Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


tenola

Vos minéraux des Hautes-Alpes

Recommended Posts


Le premier quartz de Laurent fait bien quartz à âme tordu, non ?

Il y a une propension à ne désigner par gwindel que les âme tordus du Mont Blanc et de l'Aar-Gothard que je ne comprends pas bien.. Les âme tordus existent un peu partout pourtant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon alors je t'encourage à lire le post spécifique sur les quartz vrillés (appellation (moche !) des gwindels en français) où cette question a fait l'objet de débats intenses.

 

Mais pour te donner quelques clés de compréhension, les gwindels n'apparaissent qu'avec les quartz à structure macromosaïque. Dans les Alpes, ces derniers ne se retrouvent comme tu le disais que dans quelques zones spécifiques (Mont Blanc, Gothard, Aar) et dans le monde qu'en peu d'endroits. Par voie de conséquence, aucun gwindel possible dans le 05. Mais c'est un poil plus complexe que cela puisque l'observation attentive a montré en de rares cas que certains quartz des ces zones ont commencé en macromosaïque, ont pu donner un sucre voire un gwindel et ont pu se couvrir d'une ultime couche en lamellaire. Ainsi certains gwindels avec une structure lamellaire terminale ont été trouvés (dans le Mont Blanc, souvent de l'améthyste).

 

On ne comprend pas encore bien ce qui fait passer le lamellaire au macromosaïque et réciproquement mais visiblement plus de température (voire de pression) doit jouer. Nota : de nombreux quartz des pegmatites sont à structures macromosaïque - Mont d'Ambazac par ex - sans qu'aucun gwindel n'aient été décrits à ma connaissance. La nécessité d'avoir la structure macromosaïque n'est donc probablement pas la seule donnée de base.

 

Ce qui est fascinant sur les gwindels, c'est que c'est "contre nature". Les lois de la cristallo imposent sur la croissance du quartz des empilements successifs qui s'organisent de manière droite. Les sucres et les gwindels viennent défier ces lois en générant des torsions pendant la croissance (ce qui est différent d'un quartz à âme tordu > déformation tardive). Les connaissances actuelles permettent d'expliquer que l'axe de croissance se fait selon un faisceau dense de microfractures non visibles à l'oeil mais sans que l'on sache à ce stade "pourquoi ?" cela le fait et pourquoi certains fours en ont, d'autres non.

 

Les quartz macromosaïques peuvent être "à âme" mais c'est incompatible avec un gwindel. Je connais cependant 2 ou 3 échantillons qui viennent contredire cette théorie et présentent les deux ensemble. Sauf ces très rares expressions, on peut dire que 99 % des gwindels ne présentent pas d'âme (visible) et que les quartz à âme à 99 % ne peuvent pas être des gwindels.

 

Fort de ces éléments, le premier quartz est donc soit à âme soit "plat". Comme il est un peu laiteux et que l'âme si elle existe est peu visible, difficile de trancher entre les deux hypothèses même c'est très probablement quartz à âme fréquent dans ces coins. On voit cependant que deux subindividus ne sont pas exactement dans le même plan. Cela serait donc lié à une torsion (voire cassure cicatrisée) une fois que la croissance s'était largement faite. nos "germes" ont poursuivi leur croissance dans deux plans.

 

Mais ce n'est pas un gwindel qui désigne donc quelque chose de très spécifique et rare par nature.

 

Espérant t'avoir éclairé

 

Greg la veine

Share this post


Link to post
Share on other sites

gros débat déjà bien fourni sur le forum,

je dirais que si l'âme n'est pas visible dans des quartz pratiquement laiteux, c'est que l'âme prend souvent l’entièreté du cristal dans sa largeur,

l'âme c'est comme les fantômes, une phase de la croissance du cristal, dans ce cas, la première étape, une croissance rapide qui emprisonna des gaz et des fluides , reliant deux épontes, jusqu'à ce qu'elle se brise, ou pas.

à la différence des gwindels, qui eux ne sont pas laiteux dans la première phase de croissance car ils ont une croissance très lente, dans des conditions défavorables à la croissance cristalline. Plus c'est lent, plus c'est limpide à vue d’œil.

 

les quartz à âme ont des formes très variées, plus rarement ils peuvent être courbes, ils peuvent être hélicoïdaux cela dépendra des mouvements des épontes mais ils ne sont pas des gwindels.. car les conditions de croissance sont différentes à l'origine. Même si des quartz à âme peuvent être trouvés dans des poches avec des gwindels.

