Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Météorite géante trouvée en France


meteorite.be
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

Je découvre ce forum, et j'en profite pour vous annoncer la découverte d'une météorite "géante" dans le nord de la france, au sud de Sedan. Je suis l'identificateur de cette trouvaille.

Il s'agit d'un fragment métallique de 435 Kg ( ce qui en fait le second plus gros morceau météoritique européen connu) associé à la météorite de Mont Dieu. La masse connue de Mont Dieu avant cette découverte était de 360 Kg répartis en 51 pierres, toutes découvertes en 1993-1994. A cette masse s'ajoute les 435 Kg du bloc récemment découvert. La masse totale s'élève donc à 795 Kg.... et donc cela fait la plus grande chute de France.

Ce bloc est partiellement fondu et montre des inclusions silicatées décimétriques. Ces inclusions étaient quasi inconnues dans les autres morceaux découverts en 1993.

La pierre est exposée jusqu'au 10 septembre 2006 au Palais de Bruxelles.

Plus d'info sur mon site web: http://users.skynet.be/meteorite.be

A bientôt,

20-100

Link to comment
Share on other sites

Vu grâce au site de meteorite.be, cette histoire en Norvège d'une petite météorite tombée le 17 juillet à 2 mètres d'une personne !

C'est là en Norvègien, http://www.aftenposten.no/viten/article1389622.ece.

Le forum ne reculant devant rien, il n'est pas impossible qu'une traduction vous soit proposée prochainement...

Anne-sooooooooooooo!, t'es là ???

:question:

post-1-1154851021_thumb.jpg

Sinon, question juridique, à qui appartient cette météorite de 435 kg ???

Amicalement, Théo.

Link to comment
Share on other sites

Guest Rémi BORNET

:question:

Aux U.S.A. il y a une cinquantaine d'année une météorite de 2 ou 3 kilos est tombé sur une habitation, dans le lit ou une personne dormait... résultat :brûlée au 3ème degré.... J'ai des photos c'est vraiment impressionnant. :super:

@+

Link to comment
Share on other sites

Vous voulez une traduction précise ou un résumé suffit?

En gros le type était dans les toilettes extérieures de son petit chalet/cabine quand il a entendu un bruit et un grondement terrible dans le ciel. Il pensait que c'était des exercices à l'aéroport de Rygge tout proche. Puis il a entendu un grand bruit sur un morceau d'aluminium juste en dehors des toilettes. La tôle s'est pris une belle bosse et le gars a pu récupérer deux morceaux de météorite.

C'est la quatorzième météorite de Norvège. Elle est magnétique et c'est une chondrite, d'après les experts qui l'ont analysé.

Voilà en gros l'histoire...

Link to comment
Share on other sites

bonjour,

la question juridique a été très soigneusement examinée.

La météorite a été trouvée sur un terrain privé dans des circonstances fortuites. Elle appartient donc au propriétaire (belge) du terrain, qui en est aussi le découvreur.

Cependant, la masse exceptionnelle, la qualité et l'intérêt patrimonial qu'elle représente a aussi été soulevé et débattu. Nous avons demandé l'accord du MHNP pour pouvoir acquérir la météorite, pour obtenir la certitude qu'il n'y ait pas de revendications ultérieures.

Le risque était très important de voir cette météorite quitter l'Europe, vers l'Amérique du Sud ou les USA. Aussi, il a été prévu un processus de blocage d'exportation de cette météorite hors UE pour raisons patrimoniales. Heureusement, nous n'avons pas dû l'appliquer.

La météorite a été acquise par l'Institut Royal Des Sciences Naturelles de Belgique auprès du propriétaire du terrain, avec l'accord du MHNP.

Concernant la météorite tombée en Norvège , à Moss, je m'apprète a mettre on line une page qui lui sera consacrée. D'autres fragments ont été découverts (le plus gros pèse 750 g environ), et il semble qu'il s'agisse d'une météorite carbonée de type CO. Cela reste à confirmer...

A bientôt,

20-100

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

As-tu lu le journal la voix du nord de dimanche avec cette stupéfiante nouvelle d'un astroblème à Flines les Raches avec catena jusqu'en Belgique? Voici le texte qui pour moi semble bien peu crédible. Qu'est-ce que tu en penses ?

