Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

"garnièrite" dans les Pyrénées centrales ?


Recommended Posts

     Bonjour. ci-joint, image de ce que je pense être une "garnièrite" ; elle provient d'une péridotite à sulfure, qui devrait être de la pentlandite. Elle gîte dans les Pyrénées centrales... (je sais, je sais). Il ne s'agit que d'une détermination personnelle, sans prétention aucune. Avant de continuer mes recherches sur ce filon, j'aimerai connaître l'avis de collectionneurs compétents. Aucune relation avec les petits indices connus.

     

DSCN8933.JPG

DSCN8929.JPG

DSCN8927.JPG

Link to post
Share on other sites

Bonjour quartz,

Je vous confirme que votre raisonnement n'est pas absurde !

Après, vous savez comme moi que la terminologie "garniérite" correspond à une série de silicates nickélifères et ne donne pas le nom d'espèce du minéral vert de votre échantillon.

Sans voir le caillou, seulement de par les photos, on ne se rend pas bien compte si le minéral vert vient directement de l'altération du sulfure gris potentiellement nickélifère (dans un tel contexte géologique, il y a d'autres minéraux verts que la "garniérite", ne comportant pas de nickel dans leur composition) ; de même on ne peut pas être certain que le minéral gris soit de la pentlandite (il existe d'autres sulfures gris dans ces roches).

Cela étant, ce que vous avez trouvé et ce que vous dites est probant !

Link to post
Share on other sites

Merci, Jean Baptiste DELORT, pour votre réponse. Je vais m'efforcer de transmettre des photos plus explicites qui pourraient répondre à vos interrogations, y compris de sulfure massif et non altéré. Pour moi, le minéral vert vient directement de l'altération du sulfure. Pour la pentlandite, j'ai comparé avec les échantillons de minerais nickélifères que je détiens déjà et j'ai plongé dans la littérature spécialisée : ceci n'exclut pas, évidemment, que je me soit lamentablement planté ! Le sulfure est légèrement magnétique, mais il pourrait s'agir de magnétite ou de pyrrhotite disséminées. Sur les deux dernières photos, la partie qui semble rouillée est un ancien logement du sulfure et j'ignore ce qu'est le produit jaune ; merci encore.DSCN8940.thumb.JPG.24054787c2c51987ad02e745fe08b9a3.JPGDSCN8939.thumb.JPG.c7d13cbcd2758641d471dfa8d5731720.JPGDSCN8943.thumb.JPG.0535728c2967895bc5b7f1343e4cc98b.JPG 

DSCN8942.JPG

Link to post
Share on other sites

Personnellement j'y vois plutot des oreoles d'alterations...

Et je pense qu'il faudrait aussi l'etudier sur cassure 'fraiche'.

Apres je pense qu'il sera difficile d'avoir une determination claire avec de la mineralo descriptive et tyest manuel.....La XRD pourrais etre la meilleure solution.

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

La couleur peut y faire penser en effet. j'ai l'impression que ça se développe autour des zones de sulfures altérés, ou je me trompe ?

Il faudrait regarder du côté des secondaires de sulfures de nickel. Il me semble y avoir des carbonates qui pourraient également correspondre, comme la zaratite ?

 

De près, ça ressemble à quoi ? il y a des faces, des clivages, des formes quelconques, des botryoïdes ? l'éclat ?

 

Une analyse RAMAN resterait l'idéal pour trancher.

 

++

Link to post
Share on other sites

Bonjour Quartz,

Non, ne dites pas que vous vous seriez planté ! vos identifications sont en accord avec la géologie de ces terrains.

Simplement, oui je ne l'ai pas évoqué dans mon message précédent, mais il est fort probable que le minéral gris soit de la magnétite (vous confirmez puisque vous dites le caillou être attiré par un aimant), elle-même contenant des sulfures de nickel (sans doute trop petits pour être dissociés visuellement de la magnétite).

En ce qui concerne le minéral jaune, on ne le voit pas franchement assez pour pouvoir dire quoi que ce soit...

