Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie  ▲

Scandium

Membre
  • Content Count

    28
  • Joined

  • Last visited

About Scandium

  • Birthday 03/16/1948

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Congo RDC - in the middle of anywhere
  • Intérêts
    geologie<br />exploration<br />or et metaux de base<br /><br />paleontologie<br /><br />meteores

Recent Profile Visitors

3,402 profile views
  1. De toute façon il faudra des décennies pour aller sur Mars et y developper une industrie, et plusieurs milliards de dollars a rajouter aux milliards déjà dépensés. En attendant rien n'empêche de chercher les méthodes d'exploration adaptées à l'environnement extraterrestre, ça permettra d'orienter notre developpement
  2. bonsoir Florent, et merci de ta réponse, pour ce qui est du BFR - Starship, je reste très attaché au Big Fucking Rocket, lol! meme si il a changé de nom ensuite je vais surement m'inscrire sur votre projet, j'ai toujours été passionné par l'exploration de l'espace, et Mars est un monde de choix Pour ce qui est de la réponse de Franckel, oui les sediments lacustres sont riches en evaporites, et ça pourrait être utilisé, par contre les basaltes et sables ne donneront jamais de minerai de fer, trop pauvres en Fe et trop complexes a traiter. mais je suis prêt a en discuter avec lui . plutôt que de prendre le problème a l'envers, il vaut mieux chercher ce que contient Mars et ce qu'il propose. Un gisement métallifère c'est une concentration anormale de métal ou métaux en un endroit donné. il faut donc d'abord chercher des concentrations anormales pour ça plusieurs méthodes : - télédetection satellite :justement on a plein de boitiers technologiques qui tournent autour de la planète mars, et sans atmosphère épaisse comme la notre on devrai trouver des signatures géochimiques interessantes, ainsi qu'une couverture géographique et structurale , d'autant plus que les forages naturels (cratères de météores) on mis a jour les parties plus profondes du sol martien - géophysique satellite ou aéroportée... bon d'accord on n'a pas encore de géophysique aéroportée , mais nos chers satellites peuvent detecter des champs magnétiques et de gravité, signatures d'amas metalliferes sur le sol martien. - géophysique sol : attendons d'y etre arrivés, mais ca sera surement tres surprenant - géochimie sol : voir au dessus - enfin la technologie la plus aboutie et la plus évoluée dans les 5 spirales de la Galaxie, celle pour laquelle tous les OVNIS de l'Univers parcourent notre espace terrien depuis des millénaires, : le marteau de géologue.... mais bon va aussi falloir aller sur place, trouve moi une place dans Starship, coté hublot de préférence (et une place pour ma femme et mon chien...) Pour résumer, je serais d'avis, avant de faire venir le tailleur pour nous faire un manteau en fourrure d'ours blanc, de chercher l'ours... Je suggère donc de travailler sur un modele d'exploration minière sur mars : - Quelles sont les technologies existantes et utilisables a ce jour, que devons nous inventer ou modifier pour découvrir quelque chose d'utile - Quelles sont les ressources à chercher en fonction de leur utilité et de leur disponibilité supposée - Que pourrions nous faire (inventer ) avec les ressources que nous allons découvrir sur place Quand nous aurons les ressources dans leur contexte martien (les minerais) nous pourrons étudier la meilleure manière de les concentrer et d'en extraire les métaux utiles dans le contexte de la planète rouge Ensuite nous pourrons voir quoi faire avec des concentrés métalliques ou les métaux en question Bien cordialement Scandium
  3. bonjour, je suis un petit peu effaré par la question et par les réponses, meme si elles ne sont pas toutes, et de loin incorrectes. Je suis dans les mines depuis près de 40 ans et mon metier c'est de trouver des gisements exploitables, or la vous prenez un matériaux courant sur mars, comme sur tout corps rocheux de l'univers, vous avez une analyse chimique, que vous pensez (à juste titre) bien réalisée et representative de la nature de votre matériau et vous vous dites "tiens ! je vais en extraire tous les éléments, sans eau (parce que j'en ai pas), avec pas d'énergie (parce que ça coute trop cher) et à un coût prohibitif (parce que le CNES va payer, et que le contribuable français n'y verra rien!), tout ça pour fabriquer des métaux qu'il sera de toute façon plus économique de fabriquer sur terre (et de les envoyer sur mars pour pas cher via le BFR de Space X) avec une bien meilleure qualité, parce que ,ici, bien controlée, (et pas sur Mars) alors reprenons les termes de votre analyse : SiO2 : 43,52% Al2O3 : 8,64% Fe2O3 : 18,28% MgO : 6,54% CaO : 6,09% Na2O : 2,57% K2O : 0,35% TiO2 : 0,78% P2O5 : 0,79% MnO : 0,32% SO3 : 6,42% Cr2O3 : 0,37% la silice : teneur plutôt faible pour faire un verre, avec une telle teneur en ferraille (FeO + Mg0) je vois pas l'interêt l'alumine : pour faire de