Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente aux enchères de minéraux.
Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15
Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15

Lucailloux

Membre
  • Posts

    4,033
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Lucailloux

  1. Petite recherche sur Mindat, et surprise http://www.mindat.org/loc-229929.html!! Espèces répertoriées : calcite Avec un spécimen sympa en photo, d'un certain Yves Masson. Par contre impossible de le contacter depuis Mindat..
  2. Merci, je connaissais et je le suis. De très belles choses, beaucoup de quartz côté Alpes mais pas grand chose de mon côté à part Forcalquier/Oppedette... Ça a pas été beaucoup fouillé par ici
  3. @le géologue du 35 Merci (trouvée par mon petit frère j'ai honte )! Fluo possible? Ok, j'imagine que la détermination est impossible sans matos optique? "Cours creuser plus loin pour trouver un gros filon à cristaux centimètriques ( )"
  4. Il y en a qui ont été rajoutés, c'est sûr
  5. Oui, j'ai cherché sur GeoWiki, il y a ça : http://www.geowiki.fr/index.php?title=Sensibilit%C3%A9_des_min%C3%A9raux qui se rapproche. La liste exhaustive, je l'avais pas trouvé avant http://www.geowiki.fr/index.php?title=Articles_de_min%C3%A9ralogie. Mais rien sur les traitements! (Très bonne réflexion ici aussi, vers la fin : http://www.geowiki.fr/index.php?title=Savoir_collectionner_les_min%C3%A9raux)
  6. Je suis pas un expert mais c'est vrai que la disposition me paraît étrange... Surtout sur les deux dernières photos! Pas de cristallisation à l'arrière? Parceque sinon ça aurait valu le coup d'essayer de détacher un cristal, pour voir si il est juste collé (tu verras directement la gangue dessous et des résidus de colle) ou alors si c'est du vrai (le cristal laisse un trou ou alors il y a un morceau pris dans la gangue)
  7. TRAITEMENT (chimiques) DE CONSERVATION / ANTI DÉGRADATION ET DE "REMISE A NEUF" La, au moins tout le monde est d'accord J'ai essayé de trouver quelques traitements pour les minéraux les plus courants, comme la pyrite, la halite et autres minéraux instables dans le temps car sensibles à l'altération par l'air (réactions redox avec les composants de l'air, notamment H2O/O2, les minéraux les plus touchés sont les sulfures/sulfates, nitrates, acétates et sels je présume). On trouvera ici tous les minéraux solubles dans l'eau (dans l'eau contenue dans l'air ou sur vos doigts aussi, donc!) : http://www.geowiki.fr/index.php?title=Comment_nettoyer_les_min%C3%A9raux_%3F chapitre "lavage". Cela se caractérise par le ternissement des faces, l'émoussement des arêtes, un noircissement, etc... allant jusqu'à un délitement du minéral, comme pour la marcassite par exemple. En plus de ça, il y a dégagement de produits, plus ou moins nocifs, comme l'acide sulfurique pour la chalcopyrite lorsqu'elle est exposée à l'eau. Attention, évidemment ces réactions sont lentes dans l'air, mais bien réelles! Ça serait bien que quelqu'un me communique une liste des minéraux altérables à l'air libre, pour que la rajoute ici. Une des solutions serait d'enfermer nos échantillons sous un bocal (un pot à confiture renversé par exemple) hermétique, ou encore mieux, sous vide. Mais niveau esthétique c'est pas super ; on fait une collection de minéraux, pas de bocaux On a donc parfois recours à des traitements chimiques. I. Traitements de prévention A. Les fossiles Les fossiles tout pyriteux, c'est par ici ! -http://dinoman.xooit.com/t1973-conservation-de-fossiles-au-monoethanolaminethioglicollate.htm, traitement au monoethanolaminethioglycollat (le premier à trouver la formule développée gagne son poids en fossiles! Ah et j'ai cherché, pas de résultat sur le web ) -http://fossiles-et-mineraux.forumactif.com/t4026-traitement-des-fossiles-pyriteux B. Les minéraux 1/. Consolider une gangue pulvérente ou instable Je pense notamment aux pyros de Gute Hoffnung, dont la matrice est en silice ; la cohésion est faible, donc elle se délite petit à petit en grains de sable. Ça doit exister chez les fossiles, je pense? La solution la plus simple pour ces gangues consiste à créer un liant à la surface : - diluer dans de l'eau de la colle à bois (ou colle vinylique, la colle blanche liquide en pistolet) à raison de 20% (1 parts de colle pour 5 d'eau). - immerger la gangue pendant 10mn (attention aux minéraux solubles dans l'eau!!) - retirer la pièce, éliminer la colle aux endroits où elle est inesthétique avec un chiffon très doux. Le traitement, tiré du livre "Les Minéraux" de 1973, (article par le Pr Gramaccioli), est sensé résister plusieurs années. 