Jump to content

Azuria

Membre
  • Posts

    34
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Azuria

  1. Ah oui ça j'ai bien remarqué! Mais je ne compte pas sur eux de toute façon ça dépend, dans le géoparc des Bauges le patrimoine naturel est très bien mis en valeur, mais c'est un géoparc... Ok bon j'ai compris pour le patrimoine géologique, mais en tant que médiateur scientifique alors ? et un médiateur peut très bien proposer des activités en lien avec le patrimoine géologique non ? après ça dépend ce qu'on appelle patrimoine géologique, si c'est uniquement ce qui est répertorié dans INPG ou pas...
  2. Bonjour, Actuellement animatrice scientifique, souhaiterais avoir quelques témoignages sur le statut de géologue indépendant/auto-entrepreneur dans le domaine de la médiation scientifique/valorisation du patrimoine géologique. Les débouchés dans le domaine de la médiation scientifique, surtout en géologie, sont peu nombreux, des contrats saisonniers parfois (musées etc ...) bref ce n'est pas l'idéal pour faire toute une carrière. J'aimerais donc avoir quelques retours de personnes qui se sont lancés en indépendant dans ce domaine, même si j'imagine qu'on ça ne doit pas être simple non plus, on ne peut pas vivre que ça, trop peu de demande. Est-ce que cela en vaudrait bien la peine ? quels type de prestations/activités proposez-vous ? Je ne suis même pas sûre d'avoir de retours mais bon ...
  3. Et des questions peut-être un peu bête mais pourquoi poncer à l'eau ? Et quelle est la différence entre papier de verre, toile émeri et papier corindon ? sûrement le matériau que l'on veut poncer. Mais là, pour un granite les 3 sont possibles non ? puisque le corindon est plus dur que le quartz, il sera facilement poncé par le corindon, ou alors au contraire, rayé.
  4. Merci pour vos réponses. Niveau bricolage et outils je vais être limitée donc je vais d'abord essayer le papier de verre. Toute façon avec un 3è confinement qui s'annonce il va bien falloir s'occuper Comment on sait à quel grain commencer ? par exemple sur ce morceau, toutes les faces ne sont pas pareilles, certaines faces sont "brutes" Et quand faut-il changer de grain ? quand c'est homogène ... c'est au toucher ? c'est un peu de l'à peu près non ? Entre Rennes et St-Malo ces morceaux (j'ai plusieurs pavé de granite) viennent déjà de chez un marbrier, je n'ai pas envie de piquer tout leur stock , je vais quand même essayer par moi-même (la satisfaction d'avoir fait soi-même... ou pas) Une photo pour voir le résultat ? enfin si possible Et sinon une sorte de vernis ça ne se fait pas ? j'imagine que non sinon quelqu'un l'aurait déjà ressorti (question rhétorique oui )
  5. Bonjour, Je souhaiterais polir ce pavé de granite qui a déjà été coupé en 2 à la meuleuse (si je ne dis pas de bêtise pour l'outil) afin d'avoir une face plus lisse et que l'on puisse mieux distinguer les grain. Je ne suis pas du tout équipée, est-ce possible de la faire facilement et à prix abordable ? poncer au papier de verre ça suffirait ? et est-ce possible d'obtenir un aspect brillant, "mouillé" au final ? je ne recherche pas la perfection, juste de quoi enlever quelques traces de la découpe, avoir un aspect un peu plus brillant et mieux voir les minéraux. Je vous remercie
  6. Bonjour, Un sujet récurrent je sais: la photographie de minéraux! j'ai déjà lu pas mal de sujets sur ce forum concernant la photographie (certains datent pas mal!) mais je n'ai pas vraiment trouver mon bonheur. En fait je cherche plus des avis/conseils personnalisés concernant l'achat d'un nouvel appareil photo après que mon numérique m'ait lâché il y a quelques mois, il avait quand même pas loin de 10 ans, mais j'étais plutôt satisfaite. Mais maintenant quitte à changer d'appareil je me demande si je ne devrais pas m'orienter vers un autre type d'appareil. Je me suis renseignée, j'ai vu