Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Alpes05

Membre
  • Content Count

    18
  • Joined

  • Last visited

About Alpes05

  • Birthday 01/03/1950

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Hautes-Alpes
  • Intérêts
    Micro-minéralogie - Quartz - Calcite

Recent Profile Visitors

1,014 profile views
  1. Je ne sais pas s'il est allemand. Denis Beaudet dit qu'il est danois. Il en sait plus que moi. Comme tu dis, ça fait 50 ans qu'on est emm. dans ce coin. Les propriétaires changent, mais les emm. restent. Il faut jouer au chat et à la souris, aux gendarmes et aux voleurs, ou aux indiens (je choisis les Sioux) !!!
  2. Salut Stef, J'espère que tu vas bien et que tu fais chauffer le moteur de tes jambes pour le déconfinement. Pour mon anglais, je t'explique : - j'ouvre une page Mindat où j'envisage d'écrire qqchose; - j'ouvre une autre page à côté du site Reverso avec le dictionnaire Collins (https://dictionnaire.reverso.net/francais-anglais/). Lorsque je cherche un mot, je le tape et je choisis celui qui semble correspondre à ce que je cherche). Mon pb est plus le vocabulaire que la grammaire ou la syntaxe. CQFD
  3. Bonjour tout le monde, Voilà très longtemps que je n'était pas intervenu sur ce forum que je ne consulte que très très épisodiquement, peut-être deux fois par an. Il faut avouer que je suis micromonteur, et que les minéraux que je chasse sont hors sujet dans ce topic où il ne semble qu'y avoir des amateurs de gros gibier. Par ailleurs, voir toujours des quartz, des quartz, et encore des quartz de l'embrunais ou d'ailleurs, quelquefois des calcites, des épidotes, ça finit par me gaver. Mais bon, il faut de tout pour faire un monde, et si ça fait plaisir aux différents intervenants de ce topic, tant mieux pour eux, c'est un peu le but de ce forum, il faut bien l'avouer. Enfin, j'habite dans l'extrême ouest du département, et mes recherches ne franchissent que très exceptionnellement le Buëch. De ce fait, je ne poste pas mes photos dans ce topic, mais sur Mindat, ( https://www.mindat.org/gallery-41047.html), car elles peuvent intéresser une communauté plus élargie, voire internationale. J'interviens car hier soir, au moment de me coucher, j'ai décidé de consulter un petit peu ce topic sur mon smartphone, et j'ai été très intéressé par des propos tenus par Manu (des Baronnies) au sujet d'Oddou, des manières dont il pratique ses recherches et les diverses réponses des intervenants sur le sujet des autorisations ou interdictions accordées par les propriétaires ou les mairies. J'aimerais donc y ajouter quelques commentaires ou réflexions : Donc, au sujet d'Oddou, je ne dirai pas ce que j'en pense car cela pourrait me valoir une procédure judiciaire pour diffamation. J'ai dit à quelqu'un il y a quelques années sur un autre topic qui me conseillait de me renseigner auprès d'Oddou, que je n'étais pas son copain. Par ailleurs, entre nous, les informations minéralogiques qu'il donne dans ses livres sont parfois sujettes à caution, et c'est la raison pour laquelle Roger Martin, l'auteur des études sur les quartz d'Orpierre, la tunisite, ... n'a jamais voulu parrainer ses livres. Ce que je reproche à Oddou, c'est de faire le "con" en emmenant des clubs sur site alors que, comme le dit Manu, les Baronnies sont des secteurs très sensibles suite aux abus des années 70 et suivantes. Résultats, certains secteurs sont interdits comme à Orpierre, Saint-Génis, Condorcet. En raison de toute cette susceptibilité sur le sujet, je prospecte comme Manu, seul, voire avec un collègue sûr, habillé sombrement, sac à dos noir, en laissant ma voiture loin du point visé (j'adore crapahuter). J'arrive donc sur le lieu de mes recherches aussi discrètement qu'un loup. Je n'ai que mon pic et ma loupe. Je prospecte les septarias comme