Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Steg

Membre
  • Content Count

    106
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

1,232 profile views
  1. Steg

    Stégosaurus

    Vous êtes buté.... J'ai fait remarquer précédemment que le système de plaques dorsales chauffées par le soleil, la chaleur étant récupérée par la circulation sanguine, était analogue aux panneaux solaires qu'on installe pour produire de l'électricité, ce qui me semble amplement suffisant comme démonstration. Pour soutenir qu'elles servaient à refroidir, encore faut-il expliquer par quel procédé thermo-mécanique, sinon cela revient à sortir un lapin crevé de son chapeau pour faire diversion. 2 la fonction esthétique des plaques ! Les plaques porteraient chacune un signe particulier permettant d'identifier chaque individu ! Stégosaurus sachant lire un code barre. Pourquoi pas ? Je préfère quand même croire qu'entre membres d'un troupeau il se reconnaissaient à l'odorat. Les plaques étaient de formes différentes selon le sexe, et après ? Elles avaient quand même une fonction pratique identique, sinon ce serait cher payé de trimbaler ces plaques encombrantes uniquement pour se différencier entre mâle et femelle. Stégosaurus faisait rougir ses plaques et Allosaurus s'enfuyait à toutes pattes ! Si on veut, bien que ordinairement la couleur rouge rend agressif, chez le taureau par exemple, et même chez l'homme quand il voit rouge. Quoi qu'il en soit, je crois qu'on a fait le tour de la question, et il faut penser à clôturer. J'ai dit depuis le début qu'il s'agissait de discuter d'une hypothèse. Or élaborer celle-ci consiste à considérer les données tangibles, et pour celles inconnues à lister les options possibles, en indiquant laquelle est retenue. Voilà donc un tableau qui recense les informations relatives à Stégosaurus, sa morphologie, son environnement, et qui précise en gras les options que l'hypothèse retient parmi celles possibles. Habitat Savane, plaine alluviale Résistance aux prédateurs Contre-attaquer, se réfugier sur un fleuve ensablé Système sanguin Sang chaud, sang froid Fonction des plaques dorsales Esthétique, capture du rayonnement solaire pour se réchauffer durant les séjours prolongés sur le fleuve, et ne pas tomber en léthargie. Fonction des épines de queue Éperonner un prédateur menaçant, s'ancrer dans le sable du fleuve ou dans la végétation de la plaine alluviale en cas de crue. Protection des épines Enveloppe de kératine, enveloppe en peau. nidification ????, au milieu du fleuve, sur une île inaccessibles aux grands prédateurs Les options retenues conduisent à dire que STEGOSAURUS ETAIT SEMI-AQUATIQUE.
  2. Steg

    Stégosaurus

    C'est tout le contraire, l'hypothèse est renforcée : Stégosaurus est devenu semi-aquatique parce que les fleuves traversant sa région d'habitation charriaient beaucoup de sable. Un anneau est formé de fragments de taille allant du grain à celle d'une voiture, et espacés les uns des autres de centaines de mètres et qui tournent autour d'une planète, dans son plan équatorial. Les éléments gravitent en perdant très lentement de l'altitude. L'entrée d'un fragment dans l'atmosphère le pulvérise, et c'est du sable qui tombe. Si un anneau se faisait engloutir par la Terre, une pluie de sable tomberait en s'étalant dans la zone équatoriale. Le débit est faible, une année de saupoudrage recouvrant le sol concerné d'une couche peut être d'un centimètre. Mais le déversement peut durer des millions d'année, ce qui à la longue représente un volume considérable. Dans le même temps, le vent et les eaux de ruissellement agissent en partie à regrouper ce sable dans les cuvettes, en partie à le transporter jusqu'à la mer. A la longue l'anneau est complètement englouti, mais les fleuves continuent à charrier du sable. C'est alors que des stégosaures de type kentrosaurus pénètrent dans une région ensablée, traversée par des cours d'eau. Ce sont des animaux qui se défendent des prédateurs en combattant. Mais ils s'aperçoivent que celui qui les menace, allosaurus, n'arrive pas à les suivre quand ils vont sur le fleuve en passant d'un banc de sable à l'autre. Ils changent alors de stratégie, et au lieu de combattre, font du plan d'eau ensablé leur refuge. Progressivement ils modifient leur morphologie, et deviennent semi-aquatique. C'est donc la présence de fleuves très ensablés qui a fait évoluer des stégosaures ordinaires en stégosaurus.
  3. Ne pourrait-on pas s'imaginer que la Terre a eu autrefois, aussi bien que Saturne, un anneau ? C'est la question que pose Emmanuel Kant dans une publication qui date de 1755. Si a cette époque les données en géographie et en physique étaient rudimentaires, aujourd'hui les moyens d'investigation devraient permettre d'apporter une réponse. De fait le système que la Terre aurait englouti devait comporter des fragments de roches, lesquels furent réduits en sable en traversant l'atmosphère, avant de chuter au sol. Et les zones concernées seraient recouvertes de gigantesques accumulations de sable. C'est ce qu'essaie de montrer l'article : « De la provenance des amas de sable du Sahara, de la Péninsule Arabique et du Sud-Ouest des Etats-Unis », consultable sur le site : http://astroscopie.wix.com/astroscopie
  4. Steg