Voilà ce que je viens de trouver suite à une info d'un ami qui a lu ça dans le journal; il suffit de faire: lamerdeflines@hotmail.fr

et voilà ce qui suit:

excusez la faute de frappe dans le titre: "un astroblème"

La Voix du Nord - Edition du dimanche 13 janvier 2008

Météorites : attention chutes de pierres !SCIENCES • Le ciel nous tombe dessus en permanence en nous livrant les mystères de la vie. Un géologue nordiste vient de faire une incroyable découverte entre Orchies et Douai…

Notre région a connu ses pluies de météorites et en connaîtra encore. Pierres extraterrestres retrouvées par miracle, mystères d’antiques cratères… Nous avons oublié de lever les yeux vers le ciel…

PAR YANNICK BOUCHER

region@lavoixdunord.fr

PHOTO PATRICK JAMES Entre 15 et 60 km à la seconde. Plus rapide que la vitesse du son si poussive à un tiers de kilomètre à la seconde. Un trou de 15 à 50 mètres il y a environ deux mille ans, une forme ovoïde parfaite, l’impression qu’une énorme soucoupe volante s’est posée là, à Flines-lez-Raches près de Douai. Le souffle fut plusieurs fois celui de la bombe d’Hiroshima. Aujourd’hui, ce que les gens appellent « la mer de Flines » est un magnifique étang de 2 ha loué aux pêcheurs. Les sables sont verts, les eaux sulfureuses et tourbillonnantes, idéales pour rouir le lin comme autrefois.

Au fond, des pièces de tous les empereurs romains, des pièces gauloises, les pieux d’une antique cité lacustre, un cerf entier, une pirogue. Lieu de vénération religieuse et lieu pour l’enfer murmure encore la légende, où le diable niche en personne, où un dieu vengeur a puni l’avarice d’un prince en y engloutissant son château pour l’éternité. Les enfants croient encore que le prince est au fond de l’eau avec un pic assassin pour les moins sages d’entre eux… Alain Villain n’en revient toujours pas. Géologue de formation, ancien directeur régional de l’environnement, c’est un gars de Sebourg, près de Valenciennes. Il a cherché, mené l’enquête, fait travailler des plongeurs pour être sûr. Oui, sûr. « Non, vraiment, la mer de Flines ne peut qu’être un astroblème (cratère formé par le choc). Personne, nulle part, ne m’a pris pour un rigolo, y compris dans le village. Un trou de 15 m, incliné ainsi, c’est impossible dans des sables verts et l’hypothèse d’un fontis, cet affaissement de terrain suite par exemple à un carottage minier, est scientifiquement invraisemblable. »

Rafale

Pas de cause géologique mais une foule d’indices extraterrestres : Alain Villain a tout simplement découvert le plus gros astroblème français après celui de Rochechouart, près de Limoges (15 km de diamètre il y a 200 millions d’années, un souffle de 2 500 km/h à 50 km du point d’impact !).

D’ailleurs, une chute de météorites ressemble souvent à une rafale de mitraillette qui fait des trous en ligne droite sur une carte d’état-major. À 15 km au nord de Flines, un autre astroblème se signale à Ennevelin – c’est le Trou de la Broye qu’on appelle aussi « la mare aux Sorcières » –, suivi d’un troisième impact à Dixmude, près d’Ypres, toujours en droite ligne.

Est-ce si troublant ? Les météorites tombent en permanence, heureusement sous forme de poussières mais pas toujours. En 1934, vers 20 h 35, un bruit énorme précède une vive lueur à Bettrechies, près de Bavay. La pierre pèse 18 kg. Du lourd. L’un de ses fragments de 9 kg se cache au fond d’un coffre-fort du musée d’histoire naturelle de Lille. La pierre fut volée en 1968, on la retrouvera en presse-papiers sur le bureau d’un minéralogiste… • > lamerdeflines@hotmail.fr ; pour voir et acheter des météorites : Cailloux et bijoux, rue des Sept-Agaches à Lille (luclabenne@meteorites.tv).

COMMENTAIRE PERSO LA DESSUS:

j'ai l'impression très nette d'un magnifique canulard. Aucun élément scientifique dans cet article n'apporte le moindre soupçon d'un astroblème. . On y mélange tout notamment en introduisant la météorite de Bettrechies qui avait disparu de la circulation un moment mais qui n'était pas du tout chez "un minéralogiste" mais chez un professeur de l'université Mr Lefebvre qui la gardait dans un placard, aux dires de témoin ex étudiant qui l'y avait vue. Elle a été récupérée par le musée de Lille qui expose une copie et garde l'original dans un coffre.