on cherche les champignons. En ce qui concerne Orpierre, j'ai d'abord appris qu'il y avait une interdiction un jour où je me rendais sur un gisement. Pour m'y rendre, je passais, depuis des années sur un terrain avec une maison en ruine. Aucune difficulté d'accès. Un jour, j'ai vu le propriétaire, héritier d'un parent décédé qui voulait restaurer cette ruine et s'y installer. Il m'a évidemment posé qq questions pour savoir ce que je venais faire. Je le lui ai dit et il m'a dit alors que c'était interdit, qu'il y avait un arrêté. Comme j'étais interloqué par mon ignorance, il m'a répondu qu'il avait vu Oddou et deux autres personnes faire des gros trous dans sa propriété et qu'il ne voulait plus voir personne. En discutant, il a reconnu qu'avec mon pic, je ne ferais pas de dégâts, et il m'a donné l'autorisation d'accéder au gisement, comme pour Manu. Par la suite, pour ne pas le déranger, je préfère passer discrètement par la forêt et le ruisseau… J'ai voulu ensuite en avoir le cœur net au sujet de cet arrêté. J'ai donc fait une demande d'autorisation de prospection à la mairie d'Orpierre. J'ai reçu une réponse négative, bien que l'arrêté, joint à ce post, permette de penser que des autorisations puissent être accordées. Cet arrêté interdit toute récolte, même de ramasser ce qui est dégagé (carrément absurde). La notoriété d'Oddou est dans toute la région, et tout le monde nous prend pour des vandales. Autre situation à Saint-Génis. Je connais Saint-Génis depuis le milieu des années 70, et je suis sans doute le premier à m'y être rendu car, à l'époque, je trouvais de magnifiques septarias avec des tuyaux remplis de quartz à âme, arborescents, tout simplement dans le lit du ruisseau, il n'y avait qu'à se baisser. Donc, à cette époque, Saint-Génis était un village quasiment abandonné, et un étroit sentier de randonnée traversait les marnes qui, pour ceux qui ne les connaissent pas, sont très raides et dangereuses. L'érosion faisait que parfois ce sentier disparaissait, et j'imagine le travail que ce devait être de le remettre en état. Petit à petit, ces ruines sont devenues des résidences secondaires, puis définitives. La mairie a entrepris des travaux pour élargir le sentier, le protéger par des plantations d'arbres, d'iris, des palissades. En 2015, je m'y suis donc rendu. J'ai trouvé des marnes pleines de gros trous, il y en avait de partout, et même au-dessus des plantations, en partie ensevelies sous les rejets de ces trous. J'ai senti qu'il y avait de l'Oddou là-dessous, et qu'il était temps de demander une autorisation au maire avant que ce soit interdit comme à Orpierre. C'est donc ce que j'ai fait, tout en précisant que j'étais un simple amateur et pas comme un certain commerçant du coin. Le maire, comprenant que je parlais d'Oddou, m'a répondu en me faisant une lettre nominative dans laquelle il m'interdisait l'accès et a également écrit à Oddou en lui disant que je l'avais dénoncé et qu'il était également interdit d'accès. Un arrêté a été pris dans la foulée pour interdire l'accès et tout ramassage (dans son sens le plus strict) et affiché à l'entre du village. Par la suite, Oddou a voulu me poursuivre en justice au prétexte que je lui enlevais son gagne-pain. L'affaire en est restée là car il ne pouvait le prouver. J'ai qq jours après reçu un courrier d'Oddou dans laquelle il m'affirmait avoir mené une cinquantaine d'allemands à Saint-Génis. J'avais donc vu juste, et qd on voit un allemand creuser, ça ne plaisante pas … Un autre collègue d'Oddou vu récemment et avec qui j'avais discuté de ce que faisait Oddou, s'est également vanté d'y avoir mené un car d'autrichiens… Autres situations à Condorcet. Le site de Condorcet est très connu. Je m'y rends donc en douce, comme d'habitude. L'arrêté d'interdiction est toujours en vigueur, mais