2/. Traitements anti-altération A venir, si vous avez des infos, faites partager! II. Traitements de remise en état Il s'agit de dégager la couche altérée du minéral, tout simplement en la dissolvant (j'ai jamais entendu parler de méthodes mécaniques). Pour les minéraux qui se délitent, le mal est déjà fait . Il y a toujours le bain avec de la colle à bois diluée, comme dit plus haut, à essayer mais ça m'étonnerait que ça marche. Le lien le plus utile, celui qui nous dira dans quelle solution la couche inesthétique de notre minéral se dissout : http://www.mindat.org/article.php/553/Solubility+Data+on+646+Common+and+Not+So+Common+Minerals La marche à suivre dépend de la sensibilité de votre minéral au produit utilisé : on fait varier la durée d'exposition entre les deux réactifs, à savoir votre couche altérée et le produit dissolvant. Ensuite, c'est du bon sens : - pour un minéral très sensible, toujours utiliser le réactif froid (carrément au frigo! La cinétique de la réaction sera la plus basse possible de cette manière), et appliquer au pinceau ou au coton-tige pendant quelques secondes le dissolvant sur la couche altérée, puis éponger immédiatement avec un coton ou autre tissu absorbant. Répéter l'opération si nécessaire. Évidemment, mieux vaut le faire plusieurs fois à petites doses que trop d'un coup, la réaction inverse n'est pas possible ! Un exemple avec la pyrite, vu sur le fofo où l'acide fluorhydrique est proposé (attention danger! Si ça dissout des cailloux, ça peut aussi dissoudre les doigts!) : http://www.geoforum.fr/topic/10736-faire-briller-ma-pyrite/ - pour un minéral peu ou très peu sensible, on peut chauffer très légèrement le réactif (seulement si, à température ambiante, la cinétique de la réaction est trop faible, mais ça ne devrait pas arriver pour une couche altérée mince). Ensuite, même méthode qu'en dessus, mais avec un temps d'exposition plus long si nécessaire. Post incomplet, je le rééditerai au fur et à mesure que je trouve des infos.
  8. Anglo-saxons.. Peut-être pas la même vision? Ils sont plus ouverts. Je comprend, en fait, l'intérêt c'est de reconstituer une association qui existait à l'état naturel. Pour moi c'est presque acceptable, finalement
  9. Pas pareil ! Il n'y a jamais eu de pièce, ils ne font que ramasser des débris pour les coller ensemble (pour moi ça va pas). Ici, ils créent un pièce, ils n'en réparent pas une ! Disons que l'idéal serait que l'indication ne se perde pas au cours du temps.... Parfois, certains vendeurs peu scrupuleux "oublient" de le mentionner, et à partir de là, impossible de savoir, surtout si c'est bien fait.
  10. Bon, pour faire démarrer un peu le sujet : Hier, j'ai reçu une pièce de Madan, mine Borieva plus précisément, par colis, un truc sympa avec galène et quartz à inclusion de sphalérite rouge sombre. Bref, fragile quoi. Le colis était parfait, mais malheureusement, quand j'ai déballé la pièce, je me suis rendu compte qu'un cristal s'était cassé, pour une raison diverse (emballage pas tout à fait adapté, douanes, voire ma faute peut-être!). Manque de bol, c'en était un avec une jolie sphalérite à l'intérieur. Donc, je l'ai recollé : colle cyanoacrilique, une miligoutte au bout d'un cure-dent, un petit point sur le cristal et un autre sur la base (j'ai galéré pour la retrouver!!), on se trompe pas de sens ni d'orientation et hop, je mets bien en contact et je tient 2mn le temps que la glue sèche. Avec un coton-tige, je vire les éventuels résidus de colle (y en avait pas). Le résultat est invisible (la base est cachée sous d'autres quartz), et franchement ça aurait été vraiment dommage de balancer le cristal! En plus j'ai obtenu une réduc sur les prochains frais de port Bref, je regrette pas, et ça m'a coûté un cure-dent, un peu de colle, un coton-tige et 10mn. Faut pas avoir la tremblote non plus!
