Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente aux enchères de minéraux.
Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.


Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15
Vente aux enchères de minéraux le 24 septembre à 14h15

Recommended Posts

Bonjour. Je ne sais pas si je suis vraiment sur le bon forum. Je ne suis pas à la recherche de conseils en matière de réglementation (cette étape est réglée) mais plutôt en matière de technique de creusement. Je souhaite creuser une galerie de 1,30x2,04 (dimensions finie) sur quelques mètres selon mon courage et vos conseils. Les côtés seront bâtis en pierre et le voutain en briques. Merci pour vos réponses. 

IMG_20210903_152225.jpg

Link to comment
Share on other sites

je suppose que c'est en prolongement de la photo !?  cela semble être du calcaire MAIS il y a d'autres critères à prendre en compte !

             la roche me parait heterogène et probablement peu stable en creusant ; il faut tenir compte de la profondeur globale, de la "stabilité" de l'ensemble (pour ne pas prendre l'ensemble sur la tête , de l'environnement immédiat etc...ce genre de travail ne s'improvise pas et demande de la technicité pour ne pas aboutir à un accident !

                il faudrait la nature exacte de la roche, une coupe prévisionnelle de la galerie , présence d'eau ou pas , le qq metres veut dire combien ? quels moyens possibles à utiliser ? etc..

Link to comment
Share on other sites

En tout cas ça me semble bien pourri.

 

Il y a deux masses différentes: dans le bas de la roche encore en place mais très fragmentée (pas massive du tout) surmontée par une masse totalement désagrégée dans laquelle il me semble même distinguer des racines. Ça ne tiendra jamais tout seul.

 

Je ne m'aventurerais pas à creuser une galerie là-dedans.

 

Sur votre photo on ne voit pas le haut. Au delà de l'encadrement de porte déjà maçonné quelle est l'épaisseur de terrain jusqu'à la surface? Pouvons nous avoir des photos avec plus de détails de la masse inférieure et de la masse supérieure, aussi une photo avec plus de recul pour juger de la hauteur du sol au-delà de la porte?

 

Prudence et avis techniques indispensables.

 

Bien à vous,

 

jph

Link to comment
Share on other sites

Bonjour

Le front de taille ressemble bien à un déblai, pas à de la roche massive, on ne suit pas les bancs latéralement.

Donc ça peut être assez facile mais attention aux éboulements...

Il faut faire alterner les étapes de creusement (sur 1m) et de soutènement.

Si vous utilisez du bois pour tenir (temporairement) la partie haute, prenez du pin...

Conseil de vieux mineur qui m'expliquait pourquoi on en utilisait tant dans les mines : le pin fait du bruit (il craque) avant de casser vraiment sous le poids des terrains... 

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai qu'une vue plus générale aiderait à se faire une idée du chantier.

Le pin craque et casse presque aussitôt, paraît-il.

L'eucalyptus lui est préféré car il craque (bois "torsadé") bien avant de rompre, voire sans casser. C'est ce que les péruviens m'ont dit !

Link to comment
Share on other sites

Ha ça, c'est certain qu'il faut savoir ce qu'il y a au dessus.... C'est même impératif!

Et il ne faut pas oublier qu'en cas d’affaissement et/ou d'écroulement, les dégâts matériels (ou aux personnes) occasionnés par votre initiative ne seront pas assurés.

Si vous n'êtes pas de la partie, laissez faire un pro!

Mais bon, vous faîtes comme vous voulez....

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, phoscorite a dit :

Bonjour

Le front de taille ressemble bien à un déblai, pas à de la roche massive, on ne suit pas les bancs latéralement.

Donc ça peut être assez facile mais attention aux éboulements...

Il faut faire alterner les étapes de creusement (sur 1m) et de soutènement.

Si vous utilisez du bois pour tenir (temporairement) la partie haute, prenez du pin...

Conseil de vieux mineur qui m'expliquait pourquoi on en utilisait tant dans les mines : le pin fait du bruit (il craque) avant de casser vraiment sous le poids des terrains... 

Bonjour. Merci pour votre réponse . Ce n'est pas un remblais mais bien un front  que j'ai maçonné sur 10 m de long sur 4m de haut. Désormais je veux creuser . Entre le haut de la voûte et le sol naturel il restera 4,5 m. 

Il y a 17 heures, Mt Ventoux a dit :

Bonjour, dans quelle type de roche souhaitez vous creuser? Parce que en fonction de la nature de la roche l'approche sera différente.

C'est du calcaire?

Bonsoir oui sur la carte géologique c'est indiqué calcaire de Vachères. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Mt Ventoux a dit :

Bonjour, dans quelle type de roche souhaitez vous creuser? Parce que en fonction de la nature de la roche l'approche sera différente.

