Aller au contenu
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais.
Bourse aux minéraux et fossiles de Beauvais les 23 et 24 mars

Aztec

Membre
  • Compteur de contenus

    74
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Au fait merci pour les précisions, je pensais avoir répondu à ce sujet.
  2. De même, dans certains cas la formation de silex en couches avec le labourage pourrait laisser apparaître ce type de fracture, pourquoi pas. Elles ne peuvent s'expliquer naturellement (je suppose, sinon merci de me faire parvenir l'info, toujours le problème des contraintes) avec les mouvements de terrain (tectofract encore une fois dans ce cas). QUID de la proportion (surement encore faible puisque encore une fois contraintes importantes). On ne réfute pas juste en mentionnant un exemple d'une zone d'intérêt particulière et sans doute pour des spécialistes nettement identifiable. Les zones à silex en couches labourées sont loin d'être le gros des sols de France. Il n'y a pas que le bulbe qui permet de déterminer l'origine anthropique de l'éclat heureusement, l'ensemble (ce qui élimine les proportions très faible), la forme (outil, éclats de décorticage...), et la géologie du coin (le plus important). Quant au concassage : Merci pour ça. Quid de la proportion ? 3 - 4 éclats sur combien de dégueulasses ? Contraintes, conditions de formation de cette fracture que la nature offre très peu mais largement utilisé à la préhistoire. Possible formation avec une proportion possiblement légèrement plus importante qu'en bord de mer dans des zone à silex avec labourage (encore une fois au vu des conditions, les proportions seront faibles à très faibles). Finalement tout ce qui est montré ici conforte juste cela : Tout l'intérêt du Quasi, c'est de déterminer la forme, un ensemble si possible et la géologie du coin. La communauté Archéologique à l'air du même avis en tout cas, et personnellement c'est ce que j'ai constaté dans mon département (où le silex n'est pas natif, quelques nodules en champs) que ce soit en bord de mer ou non). Je me suis récemment initié à la taille du silex et bien c'est loin d'être évident de reproduire de beau bulbe de percussion, de beau éclats avec cette marque caractéristiques (parce que je ne maîtrise pas encore toutes les conditions).
  3. Ouh, aie, Non, mais si. Qu'est ce qui n'a pas été bien compris la dedans ? On est bien d'accord que c'est le choc qui provoque la cassure et le bulbe, pas l'homme avec je ne sais quelle prière. Le bulbe de percussion (il y a bulbe et bulbe me dira-t-on, quand même bien caractéristique) de la fracture conchoïdale (appelé comme ça par les archéologues) apparaît dans des circonstances bien précises, des conditions : Un plan de frappe, une convexité et un angle d'attaque inférieur à 90° (c'est très contraignant, je cite : "conditions que la nature offre très peu" Jacques Pellegrin. En dehors de ces conditions, il n'y a pas formation de ce dernier, la fracture est simple, plate, ou écrasée. Un fracture en split (anthropique ou non) d'un nodule ou un nodule de silex cassé par la marée en 2 ne possède pas ces caractéristiques. Les fracture par choc thermique (c'est bien un choc il y a bien fracture) ne la possède pas non plus. tectofracts non plus pourtant on parle de fracture du silex toujours. Que l'on puisse retrouver en bord de mer certains silex avec ce bulbe de percussion qui est assez caractéristique de cette frappe pourquoi pas dans de rare cas, car les contraintes de mise en oeuvre sont importantes. Comme c'est compliqué de les mettre en oeuvre par rapport aux fractures standard à 180°... la proportion des éclats naturels est donc très faible. (la on est dans le quasi-certain).
  4. Une petite idée de son origine ?
