Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum.

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2024, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 26>30 juin 2024

Législation enseignant chercheur ou chercheur CNRS


Recommended Posts

Bonjour à toutes et à tous,

Suite à de nombreuses recherches au sujet de la législation liée à la paléontologie en France, plus particulièrement les potentielles différences de traitement entre un professionnel et un chercheur amateur sur le plan légal.

Je me tourne vers vous afin de savoir s'il existe à votre connaissance une loi stipulant explicitement une différence entre ces deux catégories de chercheur?

Après avoir consulté Legifrance et les anciens sujets parlant de législation sur Géoforum je n'ai trouvé aucune loi spécifiant une différence de traitement entre ces deux groupes vis à vis de l'accord du propriétaire du terrain.

Je vous remercie par avance.

 

Link to comment
Share on other sites

Légalement en France effectivement il n'y a pas de différence ni de traitement de faveur...

 

Après concrètement pour l'avoir déjà vécu quand tu arrives avec l'étiquette CNRS ça peut faciliter la discussion et l'accès à des terrains..... Et a contrario, j'ai aussi vu certains (rare) cas où le fait d'arriver avec notre étiquette fac/cnrs nous a desservit car le propriétaire avait eu une mauvaise expérience avec des chercheurs et universitaires... 

Mais dans la plupart des cas c'est mieux de montrer patte blanche, surtout quand tu es rattaché à un institut de recherche ^^

Link to comment
Share on other sites

Guest jean francois06

Si je ne m'abuse, le BRGM peut intervenir partout sauf propriétés privées clôturées. Le simple affichage d'un arrêté permet au BRGM de pouvoir entrer dans une propriété privée non clôturée. 

Link to comment
Share on other sites

Guest jean francois06

Bonjour Zac,

 

Pour compléter les collègues, c'est effectivement le propriétaire qui décide. Par contre, pour les réserves naturelles ou parcs nationaux, le chercheur professionnel aura  plus facilement l'autorisation de faire une étude (photographie animalière, collecte de fossiles) s'il fait une demande à la préfecture. En fait, le chercheur "amateur éclairé" a aussi toutes ses chances s'il a des références (publications par exemple). Le but des autorités est d'éviter un flot de demandes venant d'amateurs peu sérieux.

 

Pareil pour les grands musées comme celui d'histoire naturelle de Paris, où le professionnel a quelques privilèges comme pouvoir emprunter des fossiles pour les étudier en labo (en justifiant de sa qualité), alors qu'un amateur devra les examiner sur place.

 

Les droits du BRGM sont exorbitants quand ils sont en prospection, surtout pour des matières critiques comme l'uranium : ils peuvent prospecter sur ton terrain, et s'ils trouvent quelque chose, le préfet peut ordonner l'occupation du terrain pour faire des sondages, des tranchées, etc. Et s'ils trouvent un filon à exploiter, c'est l'expropriation! (source : le livre "L'uranium vendéen"). Mais ça vient du fait qu'ils représentent l'Etat.

 

Lyelliceras

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...