C'est du calcaire?

C'est du calcaire, pour être plus précis calcaire de Vachères sur la carte géologique

Il y a 12 heures, alkimik a dit :

il faut savoir ce qu'il y a au-dessus oui, terre, roche, remblai, maison, trempoline, autoroute???

je poste une page de livre pour illustrer la complexité d'un étayage (et le choix du bois!)

P1320742.JPG

Bonjour, au dessus (point haut de la voute) il y a 4,5m de roches identiques jusqu'au niveau de terrain naturel 

Il y a 11 heures, Manu34 a dit :

Ha ça, c'est certain qu'il faut savoir ce qu'il y a au dessus.... C'est même impératif!

Et il ne faut pas oublier qu'en cas d’affaissement et/ou d'écroulement, les dégâts matériels (ou aux personnes) occasionnés par votre initiative ne seront pas assurés.

Si vous n'êtes pas de la partie, laissez faire un pro!

Mais bon, vous faîtes comme vous voulez....

Merci pour votre réponse même si elle n'apporte rien. Ce genre de chantier est une aventure. J'ai déjà creusé des puits sans être "pro" , une galerie c'est nouveau, je recherche des avis éclairés. 

Il y a 17 heures, zunyite a dit :

je suppose que c'est en prolongement de la photo !?  cela semble être du calcaire MAIS il y a d'autres critères à prendre en compte !

             la roche me parait heterogène et probablement peu stable en creusant ; il faut tenir compte de la profondeur globale, de la "stabilité" de l'ensemble (pour ne pas prendre l'ensemble sur la tête , de l'environnement immédiat etc...ce genre de travail ne s'improvise pas et demande de la technicité pour ne pas aboutir à un accident !

                il faudrait la nature exacte de la roche, une coupe prévisionnelle de la galerie , présence d'eau ou pas , le qq metres veut dire combien ? quels moyens possibles à utiliser ? etc..

bonjour, la profondeur globale dépendra de la stabilité... une coupe prévisionnelle ? comment faites vous pour avoir une coupe prévisonnelle sans creuser ? 

Les moyens, perfo, marteau piqueur, tapis roulant, bobkat 

 

Il y a 13 heures, Kayou a dit :

C'est vrai qu'une vue plus générale aiderait à se faire une idée du chantier.

Le pin craque et casse presque aussitôt, paraît-il.

L'eucalyptus lui est préféré car il craque (bois "torsadé") bien avant de rompre, voire sans casser. C'est ce que les péruviens m'ont dit !

Bonjour je ne veux pas utiliser de boisage mais je souhaite bâtir au fur et à mesure de la progression .

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, jph a dit :

En tout cas ça me semble bien pourri.

 

Il y a deux masses différentes: dans le bas de la roche encore en place mais très fragmentée (pas massive du tout) surmontée par une masse totalement désagrégée dans laquelle il me semble même distinguer des racines. Ça ne tiendra jamais tout seul.

 

Je ne m'aventurerais pas à creuser une galerie là-dedans.

 

Sur votre photo on ne voit pas le haut. Au delà de l'encadrement de porte déjà maçonné quelle est l'épaisseur de terrain jusqu'à la surface? Pouvons nous avoir des photos avec plus de détails de la masse inférieure et de la masse supérieure, aussi une photo avec plus de recul pour juger de la hauteur du sol au-delà de la porte?

 

Prudence et avis techniques indispensables.

 

Bien à vous,

 

jph

Bonjour.c'est le but de mon passage ici, obtenir des avis techniques non empiriques. 

IMG_20210827_174210.thumb.jpg.974f757fb5681296cc85dca5aa443af4.jpg

il y a 15 minutes, Saint Castor a dit :

C'est du calcaire, pour être plus précis calcaire de Vachères sur la carte géologique

Bonjour, au dessus (point haut de la voute) il y a 4,5m de roches identiques jusqu'au niveau de terrain naturel 

Merci pour votre réponse même si elle n'apporte rien. Ce genre de chantier est une aventure. J'ai déjà creusé des puits sans être "pro" , une galerie c'est nouveau, je recherche des avis éclairés. 

bonjour, la profondeur globale dépendra de la stabilité... une coupe prévisionnelle ? comment faites vous pour avoir une coupe prévisonnelle sans creuser ? 

Les moyens, perfo, marteau piqueur, tapis roulant, bobkat 

 

Bonjour je ne veux pas utiliser de boisage mais je souhaite bâtir au fur et à mesure de la progression .

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Saint Castor a dit :

un front  que j'ai maçonné sur 10 m de long sur 4m de haut.

Je ne suis pas certain de piger comment ça se présente, ni si la formation dans laquelle vous voulez tailler est une formation cohérente ou un ancien talus.