beaucoup de choses sur les réflex et bridges sur ce forum mais peu concernant les hybrides. J'aime prendre les paysages (montagne, mer, ville etc ...) mais j'aimerais faire des photos plus "artistique", flous, essayer le portrait peut-être, bonne qualité en basse lumière etc ... et j'aimerais également pouvoir faire des photos macro de minéraux ou détail de roche, le tout sans que l'appareil soit trop encombrant. Je pense que la photographie macro restera occasionnelle, je ne compte pas en faire tous les jours. Je suis une débutante ++, je me renseigne mais j'ai encore du mal avec tous ces termes spécifiques et techniques mais déjà je pense m'orienter vers un appareil d'occasion, peut-être un hybride, moins encombrant que le réflex. J'ai vu qu'on pouvait rajouter des bonnettes pour pouvoir faire de la macro, c'est ce qui me paraît le plus simple et pratique pour débuter non ? peut-on rajouter une bonnette sur n'importe quel objectif ? Pour la taille du capteur, micro 4/3 est suffisant non ? Je ne recherche pas non plus du matériel de super pro ^^ Je vous remercie
  7. Bonjour, Je souhaiterai avoir vos avis / votre aide concernant l'identification d'une roche. Cela concerne un affleurement sur lequel repose les remparts de la ville de Dinan (22) elle-même construite sur un socle granitique. le long de cet affleurement, on voit bien une roche différente, j'ai l'impression que cela pourrait être un filon de dolérite: il y a un contact très avec le granite environnant, la roche est sombre, très massive, difficile à casser au marteau, avec une orientation globalement N/S, comme la plupart des filons de dolérite en Bretagne Nord. Voici quelques photos (de qualité très moyenne je l'accorde...) de l'affleurement, du contact et des échantillons ramassés. Est-ce possible de déterminer cette roche avec ces quelques photos ? quelqu'un pour confirmer l'hypothèse du filon de dolérite ? Je vous remercie
  8. ça ne répond pas vraiment à ma question ....
  9. Ok, mais justement si ce volcanisme du genre trapp est si important et rejette autant de CO2, pourquoi n'y a t-il pas autant de gaz et aérosols qui participent au refroidissement ? est-ce par rapport au type d'activité ? les trapps reflètent une activité plutôt effusive (moins d'aérosols ?) alors que les volcans explosifs en rejettent plus ?
  10. Bonsoir, Une question concernant les effets des éruptions volcaniques sur le climat. On sait que de grandes éruptions volcaniques peuvent être à l'origine du perturbation du climat à savoir une baisse de la température moyenne liée aux énormes quantités de cendres, gaz et poussières éjectées dans l'atmosphère (Tambora, Pinatubo etc ...) Cependant, lorsqu'on parle des extinctions massives, elles sont souvent expliquées par du volcanisme important comme les trapps de Sibérie à la fin du Permien, la province magmatique centre atlantique pour l'extinction de la fin du Trias, ou encore les trapps du Deccan à la limite K-T. Ces grands évènements qui auraient libéré d'énormes quantités de CO2 et conduit à un réchauffement climatique. Des théories encore débattues et souvent associés à d'autres évènements. Bon j'ai fait un gros raccourci ... Alors pourquoi ces évènements volcaniques majeurs auraient conduit à un réchauffement climatique alors que les éruptions de notre ère démontrent plutôt l'inverse avec un refroidissement global (avec une quantité de CO2 négligeable) ? Pourquoi d'un côté on met en cause le CO2 et de l'autre ce sont les aérosols ? Est-ce simplement l'importance de l'éruption et donc la quantité de gaz ? Peut-être une question bête ... Je vous remercie
  11. Merci pour vos réponses. La matrice est bien solide elle ne s'effrite pas. Ah je ne savais que la calcédoine réagissait sous UV mais bon je n'ai pas de UV toute façon ... En effet ce n'est pas de France, acheté en Turquie mais pas forcément originaire de la bas.