 

les gwindels ne semblent pas relier/ avoir relié deux épontes (je ne connais pas d'exemple)

 

il y a aussi des théories sur la forme de ces cristaux en fonction de l'âge, du plus jeune au plus vieux, là aussi les 2 types diffèrent

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est une sorte de quartz à âme, ce n'est pas rare que différents quartz à âme se croisent en un point, comme les ailes d'un insecte, ce qui est le cas ici,

dans les gros échantillons il est plus rare d'avoir une âme bien distincte

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui effectivement c'est bien possible,

 

ci joint une imaqe de quartz à âme dont l'âme a été brisée mais la croissance du cristal continua, on pourrait penser à un écartement des épontes plus important lors d'un tremblement de terre,

0faden.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 01/10/2019 à 15:32, greg la veine a dit :

Espérant t'avoir éclairé

Oui merci de ce rappel, j'oubliais les mosaïques !

C'est vrai que les gwindels ne paraissent pas être des âmes qui forment un pont entre les épontes d'une fente en ouverture. Peut-être que l'origine de la torsion est à rechercher du côté de la structure cristalline elle-même (autrement dit, elle est auto-générée).

Pour ce qui est de la zonation géographique particulière des quartz gwindels, la solution pourrait se trouver du côté des impuretés (K, Al) qui ont la capacité de perturber la structure... Il y a relativement peu de documentation sur le sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a quelques années un scientifique a analysé des structures atomiques de gwindels, il a mis en évidence des "dislocations visses", qui conduit à la disposition hélicoïdale des atomes, selon lui, dans les pires conditions, quand la croissance normale de cristaux n'est pas possible, le seul moyen pour la matière de cristalliser est de suivre ces dislocations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

et ce travail vachement intéressant ne nous dit cependant pas "à cause de quoi" il y a des dislocations vis... Espérons que l'on trouve un jour

 

Revenons au 05 si vous le voulez bien : on s'est égaré du département

 

greg la veine

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour a tous,

Cette été, la baisse manifeste du niveau du lac de Serre-Ponçon m'a enfin permis d'aller exploiter une épaisse veine de Calcite (quasi 80 cm d'épaisseur) repérée

il y a 2 ans dans une crique...

Ce joli filon entre les schistes et les pins méditerranéens a livré une très jolie surprise: deux gros cristaux de pyrite aux milieu des rhomboèdres de calcite !!!

Voici donc les pièces récoltés après nettoyage : 

 

1: Le premier cube de pyrite de presque 1.5 cm d'arête sur son lit de calcite :

P1010488.thumb.JPG.3da0a3d20667df45b3341d61dffebd79.JPG

 

P1010491.thumb.JPG.d4347f55c457e1fc27df209e0deaf0cf.JPG

 

2: Un sublime petit rhomboèdre de calcite malheureusement tonché...

 

P1010494.thumb.JPG.41a17214fb55319270a86d48cc2541f6.JPG

 

3: "Le Mastodonte" un 'cube' (si on peut appeler ça un cube, car tout fissuré …)  de pyrite de 3 cm d'arête, mais je n'en avait jamais vu un aussi gros...

 

P1010505.thumb.JPG.782cca35f5598f3df89b2b0713cc0b95.JPG

 

4: un groupe de rhomboèdres d'à peu près 1 cm d'arête :

 

P1010507.thumb.JPG.96cc0752965cefa5bfd3e52433e49d49.JPG

 

5: son voisin :

 

P1010508.thumb.JPG.f72742c6ae92dcf4a44acab4c39f8c31.JPG

 

6: encore un groupe mais moins aérien..:

 

P1010512.thumb.JPG.c3a1378de3954d3205e92b5fdb7a42e4.JPG

 

Puis le bas du filon ou je n'ai trouvé que de plus petits cristaux :

 

7: un petit groupe:

 

P1010513.thumb.JPG.c12e63cea9497581946ae9c16a6e2a19.JPG

 

8: un long groupe :

 

P1010515.thumb.JPG.de71240f3f84278efbc957ca4bd2260a.JPG

 

Détail:

 

P1010516.thumb.JPG.d2886638616c8d9a13ca69777eb1c736.JPG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...