Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Théophraste

Les minéraux de Corse

Recommended Posts

Bonjour,

Je suis en Corse (Sud Est) la semaine prochaine. 

Quelqu'un pourrait me dire s'il est possible de trouver encore (facilement)  un cristal millimétrique de réalgar à Matra ?

Merci

PS: lesujet sur la Corse est pas très actif ces derniers temps...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites


il y a une heure, franck69 a dit :

Bonjour,

Je suis en Corse (Sud Est) la semaine prochaine. 

Quelqu'un pourrait me dire s'il est possible de trouver encore (facilement)  un cristal millimétrique de réalgar à Matra ?

Merci

PS: lesujet sur la Corse est pas très actif ces derniers temps...

 

Bonjour,

 

Oui, des tonnes. Les haldes sont truffées de blocs massifs de réalgar plus ou moins transformé en surface. Il suffit de casser ces blocs et les surprises sont souvent bonnes avec de petites géodes montrant réalgar cristallisé, quartz, orpiment et sur certains blocs toute une paragenèse d'arséniates divers et très intéressants en micro.

Plus vous prélever de réalgar dans les haldes, moins il en restera à continuer à tout polluer aux alentours par lixiviation.

J'y étais l'été dernier.

Cdlt

Une hornésite pour exemple.

Michel

hornesite1-1.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup Michel pour l'info.

Sinon Michel aurais tu un autre conseil pour la minéralogie locale ? 

Canari est-elle digne d'intérêt après la mise conformité ?

Merci Beaucoup

J'imagine qu'il ne faut pas trop se lécher les doigts à Matra sur les haldes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 5 heures, franck69 a dit :

Merci beaucoup Michel pour l'info.

Sinon Michel aurais tu un autre conseil pour la minéralogie locale ? 

Canari est-elle digne d'intérêt après la mise conformité ?

Merci Beaucoup

J'imagine qu'il ne faut pas trop se lécher les doigts à Matra sur les haldes.

Je suis passé à Canari sans vraiment y chercher. Il y a beaucoup de possibilités et ce n'est absolument pas mis en conformité (du moins en juillet dernier). Il y a bien sûr de l'amiante partout, même au bord de la nationale où on trouve facilement de belles fibres. Les haldes des carrières au dessus sont gigantesques.

Quand la mer est agitée, l'eau prend une couleur laiteuse au droit de l'usine (tous les déchets étaient rejetés à la mer).

Pour Matra, bien sûr il est fortement conseillé de porter des gants et de se laver les mains. Si c'est très sec et poussiéreux, porter un masque anti poussière peut être utile, surtout si on fait de gros travaux. Dès qu'on casse un bloc avec du réalgar, on perçoit une forte odeur de soufre, mais je n'ai pas perçu d'odeur alliacée caractéristique des composés arséniés volatiles.                                                                          

Le bord de la route allant à Matra en venant de la plaine d'Aléria permet de voir de bons affleurement de roches vertes avec des filons d'amiantes.

Pour le reste, un super bouquin sur la géologie et les gîtes minéraux corses est paru récemment. On le trouve facilement dans les librairies corses.

Bon voyage

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super Michel pour toutes ces infos. 

Je pense bien passer à Matra pour collecter quelques échantillons pour de la bino. S'il y a d'autres minéraux dérivant des l'arsenic cela peut être intéressant.

Pour Canari, c'est pas trop le lieu où nous sommes basés. Je vais essayer de trouver le bouquin que tu propose.

Merci encore d'avoir pris le temps de répondre.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Franck,

 

Juste pour l'endroit Canari est à couper le souffle ! L'ambiance y est très particulière quand je m'y suis promené, cela mérite le coup d'oeil !

 

Bonnes prospections à Matra et à très vite !!

 

Amitiés,

 

Vivien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 3 heures, franck69 a dit :

Super Michel pour toutes ces infos. 

Je pense bien passer à Matra pour collecter quelques échantillons pour de la bino. S'il y a d'autres minéraux dérivant des l'arsenic cela peut être intéressant.

Pour Canari, c'est pas trop le lieu où nous sommes basés. Je vais essayer de trouver le bouquin que tu propose.

Merci encore d'avoir pris le temps de répondre.

 

Le bouquin s'appelle: Corse: L'Elysée du géologue par Alain Gauthier (grand spécialiste de la géologie corse) aux Edition ALBIANA (Ajaccio). 2 ième trimestre 2015.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement c'est récent comme ouvrage !

Merci pour les références Michel.

 

Bonjour à toi Vivien. Au plaisir de se revoir...à la bourse de l'Arbresle

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 14 avril 2016 à 11:07, Michel de Champigny a dit :

Bonjour,

 

Oui, des tonnes. Les haldes sont truffées de blocs massifs de réalgar plus ou moins transformé en surface. Il suffit de casser ces blocs et les surprises sont souvent bonnes avec de petites géodes montrant réalgar cristallisé, quartz, orpiment et sur certains blocs toute une paragenèse d'arséniates divers et très intéressants en micro.

