Jump to content

Demande aide identification cristaux verts/gris skarn Pyrénées Orientales (66)


Recommended Posts

Bonjour, 

toujours trouvés entre Collioure et Argeles sur mer , parfois (souvent) associés à vesuvianite ou grossulaire, ces échantillaons les cristaux sont parfois allongés, parfois plats, parfois recouverts de "velours" (les plus grands cristaux approchent des deux centimètres). Veines allant du verdâtre au gris dans blocs de skarn.

Je pense à diopside (ou épidote) , mais rien de tel signalé sur mindat pour cette localité.

trace gris clair , pas de réaction à l' hcl et raye le verre

Merci d'avance pour vos interventions 

 

 

20210425_122507.jpg

20210425_122539.jpg

20210425_122618.jpg

20210425_122633.jpg

20210425_122652.jpg

20210425_122707.jpg

Link to comment
Share on other sites

Ce coin a vraiment l'air très prometteur!

Il y a plusieurs minéraux; mais pour certains la détermination sera difficile, parce que les cristaux ne sont pas idiomorphes. Quelques propositions et questions:

- Vésuvianite pour les cristaux allongés brun-rouge sur la photo 1.

- Possible Diopside pour les cristaux gris-vert à  vert poireau (photos 1-2-3-5-6); mais peut-être aussi Quartz verdâtre emballant la Vésuvianite, sur la photo 1.

- Les espèces de "calissons" gris vert jaunâtre pâle de la photo 4 sont quant à eux très bien formés, et on devrait arriver à les identifier: Adulaire? Titanite? Je me trompe ou ils sont givrés de microcristaux scintillants? Je suppose que eux aussi rayent le verre et ne réagissent pas à l'acide?

- La masse gris bleuté glauque au centre de la photo 3 est malheureusement un peu floue. On dirait qu'elle est translucide, avec des formes vaguement arrondies. Est-ce la réalité? Si elle raye le verre et ne réagit pas à l'acide: Calcédoine? Opale? Prehnite?

- Le matériau gris-bleu à bleu ciel qui emballe les cristaux verdâtres sur les photos 5-6 (en particulier à gauche de la photo 5 et à droite de la photo 6) pourrait également être de la Calcédoine, si toutefois il raye le verre et ne réagit pas à l'acide.

- Pour certaines baguettes vert foncé (photos 3-5-6  par exemple) on pourrait penser à de l'Epidote. Mais ce vert n'est pas vraiment celui de l'Epidote, qui est soit presque noir, soit vert-jaunâtre, soit brun jaune verdâtre (huile d'olive), mais sans nuance grise ou bleuté. Peut-être alors Zoïsite ou Clinozoïsite, proches de l'Epidote, mais présentant une palette de couleurs beaucoup plus étendue que l'Epidote? Sans oublier la possibilité d'une Vésuvianite verte; mais dans ce cas l'appartenance au système quadratique est assez facilement reconnaissable.

Link to comment
Share on other sites

Très joli. Mais ça va être chaud sans lame mince.

 

Pour les baguettes brun-rouge de la première photo, je pense que ça pourrait aussi être du grenat (qui a pseudomorphosé de l'idocrase, d’après la morphologie) et je propose ça parce que sur cette même photo, à gauche, la masse gris-rose sans forme cristalline me rappelle une grenatite massive.

Toujours sur cette première photo, la masse verdasson qui entoure les baguettes d'idocrase (ou de grenat) me fait penser a de l'anorthite, et pourquoi pas les calissons de la photo 4 aussi ?

 

Link to comment
Share on other sites

Waouh ! beaucoup d'informations pour un jeune (pas par l'age !) novice.

Je reprends donc par "thème",

pour les "veloutés" ou "calissons " , j'ai tenté de refaire des photos avec d'autres échantillons du même endroit

Sur le premier on voit bien , presques délimités , vesuvianite , grossulaire, et le sp .

sur le modèle présenté précédemment ( les calissons ... ) j'ai pris la photo de l'autre face , où , malheureusement (ce n'est pas moi , trouvé ainsi) un gros cristal est cassé, on voit nettement la tranche.

et d'autres qui j'espère , pourront aider, je reviendrai pour la suite

 

 

2 (1).JPG

2 (2).JPG

2 (3).JPG

2 (4).JPG

2 (5).JPG

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, phoscorite a dit :

Toujours sur cette première photo, la masse verdasson qui entoure les baguettes d'idocrase (ou de grenat) me fait penser a de l'anorthite, et pourquoi pas les calissons de la photo 4 aussi ?

Tout à fait: si c'est un feldspath, la série Anorthite-Albite (avec une forte composante Anorthite) est plus plausible que mon "Adulaire", vu le contexte.

