Jump to content

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 30 et 31 mars

Principaux sujets de Géoforum.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 30 et 31 mars

Irisation et fluorescence ?


Guest Blackbird

Recommended Posts

Guest Blackbird

Bonjour à tous, :P

Lorsque j'examine un tableau aux UV deux cas de figures se présentent:

Si le tableau est ancien et que le vernis lui aussi est ancien mais pas forcément d'origine je vais voir apparaitre un voile diffus très nettement perceptible, à savoir le vernis qui recouvre l'épiderme de la surface peinte, de couleur vert tilleuil éclatant ou irrisé d'autant plus éclatant et irrisé que le vernis est ancien....

Autre cas de figure le tableau est également ancien mais un restaurateur lui a retiré l'intégralité de son vernis là je vais voir apparaitre les différentes couleurs qui composent le tableau pas aussi marquées qu'à la lumière du jour certes mais par contre irisées à l'exception du blanc de zinc pour ne citer que lui qui apparait sous le forme d'un jaune canari éclantante.....

Ce qu'il faut savoir c'est que les UV rendent les matériaux fluoréscents et plus cette fluoréscence est marquée ou éclatante plus les matériaux éxaminés sont anciens c'est à dire ont été soumis plus longtemps à l'action de l'air, de l'humidité et de la lumière..... d'où la possibilité de déceller sans la moindre discussion possible des repeints ou retaurations d'autre types puisque ces parties moins anciennes rajoutées postérieurement auront été moins éxposées que l'objet lui-même à l'action de l'air, de la lumière et de l'humidité!!!!!!!

Donc ma question est la suivante pourquoi lorsque j'examine un minéral aux UV apparait-il sous la forme d'une masse violacée sombre légèrement veloutée pour un bloc monochrome à la rigueur je comprendrai mais dans le cas d'un polychrome le résultat est le même.... si je prends le cas du bloc de chalcopyrite que j'ai présenté sur un post impossible de faire la différence entre les zones grises-fer, les zones bleutées ou violacées et dorées tout apparait sous une masse violacée sombre..... par contre les filets de quartz sur le bloc eux apparaissent blanc fluo.... et il en est de même pour d'autre minéraux polychromes dont je ne saurai vous donner les noms mais que j'ai également testés..... pourquoi les différentes couleurs ou nuances n'apparaissent pas sous leur vrai jour......

Autre exemple les filets de quartz sur le bloc de chalcopyrite se révèlent blanc fluo alors que si j'examine le petit bloc de cristaux de quartz ramené de Haute-Savoie lui apparait également comme une masse violacée sombre aux UV y compris son oclusion....... Enfin pour terminer sur le bloc de cristaux de quartz que j'ai restauré dernièrement le bloc apparait aux UV sous la forme bleue-violacée par contre le recollage invisible à l'oeil nu apparait sous la forme de taches plus sombres puisque la réparation très récente donc moins soumise aux différentes action du temps

Pourrai-je avoir une explication à ce sujet. Merci et

A+ :sourire:

post-8297-1279187018.jpg

Link to comment
Share on other sites

Guest Rémi BORNET

Coucou !

La fluorescence est un phénomène complexe, le rayonnement UV avec lequel tu bombardes ton échantillons va exciter la matière et perturber les nuages électroniques des atomes. Certains électrons peuvent ainsi être arrachés ou transiter d'une couche électronique à une autre. Ces transitions se traduisent par l'émission d'un rayonnement électromagnétique, toujours de plus faible énergie (mais de plus grande longueur d'onde) que celui utiliser pour exciter la matière (normal autrement on produirait de l'énergie). Ce rayonnement peut être de la lumière visible, c'est le cas de ta fluorescence.

Il faut savoir que ces états d'excitations s'amortissent. C'est à dire qu'à la longue à force d'être bombardé, l'échantillon ne fluorescera plus, on le voit très bien sur les tapis fluorescent des MET ou en cathodoluminescence par exemple. Mais autrement la fluorescence et la couleur de fluorescence peuvent être liées, aussi bien à la structure cristalline du minéral qu'à sa chimie (c'est à dire à la présence éventuelle d'éléments traces dans le réseau). La physique aujourd'hui, ne permet pas de prédire ces phénomènes.