l'aluminium, il faut au moins 50% Al203, vous en etes trop loin : oubliez !! Fer : n'imaginez meme pas, le plus mauvais des gisement titre au moins 45% FeO + Fe2O3 : il vaut mieux chercher les météorites ferreuses qui doivent couvrir le sol martien, elles titrent au moins 60% FeO et il y en a surement partout Manganèse : pareil : tant que vous n'avez pas 45% ca ne veut rien dire les autres elements : oubliez! .... SO3 : y a pas pire.... Calcium : pas terrible pour en faire un calcaire donc des briques !! je dirais meme nul plutôt que de vouloir extraire des métaux de n'importe quoi (deja impossible a réaliser sur Terre) , voyez plutôt ce que vous pouvez faire avec les matériaux martiens et commencez a explorer la géologie de Mars (ou de la Lune ou de Io, ou de n'importe quel astéroïde qui orbite entre Ultima Thulé et Mercure) cherchez ce qui est riche en un metal ou éléments (ou plusieurs) et voyez si on peut extraire ce metal pour ce qui est de votre regolite : qu'est ce que on peut en faire : - le cuire pour en faire du verre : oui avec un bon four a charbon (ou a bois si vous avez des forêts a proximité - rappelez moi quand le dernier arbre a brulé sur mars?), un four electrique serait pas mal aussi, (des que les fleuves martiens seront équipés de centrales hydrauliques.....) ou votre base équipée d'une centrale nucléaire... - le broyer finement et en faire des briques : c'est pas cher et ça peut rapporter gros, d'autant plus qu'avec une imprimante 3D on devrait pouvoir contribuer a faire de jolies maisons martiennes,( oui je sais une imprimante 3D peut être facilement transportée dans le BFR) et il y a de l'eau sur Mars, maintenant on le sait, donc on a tous les ingredients, et si on en manque, il suffit de faire ce qui a poussé tous les humains de la Terre a remplir notre planète :CHERCHER !! - faire de l'agriculture avec le regolite : oui, si le sol est chimiquement fertile : ça ca serait un bon sujet d'etude, imaginez vous seul sur mars en train de cultiver vos patates avec comme seul engrais la merde de vos astronautes (oui je sais ça a déjà été imaginé et on en a fait tout un film!). plus simplement, si vous voulez utilisez les produits de Mars de manière réaliste : revenez sur Terre (ou plutôt, revenez sur Mars! ) et faites simple et efficace avec les moyens du bord je veux bien participer a votre projet, pour aboutir a quelque chose qui tienne la route et qui soit vraiment utile et utilisable Merci Scandium
  4. je pense que plutôt que de parler sur des photos il vaut mieux aller sur place.. qui est prêt a financer une expédition la bas (ou y participer...) ?
  5. bonjour ces formations ont été analysés a l'université deMontreal : roches fondues , c'est vrai qu'il faut le voir de visu, pas sur photo alteration en boule, ; c'est ce que j'ai cru sur place... mais non, il y avait d'autres indices .... et je confirme : cratere d'impact scandium
  6. bonjour j'ai deja fait un article dans geoforum sur cette structure circulaire a Madagascar et j'y suis allé (15 jours sur le terrain) je confirme, a mon avis il s'agit d'un astrobleme : diamètre près de 15 km mais structures fondues tout autour sur 30 km de diametre....et les talus sont cositutés d'une breche encore meuble (avec fentes de glissements encore actives. tout autour des sourcces chaudes le fond de la structure est couverte de blocs brisés. et la périphérie est jonchée de blocs fondus, de plus énormément de magnétite en grains dans toute la region. J'ai fait analyser les échantillons de roche fondue au Canada, leur conclusions c'est qu'il devait s'agir de roches fondues dans un four a minerais (un four de 30 km de diamètre !! fort les malgaches surtout qu'ils n'ont jamais fait de métallurgie et qu'il ne s'agit pas de minerai métallique. Deux légendes locales parlent d'un géant qui aurait jeté la lune sur cette region, et d'une "déesse" qui aurait atteri dans la meme zone en chevauchant sur le soleil. vous rajoutez a cela le roi Vazimbe qui a incendié toute l'ile en une nuit vers le 13 eme siècle et vous pouvez vous faire une idée vous meme. Je suis prêt a retourner la bas si on me paye le billet, mais l'accès est difficile (7 jours pour faire 200 km) cordialement Scandium
  7. pour ce qui est des biolaminites,avec des amas stromatolitiques "classiques", il y en a beaucoup dans le Mwashya, et dans la serie du Roan, cela fait partie du contexte, mais c'est le seul endroit ou je trouve en plus ces tuyaux a cloisons...
  8. Pour Trenen23 merci de tes encouragements, pour ce qui est du Katanga, je suppose que tes informations datent un peu.. parce que aujourd'hui, c'est un endroit calme et accueillant (si, si !) et super sympa a visiter. Tu peux venir quand tu veux, je te recevrai avec plaisir dans ma villa de Lubumbashi et tu auras un accès libre au gisement de cuivre et a la mine (j'ai un super cuisinier qui fait oublier à mes géologues qu'ils sont mal payés! lol!) scandium
