Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Gregorian

Membre
  • Posts

    109
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

710 profile views

Gregorian's Achievements

  1. Merci, Esor6. Il s'agit d'un vieil indice déjà décrit. Tout le mérite vient au géologue Anglais qui a été le premier à trouver cet indice.
  2. Bonsoir, Un post pour vous montrer un vieil indice retrouvé de corindons bretons de Plouguerneau avec quelques pièces provenant d'un contexte géologique de migmatites, plus précisément dans des enclaves à biotite dominante, silimanite et un feldspath. Il s'agit d'amas de cristaux hexagonaux qui leur donne un aspect "tronçonné". Les corindons ont une couleur "lilas", pour reprendre la description du découvreur. La plupart des pièces trouvées sont des galets. J'ai également trouvé en place une pièce avec 3 petits saphirs, bien bleus (non décrit par le découvreur). 3 photos de cette pièce dont une sous UV long. Il y a trois gros corindons lilas et 3 petits saphirs. Le découvreur parlait de corindons pluricentimètriques. Ici le plus gros corindon trouvé mais il a bien morflé avec le ressac. 4cm. Une autre pièce avec un corindon lilas et quelques nuances bleutées. Une autres avec quelques corindons lilas. A noter que ces enclaves peuvent avoir une très forte concentration de Corindons. Sur la deuxième photo (un zoom de la première), j'ai mis quelques flèches pour les discerner. Pour finir, j'ai également trouvé des corindons (en bas) associés à des grenats mais ils sont quand même séparés. Les grenats (en haut) étaient dans la zone en contact avec les migmatites. Bonne soirée.
  3. Une bien belle série de grenats, bien représentative de leur belle diversité.
  4. Merci Jjnom pour tes pistes de recherches. Je n'ai pas d'UV à ondes courtes. Pour les longues, seules les zones rose et celle un peu plus grise (plus à l'extérieur, le passage du rose au gris-rosé est assez franc, même si ça ne se voit pas trop sur la photo) sont légèrement luminescents dans le violet. Les minéraux verts, rouges et bruns absorbent toute la lumière. Ils sont bien noirs. Par contre, en micro, la zone rose comportent quelques points rouges-oranges bien brillants. Vers l'extérieur, la zone plus grise, ces points sont plus nombreux. C'est donc, on s'en doutait, une roche et non un minéral unique. Or observations sous UV, la partie plus grise comporte également des micro minéraux à éclats métalliques (ma bino va jusqu'à x50 mais je ne n'arrive pas à distinguer une forme de cristallisation pour faire une hypothèse), comme la zone rose mais ils sont plus nombreux dans la zone grise (ce ne sont pas les minéraux luminescents rouge-orange). Il y a comme une troisième phase ou un gradient ?? . Il faut que je réalise d'autres tests à l'acide notamment mais je ne suis pas équipé pour réduire en poudre des minéraux aussi durs. Voilà pour la petite avancée des recherches avec mes modestes moyens et connaissances.
  5. Bonsoir, Pour les tests, dureté rayé par une lame de couteau, soluble dans acide chlorhydrique à froid avec une très légère effervescence au tout début mais qui s'est très vite arrêtée (présence de calcite avec la wollastonite), clivage se rapprochant de l'angle droit, fluorescence jaune-orangée aux ondes longues. Si vous avez d'autres tests assez simples à me conseiller, je suis preneur. Merci.
  6. Pour vérifier l'hypothèse d'une roche rose plutôt qu'un unique minéral : j'ai poli ce weekend, un petit échantillon de 5cm, histoire de voir si des formes de cristallisations étaient visibles. Au plaisir, de vous lire.
  7. Merci Yvon pour ton enthousiasme que je partage, même si hélas, le mien n'est désormais que pour la résolution de l'énigme, comme tu le dis si bien. Vu le contexte de cette trouvaille, je n'ai pas espoir de retrouver mieux et même d'en retrouver. J'ai testé la dureté avec un morceau de Béryl. Comme avec le quartz, c'est le béryl qui s'use sur les parties plates. Et la roche, car finalement, c'est peut-être un mélange de minéraux (ce n'est pas de moi, Grenadof en a parlé à Alain Abréal qui a émis cette hypothèse, car j'avais beaucoup de questions sans réponses), s'use un petit peu ou se casse plutôt, sur les arêtes mais moins que le Béryl. Comme on ne peut pas comparer la dureté d'un minéral avec une roche, et encore moins microgrenue. Il ne reste que des analyses plus poussées. Je serai heureux de montrer mes échantillons pour éluder les questions en suspens, aux personnes qui s'intéresseraient à cette curieuse paragénèse pour la Bretagne. L'invitation est ouverte. En tout cas milles merci Yvon, de m'accompagner dans cette recherche.