Link to post
Share on other sites

Vous pouvez facilement rechercher le nickel en vous procurant une solution de diméthylglyoxime (voir ce nom sur Google ou autre). La réaction est hypersensible, il suffit de mettre un morceau de roche dans de l'acide chlorhydrique, laisser agir 15 à 30 mns puis neutraliser rapidement avec de la soude et mettre la solution colorante. En présence de nickel on observe un magnifique précipité rose.

Link to post
Share on other sites

Bonjour Michel,

C'est bien ce test que tu proposes !

(d'autant que même si ces agrégats verts d'aspect gras n'ont pas l'air attaqués par l'acide chlorhydrique, le silicate "garniérite" l'est bel et bien (https://www.universalis.fr/encyclopedie/garnierite/), donc c'est une façon d'éliminer d'autres espèces vertes de ces faciès)

Link to post
Share on other sites

Je serai curieux de savoir d'où sort cette info relayée par Guy Tamain sur l'encyclopedia Universalis vu qu'aucun des principaux sites de minéralogie (mindat, webmineral, mineralienatlas, ruff, handbook, ...) ne la reprends. Ni pour la garnierite ni pour l'un de ses principaux composants essentiels :surpris:
En revanche vu qu'il faudrait agir sur des produits chauds, je déconseillerai vivement cette opération si on a pas une bonne habitude de l'expérimentation en chimie ...
 

Link to post
Share on other sites

Il y a 5 heures, Jean Baptiste DELORT a dit :

Bonjour Michel,

C'est bien ce test que tu proposes !

(d'autant que même si ces agrégats verts d'aspect gras n'ont pas l'air attaqués par l'acide chlorhydrique, le silicate "garniérite" l'est bel et bien (https://www.universalis.fr/encyclopedie/garnierite/), donc c'est une façon d'éliminer d'autres espèces vertes de ces faciès)

J'ai fait ce test il y a bien longtemps. C'était à l'époque où on pouvait encore visiter la grande galerie de minéralogie au MNHN de Paris. Dans le fond de la galerie (par rapport à l'entrée, je m'en souviens encore) il y avait à l'extérieur sur un socle un gros morceau de zaratite, une sorte de carbonate de nickel provenant de Nouvelle-Calédonie. Ce truc était assez friable et j'en avais pris quelques petits morceaux. Ayant ce qu'il fallait (une valise de petit chimiste améliorée !), j'ai dissous un fragment dans l'acide chlorhydrique et j'ai ajouté une solution de diméthylglyoxime. Immédiatement j'ai obtenu un énorme précipité rose caractéristique du complexe chimique ainsi formé avec le nickel. Relater cela me rajeunit !

Link to post
Share on other sites

Il y a 7 heures, Michel de Champigny a dit :

J'ai fait ce test il y a bien longtemps. C'était à l'époque où on pouvait encore visiter la grande galerie de minéralogie au MNHN de Paris. Dans le fond de la galerie (par rapport à l'entrée, je m'en souviens encore) il y avait à l'extérieur sur un socle un gros morceau de zaratite, une sorte de carbonate de nickel provenant de Nouvelle-Calédonie. Ce truc était assez friable et j'en avais pris quelques petits morceaux. Ayant ce qu'il fallait (une valise de petit chimiste améliorée !), j'ai dissous un fragment dans l'acide chlorhydrique et j'ai ajouté une solution de diméthylglyoxime. Immédiatement j'ai obtenu un énorme précipité rose caractéristique du complexe chimique ainsi formé avec le nickel. Relater cela me rajeunit !

... alors là, quelle belle anecdote !

 

 

Il y a 5 heures, trenen23 a dit :

Si on est dans le nickel, l'annabergite ne serait pas jouable ?

 

Serge

L'annabergite n'a jamais été signalée dans ce genre de faciès pyrénéen.

(d'ailleurs, je me demande si c'est possible de trouver de l'annabergite dans de telles roches magmatiques sans qu'elles n'aient été exposées à l'air bien sûr ; zunyite doit savoir cela...)

Link to post
Share on other sites

Un échantillon de zaratite de Nouvelle-Calédonie?? Très étonnant, je ne pense pas qu'elle ait déjà été décrite là bas. Le contexte n'est pas vraiment favorable à la formation de carbonates de nickel, car il y a très peu de sulfures dans la roche mère. Surtout un très gros bloc, il s'agissait surement de garniérite.

