Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2019, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 27>30 juin 2019

SanJose83

Membre
  • Content Count

    9
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

1,229 profile views
  1. Figure d'érosion, certainement pas : c'est bien un fossile, ou au moins son empreinte. Je me rangerai plutôt en effet du côté de ceux qui me disent que ce serait un rudiste, voire plusieurs. J'ai vu des aspects tout à fait ressemblants à la Maison du Patrimoine de La Cadière. Je reste donc sur cette conclusion. Merci à tous.
  2. Aurais-tu une photo de ton caillou, tout simplement ? Car une photo macro comme celle-ci est pour moi assez difficile à interpréter. Je pencherais pour une brèche dolomitique, largement recristallisée, peut-être une dolomie cargneulisée - mais justement l'aspect de l'échantillon "nature" serait d'une grande aide. Et ce qui serait intéressant, c'est aussi d'indiquer la provenance de cet échantillon.
  3. Bonjour à tous. Au cours d'une rando autour de Sainte-Anne du Castellet, j'ai observé dans une barre calcaire à rudistes (la roche Redonne) cette structure fossile (voir pièces jointes 1 et 2) qui m'inspire un stromatolithe. Comme nous sommes en milieu récifal (rudistes), ça me parait cohérent. Qu'en pensez-vous ? Je précise que l'indication "roche Redonne" sur la carte IGN serait erronée, et devrait en fait être affectée à cette belle cuesta (3ème pièce jointe) d'aspect rondouillard (d'où le terme provençal "Redonne" qui signifie "rond"), plus à l'ouest que les autres affleurements pointés sous ce nom par la carte IGN (voir 4ème pièce jointe). Cette belle roche recèle d'autre part de magnifiques abris sous roche dont je peux publier des photos pour ceux que cela intéresse.
  4. Ce qui manque à ta description, c'est entre autres les dimensions de ton caillou, et sa densité. A vue de nez et par habitude, je suppose qu'il a environ 10 cm de diamètre, et qu'il est relativement léger. Tu as émis déjà un bon diagnostic, il s'agit de toute évidence d'une scorie basaltique, du type pouzzolane (au sens large). C'est une roche très vacuolaire, où les bulles se sont formées par dégazage d'un morceau de magma à sa sortie dans l'atmosphère. C'est à peu près tout ce qu'on peut en dire, quand on ne sait pas de quel édifice volcanique il provient, et s'il a été prélevé dans un cône de scories ou dans l'environnement immédiat d'une coulée.
  5. Pas de réponses ? Bon, j'ai poursuivi l'enquète de mon côté, et je suis tombé sur des gens très sympas. La meilleure explication que j'en ai eue est la suivante, donnée par un gars de Marseille qui a travaillé dans le secteur : les grès basaux seraient de l'Autunien (Permien inférieur) ; en discordance sur ces grès, notre formation tubulaire serait d'anciens sables dunaires quaternaires à travers lesquels ont percolé des nappes d'eau selon un régime unidirectionnel, créant au sein de ce sables maintenant à l'état de grès, ces structures tubulaires qui ont en quelque sorte fossilisé le champ de circulation de l'eau. C'est un très bel affleurement, extrémement didactique, et je ne vais pas tarder (je me rends à Six-Fours d'ici une semaine) à retourner le renifler, faire quelques photos bien explicites et prendre des mesures structurales. Et essayer de localiser cette formation dans son contexte. Pour ceux qui en ont l'occasion, je conseille vivement le sentier littoral varois : il y a énormément de belles choses à y observer (et admirer) ; à commencer, non loin de cet affleurement, par le superbe vestige de coulée basaltique de la Pointe Nègre, issue des épanchements du Beausset (Miocène supérieur).
  6. Ca y est, j'ai apparemment réussi à joindre mes photos. Je relance donc ma question ci-dessus.
  7. Aïe ! Je constate que je n'ai pas pu uploader mes photos. Quelqu'un peut-il m'indiquer comment le faire ? Sinon, je vais essayer de retrouver mon compte Picasa pour envoyer un lien.
  8. Bonjour, Me promenant récemment le long du sentier littoral de Six-Fours-les-Plages entre la plage de Bonnegrâce et le Cap Nègre, juste au niveau de la corniche de Sauviou, j'ai observé une nième fois une formation de grès très particulière, dont je joins les photos. Je dirais à première vue que ce sont des arkoses, peut-être bien d'origine volcanique, mais ce qui me frappe est leur structure tubulaire : leur masse est constituée d'une aggrégation de tubes monodirectionnels. Cette formation me parait reposer sur une autre formation de grès, massifs ceux-là, identiques à ceux qu'on retrouve à La Seyne (Fabrégas), Saint-Mandrier et Carqueiranne notamment. Ce trouverait-il parmi vous quelqu'un qui connaitrait bien la géologie du Var ? Merci d'avance.
×
×
  • Create New...