  8. Merci Yvon pour tes recherches, sans tests supplémentaires (chimiques peut-être ?), Il va être compliqué de se prononcer sur la composition. J'ai repris quelques échantillons de wollastonite à la bino, il y a certaines zones où il y a un peu de vésuvianite avec les diopsides. Dans ces zones, les cristaux de wollastonite sont plus courts. J'avais montré quelques échantillons à Grenadof, qui s'y connait en grenat, pour lui, il n'y avait pas de grenats. Donc, mis à part la partie rose, de dureté légèrement supérieure à 7 (ça me fait penser qu'il faut que je test avec un bout de Béryl que j'ai gardé pour ça), il y a wollastonite, Diopside, chalcopyrite, calcite. Ma binoculaire x50 ne m'a pas permis de distinguer un clivage ou une forme qui donneraient une indication à la masse rose.
  9. Merci Yvon. Il s'agit d'une zone de contact entre schiste / cornéenne indifférenciée et le granite à biotite porphyroide de Quintin. Le skarn doit correspondre à un métamorphisme de contact d'une couche carbonatée (Cf la dernière photo de calcite massive et ce que je pense être la cornéenne, sans certitude). Malheureusement, mis à part la wollastonite dont les cristaux sont "exprimées" et quelques cristaux de vésuvianite également, mais dans la masse, je n'ai pas trouvé de macro cristaux bien développés. Même les Pyroxènes que je pense être de la Diopside car souvent en association avec la wollastonite, ne sont pas exprimés. Ils comblent les manques entre les faisceaux de cristaux de wollastonite.
  10. Merci, il y a à la Harmoye, pas très loin, une des rares roches carbonatées des Côtes d'Armor + le massif granitique de Quintin. Donc sûrement un métamorphisme de contact d'une couche carbonatée qui a donné ce skarn particulier.
  11. Superbes ces agates, beau boulot de polissage.
  12. Je ne suis pas connaisseur, mais je suis content d'avoir fait la connaissance de l'Arménite, ainsi que de la Milarite, par la même occasion. Ça change, c'est très bien. Merci.
  13. Bonjour, Trouvaille de quelques minéraux d'un skarn découvert vers Corlay (22). Les minéraux dont je suis le plus content même si esthétiquement ce n'est pas extraordinaire: Wollastonite et petits cristaux d'un Pyroxène (Diopside, peut-être). Une autre pièce : Détail de l'association : d'après mes quelques recherches, ce type d'association n'a été décrit que dans les environs de Vannes en Bretagne, par LaCroix et Chauris. Vue d'une troisième pièce, avec d'autres associations de minéraux massifs qui montrent la répartition de ceux-ci dans le skarn. Le minéral brun rouge, est sûrement de la Vésuvianite, les quelques cristaux exprimés dans la masse y font penser, ainsi que la dureté. En micro, il y a d'autres minéraux à identifier. Il y a certaines zones avec un peu de calcite avec la wollastonite. Il y a également des mouches d'un sulfure que je pense être de la chalcopyrite (dureté correspond). Le minéral rose sous mon pouce à une dureté légèrement supérieure à celle du quartz (sur les parties plates, c'est le quartz qui s'use, mais sur une arrête, le minéral s'use un peu où se cassé peut être ?). Détail de la partie de cette pièce avec wollastonite (cristaux plus courts que les autres pièces mais plus de Pyroxènes), avec une veine rouge et noire, d'au moins 2 autres minéraux, mais massif: Une autre pièce du minéral rose (dureté >7) auréolé d'un minéral plus sombre, avec de la vésuvianite sur la gauche: Certains skarn avec ce type de minéraux ont de l'hydrogrossulaire sous cette forme, de couleur rose ou verte. Si vous des idées, je vous en remercie. Une dernière pièce: calcite avec des oxydes, avec un filon de "calcite" rose?? au milieu (réaction à l'acide, pour les deux) et 2 filonnets de calcédoine bleutée, de part et d'autre (pièce mouillée pour rendre les couleurs), bon ça reste du massif, malheureusement : Bon weekend. Bonjour, les sphalérites et la cassitérite sont superbes. Je n'oublie pas non plus les pièces d'Hervé, mais j'ai déjà eu l'occasion de lui dire.
  14. En bonus, 3 photos d'une même pièce avec un quartz hématoide en inclusions dans un cristal de gypse (avec deux quartzs hématoides posés sur ce cristal). Bonne soirée.
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.