Les allusions telles que: " Un trou de 15 à 50 mètres il y a environ deux mille ans, une forme ovoïde parfaite, l’impression qu’une énorme soucoupe volante s’est posée là, à Flines-lez-Raches près de Douai. Le souffle fut plusieurs fois celui de la bombe d’Hiroshima" impliquent un commentaireplus que septique:

1/ "une forme ovoïde parfaite" une telle description ne peut pas se deviner et tient de l'affabulation fantaisiste de quelqu'un qui n'a jamais vu de météorites!

2/ "un trou de 15 à 20m" ne peut pas engendrer la catastrophe dont l'énergie équivaudrait à plusieurs fois celle de la bombe d'hiroshima, témoin tout simplement la dernière chute au Pérou à peu près du même type et qui fut bien loin de correspondre avec cette supposition.

3/ l'allusion à "soucoupe volante" est évidemment fort mal venue et ne peut que soulever la plus grande méfiance sur de telles descriptions

4/ "s'est posée là" encore une expression curieuse pour un choc si violent, dans ce cas ça ne se pose pas, ça heurte, ça entre en collision ...

5/"il y a deux mille ans" ... a-t-on relevé à cette époque une quelconque extermination de la faune régionale ? Non!

6/ Désolé mais les fontis et les effondrements dûs aux mines sont très fréquents dans le secteur et les sables landéniens n'échappent pas comme les argiles yprésiennes à des descentes brutales: le meilleur exemple est le cran aux Iguanodons de Bernissart.

7/ Vue la prétendue énergie et la présence de sable donc de grains de quartz, et les prétendues recherches effectuées, il a fallu trouver de l'impactite sous forme de sable fondu donnant un verre d'impact (ce qui existe sur tous les sites d'explosions nucléaires, ou les astroblèmes) ou au moins des quartz choqués; où sont-ils et pourquoi aucun mot là dessus ? La moindre des choses aurait été de rechercher ces preuves de très haute température et pression caractéristiques de ce genre de collision. Où est "la foule d'indices"? On aimerait bien en entendre parler, mais pas un seul n'est mentionné ici, curieux non ?

8/ Mettre en cause "un carottage minier" c'est vraiment surestimer de très loin les conséquences de cette piqure de moustique dans le sous-sol, c'est même franchement se foutre du monde!

9/ un détail: je m'étonne qu'on ne parle même pas de "catena" et que l'on préfère parler de "rafale de mitraillette"!

10/ j'allais oublier: il y a qqs années on m'avait présenté une collection de boules noires sulfureuses provenant de la sablière de Flines comme des météorites : j'ai immédiatement identifié ces nodules comme étant des pyrites ou marcasites en état avancé de décomposition; sans le moindre doute !!! J'en ai revues en place dans les sables de cette carrière effectivement. Et je me souviens bien de les avoir vues in situ bien horizontalement disposées.

Tant d'inexactitudes, de propos stupéfiants, de vocabulaire simpliste, d'absence du moindre indice ou de preuves, ne peuvent que provoquer l'hilarité et crier à la mauvaise blague, et je comprends mal la mise en cause d'Alain Vilain, ancien géologue du BRGM qui va devoir s'expliquer autrement et apporter des indices un tout petit peu plus sérieux et convaincants, pour ne pas être pris pour un rigolo, comme il l'aurait dit lui même.

Après la supercherie de la météorite de Cambrais passée dans le journal de JP Pernaud sur TF1 laquelle n'était qu'un nodule de pyrite comme j'ai pu le constater et le démontrer à Cambrais devant le rigolo que mes amis minéralogistes avaient invité lors de la première bourse. En guise de "bêtise" de Cambrais, celle là était de taille !

Qui connaît ce Yannick Boucher ? Vraiment j'aimerais en savoir plus, et avoir vos opinions à vous les amis "balaises" en "météoritologie". Je ne doute pas de vos réactions très rapides sur ce sujet. Il va même peut-être falloir intervenir auprès du journal non ?