Dans le cas de cet échantillon pyrénéen, la garniérite n'est pas totalement à exclure, mais généralement les enduits de ce genre en auréoles autour de sulfures altérés seraient plutôt un arséniate ou carbonate.

Link to post
Share on other sites

Je remercie les intervenants, en particulier pour ce qu'ils m'apprennent. Je joins de nouvelles photos, plus pour le produit vert supposé nickélifère, que pour les sulfures disparus ou présents dont on ne voit pas bien la couleur sur les photos.

Tout d'abord, quand j'ai trouvé le sulfure et ce que je considère comme son altération météorique, j'ai immédiatement pensé à la garniérite : mais c'est parce que j'en avais déjà et que donc j'ai pu être trompé par effet de similitude de couleur. Puis, quand j'ai trouvé les produits jaunes d'altération; j'ai pensé à des gummites, mais le compteur ne donne rien. Enfin, apprenant par vous l'existence de la zaratite, je compare l'échantillon le plus vert ramassé avec une photo qui se trouve sur google im..., rubrique zaratite, 12em ligne d'images, sous rubrique PDT)the station of zaratite: Investigation of the type space , et j'ai été saisi par les similitudes d'images et de couleur, le vert de la zaratite me semblant plus provocateur que celui de la garniérite. Bref, comme d'habitude pour moi, plus j'avance, plus j'apprend, mais plus je me perds dans les labyrinthes que les malicieux Nickel et Kobold déroulent sous les pieds des galibots.

Quelques renseignements complémentaires :

- produit vert : semble bien un produit d'altération du sulfure ; jusqu à plusieurs mm. d'épaisseur, par endroits mamelonné ; amorphe sauf, peut-être, un semblant de division rhomboédrique à certains endroits plus épais que les autres.

- produit jaune : léger goût indéfinissable, mais sensible ;

- produit métallique : non alteré, ressemble à de la chalcopyrite massive ; magnétique.

Aucun produit ne semble réagir à HCl.

 

Pour le euuuuuh... dimithylglyoxim, je cherche

Grand merci.

 

DSCN8952.JPG

DSCN8953.JPG

DSCN8954.JPG

DSCN8957.JPG

Link to post
Share on other sites

... juste quelques remarques.

Par rapport au fait que vous disiez que les dépôts jaunes puissent être de la gummite, je trouve l'hypothèse "farfelue" (ne m'en veuillez pas quartz !) ; à ma connaissance, ce mélange d'uranifères (la "gummite") n'a jamais été rencontré dans de tels contextes pyrénéens.

En ce qui concerne la possibilité que le minéral vert en question soit de la zaratite, je n'y crois pas du tout, ce qui semble être confirmé par sa non dissolution dans l'acide chlorhydrique (la zaratite est soluble dans cet acide).

À la vue de vos 4 dernières photos, pas sûr que les agrégats vert foncé et vert-jaunâtre soient le même minéral !

 

 

 

Il y a 19 heures, quartz a dit :

- produit jaune : léger goût indéfinissable, mais sensible ;

PS : moi aussi j'ai déjà mangé des cailloux, mais ce n'est pas très bon !!! (et il vaut mieux éviter à mon avis !!!)

Link to post
Share on other sites

Le 04/10/2020 à 11:21, Cedrick a dit :

Un échantillon de zaratite de Nouvelle-Calédonie?? Très étonnant, je ne pense pas qu'elle ait déjà été décrite là bas. Le contexte n'est pas vraiment favorable à la formation de carbonates de nickel, car il y a très peu de sulfures dans la roche mère. Surtout un très gros bloc, il s'agissait surement de garniérite.

Dans le cas de cet échantillon pyrénéen, la garniérite n'est pas totalement à exclure, mais généralement les enduits de ce genre en auréoles autour de sulfures altérés seraient plutôt un arséniate ou carbonate.

J'ai indiqué Nouvelle-Calédonie, mais rien n'est moins sûr car c'est un souvenir très lointain. Par contre je suis sûr du nom zaratite et du gros bloc ainsi que de son emplacement dans l'ancienne galerie (ce que c'est que la mémoire !...). A l'époque il n'y avait pas les moyens d'accès à l'information comme maintenant et je me souviens avoir eu du mal à trouver ce que c'était que de la zaratite. Le nom de ce minéral peu courant et pas très attrayant à part sa couleur m'est resté.