  11. Stupéfiant, en effet ! Mais là aussi, c'est limite... Les pièces n'ont pas été sorties à proprement parler, elles ont été cassées pendant l'excavation, c'est ça? L'honnêteté veut que l'on précise si un cristal est recollé ! Faut pas mentir
  12. Quelques cailloux trouvés près de chez moi (Gréoux-les-Bains, 04) dans des éboulis de roches calcaires de la garrigue, datées apparemment du Jurassique supérieur. Rien de très signifiant par ici, mais comme il est si justement dit dans ce sujet http://www.geoforum.fr/topic/27737-mineralogie-par-le-vide-pourquoi-existe-t-il-des-zones-sans-mineraux-existe-t-il-des-reellement-des-zones-sans-mineraux/?hl=d%E9sert, il n'y a pas de désert minéralogique!! Premièrement, quelques roches... J'ai pensé à du silex, en plus c'est assez tranchant.. Ça, on dirait du marbre ? Alors, Kesskecédon? Niveau minéraux, j'avais déjà trouvé quelques calcites, aujourd'hui un peu plus grosses : La première, avec un encroutement que j'arrive pas à faire partir sans attaquer les cristaux dessous, mais j'en reparlerai plus loin Le deuxième, aragonite ou calcite altérée ? Ça forme des sortes de boules ou de stalagmites... Réaction à l'acide. Mais ce que je voudrais identifier, c'est ça : C'est sur la première calcite, tout petit (moins d'1/2 mm), rose vif, je dirais tabulaire (mais pas sûr vu la taille et mon grossissement max...), dégagé à l'acide de l'encroutement sur la calcite, c'est-à-dire que les cristaux sont inclus dans l'encroutement. Au début, j'ai pensé que c'était de bêtes écailles de peinture, mais je n'ai jamais posé les échantillons sur quelque chose de coloré. Quelqu'un a déjà vu ça ?
  13. Oui, les fameuses "géodes berbères"! C'est plus probable, en effet, si ça correspond chronologiquement parlant
  14. Waouh, tout coller un par un?... Ça me paraît longuet ils ont du avoir de la patience! Encore sur des petits morceaux, mais là, 22x16... Vérifies qu'il y ait pas un morceau de doigt avec Plus sérieusement, la dioptase au Congo, c'est pricipalement Renéville http://www.mindat.org/loc-232794.html, http://www.mindat.org/gallery.php?loc=232794&min=1295 Regarde si ça colle avec les photos (sans jeu de mots)
  15. Je m'y attendais Je crois qu'il faut différencier "embellir" et "réparer". Recoller un cristal à son emplacement initial, ce n'est pas de la triche, c'est simplement une remise en état, tel qu'il était avant ! D'ailleurs, chez certaines espèces, les cristaux ont tendance à se détacher de la gangue (je pense aux pyrites de Navajun par exemple), et nombre de spécimens ont leurs cristaux recollés. Je suis sûr que des pièces exposés dans les musées le sont... Pour autant, on appelle pas ça de la triche, non? Idem pour le gommage, même si là c'est plus obscur, je ne sais pas comment ça marche, ni si c'est possible avec toutes les espèces. En tout cas, c'est un sujet qui divise, c'est sûr, et les puristes s'indigneront peut-être. Mais si l'on va jusqu'au bout des choses, si on ne doit pas recoller un cristal, alors on ne devrait pas l'extraire de sa matrice, et on ne devrait pas exploiter la poche qui le contient, et on ne devrait pas creuser de mines ni former de collection puisque c'est contre-nature et que les minéraux sont à leur place dans la Terre seulement. Imagines ta plus belle fluo, celle que tu préfères. Imaginons qu'un jour il arrive un malheur et que le plus beau cristal de la pièce se décolle de sa gangue. Est-ce que pour autant tu va tout jeter à la poubelle? Tout ça pour dire qu'il y a un juste milieu, et à mon sens recoller à son emplacement initial, sans artifices, un minéral c'est simplement redonner sa beauté première à la pièce. Après, libre à ceux que ça dérange de ne pas le faire. Mais le but du sujet n'est pas de créer un débat, plutôt de connaître les différentes techniques qui pourraient aider le collectionneur confronté à ce problème et souhaitant réparer son échantillon à agir correctement, et en évitant les erreurs.
