Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Bourse minéraux Sainte Marie aux Mines 2020, avec fossiles et gemmes.
Bourse minéraux et fossiles de Sainte Marie aux Mines (Alsace) - 25>28 juin 2020

franck69

Minéraux de Nouvelle Calédonie

Recommended Posts

Bon, je ne souhaite pas épiloguer, mais ça sent un peu l'enfumage ce que raconte le supposé proprio, le cadastre est formel là dessus.

Soit, en tout cas, j'ai hâte de voir les photos des petites cérusites de mérétrice ^^

 

Share this post


Link to post
Share on other sites


Peut-être que je me suis fait enfumé..., je ne lui ai pas demandé son titre de propriété! Quant au cadastre local... est-il réellement à jour? Et je t'ai pas donné son nom non plus!

Bref en tout cas la personne qui habite à l'intersection avec qui j'ai discuté ne m'a pas paru non plus être le propriétaire!

Bref, pour ce qui est des photos des pièces de Mérétrice, je n'ai que mon pauvre téléphone qui ne grossit pas assez pour ces petits cristaux!

Désolé, mais pas de regret car elles sont loin de valoir les pièces mises en photo précédemment!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit rectificatif pour Géologiste, effectivement je me suis fait enfumé ! Le proprio n'est pas kanak, et n'habite pas sur place non plus comme dit précédemment dans le post... !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 18/03/2018 à 18:01, Greg07 a dit :

Peut-être que je me suis fait enfumé..., je ne lui ai pas demandé son titre de propriété! Quant au cadastre local... est-il réellement à jour? Et je t'ai pas donné son nom non plus!

Bref en tout cas la personne qui habite à l'intersection avec qui j'ai discuté ne m'a pas paru non plus être le propriétaire!

Bref, pour ce qui est des photos des pièces de Mérétrice, je n'ai que mon pauvre téléphone qui ne grossit pas assez pour ces petits cristaux!

Désolé, mais pas de regret car elles sont loin de valoir les pièces mises en photo précédemment!

 

Le cadastre est bien à jour, informatisé, géré sous SIG, et rempli quasiment en temps réel par les équipes de la DITTT (vive le progrès !). Et de fait, je n'ai pas besoin d'avoir de nom de propriétaire quand il est clair que la parcelle de la mine appartient à ... la Nouvelle-Calédonie ^^

Il ne fallait pas le prendre mal quand je parlais d'enfumage, c'est un grand classique ici, toute personne qui se ballade un minimum a déjà été confrontée à ça.

Tchuss

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez hop, je déterre le sujet Nouvelle-Calédonie de temps en temps, histoire de le dépoussiérer :-)

 

Hydrotalcite de type Iowaite (Mg6Fe2(OH)16-4H2O), sur hydromagnésite fibroradiée (roche mère : dunite à chromite).

Koumac, massif de Tiébaghi. Le champ des photos est vraiment petit, genre 0.5 cm, d’où la qualité assez faible des photos ^^

 

L'identification a été réalisée au RAMAN, avec un bon indice de confiance, mais il faudra que je creuse un peu au MEB pour avoir la chimie de ces petites bêtes. Il semble y avoir une zonation/périmorphose/pseudomorphose (rayez la mention inutile ^^) qui forme cette couronne blanche sur certains des cristaux. Et vu le gisement et la présence de chromite, ça m'étonnerai pas qu'il y ai du Cr qui traine dans la formule.

 

1438918239_DSCN0341ret.thumb.jpg.1c0bb425deb28e1c5486153814c122fa.jpgDSCN0343ret.thumb.jpg.bc5bf4f763c83e8d2f68e19d933e25ba.jpgDSCN0344ret.thumb.jpg.5a2f2de989059e3f8f685d0e8bd8186a.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est clair, c'est vraiment très sympa à la bino, j'en ai retrouvé tout un stock récemment et il y a vraiment des formes bien définies.

