Jump to content
Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Matériel de géologie et d'outils pour géologue.
▲  Magasin en ligne de matériel de géologie et minéralogie  ▲

Magmatisme


Benou
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous,

J'ai juste quelques doutes concernant les basaltes alcalins et tholeiitiques, pouvez vous simplement me dire si ce qui suit est juste ? :

* Pour un basalte type MORB : taux de fusion de 25% donc élevé => peu d'éléments hygromagmatophiles => magma pauvre en alcalins => basalte tholeitique (?) issu d'un magma peu profond, qui a pu déjà être utilisé, ou d'une roche mère pauvre en éléments incompatibles (du fait du taux de fusion élevé, qui dissouts les éléments dans le système)

* Pour un basalte type OIB : c'est l'opposé...taux de fusion faible, magma riche en éléments magmatophiles et alcalins, roche issues d'un magma plus profond, d'une roche mère vierge, on aura donc des basaltes alcalins ?

Merci de corriger ces affirmations le cas échéant.

Géologiquement vôtre !

Ben

Link to comment
Share on other sites

un basalte type MORB : taux de fusion de 25% donc élevé => peu d'éléments hygromagmatophiles => magma pauvre en alcalins

un basalte type OIB : c'est l'opposé...taux de fusion faible, magma riche en éléments magmatophiles et alcalins

ya rien à dire. C'est OK!!!!!!! :clown::clown::super:

Link to comment
Share on other sites

okey merci bien pour les confirmations !

J'ai un petit exos pour les amateurs de magmatisme (il est a rendre pour demain donc déjà résolu je vous rassure, niveau classe prépa BCPST 1ère année) vos différents avis sur l'origine de ces magmas m'intéresse grandement : (ne pas prendre attention au ecritures au crayon de papier ^^ ) :coucou!:

post-2767-1204496144_thumb.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

je suis assez interessée par ton exo

la pyrolite a une forte concentration en Si O2, FeO et Mg O nous pouvons donc dire qu'il y a concentration d'oline (Fe,Mg)2 SiO4,c'est une roche mélanocrate ce n'est pas une roche très évoluée.

globalement les basaltes A et B sont riches en SiO2, Al2O3, FeO et CaO. Je suis assez perplexe j aurai tendance a dire que ce sont des magmas plus évolués????? la présence d'alumine me fait tendre vers de la cristalisation de plagioclase donc fin de cristalisation fractionnée?

le basalte B serait encore plus évolué que le A??

??

vous en pensez quoi?

Link to comment
Share on other sites

Hey merci d'avoir déterrer ce post, j'avais pas remarqué l'exo :sourire:

globalement les basaltes A et B sont riches en SiO2, Al2O3, FeO et CaO. Je suis assez perplexe j aurai tendance a dire que ce sont des magmas plus évolués????? la

La roche mère, la pyrolite n'est pas un magma donc on ne peux pas vraiment dire que le basalte est plus évolué que la pyrolite. Le basalte a la composition du magma primaire.

On peut aussi remarquer que les alcalins ( Na2O et K2O) sont beaucoup plus concentrés dans les basaltes que dans la pyrolite ! Eux et le calcium entreront dans les feldspaths.

Fer et Magésium dans les ferro-magnésien.... :hi:

la présence d'alumine me fait tendre vers de la cristalisation de plagioclase donc fin de cristalisation fractionnée?

Je ne sais pas si on comprend la même chose : la composition du basalte A est la composition du magma obtenue par fusion partielle de la pyrolite. Qu'il soit entièrement cristallisé ou pas du tout il aura la même composition chimique.

"Quelle est l'origine de ces basaltes ?"

Déjà j'aimerais bien connaitre l'origine des différences observées entre ces deux composition et ça coince un peu...

Je pense qu'il faut postuler que des conditions de pressions et températures à l'origine de la fusion partielle, vont varier lentement de façon à ce que le magma soit toujours en équilibre avec la roche résiduelle.

Ensuite on essaie de connaitre ce taux de FP : si on regarde uniquement l'incompatible potassium on voit qu'il se concentre d'un facteur 11 pour le basalte A et d'un facteur 4 pour le basalte B. Or seuls les éléments incompatibles de la pyrolite vont migrer dans la phase fluide ( le magma), les autres, plus compatibles, restent dans la phase solide et seront peu présent dans le magma. Donc la FP est beaucoup plus faible pour le basalte A ( riche en K2O) et forte pour le B ( le K2O est dilué avec d'autres éléments plus compatible que lui ).

Donc le A serait plus un MORB et le B un OIB.

PS : fusible et incompatible c'est la même chose non ? Et compatible et réfractaire aussi ?

Link to comment
Share on other sites

On peut aussi remarquer que les alcalins ( Na2O et K2O) sont beaucoup plus concentrés dans les basaltes

ouai je suis d'accord, a partir de quelques concentrations peut ont parler de magma alcialns? lorsque Na2O + K2O > SiO2

la composition du basalte A est la composition du magma obtenue par fusion partielle de la pyrolite.

si je comprend bien il y a donc eu fusion partielle de la pyrolite à assez basse température pour ne pas faire fondre les minéraux tel que pyroxène et olivine, ainsi il y a une faible concentration en Mg.

qu'est ce que le P2 O5 ???

apparement le potassium est un élément incompatible, je ne le savais pas. J 'ai plus l habitude de travailé avec des terres rares. y a t-il d autres éléments majeurs qui ont des caractéristique d'incompatibilités?

incompatible = magmaphile

Link to comment
Share on other sites

voici ce que j ai trouvé

si [Al2O3] > [NA2O] + [K20] + [CaO] -------->on appelle la roche une peraluminous

si [Al2O3] > [NA2O] + [K20] -------->on appelle la roche une métaluminous

Si [Al2O3] > [NA2O] + [K20] -------->on appelle la roche une peraalkaline

c'est un peu technique mais ca peut servir

le basalte B est un péraluminous...... a vos souhaits

Link to comment
Share on other sites

P2O5, ça m'évoquerait le phosphore, généralement contenu dans l'apatite.

En plus du potassium, le sodium est un élèment incompatible souvent utilisé, les autres (lithium, beryllium, étain, bore ....) ne sont pas utilisés à ma connaissance pour suivre la géochimie des basaltes.

Je crois qu'il faut être attentif à la phase minérale qui contient l'élément, certains peuvent être très réfractaires lors de la fusion.

Pour ta fusion partielle de la pyrolite, si l'olivine peut être très peu touchée, il n'en ait probablement pas de même pour le pyroxène. Il faut quand même que tu extraies un magma à composition basaltique qui cristallisera des pyroxènes (voire de l'olivine, si la composition s'y prête). Sans fusion partielle de minéraux ferro-magnésien tu obtient une roche à feldspaths très dominants.

Bon tout fait de déductions et de souvenirs donc prudence !!

Serge

Link to comment
Share on other sites

Je crois qu'il faut être attentif à la phase minérale qui contient l'élément, certains peuvent être très réfractaires lors de la fusion.

Ah mais bien sur ! :triste: C'est vrai que je ne raisonnais que sur un scheme simpliste : "tel élément est incompatible donc il se réfugiera en premier dans les liquide lors d'une fusion de roche". Mais par exemple les grenats retiennent prisonnier les terres rares lourdes qui sont pourtant incompatible ! Il faut donc " être attentif à la phase minérale qui contient l'élément". Merci Trenen ! :sourire:

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.