Jump to content

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 30 et 31 mars

Principaux sujets de Géoforum.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 30 et 31 mars

Traces de vie fossiles dans une météorite de mars ?


Théophraste

Recommended Posts

De la vie sur Mars ?

En 1996, la NASA annonce la découverte de traces fossiles de vie dans une météorite d'origine martienne, récoltée en 1984 dans les glaces de l'Antartique.

L'étude scientifique montre qu'après un voyage de 16 millions d'années dans l'espace, elle aurait séjourné dans les glaces de l'Antartique durant 13000 ans !

Les traces de vie les plus convaincantes étaient des traces fossiles de molécules organiques simples tapissant des carbonates dans les fissures de la météorite.

La datation de ces carbonates donne 4 milliards d'années.

C'est donc sur cette surface que sont observées des structures allongées de quelques dizaines à quelques centaines de nanomètres de long.

D'après la NASA, il s'agissait de fossiles de vie, les martiens existaient…

MAIS…il était une fois…

La passion d'un homme, Alain Carion…

Aventurier passionné par la traque de météorite, il exploite toutes les sources d'information. Il est donc un fidèle de la bibliothèque du Musée d'Histoire Naturelle de Paris, car comme toujours, c'est dans les livres que tout commence : "Montre moi ce que tu lis, je te dirais qui tu es…"

Fin des années 80…Une fois de plus à la recherche de renseignements, il tombe sur ce qu'il cherchait : un rapport du célèbre minéralogiste Lacroix, avec cartes et descriptions. Ce rapport donne des informations sur la chute de Tataouine, en Tunisie, du 27 juin 1931. Ce soir la, il est minuit lorsque un soldat de garde, stupéfait, voit s'abattre du ciel une boule de feu. Il réveille la caserne, et de suite les militaires trouvent sur le lieu d'impact supposé de drôles de cailloux. Douze kilogrammes sont récoltés, et la trace d'un impact est localisé. Le tout est envoyé au muséum de Paris et Lacroix rédige le fameux rapport qu'Alain Carion consulte.

Son projet ? Retourner sur place et retrouver des échantillons de la météorite.

Il se rend sur place et, après de difficiles recherches, il retrouve le cratère d'impact et autour, il découvre des restes de la météorite, il en récoltera plusieurs kilogrammes, répartis en 4000 pièces. Ce type de météorite est identifié comme provenant de l'astéroïde Vesta.

Des spécimens sont donnés au muséum de Paris, les choses en restent là jusqu'à l'annonce de la NASA de traces fossiles de vie dans un type particulier de météorite.

Suite à cette annonce, un jeune chercheur du laboratoire des sciences de la terre d'Angers, Jean-Alix Barrat, fidèle client d'Alain Carion, est plus qu'intrigué par cette nouvelle, le scepticisme le domine même.

L'idée lui vient d'étudier de plus près ce mystère en étudiant la météorite de Tataouine dont la roche est proche de celle de la météorite de la NASA. Il réétudie les publications sur son sujet, et surtout, il analyse deux échantillons de Tataouine achetés deux ans plus tôt à Alain Carion.

Il retrouve les même traces que celle décrite par la NASA !!!

De la vie sur l'astéroïde Vesta aussi ? Trop improbable voire même absurde eu égard aux conditions géologiques et climatiques régnant sur cet astéroïde.

Il étudie ensuite les spécimens du muséum de Paris trouvé en 1931. Là pas de trace de vie…

Après d'autres études et la collaboration d'autres chercheurs français, le verdict tombe, les traces sont celles de bactéries bien terriennes qui se sont développées après la chute… La Nasa avait tout faux et les français découvraient par ces recherches les plus petits organismes vivants connu sur terre. Une importante découverte était faite.

Belle histoire non ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...