Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Orlean

Membre
  • Posts

    6,859
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Orlean

  1. en fait ce n'est pas le premier n° sur le Mont Blanc qui n'est pas traduit car il y a d'autres revues qui ont beaucoup écrit sur le sujet en anglais ou français, y compris Lapis, au bout d'un moment c'est redondant, on peut penser qu'en parallèle du livre récent sur les musées de Chamonix et Bourg d'Oisans, une revue sort en allemand, aussi de nombreux autres extralapis sur des gisements alpins ne seront pas traduits, ceux qui sont en anglais l'étaient directement à leur sortie

  2. On 12/21/2020 at 11:12 PM, Stef4412 said:

     

    Et bien dans ce cas tu colporte des informations non vérifiées, est ce mieux !...

     

     

     

    Quelle information non vérifiée ? Procure-toi le livre, lis-le, et ensuite tu comprendras (peut-être)..

    et non on a pas le droit d'utiliser ces images même si on site la source sans en avoir demander l'autorisation

     

    ca en devient vraiment ridicule, sans cesse contredire pour contredire... surtout quand il y a des sources écrites

  3. C'est simple je n'écris pas n'importe quoi, la référence est déjà donnée..

    H. Barge "Saint Véran, la montagne, le cuivre et l'homme"

    les images valent mieux qu'un long discours, je n'ai pas les droits pour en placer des copies ici, mais ouvrir ce livre montre vraiment des tranchées de plusieurs mètres avec une pelleteuse qui déplaça aussi des restes de machines, détruisant des murs pour 'sécuriser'..quant à la somme de 40 000 francs c'est écrit noir sur blanc...

     

    si on joue sur les mots, l'histoire du gisement n'est pas 'finie' mais dès le moment ou l'on empêche toute extraction de cuivre, c'est y mettre fin....

  4. Ce n'est pas qu'une question d'argent mais aussi de contrôle, on peut contrôler quelques individus mais on ne peut pas empêcher une entreprise de détruire (comme on a pu le voir avec les pylônes électriques depuis le barrage ), on préfère même que l'entreprise détruise au nom de la protection, ce qui est un comble, du moment que l'on empêche certains de faire ce que les ancêtres ont fait pendant des millénaires, car sur cela on peut avoir un impact décisionnel, on se concentre sur des cibles accessibles dont on peut limiter la liberté, là où une entreprise est impersonnelle et concerne un peu tout le monde..

     

    Une archéologue arrive à être satisfaite de la fin historique de son sujet d'étude, alors que les minéralogistes pouvaient faire partie de son étude tout autant présents que les hommes préhistoriques à leur époque... 

     

    Plus le temps passe, plus les espaces sont restreints, plus on limite, cela se voit dans le département, des clôtures fleurissent là où on était libre de se déplacer il y a 10 ans

  5. la protection archéologique après mise en sécurité est un drôle de concept, venons protéger avec des pelleteuses, (attention l'utilisation d'un burin est punissable) de belles images dans le livre de H. Barge "Saint Véran, la montagne, le cuivre et l'homme".. réalisation de tranchées de plusieurs mètres de profondeur pour reboucher la galerie avec du béton, entre autre..

     

    ce qui est hallucinant c'est que juste à côté des gouffres creusés ("sous le contrôle d'archéologue") on parle de minéralogistes condamnés pour collecte de minéraux à 40 000 francs de l'époque soit plus de 6000 euros.. pourquoi l'archéologue n'est pas condamné à la prison à la perpétuité ? Et dans la même page elle se réjouit de la mise en sécurité qui a enfin eu lieu, bravo...

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.