Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

conf dinos et impact mét. Bruxelles


Recommended Posts

Salut les chtis ! et les autres aussi! Bon je vais aller vendredi à Bruxelles ce 28 janvier à 20h au local CMPB Saint Gilles rue Th Verhaegen N°59 suit à l'annonce de Théophraste, pour écouter ce qu'en pense le professeur Claeys et éventuellement ajouter mon grain de sel d'évolutionniste; si certains veulent partir de chez moi à Annezin près de Béthune j'ai 3 places.

Link to comment
Share on other sites

comme promis , voici le compte rendu:

Heureusement que j'avais mon GPS pour trouver le local. Enormes difficultés pour trouver une place pour se garer, et heureusement que j'avais beaucoup d'avance.

Bref excellente présentation de l'hypothèse catastrophiste pure Alvarezienne améliorée, parfaitement étayée par des arguments bien connus, mais ...

Avec la permission du conférencier à qui j'ai demandé si je pouvais relever qqs détails gênant, non pas dans les faits prouvant l'impact, mais plutôt dans les conséquences de ce qui s'est passé à Chicxulub et surtout dans le monde.

Le 18m de marnes maestrichtiennes sur les impactites alors que l'on aurait pu s'attendre quand même à voir un remplissage postérieur à la limite KT avec du paléocène: aucun intérêt, c'est du remaniement (dans les 5 sondages de la Pemex) Bon, soit, passons ... Mais quand même Gerta Keller ne voit pas les choses de la même façon. Elle se trompe... Bon !

Il a certifié que les tectites en retombant ont mis le feu partout, or j'objecte deux ou trois observations:

1/ à Haïti ce sont des microtectites, soit des petites bulles de verre creuses (j'en ai en collection); je me demande bien comment de si petites quantités de matière fondues puissent être encore assez chaudes pour mettre le feu à des végétaux vivants donc humides (c'est le cas en forêt) alors que le phénomène de trempe instantané les a vitrifiées solidifiées au contact avec l'air, notamment en attendant qu'elles retombent loin et de haut. Leur tout petit poids n'a même pas pu accélérer leur chute au point de les échauffer suffisamment comme le font les météorites. De toute façon si cela avait été le cas, vue leur taille elles se seraient volatilisées comme le font les "étoiles filantes".

2/ Quand je demande si les moldavites ont fichu le feu en Tchéquie très proche du point d'impact Ries en Bavière, je n'ai pas de réponse certaine (si quelqu'un sait ...) pourtant les moldavites sont de plus gros morceaux capables de conserver leur chaleur plus longtemps que les microtectites Haïtiennes.

3/Certes à l'arrachement terrestre elles montent à 30 000 degrés, mais leur long voyage hors atmosphère dans un air glacial assure une trempe et une solidification-vitrification. Quand j'observe une Rhizalite ou toutes ces grosses tectites Phillippinites et autres,certes en retombant de très haut elles refondent en frottant dans l'atmosphère (sphères poires gouttes boutons), je vois des verres trempés brutalement avec des figures de retrait mais tout ça sur des sphéres ne montrant pas de face écrasée déformée lors du contact avec le sol: donc le verre n'était pas mou en arrivant au sol, mais certainement bien refroidi comme le prouvent les fentes de retrait; on a même des gouttes bien formées figées voire à queue cassée: ce qui prouve encore que ce verre de tectite est "froid" en arrivant au sol, en tout cas incapable de mettre le feu. Le verre de verrerie ne se déforme pas en deçà de 700°C d'une part, il serait intéressant de savoir à partir de quelle température il se casse, certainement bien moins que cela.

Parmi les grossses tectites américaines on connaît: Les bediasites du Texas qui n'ont que 29 MA, et les Géorgites ont 35,5 MA puisque l'on m'a dit qu'il y en avait des grosses aux USA, manque de bol elles ne correspondent pas du tout à l'âge de KT _65,5MA. Au large des cotes américaines et même au golfe du mexique les datations donnent 32 à 34 Ma, rien à voir donc avec KT !