    Stégosaurus

    Les paroles même déversées à flot s'envolent. A contrario, le sable déversé à flot forme des massifs de grès. Voici quelques aperçus de sites tous situés dans la région Utah, Colorado. aux Etats-Unis: 1 sur le parc national des arches. https://www.google.fr/search?q=parc+national+des+arches&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwic9M6bgMrLAhXD1xoKHdylDo4QsAQIJg&biw=1366&bih=655 2 sur le parc national de Canyonlands https://www.google.fr/search?q=parc+national+de+canyonlands&biw=1366&bih=655&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwiN7ZG6gMrLAhVEthoKHduyDhAQsAQIOg. 3 sur le parc d'état de dead horse point. https://www.google.fr/search?q=parc+d%27%C3%A9tat+de+dead+horse+point&biw=1366&bih=655&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwiO7qDngMrLAhUEXhoKHaAhC1YQsAQIRQ Ces formations géologiques sont toutes des massifs de grès, provenant de couches de sables cimentées par les intempéries, épaisses à l'époque de 100 ou 200 mètres ou plus. Le sable est un produit d'érosion fabriqué sur Terre par les fleuves, les glaciers ou les océans. Est-ce que quelqu'un peut raisonnablement croire que le sable qui s'est accumulé par milliard de tonnes dans les régions Utah et Colorado proviendrait du travail de fleuves, de glaciers ou de mers ? Le sable peut aussi être fabriqué à partir d'anneaux de fragments rocheux gravitant autour d'une planète. C'est à mon avis la seule explication plausible à la présence d'amas gigantesques de sable dans une région délimitée. Mais il ne faut pas tout mélanger, et traiter cette question dans une discussion autre que celle-ci qui porte sur Stégosaurus, sous réserve que le sujet soit accepté sur Geoforum,
  5. Steg

    Stégosaurus

    On ne va pas faire comme l’âne que les philosophes du moyen-age avaient placé à égale distance entre un seau d'avoine et un seau d'eau. il est mort sur place pour avoir hésité trop longtemps entre boire d'abord ou manger d'abord. Il faut savoir se rendre à l'évidence. 1 Les plaques dorsales de Srégosaurus ne sont pas une arme de défense parce que trop minces et sillonnées de vaisseaux sanguins, donc très vulnérables en cas de morsure. 2 Elles ne peuvent que servir de régulateurs thermiques, ce sur quoi les paléontologues sont d'accord. 2.1 Est-ce qu'elles ont pour fonction de rafraichir l'animal ? C'était votre proposition JLOUI, mais ni vous, ni personne n'a pas réussi à indiquer le processus thermo-mécanique par lequel on utilise des plaques pour absorber de la chaleur. 2.2 Reste la fonction de capteur du rayonnement solaire. Oui la discussion a fait ressortir ça. C'est la seule qui vaille, et on ne va pas tourner indéfiniment autour du pot.
  6. Steg