  5. J'ai bien fait identifier tous les silex ici postés. On est d'accord sur une chose, c'est qu"une fracture conchoïdale avec bulbe... a une origine anthropique quasi certaine (on la retrouve très peu dans la nature du fait de l'angle d'attaque et la herse du tracteur n'est pas suffisante pour expliquer plusieurs pièces trouvées dans un champs et encore moins sur le littoral). Cela ne veut pas dire que tous les outils en préhistoire possèdent ce type de fracture et il n'y aura que le contexte, la géologie du coin pour trancher sur certaines pièce (je pense notamment aux outils et nucleus en quartzite, grès lustré... sans parler des choppers...). Pour revenir au derniers éléments il ont été pré-identifiés par une association d'archéologie locale, suivant le contexte de la découverte, sa location, les éléments sont suspectés d'appartenir au paléolithique moyen (les derniers). Des petit éclats levallois ont été retrouvé avec. Yep, celui la un un grattoir frontal du néolithique qui devait être emmanché, il y en a un autre (presque racloir) sur éclats vers la fin du sujet.
  6. Je suis à la limite sur la carte BRGM entre : Sables éoliens (Quaternaire-Weichsélien) Formation de Granville et de la Laize: siltites, argilites, grès, grauwackes et conglomérats (Briovérien supérieur) Aucun affleurement, champs labouré, il y a la présence de quelques silex taillés (très localisés à 50m). Des nodules de silex (avec les cortex extrêmement bouchardés (lisse de chez lisse)) ci et là. Raye le verre en effet sans problème. Il n'y en a pas partout dans le champs, c'est assez localisé aussi, mais il y a une zone ou on en vois "beaucoup" de ces pierres (toujours du même aspect en effet). Possible lien avec les conglomérats ? C'est bien la première fois que j'en vois des comme ça.
  7. Cela serait peut être une radiolarite (lydienne), cela correspondrait bien, j'ai remarqué une petite fracture conchoidale sur la surface (que je n'arrive pas à reproduire). Si quelqu'un pouvait confirmer et surtout expliquer cette découverte dans la Manche.
  8. Voici un bord que je viens de casser (avec du mal), je ne suis pas sur que ça aide.
  9. Personne n'a une petite idée sur ce cailloux ?
  10. Bonjour, j'aimerais identifier cette roche de 10cm de diàmètre de couleur noire, retrouvée dans le département de la manche (50), non loin de Granville (zone "métamorphique"), en plein champs (il y en a plusieurs de ce type dans ce champs éparpillée sur 50m², je n'en ai jamais trouvé d'autre dans les environs). Je n'ai rien de fiable pour la densité de sitôt. N'est pas rayé par l'acier Inox, il y a des "micro filons" de quartz j'imagine qui courent à sa surface (photo de 3.5cm d'envergure). Ce qui me fait dire que c'est une roche qui proviendrait d'un métamorphisme ? La photo ne rend pas bien les couleurs notamment sur le dessus (une impression de couleur rouille, ferreuse, qui n'y est pas). Je vous remercie pour votre expertise.
  11. Salut et merci pour la réponse. En effet tu as bien dit "la dernière"... Je joins une photo avec 2 petits nucleus en grès lustré et la "dernière". Les 2 nucleus concordent bien avec du grès lustré et ressemble bien au matériel de Montbert (en tout cas le lien et ce que j'ai pu en voir sur internet). Par contre l'autre objet est "différent", il possède une patine avec un couleur sombre entre le vert, noir, bleu sur des casses apparemment récentes (il n'est probablement pas taillé, mais c'était la curiosité de savoir ce que c'est). D'où mon doute précédent.
  12. Hello, afin d'éviter de faire 40 sujet, je remonte celui là. j'ai fait du tri dans des éclats de taille retrouvé il y a un moment. j'ai retrouvé tout cela. Tous possède leur bulbe de percussion hormis celui tout à droite, il doit y avoir de simple éclats de taille. Des petites idées sur l'utilité de certains ? (lame, ...) ? Merci.
  13. Je profite de ma lancée, voici une nouvelle pièce, on parle de silex jaspé dans ce cas précis notamment entre le cortex et le silex ? Diamètre photo toujours 3.5cm.
  14. Salut 1frangin, quand tu parles de la dernière, c'est la dernière du premier poste ou celle avec la roche et la pièce ? Dans le premier cas oui cela y ressemble, quartzite grès lustré, dans l'autre pas contre j'ai de gros doutes.
×
×
  • Créer...