les panneaux d'interdiction ont rouillé, ne sont plus lisibles, et la chasse aux minéralogistes s'est bien calmé. Donc, si on fait comme moi, en principe, on ne se fait pas prendre. A Condorcet, il y a entre autres deux minéraux intéressants, la tunisite et la whewellite. L'année dernière, en voulant me rendre sur le site de la whewellite, j'ai crû bon de me garer vers une maison en ruine sur un chemin où à priori je ne risquai rien. A mon retour, le sac à dos plein, j'ai trouvé ma voiture coincée entre un tracteur et une réserve d'eau d'1 m3 et le soi-disant propriétaire des lieux, un danois. Outre le fait qu'il m'a demandé de vider mon sac à doc, ce que j'ai fait n'ayant pas d'autre choix, il n'a pas arrêté de me parler d'Oddou, que je faisais du commerce, qu'il savait que j'étais allé cherche de la whewellite, que ça se vendait cher, ... Cet hiver, j'ai voulu faire découvrir la tunisite à un collègue. Aux dires de Denis beaudet et d'autres propriétaires voisins, il n'y a pas de soucis. D'ordinaire, même s'il n'y a pas de soucis, je me rends sur le site très discrètement en crapahutant une bonne demi-heure et n'ai jamais eu de pb. Mon collègue n'étant pas très sportif, on a choisi la solution de facilité en passant par le chemin le plus court et le plus voyant. Sur site, mon collègue a tapé comme un fou sur tous les blocs à la recherche de géodes. Sur le chemin du retour, on a eu la surprise de retrouver le danois qui venait à notre rencontre, ameuté par le vacarme fait par mon collègue en tapant sur les blocs. Comme pour lors de ma précédente rencontre, on a eu droit à Oddou, à la valeur des minéraux, on fait du commerce, et on lui vole ses cailloux, une véritable obsession ... Personnellement, je ne pensais pas être sur la propriété de ce fou. Donc, est-il réellement le propriétaire ou c'est pour faire chier le monde ? Une seule solution, consulter le cadastre, mais comme pour Orpierre, j'ai un peu peur que de consulter le cadastre sur des parcelles un peu suspectes, ne mette la puce à l'oreille sur les raisons de notre recherche, et aboutisse à une réponse négative qui ne ferait pas avancer les choses dans le bon sens. En plus, on serait photographié ! Je clos ici Oddou. Je pense que vous avez compris le mal que ce genre d'individu peut faire à notre réputation et je soutiens Manu dans ses idées. Parmi les photos vues sur ce topic, j'apprécie particulièrement les quartz de Sigoyer, quartz à âme, quartz windel, … J'ai également noté une photo récente où il poste une très belle célestine. Pas de commentaire sur ce sujet. Pourtant, j'ai un doute, n'ayant pas la pièce sous les yeux, je pense qu'il s'agit plutôt d'une macle de calcite (02.1), notée e1 par Lacroix, à développement anormal. J'ai posté sur Mindat une photo à peu près similaire. Je pense qu'il va y avoir des commentaires en retour. Amicalement
  4. Je n'ai pas dit le contraire : j'ai dit " Malheureusement, ce jaune ne peut être autre chose que de la dolomie, du moins en jugeant d'après une photo ! ". J'ai parlé du soufre parce que ce mot est évoqué dans le titre de l'image, vers la 46ème s avec un "?" !!! J'espère que c'est plus clair et ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit. Pour le reste, je suis d'accord avec tout ce qui a été dit plus haut. JLP
  5. Ta vidéo est très intéressante, mais il faut une bonne connexion internet, ce qui n'est pas mon cas. J'ai abandonné. J'ai vu qu'il était question de soufre, sans doute pour le jaune. Malheureusement, ce jaune ne peut être autre chose que de la dolomie, du moins en jugeant d'après une photo ! Pour en revenir à ta question, tjrs en jugeant d'après tes photos, ce qui est incolore devrait être du quartz, et ce qui est jaune crème de la calcite ou de la dolomie, en tous les cas, un carbonate car il me semble voir un rhomboèdre. Peut-être aussi du feldspath qui aurait subi les outrages du temps, mais je suis moins connaisseur là-dessus. Un test à HCl sur le minéral jaune : si ça mousse, c'est un carbonate. En tout cas, je ne vois pas de gypse. A+ JLP