J'ai alors sorti l'une de mes meilleures cartes: les grenouilles Ranidae, Tromopterna qui d'une part ont réussi à échapper aux pluies d'acide sulfurique, un vrai miracle puisqu'elles respirent et boivent par la peau, cachées ou non elles devaient être les premières à morfler et à disparaître. puisque la catastrophe est prétendue mondiale. Or ce n'est pas le cas en Inde où même les trapps du Deccan n'en sont pas venus à bout!!! Double miracle.

A cela on m'a répondu "combien de grenouilles? Fossiles trop rares pour se baser dessus. J'ai alors demandé si l'hypothèse et les déductions de Bossuyt et Milinkovich de l'UL de Bruxelles étaient fausses... Pas de réponse là dessus, on évite, comme d'habitude (ce sont des collègues de la même université) , comme l'étau se resserre, on balaye l'hypothèse "out of India"et on passe à autre chose (on me fait comprendre que je monopolise, pourtant j'ai encore plein de remarques que je tiens à faire, d'autant plus qu'elles sont très justifiées et bien pensées de longue date, et très informatives, dignes d'une critique constructive)

Mais la réponse est très loin de me convaincre. Je rappelle que non seulement elles ne se portent pas mal mais elles font une radiation sur l'Asie, encore un miracle !(et cela malgré les pluies acides et les éruptions des trapps du Deccan: double prouesse!)

Une simulation par ordinateur nous montra à quel point les zones subissant des incendies se sont étalées "partout" sur la planisphère, y compris sur les océans, même où il n'y a rien à brûler!!! Par contre sur cette carte, rien sur l'Europe , rien sur l'Asie !!! J'ai donc demandé par quel miracle cette simulation nous épargnait. Pas de réponse, on ne sait pas. Un peu louche non ? Heureusement le conférencier s'est aperçu du coup fumant de l'incendie des océans et a vite rectifié avant même que je n'aie le temps de le faire. Je pense qu'il aurait été plus honnête intellectuellement de montrer une planisphère avec les zones inflammables mais uniquement continentales, cela aurait déjà fortement relativisé l'aspect généralisé prétendu planétaire des incendies de forêts. Mais franchement l'Eurasie échappant à l'incendie généralisé , ça c'est fort !Et méfiance donc envers les modélisations informatisées, je trouve que cela sent le roussi ... Moi je préfère des faits, des fossiles, pas des supputations.

L'absence de troncs, de souches de branches calcinées de toutes ces forêts qui aurait brûlé sans laisser de traces aux USA selon la chercheuse Anglaise Claire Belcher sur 8 site aux USA du Nouveau Mexique au Canada en 2003... balayé ... tout pulvérisé !

Pourtant dans la conf il montre des débris végétaux petits mais macroscopique non pulvérisés et trouvés très près de l'impact. J'objecte que même sous des coulées de lave on retrouve des bois carbonisés de belle taille d'une part, et d'autre part, loin de l'impact on aurait plus pulvérisé que près de l'impact ? ça ne tient pas !

Qu'à cela ne tienne j'abats la carte maîtresse: "et les Champsosaures?" Et comme d'habitude avec les geophysiciens ou tous les catastrophistes y compris certains paléontologues: "qu'est-ce que c'est que ça?"

J'explique: sorte de gros lézard à l'allure de gavial au moeurs de crocodile et rappelle que Mr Buffetaut avait écrit dans La Recherche que tout ce qui dépasse les 25 kg ne passe pas la limite KT; or ce charmant animal peut atteindre 6m et donc peser bien plus de 25Kg. Non seulement ils passent la limite KT mais ils font une radiation jusqu'au milieu du tertiaire, encore un miracle pour une bestiole dont les oeufs, comme d'ailleurs ceux des crocos et des tortues sont très prétentieux sur les températures (à 1 degré près, que des mâles ou que des femelles) et personne n' a pu m'expliquer comment des hivers "nucléaires" qui ont duré longtemps et des incendies avec canicules associées par effet de serre ont généreusement épargné ces trois groupes : encore une triple énigme miraculeuse. J'ai relevé quand même de la part du conférencier que les conséquences se seraient étalées sur 100 à 1000 ans voire 1/2 million à 1 million d'années.

