Jump to content

Zetor19

Membre
  • Posts

    2
  • Joined

  • Last visited

Zetor19's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

0

Reputation

  1. Merci, non, non, vous n'êtes pas trop long et c'est un plaisir de vous lire. Un ouvrage rigoureux pas trop ardu dédié à la géomorphologie du Limousin existerait-il ? J'ai effectivement lu quelques articles courts de Ms C. Klein et Flageollet (sur les Vosges aussi) mais j'étais un peu à l'ouest car le contenu était assez pointu et il me manquait des références. Un ouvrage du genre, concernant le Limousin, me conviendrait sans doute. Vincent Bichet et Michel Campy, 2009 - Montagnes du Jura - Géologie et Paysages. NEO Editions. "Nature, organisation et formation des terrains - Déformation des terrains - érosion et formation des paysages" Mon lien Je ne sais pas si le contenu des ouvrages de Bernard Valadas () peut répondre à mes interrogations ? Des références ? Merci encore de toutes ces précisions. La dernière période sous conditions tropicales +- humides se situe donc fin Eocène-début Oligocène ? Ce n'est pas anodin au regard de certains sols rencontrés (pédogénèse particulière : sol à forte couleur orangée-rouge). Je pensais que beaucoup des failles étaient ductiles et que leurs marques dans le paysage étaient peu significatives (sauf quelques escarpements de failles majeurs et faille d'Argentat). Un rejeu de faille peut atteindre quelle puissance (hauteur?). Je note que le réseau hydrographique actuel se serait mis en place à la fin du Tertiaire (Plio-Quaternaire) … OK pour l'érosion différentielle. Sur la « pédimentation » , je sèche ; je vais me renseigner. A+
  2. Bonjour à tous. Je suis ignorant de tout ce qui est géoscience mais je m'intéresse à ce qui m'entoure; on m'a en plus affirmé que le ridicule blesse mais ne tue pas, alors … c'est parti ... Paysage, géologie, géomorphologie du Limousin, de la Corrèze. Plusieurs questions. Ce vieux socle érodé est présenté comme une pénéplaine. Pourtant, localement, les topographies sont très tourmentées ! Je comprends l'idée d'une érosion longue et méthodique devant aboutir à une pénéplaine mais je situe très mal l'importance d'autres facteurs. 1)L'importance relative du réseau hydrographique ? Sur l'échelle des ères géologiques, depuis combien de temps ce réseau « marque » t-il le socle de son empreinte ? Est-il responsable a lui seul de certaines petites vallées et versants associés ? Exemple : de quand date le début du creusement des gorges de la Vézère, de la Dordogne ? 2)Le soulèvement alpin a-t-il des répercussions jusqu'au massif central et à son ouest ? La pénéplaine a-t-elle été remaniée (soulèvement partiel, décrochement, jeune faille ?) par cette plus récente poussée ? 3)Au quaternaire, les grand glaciers sont-ils descendus jusque dans le Limousin ? Si oui, peut-on encore constater des restes d'érosion glaciaire (vallée en U ou autre)? Voilà, ça fait beaucoup de questions ! Je cherche à faire le lien entre les paysages tourmentés corréziens et le concept de la pénéplaine … Une petite dernière : de quand date la dernière transgression marine de la région (âge des plus récentes couches sédimentaires carbonatées)? Connait-on son extension géographique ? J'ai été trop long, je crois; si j'abuse, peut-être quelques liens internet pour m'aider à comprendre ... Merci à ceux qui donneront un peu de leur temps et de leur connaissance.
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.