  6. Salut Manu, Tu as une jolie marcassite bien cristallisée, mais j'ai bien peur que sa durée de vie soit très limitée. Il s'agit de marcassite et non de pyrite : il suffit de regarder les cristaux. Ce qu'on voit est le sommet d'une pyramide tronquée, d'où une surface carrée. Ex de faciès pyramidal : https://www.mindat.org/photo-394465.html. Imagine une troncature sommitale et tu obtiens tes cristaux de marcassite. Pour plus de précisions, je te joins une copie de la description de la marcassite par le Fischesser : j'ai cerclé ou souligné en rouge ce qui correspond à tes cristaux. Pour ton info, j'y ai trouvé à l'époque, quarante ans déjà, une marcassite ronde d'environ 5, 6 cm. Je l'ai ouverte en deux et l'aspect cassé était identique aux marcassites de Champagne, cad radié. Depuis, elle n'a pas bougé, une exception. Ex de marcassite de Champagne : https://www.mindat.org/photo-388410.html et https://www.mindat.org/photo-157700.html S'il y a encore un doute, la structure interne en marcassite de Champagne ne peut être de la pyrite. A+ JLP
  7. Je reviens sur le sujet des trous. il est bien évident qu'il faut creuser pour trouver. Quoique ! Pour les septarias, je me contente du pic et procède comme pour les champignons, je ne ramasse que ce qui affleure, et évite les gros trous pour éviter d'affoler les propriétaires. je laisse très peu de traces de mon passage et suis le plus discret possible. La compagnie, c'est très mauvais. Comme on dit, je passe "ni vu, ni connu". Pour en revenir aux trous de St-André de Rosans, je connais très bien le site. Celui-ci ressemble un peu à un mini Verdun. Il n'y a absolument rien à trouver sur la plupart des trous donc les trous qui sont aux bons endroits, le sont-ils par le fait du hasard, par un amateur de trous, ou bien par un prospecteur qui n'a rien compris. Il y a vraiment de quoi être perplexe et j'aimerais bien être là lorsque cet ou ces amateur(s) sont là. Ce phénomène est récurrent car je trouve qu'il y a plus de trous qu'il y a qq années : j'ai constaté le début de ces trous il y a quatre ou cinq ans, mais bon, je ne surveille pas le site en question et comme je ne ramasse plus ces boules, il y a mieux à faire ailleurs. JLP
  8. Bonjour Manu, Je suis nouveau sur ce forum, et comme toi, je le découvre petit à petit. J'ai vécu à Rosans il y a une quarantaine d'années, et c'est là que j'ai fait mes premières armes dans la minéralogie. J'habite maintenant pas très loin de chez toi, dans un des villages que tu cites. La calcite ne m'intéresse pas sous la forme que tu prospectes. Mon avatar représente une macle de calcite particulièrement rare (voir mon profil). Par rapport à ce que tu dis : - les boules violet/rouge ne sont pas de la pyrite mais de la marcassite. On peut trouver de belles pièces (très rares) bien cristallisées mais la plupart se décomposent avec le temps. J'en ai encore qqunes qui n'ont pas bougé depuis ce temps, mais, à la bino, on voit de micro-fissures. - les boules de septaria n'ont qu'un intérêt : une fois sciée, les dessins des veines de calcite/barytine peuvent former un très joli dessin sous UV. Ces minéraux ne s'échangent pratiquement pas, inutile d'en avoir un stock. PS : m'étant rendu sur un gisement de ces boules à l'automne, pour voir, j'ai trouvé le site complètement ravagé par des amateurs de trous : il y en avait partout, même là où la couche à septarias ne passe pas. De quoi se demander quel était le but de ces recherches, constatées également dans les années précédentes. il y a des gens très bizarres !!! JLP
