Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Dépots après lavage dithionite et peroxyde d'hydrogène


Recommended Posts

Bonjour

J'ai lavé il y a deux mois des cailloux avec les produits dit dans le titre et en les regardant aujourd'hui, je vois un dépôt entre les jointures des minéraux, pouvez vous me dire pourquoi?

Et une autre question, pourquoi la baryte réagit mal à l'eau oxygénée ? Y a t'il un autre produit utilisable pour enlevé la terre sans rendre ce minéral oranger?

Merci d'avance

Link to post
Share on other sites

comme on en est a donner nos méthodes de néttoyage :

H2O pour commencer ( avec éventuellement un coup de brosse )

H2O2 pour les mousses/lichen  ( pas de mousses/lichen ... on passe vu que c'est devenu compliqué d'avoir du H2O2 autrement qu'en flacon médicinal )

HMPS pour les argiles ( pas d'argile on passe... même si le HMPS est économique on va pas gâcher )

Après on passe chez Daniel :

Dithio si nécessaire

Cristocline si nécessaire

 

J'ai du Chlorhydrique, mais je l'utilise pour nettoyer les canalisations...

 

La Baryte c'est un peu comme le quartz normalement ça réagit pas à grand chose ( et surtout pas au Dithio ou à l'H2O2 ).

A mon avis ( si c'est orangé tes dépots ) tu avait des oxydes de fer qui trainaient avec tes Barytes et qui ont décidé de se montrer suite au passage au Dithio.

( l'H2O2 ne fait rien la dessus. )

 

 

 

Link to post
Share on other sites

Bonjour

Loin d’être un expert je pense avoir une petite idée.......Pour la première question il faudrait savoir quel minéraux a trempé dans la dithio et le peroxyde et surtout quel genre de dépôt , un dépôt gris ,blanc, noir.....une photo serait la bienvenue

Pour la deuxième question je pense que l'eau oxygéné a débarrassé la terre de la baryte pour la faire apparaitre telle quel est ,c'est à dire oxydé , c'est très fréquent que la baryte s'oxyde avec cette couleur....du coup le nettoyage n'est pas terminé...je pense plusieurs choix se posent a vous, trempage dans la dithio , ou cristocline..perso j'utilise cristocline pour les barytes ,un bain de quelques heures jusqu'à 24h même ,puis tremper la baryte dans de l'eau et du bicarbonate de soude( une bonne cuillère a soupe pour un litre d'eau ) pour éliminer l'acidité ,le bain dure jusqu’à ce qu'il n'y ai plus de bulles qui remonte puis tranquillement brosser la baryte à la brosse à dents sous l'eau du robinet ,minutieusement pour ne pas casser les arrêtes si elle est  fortement crêté . La dithio doit trés bien fonctionner aussi mais je préfère la réserver pour la fluorine ou calcite par ex...ah oui j'allais oublier ,comme le dit @1GMen premier lieu de l'eau et un brossage fait souvent disparaitre la terre ou les argiles peu tenaces et si la terre résiste ,mouiller la pièce la brosser laisser entièrement sécher  et répéter l'opération plusieurs fois ,à force de s'humidifier et de sécher la terre et même l'argile se désolidarise

comme je vous l'ai dit je ne suis pas expert alors du coup on appelle @Daniel Golqui se feras un plaisir de vous répondre ...patience je suis sur qu'il vas bientôt apparaitre .....en espérant avoir pu vous aider :hi:

Link to post
Share on other sites

Bon, la photo ne passe pas, je vais voir pour en mettre une autre

 

En tout cas, merci pour toute ces réponses, je commence à mieux comprendre pourquoi certains barytes réagissent et d'autre non.

 

Et du coup, l'eau de rinçage, je peux utiliser celle du robinet ou non minéralisée ou avec ajout de bicarbonate?

 

Et le cristocline, c'est utilisable longtemps ? C'est un investissement pour 5l...

 

Merci encore

Link to post
Share on other sites

Déjà ce qu il faut prendre en compte en jouant au petit chimiste : le dithio est un réducteur qui va solubiliser les métaux ( surtout le fer et le manganese). L eau oxygénée (peroxyde) est son contraire un oxydant qui va former des dépôts insolubles de ces mêmes métaux ( des oxydes de fer ....bref de la rouille ...ou des oxydes de manganèse donc plutôt des  "trucs sombres"). Donc perso .... J aurai commence par l eau oxygénée et fini par le dithio ....et en rinçant abondamment entrés les 2 produits

 

 

PS L eau de javel ( les berlingots concentrés) est un oxydant aussi efficace et bien moins cher que l eau oxygénée 