 

Sinon, le gros cristal de la toute dernière photo semble avoir un éclat spécial, légèrement nacré. Cela pourrait coller avec un feldspath.

Link to comment
Share on other sites

Merci

 

Sur la première photo, le grossulaire me parait indiscutable. S'il a bien cette couleur un peu orange, alors le minéral brun rouge en bas est forcement de la vésuvianite et je retire ma suggestion précédente de grenat pseudomorphosant une vésuvianite.

Je ne discerne pas le sphène sur la photo, mais c'est logique qu'il y en ait en association avec le grenat. Ça me pose un petit problème si vous le voyez uniquement dans la partie du caillou qui contient la vésuvianite, parce que ce dernier minéral incorpore facilement le Ti dans sa structure, alors que ce n'est pas le cas du grenat (sauf à très haute température).

 

Je reste sur l'impression, comme Ademe, que les calissons ressemblent a du feldspath, très calcique vu le contexte de skarn. Ces cristaux sont remarquables.

Comme les skarns attirent pas mal l'attention depuis longtemps, cela a déjà pu être remarqué par un de nos anciens. Je me demande si on n'en trouverait pas mention dans le pavé de Lacroix (Minéralogie de la France et des TOM) que je n'ai malheureusement pas sous la main en ce moment.

Mais ce serait utile de donner un nom au gisement pour chercher dans le Lacroix, et de regarder sur la carte s'il n'y a pas un granite pas loin (dans les Albères, Batère ?)

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, phoscorite a dit :

Je ne discerne pas le sphène sur la photo, mais c'est logique qu'il y en ait en association avec le grenat. Ça me pose un petit problème si vous le voyez uniquement dans la partie du caillou qui contient la vésuvianite, parce que ce dernier minéral incorpore facilement le Ti dans sa structure, alors que ce n'est pas le cas du grenat (sauf à très haute température).

En fait, mes propositions "Adulaire", et "Titanite" étaient pour les "calissons" de la photo 4, et s'excluaient mutuellement. C'est l'habitus des cristaux et leur éclat particulier qui m'a fait penser à l'Adulaire, mais je l'abandonne volontiers, et sans regret, au profit d'un feldspath calcique. Par ailleurs l'hypothèse Anorthite-Albite me semble effectivement plus convaincante que  l'hypothèse Sphène. Et oui, ces cristaux sont remarquablement bien formés et individualisés.

Sinon je suis vraiment intrigué par les petites ponctuations brillantes qu'on voit sur les "calissons", sur la photo 4: givrage superficiel de micro-cristaux? micro-indentations de la surface? effet lumineux interne aux cristaux? 

Link to comment
Share on other sites

Pour continuer , un autre échantillon, que je croyais associé à un cristal de quartz mais je doute , bloc de 8 cm au plus long.

Pour ce qui est du gisement c'est simplement la rive droite du ravaner , indiqué sur mindat

 

 

3 (2).JPG

3 (3).JPG

3 (4).JPG

3 (5).JPG

3 (6).JPG

Pour finir ce soir , (la luminosité pour les prises de vue extérieure décline  et j'ai un bon vent de mer !)

un autre fragment composé de vesuvianite, sp anorthite-albite , et grenatite ? 65 X 35 mm

 

 

4 (1).JPG

4 (2).JPG

Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, BUT a dit :

Sinon je suis vraiment intrigué par les petites ponctuations brillantes qu'on voit sur les "calissons", sur la photo 4: givrage superficiel de micro-cristaux? micro-indentations de la surface? effet lumineux interne aux cristaux? 

Peut-être bien de la prehnite, pour le coup, c'est une phase secondaire bien plausible sur un feldspath calcique.

Link to comment
Share on other sites

Ayant très peu rencontré l'Anorthite, je suis allé sur Mindat, où j'ai passé en revue (au Diable l'avarice) la totalité des photos d'Anorthite disponibles. Vu l'état d'ignorance où je me trouvais, cela m'a apporté beaucoup d'information intéressante (pour moi en tout cas).

 

D'abord, j'ai eu confirmation que les cristaux centimétriques ou pluricentimétriques bien formés sont rares. La majorité des spécimens montrés dans la base de données sont soit de gros fragments de cristaux plus ou moins informes (parmi lesquels une foule de morceaux de Labradorite), soit de beaux cristaux millimétriques ou infra. Les meilleurs cristaux centimétriques proviennent:

- du Japon: en particulier l'île Miyake, dont certains spécimens présentent une certaine ressemblance avec ceux de ce sujet, mais sans les ponctuations brillantes;

- d'Italie: surtout secteur de Trento (Monzoni et Toal de la Foia); et bien sûr Monte Somma (localité type), où les cristaux bien formés peinent cependant à dépasser le centimètre; mais rien de très ressemblant aux cristaux du sujet;

 - des USA: Californie (Grass Valley) et Idaho (Clark County); les deux spécimens de l'Idaho ont des ponctuations superficielles qui évoquent vaguement ceux de ce sujet.