Plus vous prélever de réalgar dans les haldes, moins il en restera à continuer à tout polluer aux alentours par lixiviation.

J'y étais l'été dernier.

Cdlt

Une hornésite pour exemple.

Michel

hornesite1-1.jpg

 

Picro plutôt ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 2 heures, Lucailloux a dit :

C'est là que le MEB aurait été utile... Avec EDS pour voir la petite raie du Ca ;) 

Ben oui, mais je ne l'ai pas chez moi ! 

A 100K€ la bête, il ne faut pas exagérer ! Mon association n'a pas les moyens de s'en payer un.

Et puis, en avoir un c'est peut être bien, mais après il faut le maintenir et alors là, les coûts de maintenance sont cauchemardesques !

Cdlt

 

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh oui, sans compter le technicien ! Mêmes les labos CNRS se mettent à plusieurs pour en payer un seul (pratique pour l'utiliser, la liste d'attente est longue...). Une assoc n'en parlons pas !

 

Bof un petit morceau de réalgar ça doit passer au contrôle qualité ?.. ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Ah les souvenirs de Deyrolle à la grande époque (il y a environ 30 à 40 ans) ! Quelle ambiance inégalée (Nérée Boubée, autre boutique du même acabit à Paris était loin d'avoir le même charme) !

La pièce consacrée à la minéralogie, juste après une première pièce pleine d'animaux empaillés du tigre au petit moineau, avait un charme indescriptible. Mais tout me semblait bien cher ! C'est néanmoins là où j'ai acheté ma batée il y a plus de 30 ans. Je l'ai toujours. Il est vrai que je ne l'use pas beaucoup dans la région parisienne. Ensuite il y avait la pièce consacrée aux insectes. Que de papillons merveilleux et autres bestioles.

Que dire des parquets encaustiqués et grinçants, des meubles pour collections qui étaient de véritables œuvres d'art, des odeurs de produits divers,...

Je n'y suis pas retourné depuis l'incendie qui à fait des dégâts énormes puis la reconstruction. 

Il y aurait un poste à ouvrir consacré à Deyrolle.

Ce morceau de réalgar est en réalité sans aucun intérêt, mais il a une étiquette et une boîte Deyrolle !

Cordialement

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, merci à vous tous pour ces échanges revigorants, Franck69, Michel, Pietraquadrata, et jusqu'à Théo qui :P nous fait rajeunir de 40 ans (oh, 50 même) avec sa boite (délicieuse) de chez Deyrolle !

 

Boîte qui, à moi, me fait penser avec tendresse à l'un de mes anciens chefs (au début de ma carrière), Paul SAINFELD, lorsqu'il était l'un des adjoints de Claude GUILLEMIN comme conservateur de la galerie de minéralogie de l'Ecole des Mines de Paris. Il avait la sympathique manie de ranger les petits échantillons dans le tiroir des boites d'allumettes, qui lui servaient à allumer ses affreux cigarillos  !  Ah, quel homme bon, bienveillant, discret mais combien savant. Je lui dois beaucoup.

 

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard de parler de lui sur ce post-ci:  en effet, c'est Paul Sainfeld qui a été le premier géologue minier du BRGM a se voir chargé de l'étude du potentiel minier de la Corse, après guerre, lorsqu'il est rentré en métropole après sa période outremer notamment en Tunisie.

 

Je vous précise à tous, pour ceux qui ne connaissent pas ce livre, que le guide le mieux fait pour découvrir les anciennes petites mines de la Corse, c'est MINES ET MINEURS DE CORSE, par Alain Gauthier lui aussi. Voir la photo ci-joint, Editions Albiana également, 392 pages, 2011).  Mas peut-être cela a déjà été dit par l'un d'entre vous plus haut dans le post; alors, sorry).

 

Puisqu'on parle beaucoup de Matra dans ce post, je tiens à porter mon témoignage perso, à présent que je suis retraité et donc indépendant, voire irresponsable :

 

J'ai campé au pied des haldes lors de la préparation d'une partie de ma thèse de métallogénie, entre 1970 et 1973. J'y ai creusé à la pioche, cassé des quantités de cailloux, sans masque; je les ai manipulés à l'infini, j'ai respiré cet air, parfois de très près pendant des heures sous ma bino, et j'ai toujours bon pied bon oeil aujourd'hui (bientôt 69 ans).  Vos échanges me font repenser (aussi) à un échange que j'ai eu avec l'un des anciens maires, un jour vers 2007 que j'étais repassé sur le site:  j'ai eu la joie de le rencontrer au village et, le félicitant pour son bel âge et sa bonne forme apparente,  je lui ai dit:  "ah, j'imagine que désormais vous faites bien attention à l'eau que vous buvez?  Quand vous m'avez vu étudier la mine en 1971, on ne savait pas qu'il y avait tant de danger. A l'époque, ce n'était pas connu de tout le monde, ni même bien quantifié par des géologues". Et il m'a répondu: "oui, nous faisons attention désormais, mais de toute façon, cela fait des générations que nous avons bu de cette eau, et vous voyez, on est toujours là". (d'ailleurs, l'alimentation en eau du village est distincte de l'eau de la mine, depuis des lustres, heureusement).

