Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

katoine

Membre
  • Content Count

    22
  • Joined

  • Last visited

About katoine

  • Birthday 04/08/1988

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Roanne

Recent Profile Visitors

4,345 profile views
  1. Bonjour et merci du temps que vous prenez pour répondre à ce topic. En effet, c'est ce qu'il me semblait en ce qui concerne la beaconite. Donc le talc à faciès asbestiforme existe à priori, c'est rare mais ça existe (d'où les fibres torsadées mentionnées dans l'extrait de la norme). J'ai déjà écrit à IMERYS et j'attends leur réponse.
  2. @naturacool bonne question ! Mais quel minéral pourrait présenter une "morphologie torsadée" comme stipulée dans la norme ?
  3. Merci pour vos reponses. mais je ne comprends pas. Selon la norme NF22262 : "Les fibres de talc sont des bandes fines qui peuvent parfois être reconnaissables à leur morphologie torsadée caractéristique. Concernant l’IR parallèle à la longueur de la fibre, elles possèdent une valeur comprise entre 1,589 et 1,600, ce qui donne une couleur de dispersion de coloration jaune pâle lorsqu’elles sont immergées dans le liquide IR de 1,550. Les deux autres indices de réfraction du talc sont compris entre 1,539 et 1,550 et entre 1,589 et 1,600, et avec un objectif à dispersion de coloration, les couleurs bleu et jaune pâle perpendiculaires à la fibre sont observées dans le liquide IR de 1,550 dans différentes orientations car la fibre est «enroulée». Il est important de prouver que l’indice γ des fibres droites ne présentant pas de morphologie en bande est inférieur à 1,615, afin d’exclure la possibilité que les fibres soient de l’anthophyllite."
  4. Sauf erreur de ma part, il existe bien une variété fibreuse de talc.
  5. Bonjour à tous, Me voici de retour après une longue, loooongue absence sur le forum. En effet je viens demander de l'aide aux passionnés car depuis quelques semaines maintenant je recherche du talc fibreux afin de faire une analyse MET et MOLP (dans un liquide IR). Le problème ? Je ne sais pas où je pourrais trouver du talc au faciès asbestiforme. Même HSE n'en dispose pas. Peut être que les passionnés pourrais m'aider à en disposer ? Je vous remercie tous par avance pour vos reponses. Katoine
  6. Et les "Ruffs" permiennes de Dio, alternance de grès verdâtre et argile rouge. Magnifique ! Trace de phréatomagmatisme plio quaternaire, pillow-lava Dyke basaltique (plio-quaternaire) dans les "Ruffs" permiennes (Dio)
  7. Mais je ne sais pas quand est-ce que tu te reconnecteras. Mais de toute façon, vu ce que j'écris ce n'est pas important. Enfin voili, voulou

  8. membre depuis peu, tu t'es inscrit pour pouvoir te faire aider pour tes exposés?

    C'est une bien bonne idée, ils y en a peu qui répondent, mais par contre ceux qui le font te donne de bonne piste. C'est comme ça que j'ai pu interviewer un prospecteur!

    Comme j'ai rien à faire à part regarder des photos de minéraux et me cultiver...

  9. salut! je ne savais pas que tu étais inscrit sur le forum

  10. Bonjour à tous, Je suis à la recherche de documentations concernant le bassin Aquitain. Si vous avez des ouvrages ou des sites internet à me conseiller.... Merci
  11. Il suffit de se dire que tous les lanthanides sont incompatibles et que certains le sont plus que d'autres :)
  12. C'est pas plutôt le contraire ? Durant l'Archéen la différenciation était plus prononcée, c'est pour cela qu'on retrouve un spectre de REE linéaire (entre 5 et 6) pour les continents archéens, la quasi totalité des terres rares ont pu passer dans le liquide du fait de la grande FP. Pour la croute continentale récente, le taux de FP est plus faible car l'énergie interne de la Terre a diminué, donc seules les REE les plus incompatibles (ceux sur la gauche) passent dans le liquide En proportion, ils seront donc plus importants que les moins incompatibles (ceux vers la droite). La quantité de liquide au moment de la formation des roches archéennes est plus faible donc les REE les plus incompatibles seront en plus grand pourcentage, contrairement à la quantité de liquide au moment de la formation des granites récents, d'où les spectres différents. Mais j'attends quand même l'avis des spécialistes ^^
  13. C'est effectivement cette doc de plusieurs centaines de pages que j'avais trouvé sur GEUS. Merci à tous pour votre aide !
×
×
  • Create New...