  12. Bonjour, On m'a offert il y a quelques temps déjà l'échantillon ci-dessous. N'étant pas très douée en minéralo, je cherche ... mais je me suis demandée quand même si c'était un vrai... car la "matrice" (je ne sais pas si c'est le bon mot) ne réagit pas à l'acide. Sur internet j'ai trouvé un échantillon quasi similaire "fluorite botryoïdale" mais ça raye le verre... Calcédoine peut être ? ou du faux ? j'ai n'ai aucune info sur la provenance de l'échantillon. Merci pour votre aide
  13. Bonjour, Je cherche l'âge des filons de dolérites que l'on peut trouver au sein du massif granitique de Bonnemain (35) en Bretagne. On retrouve de nombreux filons doléritiques dans le massif armoricain, ceux du Finistère sont datés à environ 200Ma. Concernant le domaine nord-armoricain, unité de St-Brieuc, unité de St-Malo etc ... ces filons sont datés à 330 +/- 10 Ma. Cet âge a été obtenu seulement sur des filons du secteur de Saint-Malo (âge K/Ar sur roche totale confirmé par des mesures paléomagnétiques ; Perroud et al., 1986). Cet âge est repris dans les notices de cartes géologiques des unités concernées. Mais Legall (1999) propose un âge de 360 Ma, en lien avec une " tectonique distensive varisque" lors d'une phase tardive, à la limite dévono-carbonifère. Pochon (2017) reprend cet âge et l'associe à un événement magmatique mafique associée à des minéralisations Au-Sb. Donc, 330 ou 360 Ma pour ces filons de dolérites dans le domaine nord-armoricain ? Quelqu'un peut-il m'éclairer ? (même si je pense que 360 Ma est l'âge à prendre en compte) merci pour vos réponse (s'il y en a)
  14. Bonjour, Je fais actuellement une chronologie de l'histoire de la Terre et je me prends un peu la tête sur l'âge et la nature des premières traces de vie. Bon il est clair que ce sont des micro organismes unicellulaires qui sont apparus en premier (qui consomment du CO2). Dans un article du journal du CNRS ( https://lejournal.cnrs.fr/articles/quand-la-terre-etait-une-boule-de-neige )on parle de bactéries méthanogènes et de bactéries productrices d'oxygène (notamment surement les cyanobactéries non ?). Ces bactéries sont-elles apparues en même temps ou les bactéries productrices d'oxygène sont apparues après les méthanogènes ? Dans cet article il y a un graphique avec les 3 gaz présents dans l'atmosphère où il est précisé que les bactéries productrices d'oxygène sont apparues après, vers - 3 Ga et les méthanogènes vers -3,7 Ga. Or dans le texte le climatologue dit que les méthanogènes sont apparues vers -3,5 Ga... Bon le graphique ne provient pas de la même source que le texte aussi, ni les mêmes dates de publication. je sais bien qu'on n'est pas à 200 Ma près en géologie mais bon quand même, avez vous plus de précisions sur l'apparition de ces créatures ? De plus, les stromatolites, qui, si je comprends bien, sont plutôt associés aux cyanobactéries, sont généralement la preuve de traces de vie d'au moins -3,5 Ga. Donc ? Qui est apparu avant ? en même temps ? -3,8 Ga ? -3,7 Ga ? -3,5 Ga ? Ce sujet déborde un peu sur la biologie mais j'espère que quelqu'un pourra m'aider. Je vous remercie
  15. Merci pour cette réponse Yvan32 Oui j'ai vu qu'il y avait un tas de photos dans cette discussion, mais je n'ai pas encore fait toutes les pages, il y en a tout de même 459 En effet, certains minéraux assez communs se retrouvent dans plusieurs localités, mais je n'ai qu'une photo par minéral à mettre, donc il faudra choisir Je crois que je suis tombée sur un article qui parlait de cette découverte j'ai choisi les minéraux les plus communs, qui ont été exploités il y a quelques années et qui sont "référencés" et je n'ai que 28 minéraux à choisir. Après, il y a une deuxième vitrine, mais est ce qu'il y en a assez pour en avoir 28 autres ? Je ne pense pas que le socle soit dérangeant, à voir ...
  16. Bonsoir à tous, Dans le cadre d'un projet de rénovation d'un "chemin des roches" (Quévert, 22), j'ai proposé mon aide à la municipalité afin de fournir quelque chose de plus pédagogique et cohérent. Sur ce chemin il y a 2 vitrines de 28 minéraux chacune. Ils veulent conserver ces vitrines, qui sont maintenant vides car pillées, et les remplacer par des photos. J'ai proposé de faire une première vitrine sur les principaux minéraux de Bretagne (puisque le chemin présente des roches du massif armoricain). Voici ce j'ai trouvé via le "guide Delachaux des minéraux" complété par quelques notices de cartes géologiques et un survol de cette longue discussion: Galène (Pont Péan), sphalérite (Huelgoat), arsénopyrite (La Villeder), pyrrhotite (Pont Péan), stibine (Quimper, Laval) Cérargyrite (Huelgoat), Calcite (Erbray), Illménite (Groix), rutile (Carantec) , cassitérite (La Villeder, St Renan), glaucophane (Groix), grenat (Baud), sillimanite (Ploughin), andalousite (Salles de Rohan, Glomel), staurotide (Coray), topaze (Montbelleux), bertrandite (La