La minéralogie des hydrotalcites étant assez complexe, il faudrait vraiment que je passe par le MEB ou de la sonde pour vérifier la chimie fine de ces trucs.

 

J'ai essayé de tirer le portrait de quelques argents natifs que tu m'avais échangé Cedrick... je suis pas au point niveau photo hé hé :-)

Mais ça donne une bonne idée de ce que ça peut donner

 

Celui là est le plus gros, et doit à grand peine s'approcher du millimètre

DSCN0351ret.thumb.jpg.f4805d12db4d289acda5b92f84617e14.jpg

 

Argent sur linarite probable

DSCN0353ret.thumb.jpg.787e915d2b378d462527f1fc33a4d2cc.jpg

 

Et une dernière petite mousse pour la route ^^  :trinquer:

DSCN0348ret.thumb.jpg.6382a530969c6db43c5ce36263e610ad.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas si mal comme photos. 

L'argent natif est très difficile à photographier.

Le contraste avec la linarite est sympa.

J'ai refait le tri, la prochaine fois j'en amènerai un peu plus gros...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 13 heures, Cedrick a dit :

C'est pas si mal comme photos. 

L'argent natif est très difficile à photographier.

Le contraste avec la linarite est sympa.

J'ai refait le tri, la prochaine fois j'en amènerai un peu plus gros...

 

 

Bon et bien j'ai hâte d'être à la prochaine fois alors ^^

Je refais quelques stocks pour avoir de quoi échanger.

 

J'en profite pour une autre nouveauté.

Grenat (andradite par analyse RAMAN) sur chrysotile et magnétite, Commune de Païta.

Pour donner un ordre d'idée, les plus gros individus sur les photos sont de l'ordre du millimètre.

 

DSCN0357ret.thumb.jpg.219fc515681fcfdf0bd609e61120fa12.jpg

DSCN0359ret.thumb.jpg.f15a8864acd54cc2beb09383a3c9186c.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 11/06/2009 à 22:00, Orlean a dit :

ça à l'air sympa tout ça, les baguettes oranges sont probablement du rutile

y'a t-il des indices d'epidote - albite - hématite/ilménite - calcite - diopside ?

Je déterre des vieilles question, mais voilà pour la réponse.

Hématite sur albite et quartz, Hienghène. Les épidotes n'étaient pas très loin, dans le même contexte (pas ramassées pour le moment).

Le petit bouquet de pétales mesure 2mm

DSCN0367ret.thumb.jpg.043f41ad09ef8f576be08b4ff53abf75.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà le voisin, albite et épidote (avec un petit nappage d'actinote fibreuse). Pas très photogénique, c'est un peu chargé, sombre et brillant.

Le faciès des épidote est plutôt tabulaire qu'en baguette.

PICT0038.thumb.JPG.b2724dc6ffd2530908cfb7dcc44a7c38.JPG

DSCN0021.thumb.JPG.5576cbd5239c319a727ea2f8395115fb.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour jhabite en nouvelle calédonie je n'ai pas de connaissance en géologie, mais je suis passioné par l'or et je voulais savoir si il est il possible de trouver de l'or dans la riviere de dumbea ? Yaté ? la ouenghui ? et dans nos foret ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour MaxOR,

 

Il suffit de remonter le fil sur ce sujet néocalédonien pour trouver quelques infos sur l'or en Nouvelle-Calédonie. Il y a même des photos il me semble.

Les rivières que tu cites sont malheureusement de très mauvais candidats pour l'orpaillage. Par contre tu peux y faire des très beaux concentrés de Chromite ^^

 

++

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 18/11/2013 à 03:25, Lilian a dit :

Dernière trouvaille pour les minéraux néo-calédoniens : des zéolites de type laumontite trouvées dans les basaltes/andésites des formations crétacé du bassin de Nouméa.

 

Cristaux de laumontite

Après quelques clics de recherche sur mindat dans la section zéolites j'ai enfin pu identifier ces minéraux parfaitement automorphes et vraiment représentatifs de la laumontite.

