Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


grenat66

Membre
  • Content Count

    379
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by grenat66


  1. Bonjour,

    Avis identique aux précédents, sans photos, comment savoir ... De plus, ces pierres précieuses et "semi précieuses" sont-elles taillées ou brutes ? Une pierre taillée peut être "retouchée" lorsqu'il reste suffisamment de matière pour faire disparaitre les chocs ou autres égrisures. Quant aux brutes, il faut voir ce dont il s'agit (cristaux, pierres "roulées"...). Bref, sans plus de précisions, difficile de répondre à une telle question.


  2. 1059279234_amthyste.png.0d17bf690f20b86a39f7570c5de551d9.png

    il y a 11 minutes, Géomac a dit :

    image ci-dessus de cristaux améthyste naturel en vente sur internet)

     

    Pas certain du tout qu'il s'agisse là de cristaux d'améthyste "naturels". J'entends par là qu'il me semble plutôt qu'on a affaire  à des "cristaux" taillés

    dans un bloc de brut...

    Bon, apparemment, j'ai posté en même temps que Jeando80 qui est de mon avis.


  3. Bonjour,

    Le 08/06/2020 à 08:23, Géomac a dit :

    Par ailleurs, faut trouver des affleurements, une propriété non privée

    Pour ce qui est de "la propriété non privée" : pas nécessairement. Il suffit de se renseigner auprès du cadastre lorsque le propriétaire n'est pas identifié, puis de demander à ce dernier s'il n'est pas opposé à ce que l'on prospecte sur son terrain. Bien entendu, les risques d'un refus sont importants si tu projettes de creuser un trou au milieu d'une parcelle cultivée...

    En revanche, s'il s'agit d'un endroit plus ou moins abandonné, si tu précises bien ce que tu as l'intention de faire en ajoutant que tu laisseras les lieux dans un état convenable, les propriétaires (mais pas tous bien évidemment) ne seront pas forcément  opposés à tes recherches... certains apprécieront que tu leur proposes une partie (même petite) de tes éventuelles découvertes.

    Tu essuieras forcément des refus, accompagnés parfois aussi de propos peu encourageants du style "vous les ramasseurs de cailloux, commencez à me..." (cela m'est arrivé). Ne pas se décourager, les gens sympas et compréhensifs existent...  et c'est avec ceux-ci qu'il faut poursuivre la discussion.


  4.  

    Il y a 12 heures, MICA87 a dit :

    Tu as des exemples concernant ces différentes origines ?? 

    Dans les archives communales ou départementales des P.O, on ne retrouve pas de trace précise et vérifiable d’exploitation des grenats. Ce qui ne signifie pas qu’il n’y en ait pas eu, mais si des grenats locaux ont vraiment été taillés (on pense notamment à ceux des alluvions de l’Agly)  la production devait être bien faible ou du moins très insuffisante pour alimenter les bijoutiers du département. Pour faire face à la demande de leur clientèle, les bijoutiers s’approvisionnaient auprès des tailleries du Jura, puis à partir du milieu du XXeme siècle auprès de celles d’Idar-oberstein. Quant à la provenance du brut, pas mal de pays producteurs dont la République tchèque (Bohème), l’Inde, le Sri-Lanka…

    Perso, en 10 ans de prospection, je n’ai pas trouvé un seul grenat qui soit de dimension et de qualité suffisantes pour être taillé puis monté sur un bijou. Il en est de même parmi mes connaissances qui s’intéressent aux grenats des Pyrénées-Orientales.

    Comme Alain Abreal le précise, tu peux en savoir plus en consultant le site de l'Institut de Grenat. Des articles sur le sujet y ont été publiés et le fondateur de l'Institut (Laurent Fonquernie) est un spécialiste incontournable de l'historique du "Grenat de Perpignan".

     

    http://www.institutdugrenat.com/2020/04/le-grenat-une-pierre-aux-facettes-un-peu-catalanes/

    (La partie consacrée à la bijouterie roussillonnaise se situe dans les dernières pages de l'article)


  5. il y a 14 minutes, MICA87 a dit :

    Chouette ! :super: ...Réalisations personnelles ??

     

    Salut Mica.

    Je dois bien me rendre à l'évidence, je ne suis plus tout jeune, mais de là à me demander s'il s'agit de réalisations personnelles... (j'ai bien précisé que ces pierres avaient été taillées au début du XXeme siècle). Bon, pour cette fois je veux bien passer l'éponge...

    Trêve de plaisanterie : ces pierres ne m'appartiennent pas, elles sont la propriété d'un bijoutier perpignanais qui les conserve précieusement. Ceci étant dit, il s'agit de grenats dits "taille Perpignan" ce qui ne signifie en aucun cas que le brut provient des Pyrénées-Orientales, mais que cette forme de taille est spécifique des grenats employés dans la bijouterie roussillonnaise... Pas de culasses pour ces pierres qui, avant d'être serties,  sont posées sur un paillon réflecteur (rouge) qui permet de souligner la couleur de la gemme...