Link to post
Share on other sites

Comme l’a très bien dit montroc81, l’eau oxygénée et l’eau de javel sont des oxydants forts, ce qui fait que chaque trace de fer encore présent dans l’échantillon se transforme en oxydes de fer (“rouille”).
Il faut bien avoir à l’esprit que le dithionite “n’enlève” pas les oxydes de fer. Il transforme le fer III en fer II (c’est la réduction). Le fer III est très peu soluble, de couleur jaune orangé en solution (solution = “dilué” dans l’eau) et forme les dépôts de limonite, goethite, hématite, rouille etc. Le fer II est très soluble et de couleur vert en solution. Très soluble ne veut pas dire pour autant soluble indéfiniment. Cela veut dire que l’eau a la capacité de pouvoir “contenir” un certaine quantité de ce fer II (sous forme d’ions) pour une certaine quantité d’eau. C’est la solubilité d’une substance. Autrement dit si la solution de dithionite est saturée en fer II, l’eau en s’évaporant (principe du séchage !) va dépasser le seuil de saturation et le fer va précipité (ne plus être soluble et se déposer sous la forme solide). Or ce fer II est terriblement instable dans nos conditions de température et de pression. Sa seule possibilité est de s’oxyder (c’est à dire se retransformer en fer III) et se combiner avec les éléments disponibles autour de lui, c’est à dire l’oxygène. (pour éviter les confusions “l’oxydation” n’est pas une combinaison avec l’élément oxygène mais une perte d’électrons. Cela étant l’oxygène est un oxydant fort).
Cela posé, en principe en rinçant bien l’échantillon après un passage au dithionite, les traces de fer (sous forme de fer II, donc !) sont très faibles mais si l’échantillon est poreux ces quelques traces peuvent être encore suffisantes pour reformer des taches d’oxydes orangées.
Pour éviter se désagrément avec les gangues ou minéraux poreux/fissurés/clivés plusieurs solutions :
- au premier bain de rinçage (sans avoir fait sécher l’échantillon) ajouter un peu de citrate de sodium ou de “solution tampon” (le citrate est un chélateur (complexant) du fer, c’est à dire une substance qui “capte” les ions fer). Laisser agir plusieurs heures puis rincer plusieurs fois en laissant à chaque fois tremper le spécimen quelques heures.
- si le spécimen le supporte, immerger plusieurs minutes ou dizaines de minutes (selon température) dans du Cristocline ou de l’acide phosphorique puis rincer abondamment en faisant tremper chaque fois plusieurs heures.

 

Pour les rinçages et préparation des bains de dithionite, inutile de prendre de l’eau déminéralisée, l’eau du robinet suffit amplement.

 

Et surtout pas de produits oxydants après comme de l’eau oxygénée ou de l’eau de javel. Comme dit plus haut, on les utilise avant pour enlever les matières organiques ou la plupart des argiles.

 

:sourire:

Link to post
Share on other sites

Il y a 19 heures, La Brise a dit :

 

Et le cristocline, c'est utilisable longtemps ? C'est un investissement pour 5l...

 

 

 

Contrairement au dithionite qui s'oxyde à l'air et peut poser problème avec le temps si soumis à de mauvaise conditions de conservation (abri de l'air et de l'humidité, Cristocline se conserve indéfiniment !

Le gros avantage du produit est qu'il peut s'utiliser un grand nombre de fois, 10, 20 30 fois selon l'importance des encroutement de l'on traite. L'autre avantage est qu'il empêche la formation des "retours" jaunes d'oxydes de fer.

:sourire:

 

Link to post
Share on other sites

Non pas moi   une de mes idoles , un des grands cristallier francais Christophe Peray     un lien fb ou tu pourras voir ces découvertes  et ces récits sont passionnant  https://www.facebook.com/profile.php?id=643703741

Fluorine " Laurent" trouver dans les alpes sont histoire est touchante et exprime le respect

Sinon pour ton problème je sèche totalement surtout que code 200 ça veut dire : succés

Link to post
Share on other sites

Ha yes, je vois bien, j'ai regarder plus reportage sur lui, merci pour le lien, jamais j'aurais pensé qu'il avait un FB...

 

Je vais poster 3 autres photos de baryte/pyrite/fluo d'un lieu bien connu...

Si quelqu'un peu me dire avec quoi les nettoyer et toujours la question sur la limonite!

 

DSC1863.thumb.jpg.c6d60a7721693e3667f8062b589e5457.jpg

 

 

_DSC1864.thumb.jpg.ac44c26a7ba99a3e49bcf3fcaa40b9fe.jpg

 

et encroutement

 

_DSC1865.thumb.jpg.2600272092fabf7d6fb08cee0fd62b1b.jpg

 

 

:merci:

 

 

 

Link to post
Share on other sites

La limonite n’est pas une espèce mais des oxydes de fer mal définis souvent à l’état colloïdal.
Comme dit et redit dans d’autres post, HCl est très efficace pour enlever les oxydes de fer (limonite, goethite etc…) mais ne donne pas de bon résultats. Or, en tant que collectionneurs, ce que nous attendons d’un nettoyage est d’avoir un caillou propre au final. C’est pourquoi il existe d’autres produits comme la méthode au dithionite ou Cristocline qui permettent d’avoir un bon résultat.
D’autant qu’au final, HCl est illusoirement économique car une fois le bain bien jaunit on jette l’acide ce qui au final n’est pas si économique que ça, sans parler du désagrément de sa manipulation.
Le bicarbonate en eau de rinçage n’empêche pas le jaunissement ("retour" d’oxydes). Sa fonction est juste de neutraliser l’acide.

:sourire:

Il y a 9 heures, La Brise a dit :

 

 

Je vais poster 3 autres photos de baryte/pyrite/fluo d'un lieu bien connu...

Si quelqu'un peu me dire avec quoi les nettoyer et toujours la question sur la limonite!

 

 

 

 

Conseil pour “rattraper” ton cailloux.
Faire tremper ton caillou 24 h dans de l’eau du robinet.
Brossage ou jet d’eau genre pistolet si tu as, pour enlever les dépôts meubles (argile notamment).
Faire un traitement dithionite normal avec la solution tampon.
Rinçage.
Séchage rapide.

:sourire:

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.