Ce sont des minéraux encore peu connus ou étudiés en Nouvelle-Calédonie...

 

Bonjour à tous (enfin de retour sur le forum !)

 

Découverte d'une nouvelle zone à laumontite en Nouvelle-Calédonie.

 

Il s'agit d'une carrière de basaltes altérés à Tinip, sur Ouaco (commune de Kaala Gomen).

Ces basaltes sont à rattacher à l'unité de Poya (anciens fonds océaniques profonds). Dans la carrière on trouve de beaux basaltes en pillow (les coussins sont par endroit très bien détourés, cf. photo) et des argilites rouges abyssales. Une écaille de serpentinites coiffe le haut de la carrière. Une grande quantité de veines blanches recoupe les basaltes altérés verdâtres.

Si la plupart des veines sont entièrement comblées, certaines présentent des cavités avec de beaux cristaux automorphes millimétriques et centimétriques.

Je suis quasi-sûr qu'il s'agit de laumontite (prismes  +/- carrés avec terminaison biseautée typique, couleur bien blanche et s'effritant rapidement en matériau pulvérulent). 

 

L'origine des basaltes de cette carrière est différente de ceux rencontrés sur la carrière de Nouméa en 2013. 

 

En effet, sur Nouméa, il s'agissait d'une série volcano-sédimentaire +/- aérienne mise en place au crétacé supérieur (90-72 Ma) lorsque la Nouvelle-Calédonie commençait à se détacher de l'Australie La série comprend mélange entre 2 pôles : volcanique (à basaltes, andésites, ignimbrites, rhyolites, trachytes) & sédimentaire (tufs remaniés basiques et acides, conglos, arénites, shales gréseux et shales fins charbonneux).

Sur Ouaco,  les basaltes sont d'origine océanique (croûte océanique avant-arc formée entre le crétacé supérieur et le paléocène) et associés à des sédiments très profonds (argilites rouges abyssales).

 

Au sujet de la laumontite, Pearson et Loughlin, en 1923, avaient déjà écrit que ce minéral était en cause dans la détérioration de bétons. Par déshydratation, la laumontite se change en leonhardite avec un changement de volume de 1.5%. Les japonais étudient ce phénomène sur les bétons depuis 1973. Hamada et al., publient en 2005 un article où ils exposent leurs résultats après 30 ans d'expériences sur la détérioration des bétons contenant de la laumontite.

 

En 2013, la laumontite n'était pas encore réellement identifiée en Nouvelle-Calédonie. Aujourd'hui, elle est clairement pointée et fait parler d'elle ! 

Un grand projet d'étude a été tout récemment lancé, comprenant 6 partenaires dont la Fédération Calédonienne du BTP et le gouvernement de la N-C. 

 

Biblio sur la laumontite :

Pearson, J. C. and Loughlin, G. F., 1923. An interesting case of dangerous aggregate. Proc. American Concrete Institute, Vol. 19, 142-154.  

Hamada, Yamaji, Mohammed, Torii, 2005 - Unexpected expansion of concrete made with laumontite containing aggregates under seawater condition. ACI SP 234-36, Ed. Malhotra, V.M., pp. 571-587.

Wakizaka, Y., Ichikawa, K., Nakamura, Y. and Anan, S.,  2001.  Deterioration  of  concrete  due  to  specific minerals.  Proc.  Aggregate  2001  –Environment  and Economy, Vol.2, 331-338.

Wakizaka & Anan 2003, Deterioration of concrete due to laumontite and its mechanism. International Symposium on Industrial Minerals Building Stones(IMBS 2003).

Carte_Tinip.JPG.721b926c37305e420f15e5d73bc9c1e9.JPGOrtho_tinip.JPG

Localisation de la carrière (cercle noir), au sud de Kaala-Gomen, au niveau de Tinip, sur la piste de roulage du Ouazanghou.