 

Une mention particulière pour le skarn du Bocksberg dans le Harz, où l'Anorthite se présente en cristaux blancs de forme et de disposition similaires à ceux du sujet ("calissons"), associée à la Vésuvianite et au Grossulaire. Mais les dimensions sont de quelques millimètres. Certains cristaux d'Anorthite présentent des ponctuations lumineuses superficielles, dues à un encroûtement d'Allophane si j'ai bien compris. C'est pourquoi je me demande si le minéral pour lequel j'ai proposé "Calcédoine" ou "Opale" ne serait pas de l'Allophane.

 

Si les "calissons" sont bien de l'Anorthite, le spécimen de la photo 4 au début du sujet est vraiment de très bon niveau, surtout avec son support de couleur brique. D'ailleurs, ce support est-il constitué de limonite ou d'autre chose (microgrenatite)?

 

Link to comment
Share on other sites

sur mindat , la description anorthite considère l'anorthite s.s  ce qui est rarement le cas en effet ; l'anorthite est instable et ce que l'on rencontre est en général  une série anorthite-albite avec tous les stades possibles (plagioclases )!   pour être plus "prècis" , vu le contexte et les analyses il s'agit préférentiellement d'oligoclase ;  la partie "albite" est plus dans la partie ouest (chateau de valmy)  les carrières exploitaient une "albite"  ( qq % de Ca  moins de 5% )

Link to comment
Share on other sites

Dans les descriptions accompagnant les photos, il y a assez souvent des précisions: Bytownite, Labradorite, Andésine, et même parfois Oligoclase. Les 320 photos associées à la page "Anorthite" du Mindat couvrent donc une grande partie de la série Anorthite-Albite (seule l'Albite s.s. semble exclue). Paradoxalement, il n'y a que 70 photos associées à la page "Anorthite-Albite serie".

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, zunyite a dit :

vu le contexte et les analyses il s'agit préférentiellement d'oligoclase

Je ne suis pas sûr de comprendre de quelles analyses il est question, mais je peux vous faire part de mon expérience (limitée, qui date un peu).

 

Dans un contexte un peu similaire, en Galice, de skarns à scheelite (W) avec grenat (grossulaire+10% spessartine), idocrase, sphène et diopside, j'ai rencontré et analysé a la microsonde des plagioclases beaucoup plus basiques que l'oligoclase (labrador à bytownite). En essayant de débrouiller les différents stades de formation de ces skarns, nous étions arrivés à la conclusion que ce plagioclase calcique apparaissait très tôt (a haute température) dans l'histoire du gisement.

MAIS nous avons aussi observé que dans des stades plus tardifs (plus froids ?) de l'évolution on voyait se développer beaucoup d'épidote (avec un enrichissement en Fe) et des feldspaths plus sodiques, et même potassique, un peu comme si à ces stades plus tardifs, le milieu redevenait moins en moins calcique à force de voir passer par le même chemin des fluides (sodiques) venant du granite ou des micaschistes encaissants...

Le fait que les calissons soient bien formés dans une veine ouverte suggère qu'ils doivent faire partie des derniers arrivants dans l'histoire du caillou, donc une paragenèse tardive, et donc j'adhèrerais bien à l'hypothèse "oligoclase" de zunyite.

Effectivement, je n'ai jamais analysé d'anorthite pure dans un skarn, et effectivement aussi les plagios calciques trouvés dans les skarns que nous avons étudiés n'étaient jamais automorphes et très souvent en très mauvais état (rétromorphosés en prehnite, en particulier). Les plagioclases sodiques sont beaucoup plus résistants, et l'albite diagénétique (très ordonnée et très pure) est presque increvable.

En tout cas, c'est une super trouvaille ces calissons.

Link to comment
Share on other sites

Je suis allé gratter derrière l'échantillon " calissons " et autres fragments et il est sorti ce bloc , avec les mêmes caractéristiques mais beaucoup plus gros , peut on encore parler d'anorthite-albite ? je suis aussi allé consulter les photos sur mindat , j'ai un peu de mal à faire le parallèle.

Pour ce qui est de la couleur orange , ce doit être en effet limonite, l'épaisseur diminue au simple brossage et a simplement disparu sur certains échantillons passés dans cristocline ( perso je préfère en garder la présence ).

 

 

2704 (3).JPG

2704 (4).JPG

2704 (6).JPG

2704 (7).JPG

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.