Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

Voir le nouveau contenu de Géoforum

chloroplaste

Membre
  • Content Count

    141
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by chloroplaste

  1. OK pour du quartz, mais pourquoi cette forme en pointe des agrégats cristallins ?
  2. Bonjour. Voici des cristaux blancs qui me posent problème. Ils ont la couleur du quartz mais rayent difficilement le verre, et forment de petits cônes. Ils sont associés semble-t-il à de la galène et à de la chalcopyrite. Avez-vous une idée de ce que cela peut être ?
  3. Merci. Difficile de faire des belles photos. Je ne dispose actuellement que d'un modeste téléphone portable. Peut-on dire que les prismes à section franchement losangique sont des épidotes ?
  4. J'en ai cassé une. C'est bien une lithophyse : un cortex de rhyolite et un cœur de calcédoine. Je ne suis donc pas sur le bon forum. Merci.
  5. Bonjour. Voici des structures que je n'arrive pas à identifier. Je ne suis même pas sûr que cela puisse être des fossiles. Je ne connais pas non plus l'origine. Quelqu'un a-t-il une idée ?
  6. Merci icarealcyon pour ces infos. Mes tourmalines sont effectivement lithiques et viennent de Madagascar, comme mes épidotes. Le problème est qu'elles sont mélangées dans la même boite. Je ferai des photos demain des sommets des cristaux que je n'arrive pas à distinguer.
  7. Bonjour. Sur quels critères puis-je distinguer une épidote d'une tourmaline verte, sachant que les densités, duretés et traces sont très voisines ?
  8. Bravo ! Cela correspond bien à de la "pierre de lune" d'après les diverses autres images que j'ai trouvées. De plus, je peux constater une certaine adularescence sur la plupart des morceaux. Malheureusement, je ne connais pas leur provenance. Merci à tous.
  9. Bonjour. Voici de nombreux fragments d'un minéral que je n'arrive pas à identifier. Dureté : raye le cuivre mais pas le verre. Est difficilement rayé par la pointe d'un couteau. Densité : environ 2,7. Test à l'acide chlorhydrique : pas d'effervescence. Par avance, merci pour vos réponses.
  10. Oui de l'or, mais de l'or des fous ! (autre appellation de la pyrite).
  11. Bonjour. Voici une roche claire, carbonatée (j'ai testé à l'HCl), qui contient de nombreuses baguettes grises, allongées mais assez épaisses. De quoi peut-il s'agir ?
  12. Effectivement, de la sodalite. Je ne l'avais pas reconnu à cause de son grain fin, du fait que quelques grains rayent un peu le verre et par l'absence de veines blanches comme dans d'autres échantillons. Merci.
  13. Bonjour. Voici une pierre (roche ou minéral ?) que je ne reconnais pas. La couleur est bleue (un peu plus foncée que sur la photo). Elle raye à peine le verre. La densité est d'environ 2,5. Le trait est blanc. Elle ne fait pas effervescence à l'acide. Elle possède une fine gangue blanche (non carbonatée elle aussi). Avez-vous une idée de ce que cela peut être ?
  14. Ben, il n'y a pas de carbonate de calcium dans cette histoire.
  15. Ça y est ! J'ai pu observer cette poudre au microscope. C'est amorphe, avec des grains très petits de quelques micromètres au maximum. Aucun spicule en vue. Le test à l'acide est totalement négatif. C'est bien entièrement siliceux. Que pensez-vous alors de mon explication sur l'origine de ces nucléus ?
  16. Je comprends bien le rôle de certains organismes vivants et de la pression dans les processus de précipitation / dissolution, mais il faut bien un apport non négligeable de silice dans les océans pour que se développent de manière abondante des organismes siliceux dans des mers épicontinentales telles que celles de la craie, dont les profondeurs ne devaient pas excéder quelques centaines de mètres (à reporter sur le graphique ci-dessous).
  17. D'où l'intérêt de tenter d'identifier des restes au microscope, ce que je ne manquerai pas de faire prochainement. Par ailleurs, d'où provenait la silice nécessaire aux organismes constructeurs de tests siliceux ? Sachant qu'il n'y avait pas vraiment de massifs cristallins en destruction dans la région à l'époque ! Encore un coup des volcans ?
  18. fossilo19 : OK, merci. Je tenterai ça dès que j'aurais accès à un microscope. dorian. : Une hypothèse assez répandue désormais considère que la silice à l'origine des silex du Crétacé supérieur d'Europe occidentale provient des éruptions volcaniques aériennes provoquée par l'ouverture de l'Atlantique Nord. Les très abondantes cendres émises seraient venues saupoudrer régulièrement les mers chaudes à sédimentation carbonatée des alentours, même à des centaines de kilomètres de distance (L'Eyjafjoll en 2010 nous en a montré un exemple à très petite échelle). Ceci expliquerait non seu
  19. Dans cette hypothèse, il s'agirait d'une formation centripète du silex. Je pense plutôt à une formation centrifuge, à partir de matière siliceuse non biogène mais... volcanique !
  20. Voici le cœur d'un nodule éclaté. Le noyau est constitué d'une matière siliceuse blanche, bulleuse et pulvérulente.
  21. Pas sûr du tout que les nodules se soient formés en milieu aérien. Du coup, difficile d'imaginer qu'ils recèlent un échantillon d'atmosphère ancienne. Mais le concept est séduisant. Ma petite idée est en relation avec l'origine de la silice. J'ai trouvé autre nodule. Je le casserai demain.
  22. Bon, il n'y a pas beaucoup de réponses à mon sujet. Encore en vacances ?
  23. J'ai effectivement déjà trouvé des tests d'éponges siliceuses dans des silex, par exemple des fossiles rouges dans des silex d'Etretat, mais ici cela ne semble pas organisé comme une construction biologique. Néanmoins, je pense qu'il s'agit aussi d'un matériau siliceux qui a joué le rôle de nucléus lors de la formation du silex. J'ai bien une petite idée mais j'attends d'abord les avis.
  24. Bonjour. Quand je casse des nodules de silex (récoltés en Picardie), je trouve souvent à l'intérieur un matériaux siliceux très clair, friable et parfois bulleux. Avez-vous une idée de ce dont il s'agit et comment cela a pu se former ?
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.