Je m'étonne que personne d'autre que moi n'ait remarqué que biologiquement c'est énorme et cela soulève encore par quel miracle on a retrouvé pas si loin dans l'ouest des USA au Colorado (Castle Rock) des forêts fossiles avec 100 essences différentes mais toujours les mêmes que leurs ancêtre pré KT. Comment se fait ils que, en plus, on ait les mêmes insectes inféodés aux succinifères dans les ambres qui succèdent à KT ? (thèse de Dany AZar doctorant au MNHN de Paris. Ce serait un double "miracle" et les paléontologues ne croient pas aux miracles

Comment se fait-il que le paléobotaniste parisien Jean Dejax (MNHN de Paris) certifie qu'il n'y a pas de changements dans la flore post KT? Soutenu là dessus par le paléoentomologiste Andre Nel du MNHN!!!

J'ai aussi entendu que tout ce qui a un squelette en carbonate trinque; alors comment se fait-il que le squelette des acanthoptérygiens du Liban soit non concerné et même bien conservé dans ces nombreux ichtyofossiles de Hekel etc ... L'un des participants m'a expliqué que c'est parce qu'il est interne et que seuls les squelettes externes du plancton ont été concernés.

Je retourne alors la question , ok, plus de plancton, alors que mangent les petits poissons planctivores du crétacé supérieur perdurant au paléocène ? Pas de réponse.

Mais il était tard, et j'ai comme l'impression d'avoir été l'emmerdeur l'empêcheur de tourner en rond avec ses questions qui fichent par terre une belle théorie, certes excellemment présentée, mais qui a bien des hiatus, et chacun sait qu'il ne faut pas de hiatus, de contradictions par rapport aux faits connus pour que cette théorie soit, et dont au passage, j'ai remarqué qu'on ne voulait plus la qualifier de "catastrophiste", par pudeur? par méfiance? Ou est-ce un signe qu'elle a du plomb dans l'aile ?

On a encore mis en avant que ce catastrophisme fait presque l'unanimité, que certains s'y rallient, puis la quittent pour s'y rallier, bref on a voulu faire passer les semeurs de doute pour des indécis qui un jour ou l'autre finiront par se rallier à ce dogme que la paléontologie sérieuse peut aisément mettre en brèche.

Tout ceci dit au nom du sens critique pour respecter les obligations que doit avoir une hypothèse scientifique, à savoir:

Selon Léonard Ginsburg paléontologue du MNHN de Paris la crédibilité d’une hypothèse nécessite ceci:

1°/Etre bien étayée donc basée sur des faits

2°/Etre rigoureuse donc logique et sans hiatus

3°/Ne pas être en contradiction avec des faits établis

4°/Etre féconde: plus elle explique de faits, et plus sa valeur est générale, plus elle a de chances d’être exacte.

Ces recommandations rigoureuses je les ai apprises et les applique, on ne peut pas dire qu'il en soit de même dans la démarche du catastrophisme qui manque de rigueur en ignorant des faits, qui est bourré de hiatus, qui, dès qu'il veut s'étendre en général au monde entier, se plante comme je l'ai relevé ci-dessus. Paléobotanique , paleoentomologie, paléontologie des champsosaures et des grenouilles infirment les conclusions du catastrophisme, mais on s'en fout!

Toujours preneur de critiques fondées pour faire évoluer les théories, mais je reste persuadé que vouloir expliquer par une seule cause (quelle qu'elle soit) reste une sottise, d'ailleurs nombreux sont ceux qui aujourd'hui ont enfin compris qu'il s'agit d MULTIPLES CAUSES CONJOINTES ET INDEPENDANTES qui se sont montrées à la longue défavorables aux dinos, ET PENDANT UN CERTAIN TEMPS PAS DU JOUR AU LENDEMAIN!

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...