Un point essentiel est de savoir si ce qui risque de s'ébouler ou de s'affaisser est chez vous ou pas. Ecartez le risque d'embrouille avec un voisin.

Si vous décidez de creuser, faite-le en montant un peu et arrangez vous pour avoir une pente douce vers la sortie (pour pouvoir évacuer l'eau facilement)

Link to comment
Share on other sites

c'est tout le problème :

      un novice qui demande des avis de pros............................les réponses ne sont pas ou mal comprises ou négligées !!

               -coupe prévisionnelle : même les romains ou les celtes en faisaient une avant de commencer !!!!

               -pas de boisage mais de la maçonnerie !  pour avoir étudié les différents systemes dans l'histoire (surtout antiquité et moyen âge) le soutènement à l'avancement est trés complexe dans une roche instable ( creuser prés de la surface implique une roche altérée, instable et soumise aux infiltrations et aux racines d'arbres) et a aboutis après de trés nombreux accidents , par experience ! si vous maitrisez les techniques de constructions en appuis-clef de voûte alors pourquoi pas !? (cela implique de la marge au dessus (au mains 30-40 cm et la taille des blocs)

  

  pour creuser : deux solutions

         -marteau piqueur ; évacuation des gravats à la main.éventuellement bobcat (mais déconseillé faute de place à la manœuvre

)

 

          -autre solution : marteau perforateur de "gros" diametre (au moins 30mm de perforation)  et mortier expansif (durandal, betonamit,  dynacem...)   il faudra faire "l'amorce " de la galerie au marteau piqueur (en coin ou en cloche) puis continuer au mortier expansif ; dans ce cas  faire des essais pour maîtriser la technique !

           -prévoir comment maitriser les infiltrations d'eau et son écoulement !!   (soit pente comme déjà dit et/ou puits perdu (dans ce cas demande encore plus de boulot!!!)

                   

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, zunyite a dit :

c'est tout le problème :

      un novice qui demande des avis de pros............................les réponses ne sont pas ou mal comprises ou négligées !!

               -coupe prévisionnelle : même les romains ou les celtes en faisaient une avant de commencer !!!!

               -pas de boisage mais de la maçonnerie !  pour avoir étudié les différents systemes dans l'histoire (surtout antiquité et moyen âge) le soutènement à l'avancement est trés complexe dans une roche instable ( creuser prés de la surface implique une roche altérée, instable et soumise aux infiltrations et aux racines d'arbres) et a aboutis après de trés nombreux accidents , par experience ! si vous maitrisez les techniques de constructions en appuis-clef de voûte alors pourquoi pas !? (cela implique de la marge au dessus (au mains 30-40 cm et la taille des blocs)

  

  pour creuser : deux solutions

         -marteau piqueur ; évacuation des gravats à la main.éventuellement bobcat (mais déconseillé faute de place à la manœuvre

 

)

 

          -autre solution : marteau perforateur de "gros" diametre (au moins 30mm de perforation)  et mortier expansif (durandal, betonamit,  dynacem...)   il faudra faire "l'amorce " de la galerie au marteau piqueur (en coin ou en cloche) puis continuer au mortier expansif ; dans ce cas  faire des essais pour maîtriser la technique !

           -prévoir comment maitriser les infiltrations d'eau et son écoulement !!   (soit pente comme déjà dit et/ou puits perdu (dans ce cas demande encore plus de boulot!!!)

                   

Bonjour. J'ai également un tapis convoyeur pour les matériaux. Côté eau même si ça peut paraître cahotique la roche est orientée dans le sens opposé à la sortie. Mais avant de refaire le mur j'avais tiré un collecteur de 125cm de diamètre pour évacuer en cas d'infiltrations. Je vais commencer cet hiver je posterai régulièrement des étapes de la progression ou de mon renoncement. Salutations

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Saint Castor a dit :

Bonjour. J'ai également un tapis convoyeur pour les matériaux. Côté eau même si ça peut paraître cahotique la roche est orientée dans le sens opposé à la sortie. Mais avant de refaire le mur j'avais tiré un collecteur de 125cm de diamètre pour évacuer en cas d'infiltrations. Je vais commencer cet hiver je posterai régulièrement des étapes de la progression ou de mon renoncement. Salutations

Pour compléter ma réponse , l'idée c'est d'avancer de 100 à 150 cm. Étayer au fur et à mesure, bâtir les murs de part et d'autre avec une liaison au sol (béton armé) , une fois sec, mis en place du gabarit de voûte, mise en place des briques et comblement, etc.  

Les sondages seront réalisés au perfo (mèches de 1m, diamètre de 30mm) 

Tapis convoyeur entre front de taille et godet du Bobcat 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.