Refermons la boîte à mémoire ...;)

Link to post
Share on other sites

Ca y est ! Le malicieux lutin "Nickel" a donc déjà joué des tours à Michel de CHAMPIGNY en déplaçant, ce qui est son activité principale, non pas les lampes, mais, cette fois-ci, un bloc de Zaratite dans une galerie !

Jean Baptiste DELORT, je me doute qu'il n'est pas prudent de croquer ou poser la langue sur les échantillon : c'est même stupide ; et je ne recommencerai plus ; mais c'était devenu un tic, qui m'a permis d'essayer de diagnostiquer bien des produits de notre bonne terre (et bien souvent de ne pas savoir le faire), de l'ophite humide à la senteur  d'argile , aux efflorescences de nos bonnes mines ; et quel plaisir de faire goûter certains minéraux inoffensifs à un néophite, étonné de les voir coller à sa langue ! Cependant, j'avoue que c'était con et j'ai même une fois, mis deux jours à m'en remettre. J'ai commandé le testeur de présence de nickel et je vous donnerai le résultat aussitôt l'essai effectué. Il y aura certainement du rab : si vous le souhaitez, je vous le ferai parvenir.

Merci à tous !

Link to post
Share on other sites

Il y a 5 heures, trenen23 a dit :

Garniérite Dordogne, ça sent bon les listvaenites de Combeyrol !

 

Serge

Hé hé! La garniérite de Dordogne du Sablais, oui effectivement c'était bien ta fameuse listvaenite de Combeyrol et merci au passage, à toi au grand modérateur, de m'avoir permis enfin de la débusquer cet été:yes3:.

Mais là pour le caillou de l'ami Quartz, je faisais surtout référence à ce que Lacroix avait cité au sujet de la nouméite et garnièrite des Pyrénées, mais ce, sans certitude que l'info puisse avoir un lien avec le dit caillou qui nous intéresse sur ce post, et pour cause la localisation ne nous est pas connue exactement (et je peux le comprendre).

Cela dit, toujours avec ma grosse truffe et mes yeux écarquillés (voir mon avatar :clin-oeil:) j'aimerais bien voir de plus près les cristaux verts clairs.

Link to post
Share on other sites

Le 05/10/2020 à 18:35, quartz a dit :

Ca y est ! Le malicieux lutin "Nickel" a donc déjà joué des tours à Michel de CHAMPIGNY en déplaçant, ce qui est son activité principale, non pas les lampes, mais, cette fois-ci, un bloc de Zaratite dans une galerie !

Jean Baptiste DELORT, je me doute qu'il n'est pas prudent de croquer ou poser la langue sur les échantillon : c'est même stupide ; et je ne recommencerai plus ; mais c'était devenu un tic, qui m'a permis d'essayer de diagnostiquer bien des produits de notre bonne terre (et bien souvent de ne pas savoir le faire), de l'ophite humide à la senteur  d'argile , aux efflorescences de nos bonnes mines ; et quel plaisir de faire goûter certains minéraux inoffensifs à un néophite, étonné de les voir coller à sa langue ! Cependant, j'avoue que c'était con et j'ai même une fois, mis deux jours à m'en remettre. J'ai commandé le testeur de présence de nickel et je vous donnerai le résultat aussitôt l'essai effectué. Il y aura certainement du rab : si vous le souhaitez, je vous le ferai parvenir.

Merci à tous !

 

A ce sujet je vous ai envoyé un MP.

Link to post
Share on other sites

Le 05/10/2020 à 18:35, quartz a dit :

Ca y est ! Le malicieux lutin "Nickel" a donc déjà joué des tours à Michel de CHAMPIGNY en déplaçant, ce qui est son activité principale, non pas les lampes, mais, cette fois-ci, un bloc de Zaratite dans une galerie !

Si seulement le lutin n'avait déplacé que la zaratite dans la Galerie de Minéralogie, mais malheureusement il a tout vidé !

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.