Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Me voici de retour après une longue, loooongue absence sur le forum.

En effet je viens demander de l'aide aux passionnés car depuis quelques semaines maintenant je recherche du talc fibreux afin de faire une analyse MET et MOLP (dans un liquide IR). Le problème ? Je ne sais pas où je pourrais trouver du talc au faciès asbestiforme. Même HSE n'en dispose pas. Peut être que les passionnés pourrais m'aider à en disposer ?

 

Je vous remercie tous par avance pour vos reponses.

 

Katoine

Link to post
Share on other sites

par definition le talc (Mg3Si4O10(OH)2 du groupe des pyrophyllite est en feuillets : une forme fibreuse ne peut pas être du talc s.s !  donc revoir de quel mineral il s'agit

Link to post
Share on other sites

Merci pour vos reponses.

mais je ne comprends pas. Selon la norme NF22262

"Les fibres de talc sont des bandes fines qui peuvent parfois être reconnaissables à leur morphologie torsadée 
caractéristique. Concernant l’IR parallèle à la longueur de la fibre, elles possèdent une valeur comprise entre 
1,589 et 1,600, ce qui donne une couleur de dispersion de coloration jaune pâle lorsqu’elles sont immergées 
dans le liquide IR de 1,550. Les deux autres indices de réfraction du talc sont compris entre 1,539 et 1,550 et entre 
1,589 et 1,600, et avec un objectif à dispersion de coloration, les couleurs bleu et jaune pâle perpendiculaires 
à la fibre sont observées dans le liquide IR de 1,550 dans différentes orientations car la fibre est «enroulée». 
Il est important de prouver que l’indice γ des fibres droites ne présentant pas de morphologie en bande est 
inférieur à 1,615, afin d’exclure la possibilité que les fibres soient de l’anthophyllite."

Link to post
Share on other sites

Bonsoir , n'appelle t-on pas le talc fibreux un talc  contenant au moins 0.1% d'amiante ou de silice cristalline

et le talc non fibreux un talc contenant moins de 0.1% d'amiante ou de silice cristalline.?

 

Link to post
Share on other sites

Il y a 4 heures, zunyite a dit :

par definition le talc (Mg3Si4O10(OH)2 du groupe des pyrophyllite est en feuillets : une forme fibreuse ne peut pas être du talc s.s !  donc revoir de quel mineral il s'agit

Bonjour,

 

C'est malheureusement faux. Certains phyllosilicates on bel et bien la capacité de montrer un habitus fibreux par l'enroulement des feuillets qui les constituent sur eux même. Cela forme une canule (ça ressemble aux gâteaux "cigarettes russes", pour les gourmands) très fine, fibreuse.

C'est le cas du chrysotile, un phyllosilicates dont on ne peux nier le critère amiantifère, mais aussi de la sépiolite et de la Palygorskite du côté des "argiles" au sens large. Et même si c'est assez peu documenté, il y a également une variété de talc fibreuse qui a été décrite, la Beaconite.

 

Ceci étant dit, je rejoins naturacool dans son message, en effet "talc fibreux" possède également une définition issue du % de minéraux amiantifères présent dans le produit (souvent de la trémolite il me semble). Il faudrait être bien sûr de la définition initiale que voulait donner katoine à ce terme.

 

++

Link to post
Share on other sites

Il y a 7 heures, Géologiste a dit :

Bonjour,

 

C'est malheureusement faux. Certains phyllosilicates on bel et bien la capacité de montrer un habitus fibreux par l'enroulement des feuillets qui les constituent sur eux même. Cela forme une canule (ça ressemble aux gâteaux "cigarettes russes", pour les gourmands) très fine, fibreuse.

C'est le cas du chrysotile, un phyllosilicates dont on ne peux nier le critère amiantifère, mais aussi de la sépiolite et de la Palygorskite du côté des "argiles" au sens large. Et même si c'est assez peu documenté, il y a également une variété de talc fibreuse qui a été décrite, la Beaconite.

 

Ceci étant dit, je rejoins naturacool dans son message, en effet "talc fibreux" possède également une définition issue du % de minéraux amiantifères présent dans le produit (souvent de la trémolite il me semble). Il faudrait être bien sûr de la définition initiale que voulait donner katoine à ce terme.

 

++

entierement d'accord pour la palygoskite ou la sepiolite ; mais là on parle de talc ! par contre , à ma connaissance , la beaconite , est semble t'il très localisée  (champion mine) et très peu documentée . Je doute que l'on donne un sujet d'étude là dessus !

     la definition technique (commerciale) du talc fibreux est un talc avec au moins 1% de mineral asbetiforme ou de quartz

les recherches actuelles demandées par l'ANSES évoque l'etude des fibres d'actinolite, tremolite et antophyllite ; pour s'en procurer le mieux est de contacter  les producteurs (imerys pour la france) voir s'il est possible d'avoir un lot de talc americain (c'est ce talc qui a alerté sur la presence de fibres "asbetiformes")

Link to post
Share on other sites

Bonjour et merci du temps que vous prenez pour répondre à ce topic.
En effet, c'est ce qu'il me semblait en ce qui concerne la beaconite. Donc le talc à faciès asbestiforme existe à priori, c'est rare mais ça existe (d'où les fibres torsadées mentionnées dans l'extrait de la norme).

 

J'ai déjà écrit à IMERYS et j'attends leur réponse.

Link to post
Share on other sites

Il y a 1 heure, katoine a dit :

Bonjour et merci du temps que vous prenez pour répondre à ce topic.
En effet, c'est ce qu'il me semblait en ce qui concerne la beaconite. Donc le talc à faciès asbestiforme existe à priori, c'est rare mais ça existe (d'où les fibres torsadées mentionnées dans l'extrait de la norme).

 

J'ai déjà écrit à IMERYS et j'attends leur réponse.

Mais si j'ai bien compris, parce que je viens d'apprendre des trucs, ça n'est pas le minéral "talc" qui est fibreux, c'est plutot la roche. Sauf si la beaconite est attestée.

 

Bonne journée, Serge

Link to post
Share on other sites

en fait ce qui cause problème est que sur certains gisements ( imerys usa ) il y a présence de mineraux asbestiformes en fonction de la géologie locale ; les faits sont confirmés suite à des  cancers déclarés sur des ouvriers préparant le talc en usine (poussières)

   sur ce , l'anses s'est emparé du problème et a demandé la caractérisation de tous les talcs (par gisements) arrivant en europe ! d'où les etudes en cours ; ce qui explique aussi le problème pour obtenir des echantillons représentatifs !!! (si on demande à un commercial un echantillon de talc fibreux....imaginez la reaction !!)

      il faut s'adresser à imerys talc , laboratoires à toulouse   2 pl Edouard Bouillières, 31100 TOULOUSE  ; en prècisant bien le but de l'étude (ils ne pouront que t'aider car c'est leur interêt)

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...