@+ :sourire:

Link to comment
Share on other sites

Guest Blackbird

Salut à tous, bonjour Rémi Bornet, :super:

Je te remercie pour ta réponse, :triste: cependant certains détails m'échappent notament concernant la pertubation des nuages électronique des atomes concernant les minéraux en fait plus j'expose un minéral aux UV sa fluoréscence sera de moins en moins marquée pour finir par devenir quasiment nulle.

Excusez-moi de revenir sur ce sujet mais pour comprendre je ne peux que comparer et me référer à ce que je connais, pour peu que je connaisse quelque chose.......

Si je prends par exemple la photo du tableau jointe à ce sujet : c'est un tableau très ancien (sa datation n'a pas d'importance pour le sujet je ne n'étendrai pas la-dessus) par contre pour le dévernir ou je dirai plutôt pour alléger son vernis de manière à laisser une mince pellicule sur de vernis sur l'épiderme de la couche picturale et surtout pour éviter de supprimer "les glacis"résineux très fréquents à cette époque et qui font la beauté et le charme de ces oeuvres anciennes....

je dois effectuer durant cette opération d'allègement de très fréquents examens aux UV pour justement maitriser l'action des solvants tout d'abord sur le vernis et ensuite sur les repeints quasiment invisibles à la lumière du jour (taches sombre sur la photos) en ce qui concerne leur élimination ce ne sont pas forcément les mêmes solvants qui sont utilisés!!!! Ce qui nous fait environ une bonne vingtaine de vérifications aux UV dans une journée multiplié par au minimun 4 ou 5 jours.........Compte tenu de la taille du tableau-(la photo ne représente qu'un fragment de l'ensemble de l'oeuvre)

Et pourtant cela n'altère en rien la fluoréscence du vernis et des couleurs........Malgrés toutes ces expositions aux UV elles restent toujours aussi irisées et éclatantes.............Serai-ce donc un phénomène spécifique aux minéraux ?? Merci et

A+ :super:

Link to comment
Share on other sites

Guest Rémi BORNET

:sourire:

Effectivement, je parle sur le long terme, ou si l'intensité du rayonnement UV est très importante. En cathodoluminescence par exemple, on utilise un canon à électrons pour canarder notre échantillon de roche, et bien si on laisse le faisceau électronique trop longtemps sur une même zone, les minéraux qui fluoresçaient au départ vont cesser de luminescer...

C'est un peu comme si on laissait une toile exposer en plein soleil pendant quelques années, cela affecterait beaucoup les couleurs en quelque sorte...

Ceci était qu'une petite apparté car les gens ne connaissent pas ce phénomène généralement, on peut imaginer qu'une vitrine UV allumer en permanence risque ainsi d'altérer la fluorescence des spécimens exposés, mais sur le long terme...

@+ ;)

Link to comment
Share on other sites

Guest Blackbird

Encore merci à toi !!!!! ;) !!!!! oui effectivement cela altèrerai le vernis et les couleurs à la longue....par contre je pense qu'on obtiendrai aux UV un irisé des plus spéctaculaire !!!!!!! Impec!!!! ;) !!!!!

A+ :sourire:

Link to comment
Share on other sites

Guest Blackbird

Bonsoir à tous! :grand sourire:

une autre question me vient à l'esprit, concernant un minéral qui aurait exposé de manière prolongée aux UV et qui aurait donc cesser de luminescer.......

Cette altération de sa fluorescence va-t-elle se restaurer d'elle même donc être temporaire ou bien alors sera-t-elle définitive ???????? Encore Merci et

A+ ;)

Link to comment
Share on other sites

Guest Rémi BORNET

:grand sourire:

La perte de fluorescence est définitive. Pour certaines applications comme sur les microscopes électroniques à transmission qui utilisaient un tapis fluorescent aux électrons, on est obligé de changer le tapis quand il est trop vieux, car on finit par ne plus rien voir...

@+ :grand sourire:

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...