    Stégosaurus

    A prendre en compte votre normalisation Pasteur, chimiste de son état, n'aurait pas dû investiguer en médecine et découvrir le vaccin. Le météorologue Wegener serait resté en dehors de la géologie, quitte à ce soit ignorée la dérive des continents. De mettre une étiquette sur les individus et de les enfermer dans leur domaine de compétence n 'est sûrement pas ce qu'il faut pour avancer. Le philosophe Kant vivait à une époque où il fallait chercher la concordance entre croyances et connaissances apportée par la science. Il dit : « Et si à l'instar de Saturne, la Terre avait eu autrefois un anneau ». Ce faisant il dévoile le réservoir d'eau qui en se déversant aurait provoqué le déluge. Malheureusement les données en géographie et géophysique étaient rudimentaires en son temps, et il n'a pu approfondir sa proposition. Mais le plus désolant c'est que la piste que Kant a ouvert ne fut pas explorée par la suite, alors qu'elle pourrait conduire à expliciter certaines réalités observables. Ainsi, dans cette discussion, il est question de massifs de grès en abondance dans l'Ouest des Etats-Unis, donc autrefois d'amas colossaux de sable. D'où venaient-il ? Est-ce qu'il ne proviennent pas du même réservoir que celui évoqué par Kant, à savoir un système d'anneaux don certains se seraient composés de fragments rocheux, qui en pénétrant dans l'atmosphère terrestre auraient été réduits en poudre ? Le philosophe Kant a ouvert une voie ; les scientifiques ne peuvent que s'en féliciter si elle est bonne.
  7. Steg

    Stégosaurus

    La discussion a fait ressortir que les plaques servaient à capter le rayonnement solaire, qu'elles étaient inclinables et disposées en quinconce pour que l'une ne fasse pas de l'ombre à l'autre. Mais effectivement, il faut tenir compte de la prise au vent de ces plaques en cas d'intempérie . Et là encore leur disposition en deux séries alternées est avantageuse puisque permettant un arrimage puissant par ligaments et tendons de chaque coté du pivot.
  8. Steg

    Stégosaurus

    D'accord pour simplifier le protocole, mr42. Je ne sais pas si la parade sera convaincante, mais je la donne quand même : Un fond marin, mélange de sable, d'argile et de résidus de coquillage est certainement moins fluide que le sable de rivière qui est continuellement charrié, donc plus difficile à pénétrer. De plus, en raclant le sol, une ancre de bateau s'enfonce relativement peu puisque uniquement sous l'effet de son propre poids. A la différence, Stégosaurus qui s'ancre pose l'extrémité de sa queue à épines à plat sur le sable, la remue de gauche à droite, en exerçant une pression de haut en bas, ce qui peut provoquer un enfoncement important. Ce mouvement de ballottement est à rapprocher de celui des vives ou des soles qui réunissent à se cacher sous le sable bien exerçant une faible poussée vers le bas. Enfin, la composante verticale de la force qu'exerce un bateau sur son ancre est importante, tandis que Stégosaurus tire sur sa queue quasiment à l'horizontale. L'expérience est d'ailleurs facile à faire : enfoncer un grappin dans le sable et de tirer horizontalement, puis verticalement (j ne l'ai pas faite, mais j'essaierai la prochaine fois que j'irai à la plage).
  9. Steg

    Stégosaurus

    Merci pour cher. Un peu de courtoisie rassérène dans ce monde dur, et je vous rend la pareille, cher mr42. La crue soudaine qui a dévasté Montpellier en octobre 2014 provenait d'un gros orage qui a éclaté dans les Cévennes. La théorie givrée dont vous parlez fut énoncé dans son principe par Emmanuel KANT, le grand philosophe du XVIII ème siècle. Oui, elle mérite d'être prise en compte, et illustrée à la lumière des connaissances actuelles, et s'il fallait engager une discussion sur le sujet, je ne me déroberais pas.
  10. Steg