Villeder), piémontite (Groix), béryl (La Villeder), tourmaline (Sulniac), quartz, or, muscovite (La Villeder), laumontite (Huelgoat), apatite (La Villeder), pyromorphite (Huelgoat, Plumelin), zircon, kaolinite. Que pensez-vous de cette liste ? J'ai trouvé de belles photos sur quelques sites, mais je n'ai pas pu trouver tous ces minéraux, ou du moins pas de belles photos avec le minéral bien visible. Je cherche des photos de bonne qualité pour les minéraux suivants qui proviendraient des localités citées, voire d'autres sites en Bretagne: sphalérite, arsénopyrite, pyrrhotite, cérargyrite, calcite, Illménite, glaucophane, sillimanite, topaze, bertrandite, piémontite, muscovite, zircon et kaolinite. Il y a beaucoup de beaux minéraux et de belles photos dans cette discussion mais je cherche des photos sans arrière plan, avec le minéral seul ou bien mis en valeur. Si vous possédez ces minéraux n'hésitez pas à m'envoyer des photos, celles-ci seront exposées dans une vitrine. Je m'engage bien évidemment à mentionner le nom de l'auteur sur la photo. Cette liste est une sélection, je ne peux pas mettre tous les minéraux qui apparaissent dans cette discussion désolée Je vous remercie pour vos réponses Bonne soirée, ou bonne journée
  17. Bonjour, Je suis très intéressée par les voyages scientifiques (en géologie bien sûr) mais je n'en ai encore jamais fait (un certain coût forcément...). J'ai fait quelques recherches concernant les organismes qui proposaient ce genre de voyages. J'ai trouvé Vacances-scientifiques, Escursia et 80 jours voyages . J'aimerai donc connaître vos avis sur ces organismes, si vous en connaissez d'autres, et si certains ont déjà participé à ce genre de voyage n'hésitez pas à partager votre/vos expérience(s). Je vous remercie. Zou
  18. Oui c'est sur ça serait bête de les jeter! Ou de les stocker et les empiler dans des cartons dans une cave et servir a rien. D'où ma question Elasmo, autant faire plaisir à quelqu'un qui les collectionne, donc peut être pas les donner mais peut être en vente à prix "réduit" alors. ça peut être intéressant
  19. ou bien en provenance des collections de musées ?
  20. Bonjour, Question peut être un peu débile mais savez-vous si ça peut arriver aux boutiques de minéraux et fossiles (voire bijoux en pierres...) de se débarrasser de quelques "articles" pour diverses raisons (abîmés, invendable, ou que sais-je) et d'en faire des dons au lieu de les jeter ou de les stocker inutilement ? ... Merci
  21. Oui il a l'air d'avoir pas mal de choses sur ce site, mais je ne trouve pas forcément toutes les réponses à mes questions. J'ai pris cette photo sur un affleurement en pleine ville (Dinan-22), sur lequel sont construits les remparts, au sein du granite de Dinan-Bobital.
  22. Apparemment les pegmatites se formeraient simultanément et à partir du même fluide résiduel que pour les aplites: "Elles se forment simultanément aux pegmatites à partir des derniers jus résiduels... Les aplites se placent préférentiellement à la bordure ou au cœur des filons pegmatitiques, et le filon aplitique renferme parfois des poches irrégulières de pegmatite. Ce phénomène montre nettement que l'aplite et les pegmatites résultent de la cristallisation d'un même résidu fluide, les différences minéralogiques étant dues aux variations des teneurs en éléments volatils des fluides générateurs. " via http://www.fossiliraptor.be
  23. Bonjour, Une petite question concernant les aplites et microgranites. Je vois bien la différence entre les 2, mais je la vois moins concernant leur mode de formation. On les retrouve tous les 2 sous forme de filons. Mais contrairement aux microgranites, les minéraux ferromagnésiens sont beaucoup plus rares dans les aplites, car celles-ci se forment à partir d'un "jus résiduel" après la mise en place du pluton granitique dans lequel elles se trouvent, à travers des fractures, à des températures plus basses, lorsque les minéraux ferromagnésiens ont déja cristallisé (à des températures plus élevées)?? Le raisonnement est-il bon ? Quand est-il du microgranite, également sous forme de filons ? il ne se forme pas a partir de ce même "jus résiduel" mais "simplement" à partir du magma de même composition que le pluton gtanitique ? Sur la photo jointe, on peut voir à la base du filon aplitique un niveau noir de minéraux ferromagnésiens. Pourquoi ? toujours cette histoire de température où, en refroidissant, les minéraux ferromagnésiens vont cristalliser en premier ? (un peu le même processus que pour les migmatites ? mobilisat/restat ) Merci pour vos réponses (j'ai l'impression d'avoir dit pleins de bêtises dans ces lignes ... )
  24. Oui pardon, grossière erreur de ma part, je me suis embrouillée toute seule. Le granite aurait "arraché" des morceaux de quartz et roches méta-sed provenant des roches encaissantes ?
×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.