 

Attention, je précise bien que la toxicité de l'arsenic, elle est bien réelle et il ne faut surtout pas la prendre à la légère. Mais je nuance. Cela dépend de quantités de facteurs: durée de l'exposition, nature ionique de l'arsenic (arsenic 3, arsenic 5...), dose subie, etc., et puis il y a des gens qui sont plus résistants et d'autres plus fragiles. Je ne dis pas que c'est une raison pour ne RIEN faire. MAis je dis qu'il faut croire que je n'étais pas fragile (tout au moins à l'arsenic; par contre, en hiver à Nice j'attrapais tous les microbes qui passaient).

 

Il y aurait d'ailleurs beaucoup à commenter, sur Geoforum, sur la dangerosité des minéraux :help:. Cela a été fait pour les minéraux naturellement radioactifs. Et que dire de la LITHOTHERAPIE, qui aujourd'hui fait plus de chiffre d'affaire que la vente des cristaux, sur les bourses !  Mais il y a des énergiologues très sérieux qui m'ont dit aussi de bazarder tous les sulfures de Trepca qui surchargent la vitrine de mon salon, parce qu'ils diffusent trop d'énergies négatives, nocives, implacables, écrasantes pour l'équilibre de l'organisme et de l'esprit. Mais je leur ai répondu que, moi, je suis le gardien de la centrale nucléaire, donc je suis déjà vacciné:pluie: . A ce sujet, si vous avez des pièces jugées néfastes dont vous êtes obligés de vous séparer, moi je vous les rachèterai (à bas prix bien sûr); tel J.-C. en son temps, je veux bien prendre les risques:hi: à ma charge, pour sauver votre santé.

 

Enfin, et ceux qui suivent l'actu l'ont vu dans la presse ou à la télé, il y a quelques temps:  on a fini par comprendre que l'eau du petit ruisseau qui coule tout naturellement sur le filon de réalgar depuis un petit million d'années, la Presa, entraine de l'arsenic jusque tout en bas, sur la côte, dans les alluvions de la Bravone. Cela a commencé bien avant l'arrivée du premier Homme en Corse, et bien avant l'ouverture de cette petite mine. Du coup, les pouvoirs publics ont été saisis, et tout un programme de diagnostic a été réalisé, qui (très probablement) va aboutir à la prise de mesures drastiques sur le site de Matra.  Je ne sais pas si on arrivera à complètement "sarcophager" le filon et les haldes, ou si on va les emporter en décharge ailleurs (par camions?!? improbable !). Mais je vous conseille de vous dépêcher de prélever des cristaux si le risque sanitaire ne vous arrête pas, parce que, lorsque les haldes auront été confinées sous un couvercle étanche (géotextiles, argiles etc.), ce sera absolument illégal et sanctionné, d'aller faire un petit trou dedans !

 

 

RAIB013.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à toute et à tous une personne du cap viens de me donner ceci, la personne ne ce souviens pas d'où cette pierre sort exactement mais ça viens du cap vraisemblablement, peut être de  arsenopyrite je suis pas sur ... 

IMG_20170204_114056.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour a tous

novice sur ce forum je suis en corse du sud Propriano et j'ai navigue sur le site

vu le message sur sciglio biancu de 2011 nous sommes rendu sur 2 sites vers aqua doria et vers tizano phare de senetosa

rien trouvé quelqu'un peut il nous en dire plus et trovez au moins quelques cristaux dans la région 

merci

jacques

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 5/19/2017 à 15:53, Petit a dit :

Bonjour a tous

novice sur ce forum je suis en corse du sud Propriano et j'ai navigue sur le site

vu le message sur sciglio biancu de 2011 nous sommes rendu sur 2 sites vers aqua doria et vers tizano phare de senetosa

rien trouvé quelqu'un peut il nous en dire plus et trovez au moins quelques cristaux dans la région 

merci

jacques

Un livre sur les minéraux de Corse viens de sortir 

couv_2.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour l'info je venais de l'acheter avant notre visite actuellement en corse

j'ai déjà noté quelques lieux mais pas trop de précisions sur les sites exacts

vu seulement la carrière d'appieto peut être une virée au nord cette semmaine

cordialement

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...