  9. Bonjour Luc (du moins je le suppose), Les faces "s" de mes cristaux doivent faire tout au plus 1 mm et donc "s""" 0,5 à 0,2 mm. Il faut donc faire une micro photo et non une macro photo . Je ne suis pas équipé pour cela. Il n'y a qu'à travers une bino, grossissement mini 30 fois que tu peux bien visualiser les faces "s'" et "s"". Cette nuit, ta demande m'a fait rêver : un rêve complètement absurde bien évidemment dont je me souviens encore. Bonne soirée. JLP Bjr LMZ, Je ne pense pas car la face est oblique par rapport à "m". Merci tout de même. Bonne soirée. JLP
  10. J'ai effectivement connu, par ses ouvrages, Roger Martin. J'en ai plusieurs, du Cristallier Suisse ou en copie. J'ai eu qq échanges épistolaires avec lui, au sujet des quartz, dans les années 90, mais mon activité professionnelle de l'époque ne m'a pas permis de faire sa connaissance et de prolonger longtemps nos échanges. Habitant non loin d'Orpierre, je trouve effectivement TOUTES les formes qu'il a décrites dans ses articles, dont le pinacoïde dont tu parles. Je fais une parenthèse au sujet : je suis microminéralogiste, et je puis dire que si les minéraux des septarias ne sont pas extravagants quant à leurs couleurs ou leur originalité, c'est par contre "le pied" pour la cristallographie : en plus des quartz, je trouve TOUTES les formes des macles de calcite décrites par Lacroix, dont les plus rares, les formes des célestines et des strontianites sont innombrables. Bref, il suffit de savoir regarder, rechercher à comprendre ce qu'on regarde, et apprécier !!! Il m'arrives de trouver de belles cristallisations dans les déchets des autres ! D'accord avec ta remarque sur les faces "s" et "x". Je n'ai jamais vu de face "x" dans les quartz des septarias. Mon raisonnement fait référence au fait que lorsque deux faces "x" sont contigues, il s'agit d'une macle de Liebisch. Donc deux faces "s", pourquoi pas. Il faudrait peut-être faire une coupe du quartz pour examiner sa structure, mais ce n'est pas à notre portée. Merci et Bonne journée JLP
  11. Salut, Super ton lien, je ne connaissais pas. Je vais le creuser pour voir ce que je pourrais en tirer. En fait, tu m'as rafraichi la mémoire car j'avais oublié que j'avais acheté un CD sur ce livre auprès de Mindat. je l'ai consulté rapidement ce we, je n'y ai vu que des dessins, une infinité de dessins sur le quartz... Il faudra donc que je prenne un moment (qq heures) pour faire la synthèse entre ces deux sources d'infos. Encore merci. JLP
  12. Voir Roland, c'est effectivement une idée. Malheureusement, je ne partage pas sa philosophie de la minéralogie, et je ne suis pas son copain ... Par ailleurs, je pense en savoir plus que lui sur la cristallographie, en général, et sur le quartz en particulier. C'est une très bonne idée. Je vais m'acheter dés que possible le livre sur le quartz de Rickard, mais je suis assez pessimiste sur mes chances d'y trouver mon cas de figure : j'ai l'impression d'avoir trouvé une forme cristallographique extrêmement rare. Rien trouvé sur internet. Bonne soirée.
  13. Merci José, je connais le site, d'ailleurs très intéressant, mais mon cas n'y est pas explicité.
  14. Bonjour à tout le monde, Je fais appel aux experts en cristallographie du quartz. Dans un gisement de septaria, je trouve des quartz bipyramidés avec deux faces s comme indiqué sur le dessin (je n'ai pas de photo car les quartz eux-mêmes font environ qq mm, et les faces s sont encore plus petites, il faut donc un matériel spécial pour les photographier). Je cherche donc à comprendre ces quartz. Partant du fait que deux faces x contigües indiquent la présence d'une macle (celle de Liebisch), je présuppose que la présence de deux faces s contigües pourraient indiquer la présence de cette macle. Qu'en pensez-vous et merci d'avance ?
×
×
  • Create New...