P

On verra les résultats!

Merki encore!

Link to comment
Share on other sites

A Nicocook,

Bonjour,

Dans la méthode du choc thermique ce qui est important par définition c'est la brutalité du changement de température (sinon ce n'est pas un choc évidemment).

L'ordre chaud (eau bouillante ou four) et puis congélo ne me paraît pas intéressant car le congélo ne peut pas débiter assez de froid en un temps suffisamment court pour refroidir brutalement le nodule.

Par contre l'ordre congélo (réglé trsè froid) et puis bassine d'eau bouillante ou four à haute température et puis bassine d'eau glacée (même avec des glaçon s dedans pour avoir la plus grande différence de température possible) est plus efficaxce en raison du volant thermique important de l'eau (= grosse réserve de chaleur ou de froid permettant un réchauffement ou un refroidissement très rapides).

Il faut aussi veiller à un volume d'eau substantiel par rapport au volume de l'objet pour être certain que ca "suive".

Attention aux yeux tout de même il m'est arrivé d'avoir des réactions brutales avec projection d'éclats.

Ca n'arrive pas souvent mais il suffit d'en avoir une fois un mal placé dans l'oeil pour le regretter amèrement!!

Bonne chance,

jph

Link to comment
Share on other sites

bien sur tout dépend de la roche mais j'ai dégagé de jolies ammonites de cette mannière : laisser tremper le nodule dans le pétrole lampant durant 2 jours puis sortir le nodule et le tremper directement dans de l'eau froide et laisser 2 jours ... répèter l'opération plusieurs fois ... ça marche super bien pour les ammonites encroutées dans les marnes et les nodules ... mais la, tout dépend de ta roche... et puis il a aussi la méthode manuelle (petit marteau et burin) et le percuteur pneumatique.. mais la c'est déja un gros investissement.

Pal

Link to comment
Share on other sites

personnellement j'ai eu des nodules équivalents du toarcien de Nancy 2 types de nodules les uns très pyriteux les ammonites sont très belles avec la coquille et souvent géodisées. probleme la gangue y colle un max et le dégagement prend des heures et des heures sans compter qu'on ne sait pas ou sont les ammonites dans le nodule.

résultat il y en a qui simplement les scient chez un marbrier et les polissent....

d'autres qui cassent les nodules pour en sortir une ammonite potable et d'autres malades qui conservent les nodules pour les prérarer plus tard quand ils auront 200 h devant eux !

A noter que j'en ai laissé passer l'hiver dehors et qu'au printemps je n'ai eu que des bouts de 3cm/3cm tout cassés ammonites comprises ! Il n'y a pas eu de simple ouverture sur les ammonites....

Ensuite j'ai eu aussi d'autres nodules du même niveau mais d'un coin différent toujours sur Nancy. Les nodules moins pyriteux sont plus faciles à préparer... cela prend toujours du temps mais c'est raisonnable. il y a par contre moins d'ammonites à l'intérieur.

Ceux là je peux imaginer les ouvrir pour repérer les ammonites et les préparer ensuite après avoir oter les parties "steriles"

donc vois déjà si le nodule est très pyriteux ou non...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...