    Stégosaurus

    Petite mise au point. Portant de l'intérêt aux dinosaures, j'ai lu comme tout le monde que stégosaurus utilisait sa queue à épines comme arme de défense. Mais cela m'a paru invraisemblable. J'ai donc cherché une fonction autre de l'organe. A la réflexion l'option prise dans un premier temps s'est avérée irréaliste, et je n'ai pas donné suite. Des années plus tard, j'ai lu un livre intitulé « merveilles de l'Ouest américain » qui relatait, photos à l'appui, les gigantesques formations de grès observables dans le parc national des Arches, le parc national de Dead Horse point, Monument Valley, etc. Le grès n'est autre que du sable cimenté par les intempéries. Il y avait donc à une certain époque beaucoup de sable dans la région ; or c'est celle justement celle où vivait Stégosaurus. D'où la relation : Et si l'animal utilisait sa queue pour s'ancrer dans le sable des fleuves. La suite découlait d'elle-même. Stégosaurus se nourrissait le long des berges. Quand un prédateur rodait il se réfugiait sur le fleuve et s'ancrait dans le sable pour ne pas être entraîné par le courant. Ses plaques dorsales chauffées par le Soleil lui permettait de conserver sa température interne, malgré celle froide de l'eau. Le concept paraissant digne d'être approfondi j'en ai fait un sujet pour forum. Mais peu importe le chemin parcouru pour arriver à un résultat. Comme disent les chinois, ce n'est pas la couleur de la souris qui compte, mais le fait qu'elle attrape les souris. Ce qui importe, c'est de savoir si Stégosaurus était un valeureux animal de combat, ou un peureux animal semi-aquatique qui se réfugiait sur le fleuve pour ne pas combattre.
  11. Steg

    Stégosaurus

    Si vous tapez "inondations catastrophiques", vous aurez 343 000 résultats. A titre indicatif, en octobre 2014 Montepellier fut envahie par une crue de 2 mètres.
  12. Steg

    Stégosaurus

    Si vous traduisez le mot accroché que j'ai employé par pendu, ou bien c'est de l'inadvertance ou de la mauvaise foi. Dans les deux cas on ne va pas s'en sortir. Cela vous paraît si extraordinaire que lors d'une crue Stégosaurus glisse sa queue entre deux troncs d'arbre rapprochés et écarte les épines pour être retenu malgré la poussée du courant ? En tout cas cela pourrait expliquer qu'il ait pu vivre dans une plaine alluviale sujette aux inondations. Peut-être que quelqu'un à une autre idée sur la technique qu'employait stégosaurus pour ne pas se laisser emporter par les flots ? Qu'il l'indique ! Cela fera avancer le schmilblick. Bien sûr certains remettront le couvert avec un stégosaurus vivant dans la savane. Mais alors qu'ils répondent aux questions inhérentes : * Par quelle prouesse il réussissait pour alimenter son corps de 3 tonnes à ingurgiter quotidiennement quelque 200 kg de nourriture végétale là où ne poussent que des herbes sèches ? * Pourquoi avait-il besoin de se réchauffer à l'aide de ses plaques dorsales sillonnées de vaisseaux sanguins, alors qu'au secondaire le climat terrestre était chaud et qu'il vivait dans une région proche de l'équateur ? * Comment se fait-il que devant marcher sur un sol sec et pierreux caractéristique de la savane, ses pattes arrières n'étaient équipées ni de sabots, ni d'ongle, ni de griffes, et seulement de coussinets. S'il fallait définir ce qu'est un troll, je dirais que c'est quelqu'un qui n'arrive pas à sortir de ses contradictions. En considérant que stégosaurus était semi-aquatique, j'essaie de trouver une cohérence, mais j'ai le sentiment d'être le seul, ce qui fait que le troll n'est pas celui qu'on croit.
  13. Steg