 

66827966_10157523347894470_3083125488701407232_o.thumb.jpg.aa4d4394027c9094bfa9d79d3c3e29f9.jpg

La carrière de basaltes. Le cercle rouge indique la zone de blocs où la laumontite a été observée.

 

66936622_10157523361994470_4586214311151534080_o.thumb.jpg.24abf625e068c3639fc4099e2bbade76.jpg

Basaltes altérés (en bas) surmontés par des serpentinites (haut de talus, teintes vert clair)

 

66698136_10157523349654470_2214493362679971840_o.thumb.jpg.81e14629e2a53fcaf5ced72355f5d785.jpg

Détail d'un pillow détouré par des minéralisations blanches 

 

66647095_10157523332384470_3333347036371091456_o.thumb.jpg.40eb91552422bbf929debc2b0e31476f.jpg

Druse de laumontite

 

67124204_10157523338879470_2312503296603979776_o.thumb.jpg.740dee2d36fffb1e314ab0f0cd25991b.jpg

Baguettes de laumontite (possiblement associées à de la prehnite)

 

Bonne journée à tous.

--

 

Lilian ALIZERT

Ingénieur étude

 Geoimpact_logo.jpg.843d6f2f9312b5600fa75723206f956f.jpg

Société Geo.Impact (environnement & géologie)

10 bis rue Faidherbe B.P. 18330

98857 Nouméa Cedex

Tél./Fax. : 28.45.40

Mob. : 99.99.78

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

J'ai trouvé cette pierre dans un ruisseau en Nouvelle Calédonie étant enfant;

Elle attire l'aimant.

est ce une forme caractéristique d'un minerais de fer ou d'une scorie de forge?

Je suppose que c'est très commun mais je n'ai jamais réussi à identifier cette formation.

Est ce qu'un amateur aurait la gentillesse de me renseigner?

 

20190717_110136.jpg

20190717_110255.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Azuki,

 

Il s'agit bien d'un morceau d'oxydes de fer, issu des cuirasses ferrugineuses que l'on retrouve un peu partout sur les formation de péridotite altérées.

Pour te résumer rapidement et simplement leur formation, les péridotites (roches du massif du sud par exemple) ont été soumises à l'altération pendant des millions d'années. Les minéraux initiaux se sont dissous, et les éléments qui les constituent vont soit (1) être plus ou moins lessivés et emmenés profondément dans le sol, soit (2) sont insolubles et se concentrent en surface. C'est le cas du fer, quasi immobile, qui va se concentrer à la surface sous forme d'oxydes, jusqu'à quasiment représenter 100% des minéraux présents.

Ces oxydes vont s'indurer grâce à la présence d'eau, et finir par créer une croute très dure en surface qu'on appelle la cuirasse.

Cette cuirasse, relativement massive et continue, va finir par se disloquer, se fragmenter en blocs de plus en plus petits que l'on va retrouver sur les pentes des massifs, et dans les rivières.

 

Parmi les oxydes de fer qui constituent la cuirasse, il peut y avoir une petite proportion de magnétite et de maghémite, qui la rendent "magnétique", d'ou le test avec l'aimant positif.

 

En Nouvelle-Calédonie, il est assez peu probable de tomber sur des résidus de fonderie. Que je sache, il n'y a jamais eu de sidérurgie ou forge artisanale qui a été développée. Les premières traces de sidérurgie sont liées aux exploitation de nickel (à Thio, puis à Nouméa), et sinon il y a les scories des usines de Pam et Dilat (pour Pb-Cu-Zn) mais elles sont à Ouégoa.

 

Voilà, j'espère que ces explications (très simplifiées) répondent à tes interrogations.

 

++

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour le groupe, etant un jeune passioné de mineraux de nouvelle caledonie, j’aimerais savoir si quelqun aurait un contact pour pouvoir prospecter dans le col d’AMOS, ainsi que des contact pour prospecter vers tiebaghi? Si quelqun peut m’aidez sur ca? Bonne jpurnée a vous !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...