  6. Le 21/05/2020 à 21:56, Orlean a dit :

    on pourrait se demander si les périodes de cristallisation correspondent avec celles de la Mure quand on voit leurs points communs

     

    Un contexte favorable à de telles cristallisations ne peut-il pas se produire à des périodes différentes ? Ou peut-être le mot "périodes" n'a pas ici le sens que je lui accorde ?


  7. Il y a 7 heures, Aldebaran66 a dit :

    Sélection de 4 pièces de Belesta (66) sorties cette semaine. 1,8cm de moyenne (2,2cm pour le grenat de la 2ème vidéo)

     

    Il y a 7 heures, Aldebaran66 a dit :

    Merci au propriétaire de la parcelle pour sa confiance. J'ai été plutôt gâté mais il l'a été aussi.

     

    Du coup, maintenant que j'habite loin des P.O, ta découverte sonne à mes oreilles comme un petit air de nostalgie... mais pas suffisamment pour me donner envie d'y revenir (il va falloir que je change de pseudo) !

    En tout cas, mes compliments et bonne continuation. Je reste à ta disposition pour les dégagements.


  8. Il y a 7 heures, BAB4243 a dit :

    c'est un eclat qui represente je pense 1/3 du cristal entier

     

    Le cristal, lorsqu'il était entier devait être assez balèze ! Donc à priori il n'y a pas vraiment de raison pour que tu ne trouves pas son grand frère... complet. Et là, je serais curieux de voir la bête ! J'imagine aussi le caillou une fois taillé, puisque tu précises que tous ne sont pas fracturés. Donc, bonne continuation, j'attends la suite avec impatience.


  9.  

    Il y a 1 heure, gryph58 a dit :

    C'est pas grave ! Avec cette qualité tu peux continuer longtemps avec cette provenance on va pas se lasser !

     

    Merci gryph58.

    Par les temps qui courent, un compliment et un petit trait d’humour sont toujours les bienvenus. Le caillou est une découverte d’Aldebaran66, en fait deux seuls échantillons de ce type après une prospection méticuleuse de l’endroit. Comme à l’habitude, le département livre ses trésors avec beaucoup de parcimonie…


  10. Merci Serge,

    C'était très peu probable je l'admets. Vous avez certainement raison quant au fait qu'Alain ne se serait pas vraiment intéressé à ce gisement lorsqu'il exposait au Guéry. D'ailleurs je ne me souviens pas d'avoir vu des sanidines sur son stand, mais bien plus de 40 ans ont passé et la mémoire étant ce qu'elle est...


  11. Il y a 4 heures, BAB4243 a dit :

    Bonjour a tous , je suis suis nouveau sur le forum.

    je vois que de bons connaisseurs ont postés de tres belle chose , j'apporte ma modeste contribution au sujet , corindons  haute loire uniquement dont quelque pierres taillées.

    je prnd les photo avec mon portable , j'ai vu de tres belle photos , quel materiel utilisé vous pour celle ci ?

     

    Sympas ces petits cailloux. Pour un débutant dans le domaine de la taille, je trouve que tu te débrouilles pas mal du tout. Donc bonne continuation. Tu as trouvé les  saphirs dans les  environs de Saint-Georges-d'Aurac ?


  12. Il y a 4 heures, montroc81 a dit :

    Le bull peu trainer des indices sur 100m .... après à toi de retrouver un truc qui fait 0,5m d'épaisseur quelque part dans ces 100m de talus de terre ou rien n'est en place

    J'ai connu un tel scénario dans le massif des Albères où j'avais trouvé des grenats entre 1 et 2cm, bien formés, avec de belles troncatures, engagés dans de la pegmatite... dans un talus, en contrebas d'une route forestière.  A l'évidence, ils avaient été trainés sur plusieurs dizaines de mètres, voire même beaucoup plus,  lors de la construction de ladite route. A un tel point que lorsque je suis revenu accompagné, il nous a été impossible de déterminer l'endroit exact où ils étaient en place.  Pourtant Dieu sait que nous avons passé du temps à essayer de trouver des traces sur l'accotement, le talus, mais le chantier étant ancien, plus aucun indice (revégétalisation, éboulements...). En tout cas, merci au bulldozer  sans l'aide duquel les grenats n'auraient probablement jamais été mis au jour.

     

    Celui-ci en faisait partie (bon, c'est pas un caillou de La Salvetat mais il illustre ce dont nous parlions.)

     

     

    Néoulous.png

×
×
  • Create New...