  16. Bonjour à tous ! Ce sujet, purement dédié à l'esthétisme, est destiné aux collectionneurs souhaitant apprendre et/ou partager leurs connaissances dans le domaine de la présentation des échantillons minéraux. Sans aborder le nettoyage des échantillons, la dissolution de minéraux insignifiants ou encore le "trimage", ni les vitrines, meubles de rangement et autres présentoirs, il s'agit plus spécifiquement de comprendre comment mettre en avant l'esthétisme de ses pièces, notamment celles abîmées, par différents moyens et techniques : - la réparation des échantillons cassés (colles, mastics, liants quelconques), - le "gommage" des traces de contact et de coups, - la consolidation, notamment des gangues pulvérentes, - le traitement des minéraux instables (produits utilisés, sous quelle forme). J'ai trouvé quelques infos, sporadiques, sur le forum, mais j'ai pensé que rassembler toutes nos (vos!) connaissances en un seul sujet serait plus approprié... Si un sujet similaire existe déjà, alors je m'excuse d'avance et les modérateurs pourront fermer celui-ci, mais ça serait pas mal d'épingler l'autre. Je suis conscient que ça fait beaucoup pour un seul sujet et qu'il faut du recul et de l'expérience pour aborder tout ça, mais j'espère que ce sujet sera au moins le début d'une réflexion parce qu'il me paraît important pour tout collectionneur... Faites partager vos expériences ! Merci d'avance à tous ceux qui feront avancer ce sujet !!
  17. Merci pour toutes ces précisions! Les localités-type (d'après Mindat): Diadochite : Arnsbach, Thuringie, (ALLEMAGNE) http://www.mindat.org/loc-1920.html Destinezite : deux localités-types - Argenteau, province de Liège, (BELGIQUE) http://www.mindat.org/loc-280.html, -et Alum Cave Bluff, Tennessee (USA) http://www.mindat.org/loc-5549.html
  18. Diadochite et Destinezite - carrière de Prague-Vysocany, quartier de Hloubetin, (REP TCHEQUE) 1970. Environ 5*4,5cm, les cristaux de destinezite font 4mm au max. détail destinezite Pour la coloration, c'est censé être vert très (très) pâle.
  19. Oui, j'ai regardé Mindat, mais j'ai pas tout lu... Donc amorphe = diadochite et cristallin = destinezite. Merci, c'est plus clair. Ce qui m'embêtait, c'est que pour destinezite, Mindat donne pour description "similar to Diadochite"?? Alors on sait plus quoi penser!! Apparemment, l'appellation diadochite est récente et les deux espèces étaient regroupées sous le nom de "destinezite" jusqu'en 2002. Maintenant, on a deux espèces séparées (par un H20!) avec une variété pour la diadochite, le geldiadochite (sans photo). Corrigez-moi si j'ai faux!! En tout cas, j'aimerais bien voir à quoi ressemble vos diadochites, françaises ou étrangères, si certains en ont, allez y :)
  20. Bonjour tout le monde! Après recherche, je n'ai pas trouvé de sujet traitant de ceci sur le forum, donc voilà, j'aimerais bien connaître la différence entre la diadochite et la destinezite. Est-ce que c'est simplement un abus de langage ou une faille dans la nomenclature? Une différence sûre : la composition. Diadochite 2Fe3+(PO4)(SO4)(OH).5H2O Destinezite idem mais avec .6H2O Je m'y intéresse parce que j'ai un spécimen de Hloubetin (district de Prague), et il est pour l'instant désigné par les deux appellations. Je ferai des photos. J'espère que ce sujet va intéresser du monde, j'ai vu que la diadochite est présente dans le Nord et en Belgique.
  21. Ouch ma tête... Bon, je vais essayer de répondre... Pour le post 1: Les premiers trop petits... 2 : malachite probable 7: cuprite 9: rose des sables (gypse) Sahara 10: agate 12: géode de quartz (ou célestine peut-être) 13 : pyrite probable 14: quartz et les inclusions? (rutile, schorl.....) 15/16 : des morceaux de fluo? Avec les fantômes de croissance bien cubiques? Le reste, inidentifiable (ça se dit pas, je sais!). Généralement, ok avec Le Forézien
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.