Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2022, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 23>26 juin 2022

Ectillaenus giganteus


JCLM
 Share

Recommended Posts

Salut, bien intéressant tout ça, sais tu qu'on a pu observer un fragment de tube digestif d'ectillaenus sur un individu collecté dans le massif armoricain, à La Meignanne (Maine et Loire) ?

Pour les insertions musculaires, je n'en avais encore pas vu sur cette espèce dans le massif armoricain...

Bien belles prises :siffler:

Link to comment
Share on other sites

Salut, Didier : merci pour ta nouvelle que j'ignorais. Sais-tu s'il est possible de voir une image de ce fragment du tube digestif ?

Par si les marques d'insertions musculaires t'intéressent, je t'envoie une photo de Nobiliasaphus. Llandeilo Infèrieur.

post-7601-1279885909_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

Par ignorance sans doute, je suis plutôt sidéré !! Comment peut-on retrouver cela dans la masse du Céphalon d'un Ectillaenus ???

Quant aux empreintes musculaires..... les empreintes musculaires de quels muscles ??? Si vous pouviez m'éclairer...

Mais je vais quand-même examiner de plus près mes spécimens...

Philou

Link to comment
Share on other sites

Par ignorance sans doute, je suis plutôt sidéré !! Comment peut-on retrouver cela dans la masse du Céphalon d'un Ectillaenus ???

Quant aux empreintes musculaires..... les empreintes musculaires de quels muscles ??? Si vous pouviez m'éclairer...

Mais je vais quand-même examiner de plus près mes spécimens...

Philou

Bonjour,

je rajouterais 2 images à celles existantes, la première photo correspond

au tube digestif vide d'un phacops enroulé, ce qui assez rare.

post-6969-1280131378_thumb.jpg

et la deuxième photo est l'empreinte en impression de ce qui est normalement l'attache musculaire de la glabelle et des librigènes.

(merci à Boilix, pour cette image, j'espère que tu ne m'en voudra pas d'avoir pris ton spécimen pour illustrer ce sujet. :question: ).

post-6969-1280131462_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

Intéressantes photos et reproductions... ce sont donc , si je m'efforce de bien comprendre, les traces laissées sur le moule interne par les empreintes qui existaient à l'origine sur l'intérieur de la carapace. Est-ce correct ??? Merci

Philou

c'est cela même, tout à fait juste.

a+

Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup, Didier, Keops, par vos images illustrantes.

Les premières marques sont des traces charbonneuses, restes de matière organique dans le lieu auquel les muscles s'inséraient dans le caparace pour exercer ses fonctions : Sustentation des parties molles du corps, des mouvements peristáltiques digestifs, des mouvements mécaniques d'enroulement...

Dans ce sens je propose deux nouveaux sujets à un débat : D'abord qui semble chaque fois plus sûr qu´il n´y a pas eu seulement des trilobites "bergers de sédiments", en aussi ont été très importants des trilobites chasseurs d'autres organismes de corps mou -des vers etc-. Et en deuxième lieu : rappeler que les trilobites n'avaient pas de pinces pour défaire les aliments. Ils "manipulaient" sa nourriture contre l'hypostome, avec aide de ses pattes et des muscles stomachiques.

La bouche était ouverte juste au-dessous de l'hypostome, et les hypostomas des trilos chasseurs, ils avaient des dessins dans relief - pour éviter que les barrages glissassent-, des mortaises incisives etc.. Il y a aussi une constance fossile de pattes de bases espinadas-Triartus, par exemple - qui contribueraient au dépeçage.

Deux photos : Un hypostome géant -4.5cm - d´Ogyginus forteyi ( soyez comparé sa taille avec le pigidium de Bathycheilus castilianus aussi présent). Dans lui on apprécie le décolletage inférieur qui annonçait la bouche, et le relief "antidérapant", Lanvirn Infèrieur. La troisième photo : hypostome d´Uralichas hispanicus.

Un pardon comme toujours par mon Français.

post-7601-1280180117.jpg

post-7601-1280180126.jpg

post-7601-1280180150.jpg

Link to comment
Share on other sites

Très bon sujet, JCLM, et cela me fait progresser; je n'imaginais même pas pouvoir trouver des hypostomes sur les schistes... Il est temps que j'évolue. Merci

Philou

je dirais même plus que c'est souvent des du schistes que l'ont trouvent le plus d'hypostomes (écrasés et déformés, malheureusement pour la plupart).

je joint aussi un hypostome probablement d'Ectillaenus avec doublure céphalique

(provenance beloi, formation de Valongo au Portugal).

post-6969-1280222210.jpg

Link to comment
Share on other sites

De Kheops : "je dirais même plus que c'est souvent sur du schiste que l'ont trouve le plus d'hypostomes (écrasés et déformés, malheureusement pour la plupart)." Bien, sûr, je m'en doute, je voulais dire "les trouver tels que, posés sur la gangue;je n'imaginais pas les trouver indépendamment des autres parties des Trilos".... c'est sans doute que je n'y prête pas une attention suffisante.... On fera attention, la prochaine fois... bientôt.

Développez ce sujet très intéressant... merci.

Philou

Link to comment
Share on other sites

quelques autres prises de vues d'hypostomes du sud de Rennes (llandeilien et llanvirnien) pour les genres suivants: ectillaenus, nobiliasaphus ou isabelinia...

Très beau specimen JCLM!

Salut, pour le premier spécimen d'hypostome : Nobiliasaphus nobilis nobilis

et pour le deuxième : Ectillaenus giganteus.

a +

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...