Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente aux enchères de minéraux.
Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15
Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15

m.maion

Membre
  • Posts

    1
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

m.maion's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

0

Reputation

  1. Bonjour à tous, Je suis nouveau sur votre beau forum, et également néophyte, mais non moins passionné, en géologie. Ayant séjourné fin juin dernier dans les Hautes-Pyrénées que j'affectionne tant, j'ai mis à profit 100 km de randonnée pédestre pour me familiariser avec le relief et la géologie locale, et ramasser onze petits échantillons de roche différentes pour la modeste collection que je démarre. Dix échantillons sur les onze sont "facilement" identifiables à l'oeil avec l'aide des cartes géologiques du BRGM et des manuels de géologie. Mais j'ai besoin de votre aide concernant la détermination du onzième. Le fragment a été ramassé en amont de la vallée de Gaube, au pied de la moraine du glacier des Oulettes, sur un énorme rocher probablement erratique et probablement originaire du versant Est, dans une zone où les débris morainiques cohabitent avec des tonnes d'alluvions. Le rocher se trouve à 2164 mètres d'altitude, aux coordonnées 42°47'17.34''N 0°8'33.14''E. D'après le BRGM ce rocher se situe sur le pluton oriental de Cauterets. Il repose approximativement à la jonction entre un faciès de granodiorite et un ensemble décrit comme hétérogène et composé de tonalites très sombres, gabbrodiorites quartziques et gabbros. Il ne s'agit vraisemblablement pas de ganodiorite, car j'en ai ramassé sur le versant Ouest et je ne pense pas me tromper. Par exemple : Par ailleurs il y a également une distinction évidente avec les calcaires partiellement recristallisés qui tombent du Vignemale un tout petit peu plus loin au Sud. Exemple : Sur le terrain ce rocher présente une stratification. Comme nous ne sommes pas sur des roches sédimentaires, il s'agit sans doute de filons d'un magma traversant les roches encaissantes décrites par le BRGM. Et du coup je pense qu'il est possible que la roche que je cherche à identifier ne figure pas sur les cartes géologiques. Sur un plan purement macroscopique les roches de mon échantillon se détachent et tombent de certaines strates du rocher, parfois sous la forme de plaques épaisses (1 à 3 cm d'épaisseur), mais les morceaux ne présentent ni foliation ni schistosité évidente. Les fragments sont couverts d'une teinte rouille sur toute zone en contact avec l'atmosphère. Aucun dégagement gazeux au contact avec une solution de HCl à 25%, ni à froid ni à chaud. Cette roche me semble résistante, il m'a fallu frapper fort avec une massette pour briser un fragment. Pourtant elle n'est pas si dure : elle ne raye pas le verre, et elle est facilement rayée par une pointe en acier (dureté environ 5 ?). Je lui trouve une densité de 2,8 +/- 0,1. A la cassure, m'apparaissant quelconque, la roche prend une teinte gris bleutée, et semble posséder une structure cristalline extrêmement fine dont il n'est pas possible d'isoler des cristaux à l'oeil nu. Du coup les gabbros, les diorites, les tonalites et toutes ces roches plutoniques grenues sont hors jeu, non ? La couleur rouille issue de l'altération de cette roche est vraisemblablement due à la présence de Fe2O3 ou dérivés, donc j'imagine la présence de silicates de fer dans ses minéraux. Le fragment ne dévie absolument pas l'aiguille de ma boussole, donc il n'y a probablement pas ou très peu de magnétite. A la loupe binoculaire, la structure qui paraissait plutôt homogène à l'oeil nu laisse finalement bien place à de minuscules cristaux, et peut-être pris dans une pâte non cristallisée. Il s'agit donc plutôt d'une roche microgrenue ou aplitique. Je n'ai pas encore le matériel me permettant d'adapter mon APN sur ma loupe binoculaire, en photographie macroscopique cela donne sur 4 cm de roche : Serions-nous en présence d'un basalte ? S'agirait-il de filons de dolérite ? Est-il possible qu'il s'agisse d'ophites dans ce contexte géodynamique pyrénéen ? Finalement ça fait beaucoup de blabla pour une chose probablement simple...? Dans l’attente de vos réponses, Bien cordialement.
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.