  9. Pour Quaternaire: j'ai les moyens analytiques, mais nous sommes une compagnie minière, et comme je l'ai dit, c'est un gisement de cuivre.. donc je dois faire vite avant que ces blocs ne deviennent du concentré en poudre... pour info ces blocs sont sub en place et ressortent dans la topographie, celui que j'ai photographié a basculé suite a un coup de bulldozer... on les retrouve dans tous les forages et ils forment un horizon repère pour la détection du gisement que nous exploitons.. , ils sont insérés dans les RSV (roches silico vacuolaires évaporitiques). Pour les intéressés aux dents longues, c'est moi qui donne les autorisations de visite sur le site minier...
  10. pour compliquer un peu la discussion, une photo de detail de ces objets tubulaires. le haut de la colonne est a gauche, vous remarquerez que les cloisons sont convexes et emballent un materiaux fin qui semble etre un remplissage synchrone de la croissance de ces tubes , il ne peut donc s'agir de creusement par dessiccation, mais bien d'une structure "construite"
  11. pour répondre a quaternaire, oui ce sont des formations recifales fermant des bassins evaporitiques , ces bassins evaporitiques sont maintenant tout a fait décrits par les géologues actuels (Cailleteux et alii) il ne s'agit pas du kundelungu (dans la region il se presente sous forme de tillites conglommeratiques et dolomies) mais du Mwashya, (serie des MInes) pour ce qui est de ces colonnes, oui elles sont creuses a l'origine, puis remplies par un materiaux postérieur a leur formation, en fait nous avons trouvé de tres nombreux tubes remplis d'un matériaux fin de type argile alors que le corps des tubes et siliceux. et toutes les alvéoles ne sont pas remplies (mais ca peut etre de l'érosion secondaire) par ailleurs les cloisons observées semblent fermer le tube a intervalle regulier on peut imaginer une croissance de ces structures annulaires sur quelques centimetres, puis la fermeture du fond par une cloison (du au comblement du trou, et une nouvelle croissance.. pour ce qui est des dessications centrales des colonnes stromatholitiques, oui, je connais, mais ce n'est pas ça. la nous sommes vraiment en presence d'uen structure annulaire creuse. Si vous regardez la surface de l'affleuremetn vous remarquereé que toutes ces structures forment une surface plane. comme je l'ai dit, nous sommes en bordure d'un bassin evaporitique subsidant, cette surface pour moi correspond au sommet des recifs a la surface de l'ocean archéen, si le recif s'enfonce, l'objet se remplit de sédiments et la structure croit jusqu'a la surface... j'enverrai d'autres photos de ces tubes plus tard.. en tout cas, je vois que ca eveille les curiosités.. pour info a tous, je travaille dans le Katanga sur les formations de la série des MInes (Roan),
  12. merci de vos contributions oui, c'est surprenant, je ne connais pas d'archéocyathes qui ressemble a ça.. mais bon, je vais lancer une etude detaillée sur ces récifs coloniaux. merci scandium
  13. merci de vos contributions je suis dans la région d'origine, de ces bestioles, et il ne peut pas s'agir de rudistes, les lamellibranches n'existaient pas il y a 780 millions d'années, je confirme qu'il s'agit bien de l'archéen katangien, dans la série du Roan,plus précisément les niveaux a évaporites et stromatolites du Mwashia, j'y travaille sur des gisements de cuivre de la copperbelt. Ces trucs sont décrits comme des stromatolites, et mes géologues les décrivent comme tels. mon problème c'est que ces structures sont trop complexes pour être des simples concrétions alguaires, j'ai deja travaillé sur des stromatolites au Maroc, Burkina Faso, congo, et ca ne ressemble pas a ça... en photo une stromatolite du Burkina, très caractéristique, en enveloppe concentriques et du type "bouse de vache" age Tarkwaien que nous avions trouvé . (plus anciens je le concede). j'ai consulté tout ce qu'il y avait comme littérature sur ces bestioles, mais personne ne semble connaitre des tubes a cloisons de ce type.. j'essaye de savoir si quelqu'un a déjà vu ça. je confirme l'age : archéen -750 à - 790 Ma, et le contexte contexte recifal lagunaire a evaporites.. les plaques vertes sur la surface du recif sont de la malachite, on est dans un gisement de cuivre de la Copperbelt merci et bonnes recherches scandium
  14. merci de la contribution c'est qui est généralement admis dans la région, mais je n'ai jamais vu de stromatolites avec des structures si régulières, cela parait trop évolué pour des algues bleues qui forment plutot des amas de couches superposées, pour moi ce sont deja des structures complexes.... je compte lancer une étude approfondie sur cette espèce d'ici peu scandium
  15. merci pour la contribution, ca pourrait ressembler, mais c'est trop ancien pour ça.. (archéeen) et il ne peut s'agit de coquillages.. mais bien de structures recifales construites comme des recifs corailliens.. (mais il ne peut s'agir de coraux) bonne recherche
×
×
  • Create New...