    Stégosaurus

    La meilleure façon d'être sérieux est d'approfondir une question pour ne pas rester sur des « a priori » ou des « à peu près ». La survivance de son espèce dépend de la capacité de stégosaurus à parer aux dangers de toutes sortes, en particulier les prédateurs et les catastrophes naturelles, en l’occurrence les grandes inondations qui peuvent sévir dans sa niche écologique. . D'après le sitehttp://www.america-dreamz.com/utah/paysages/dinosaur_national_monument.php on trouve dans des formations de grès d'anciennes plaines alluviales des fossiles de plusieurs sortes de dinosaures, représentatifs de la population qui y vivait, et qu'on peut répartir en 4 groupes, selon leur capacité à échapper à une forte crue. a) brontosaures, diplodocus, camarasaurus, barosaurus. Ce sont tous des sauropodes gigantesques atteignant au moins 7 mètres de haut et pesant minimum 20 tonnes. A grandes enjambées ils peuvent s'éloigner rapidement et leur hauteur et leur poids font que l'eau qui envahit brusquement la plaine ne représente pas un danger, sauf accident, par exemple animal heurté par des débris flottant. ornitholestes, C'est un petit dinosaure d'une quarantaine de kilos, dont les pattes portaient des griffes aux extrémités. En cas de crue, on peut penser qu'il grimpait aux arbres. c) allosaures et ceratosaures. Ce sont des prédateurs qui ne vivaient pas dans les plaines alluviales et y faisaient des incursions juste pour trouver des proies. Parfois l'un d'eux se faisait surprendre. d) Stégosaurus. Haut de seulement 4 mètres et pesant seulement 3 tonnes, une crue de 2 mètres pouvait l'emporter. Quelle était sa technique ? Je suggère qu'il s'accrochait aux arbres avec sa queue à épines en attendant la décrue. A noter que dans la région les crues devaient être puissantes comme l'indique le site sur le cimetière des dinosaures.
  14. Steg

    Stégosaurus

    Sur un troupeau de 30, 50 ou 100 stégosaurus qui broutaient dans une plaine aquatique une grande crue soudaine en emportait quelques uns, en particulier les plus faibles parceque malades (on sait que les dinosaures souffraient d'arthrose) ou handicapés, mais les autres réussissaient à se sauver (comment ? je vous le demande). Sinon l'espèce n'aurait pas perduré 10 millions d'années.
  15. Steg

    Stégosaurus

    Je ne demande pas mieux que les plus grands pontes de la paléontologie sonnent à ma porte. J'aurais trois questions à leur poser. 1 On sait juste que Stégosaurus portait deux paires d'épines au bout de sa queue, et qu'elles n'étaient pas reliées aux vertèbres. Concernant leurs autres caractéristiques, il n'y a actuellement aucune information. Quelle orientation avaient-elles ? Dirigées vers le haut ou pointant à l'horizontale ? Étaient-elles recouvertes de kératine ou pas. Si oui la kératine enveloppaient-elle les 4 épines en un seul bloc ou séparément. Si non les épines étaient-elles recouvertes de peau ou à nu Est-ce qu'il y avait un tampon entre la base des épines et les vertèbres pour éviter un cisaillement de celles-ci en cas de choc et j'en passe. Beaucoup de questions sans réponses, alors que dans les textes appropriés, on lit que les épines servaient d'armes de défense. Je poserai donc une première question à qui de droit : Est-ce que d'affirmer la fonction d'un dispositif alors que l'on ne sait rien de son fonctionnement ne va pas à l'encontre de la RIGUEUR SCIENTIFIQUE ? 2 La famille stégosaure comprend plusieurs types : Kentrosaurus, Dacentrurus, Lexovisaurus etc, et Stégosaurus. Ce dernier est très différents des autres, qui eux ont quasiment la même morphologie. D'où la deuxième question à qui de droit. Esr-ce qu'il est possible de justifier l'évolution spécifique de Stégosaurus, ce qui serait souhaitable pour la COHERENCE SCIENTIFIQUE ? 3 On sait que Stégosaurus vivait dans des plaines alluviales, puisque c'est là qu'on retrouve ses fossiles. D'où la troisième question à qui de droit. Comment faisait l'animal qui ne pouvait pas courir pour ne pas être emporté en cas de grande crue ?
×
×
  • Create New...