Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2022, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 23>26 juin 2022

Recommended Posts

à ne pas manquer!

Lille, le 16 mars 2009 : Université Lille 1

Cibles visées : Tout public, entrée libre

Intérêt et attendus

La Société Géologique de France, sous le label de l’Année Internationale de la Planète Terre, organise un cycle de conférences intitulé « Evolution ? Evolution ! », de Septembre 2008 à Mars 2009 dans six villes françaises (Paris, Strasbourg, Bordeaux, Rennes, Lyon, Lille). Ces conférences s’adressent à tous les publics y compris aux élèves des collèges et lycées.

Dès le début de l’année 2007, les établissements scolaires du secondaire et universitaires, ainsi que diverses instances scientifiques européennes ont reçu le premier tome de l’Atlas de la création d’Harun Yahya ; cet ouvrage de plus 700 pages réfute la théorie de l’évolution selon Darwin. Harun Yahya est le pseudonyme de Adnan Oktar qui a créé en 1991, en Turquie, la BAV (Bilim Arastirma Vakfi) ou Fondation pour la Recherche et la Science. L’objectif de la BVA qui côtoie l’Institut de Recherche Créationniste américain (ICR) était d’éradiquer de l’enseignement turc et par suite de la société turque, l’idée d’évolution. Aujourd’hui la BVA, via la distribution gratuite de plusieurs milliers d’exemplaires du tome 1 de l’Atlas de la création en 2007 et du tome 2 en 2008, étend son influence hors de ses frontières nationales.

En France, l’Education Nationale a alors immédiatement réagi en demandant aux recteurs d’académie de faire en sorte que cet atlas « qui ne correspond pas au contenu des programmes établis par le ministre, ne figure pas dans les centres de documentation et d'information des établissements scolaires ».

L’Inspection Générale de l'Éducation Nationale a demandé une analyse détaillée de L'Atlas de la Création à Hervé Le Guyader, professeur à l’université de Paris VI. Ce dernier a déclaré dans la presse écrite (Le Figaro, Février 2007) qu’« il s'agit d'une nouvelle forme de créationnisme, bien plus insidieuse que celle, d'inspiration chrétienne, qui sévit en Amérique du Nord ». De même, Armand de Ricqlès, titulaire de la chaire « Biologie historique et évolutionnisme » au Collège de France lors d’un débat au sein de l’Association de Paléontologie Française (Journal de l’APF n°52) a signifié que nous étions face à « une offensive obscurantiste sans précédent dans notre pays ».

Le Conseil de l'Europe a adopté, le 4 octobre 2007, une résolution qui « invite les instances éducatives dans les Etats membres à promouvoir la connaissance scientifique et l'enseignement de l'évolution et à s'opposer fermement à toutes les tentatives de présentation du créationnisme en tant que discipline scientifique ». La discussion du texte initialement prévue le 8 juin, avait été repoussée à la demande de parlementaires qui défendaient la présentation des thèses créationnistes au côté de la théorie de l'évolution. La résolution a finalement été adoptée par 48 voix contre 25 et 3 abstentions.

En février 2008, en Belgique, l'université publique de Gand a accordé un budget de 200 000 euros à un professeur de philosophie afin qu'il mette en place un programme d'information sur la théorie de l'évolution.

Notre communauté s'est particulièrement émue face à cette présentation qui nie les apports de la science et cherche à instiller cette approche dans l’enseignement. Aussi, la Société Géologique de France et l’inspection générale de l’Education Nationale, souhaitent réagir en faisant le point des connaissances actuelles sur l’Evolution, l’histoire de la Terre et nos origines.

L’Année Internationale de la Planète Terre est une occasion majeure pour communiquer auprès d'un large public ; les conférences de « Evolution ? Evolution ! » permettront de :

rappeler les éléments scientifiques sur lesquels se fonde la théorie de l'évolution et montrer que la Science active discute de faits, que son approche doit être non partisane et itérative

apporter des réponses à la rhétorique créationniste

montrer que comprendre les mécanismes de l'évolution est l'une des clefs de l'avenir de l'humanité préoccupée par le devenir de notre planète et par suite par celui de la biosphère.

Descriptif

De septembre 2008 à mars 2009, six conférenciers interviendront à Paris, Strasbourg, Bordeaux, Rennes, Lyon puis Lille (cf. le programme ci-dessous). Ce cycle de conférences à l’adresse du grand public, organisé par la Société Géologique de France est soutenu par l’Association des Paléontologistes Français, la Fédération Française de Géologie dans différentes villes. Ce cycle de conférences, proposé par la Société Géologique de France comprendra une séance inaugurale à Paris en Septembre 2008, suivie d'autres séances dans plusieurs villes de province (d'octobre à décembre) :

Programme

Six conférences auront lieu dans chaque ville ; elles seront suivies d’un débat à la fin de chaque demi-journée.

8h30 : Introduction

9h00 : André Schaaf (université Strasbourg 1) : L'évolution : des faits aux modèles

9h45 : Claude Babin (Université Lyon 1) : Les fossiles, les interprétations désopilantes des créationnistes

10h30 : Jean Dubessy (Université Nancy 1) : L’Intelligent Design : nature et enjeux

11h15 : Débat

14h00 : Guillaume Lecointre (Muséum National d’Histoire Naturelle) : Les stratégies des créationnismes et les contours des sciences

14h45 : Pascal Picq (Collège de France) : Chroniques terriennes des origines de l'Homme

15h30 : Armand de Ricqlès (Collège de France) : L'évolution, fait, hypothèse ou théorie : le problème de l'administration de la preuve dans les sciences historiques et son retentissement pour leur enseignement

16h15 : Débat et clôture.

>> Télécharger l'affiche

Réservation

L'entrée étant libre et gratuite, il n’est pas nécessaire de réserver. Toutefois, pour des questions de sécurité, le nombre de place est limité à la capacité d’accueil de l’amphithéâtre. Il est demandé, en revanche, pour les scolaires accompagnés de leur professeur de réserver auprès des contacts indiqués pour chaque ville afin de s’assurer d’un nombre de places suffisant (réservation auprès des contacts de chaque ville d’accueil). Chaque conférence étant indépendante, il est possible de n’assister qu’à une seule demi-journée.

Contacts

Bordeaux : Mireille Verna – mireille.verna@free.fr - Tél. 05 56 89 14 46

Lille : Alain Blieck – alain.blieck@univ-lille1.fr - Tél 03 20 43 41 40

Lyon : Christophe Lécuyer – christophe.lecuyer@univ-lyon1.fr

Paris : Danièle Grosheny – grosheny@illite.u-strasbg.fr - Tél 03 90 24 04 50

Rennes : Cécile Robin – cecile.robin@univ-rennes1.fr - Tél 02 23 23 57 27

Alain-Hervé Le Gall– alain.le-gall@univ-rennes1.fr - Tél 02 23 23 60 75

Strasbourg : Danièle Grosheny – grosheny@illite.u-strasbg.fr - Tél 03 90 24 04 50

Responsables

SOCIETE GEOLOGIQUE DE FRANCE

Danièle Grosheny, Université L. Pasteur, EOST, 1 rue Blessig 67084 Strasbourg Cedex, grosheny@illite.u-strasbg.fr - 03 90 24 04 50

Christian Ravenne, Président de la Société Géologique de France, accueil@sgf.org - 06 65 53 99 46

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...