Link to comment
Share on other sites

une chondrite en effet à côté d'un orthoceras dans un calcaire ordovicien de Suède. Rarissime il n'y aurait que qqs exemplaires au monde de ce genre

Est-ce que ton enquête avance Mehdi ? J'ai le journal avec une photo de la meteorite de Bettrechies dans les mains d'un type du Musée de Lille, on y reparle de la météorite de Cambrai (alias boule de marcasite) bref on amalgame! J'ai téléphoné à Mr Vilain, il ne répond pas. Comme c'est curieux. J'ai retrouvé un ami qui a suivi sa conférence à fossilium: résultat extrêmement déçu et dubitatif because aucune preuve évoquée. Pour moi c'est un canular multiple. Il paraît qu'à sa conf il n'y a eu aucune controverse; heureusement que je n'y étais pas!

Link to comment
Share on other sites

Hello andré,

Maintenant que tu le souligne, j'étais à fossilium au moment de cette conférence, j'étais dans les stands à fouiner, mais on entendait son exposé sur les haut parleurs de la salle. N'ayant pas porté attention à tout ses dires, je me souviens quand même mettre dis que son discours était approximatif et un peu trop "romancé" pour un exposé de géologue de profession! ca reste un avis personnel... :hi:

A+

GG

Link to comment
Share on other sites

IL Y A DU NOUVEAU

cet après midi Mr Vilain Alain m'a téléphoné pour s'expliquer, voilà ce qui en ressort.

Aucun élément de preuve n'a été trouvé pouvant soutenir actuellement son hypothèse (pas de verre d'impactite, pas de quartz choqués, pas de shattercones)dans sables grès et craie.

Cependant je lui ai conseillé de se mettre à la recherche des ces indices capitaux.

Il est donc question de débroussailler et vider des ordures le trou de la Broye à Ennevelin (l'un des présumés astroblèmes de la catena) pour chercher des shattercones dans la craie. Il va falloir des crédits et du boulot évidemment, plus l'accord d'un paysan dit récalcitrant.

Il veut refaire une plongée dans la "mer de Flines les Raches" ; je n'ai pas trop bien compris pourquoi, mais je lui ai évidemment conseillé de procéder autrement: pompes + tamis = recherche de verrres d'impact qui devraient sortir à profusion.

A propos du Pas Roland de Mons en Pévèle, j'ai conseillé d'y extraire à coups de pelleteuse quelques grès de pève de faire des lames minces et d'y chercher des quartz choqués, voire aussi des verres de fusion dits impactites.

Si au moins un seul de ces éléments est trouvé alors on en reparlera sérieusement.

Il va m'envoyer ses résultats de recherches perso et j'en relaterai les faits nouveaux. Si il y en a.

En tout cas nous nous sommes bien mis d'accord: en l'état des connaissances actuelles sur ce sujet il ne s'agit que de suppositions, avec des conclusions trop hâtives par manque de preuves.

Je suis invité à suivre de très près notamment ses prochaines plongées pour étudier les résultats en toute transparence.

Mais pour le moment je suis toujours extrêmement réservé, jusqu'à preuve du contraire comme d'habitude.

Link to comment
Share on other sites

Est-ce que ton enquête avance Mehdi ? J'ai le journal avec une photo de la meteorite de Bettrechies dans les mains d'un type du Musée de Lille, on y reparle de la météorite de Cambrai (alias boule de marcasite) bref on amalgame! J'ai téléphoné à Mr Vilain, il ne répond pas. Comme c'est curieux. J'ai retrouvé un ami qui a suivi sa conférence à fossilium: résultat extrêmement déçu et dubitatif because aucune preuve évoquée. Pour moi c'est un canular multiple. Il paraît qu'à sa conf il n'y a eu aucune controverse; heureusement que je n'y étais pas!

J'en ai glissé quelques mots à une prof de Lille. Elle n'était pas au courant mais me dirait quoi à l'occasion quand la nouvelle fera le tour du batiment ... :hi:

En gros, on sent bien le doute chez nos interlocuteurs avisés, le problème est que Alain Villain est géologue de formation ce qui entretient ce fameux doute... :P Et si c'était vraiment un impact météoritique ??? En tout cas, c'est bien qu'André puisse suivre cela d'un regard indépendant (mais celà dit ATTENTIF !!!)

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.