Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Principaux sujets de Géoforum.


CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

Voir le nouveau contenu de Géoforum

bloc de minéral à identifier


Recommended Posts

Bonjour à tous,

Pourriez-vous s'il vous plait m'en dire un peu plus sur ce lourd bloc de minéral (2,3 kg), argenté majoritairement mais doré par endroits ,

étincelant, retrouvé en faisant du rangement, donné il y a 20 ans par une personne qui le possédait depuis 50 ans.

Etant ignorante en la matière,  j'ai fait quelques recherches pensant qu'il pouvait peut-être s'agir de pyrite mais je ne trouve pas sur ce bloc

de structures géométriques.

Mesure 16 cm X 8 cm.

Provenance inconnue. En vous remerciant !!

CAM04112.jpg

CAM04111.jpg

CAM04115.jpg

CAM04119.jpg

CAM04120.jpg

CAM04123.jpg

CAM04124.jpg

CAM04126.jpg

CAM04129.jpg

CAM04131.jpg

Link to post
Share on other sites

Effectivement, je viens de faire quelques recherches sur la galène et ça pourrait tout à fait correspondre car aucune réaction

avec un aimant sur mon bloc, comme avec de la galène (en revanche, un aimant peut aussi réagir avec du nickel ).

(???).

Link to post
Share on other sites

Là c'est un résidu comportant divers éléments et compte tenu de son poids, il doit y avoir également du nickel, ce n'est pas de la galène, il est cassé en morceaux pour pouvoir l'évacuer, d'où les parties plates aux extrémités.

Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, merci mr42 pour ces précisions supplémentaires.

Le lieu d'origine est inconnu.Aucune réaction même minime avec un aimant . Pardonnez-moi mon ignorance mais qui dit "ferroalliage" dit "fer" et donc réaction obligatoire avec un aimant ?

 

Link to post
Share on other sites

il y a 42 minutes, leon13 a dit :

Pardonnez-moi mon ignorance mais qui dit "ferroalliage" dit "fer" et donc réaction obligatoire avec un aimant ?

 

 

Hélas non !

 

Il s'agit d'une croyance assez répandue mais la présence de fer n'implique pas toujours une réaction à l'aimant.

Beaucoup de minéraux de fer ne montrent aucune réaction à l'aimant (goethite, hématite, ...).

Link to post
Share on other sites

Très bien.

Mon bloc aurait pu correspondre visuellement à du "ferrotitane" (après consultation du lien de mr42) mais le poids important et

 la présence de d'oxydation ne sont pas les attributs du titane.

Il est effectivement très difficile sur photos et sans tests de donner la composition de ce bloc de résidu de sidérurgie.

Il est en tous cas du plus bel éclat (les photos sont malheureusement de piètre qualité) et très déco.

Merci à tous pour votre aide.

Link to post
Share on other sites

Tout à fait d’accord avec JLOUI.

Les ferroalliages sont souvent magnétiques mais on peut avoir des teneurs en fer de 70 % voire plus sans magnétisme, tout dépend à quel autre métal il est associé.

L’aspect visuel ne dit pas grand-chose. On peut avoir ce genre d’oxydation sur du ferrotitane.

Link to post
Share on other sites

Eliminer la galène, c'est facile, il suffit de regarder si c'est dur ou pas, et de mesurer la densité. Ce qu'il faudrait faire de toute façon pour savoir de quel ferroalliage il s'agit.

Comme je l'ai déjà dit, pour faire des aciers fortement alliés, les métallurgistes passent par des alliages intermédiaires, en général des eutectiques: ferrochrome, ferronickel, etc. Ensuite, pour faire par exemple un acier inox 18-8 (le plus courant, et non magnétique) il suffit de fondre ensemble ces deux alliages pour obtenir l'inox recherché, éventuellement en rajoutant en faible quantités des métaux donnant de propriétés particulières:  Mo, Ti...etc.

Ce qu'il se passe, c'est que ces fours qui fonctionnent en continu sont arrêtés une fois par an pour remise à neuf, et là on y va carrément au marteau piqueur, et s'il restait un peu d'alliage solidifié au fond, ça donne des trucs assez jolis comme ceux ci-dessus.

JP

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Je vois que mon résidu continue à alimenter la conversation...!!

C'est bien et très instructif , merci Néodyme pour ce cours magistral !! Je ne sais pas en revanche comment mesurer une densité (pour déjà éliminer la galène).

Peut-être y-a-t-il eu de par le passé des résidus similaires présentés sur le site mais celui-ci est ressorti aujourd'hui après avoir dormi 30 ans au fond d'un carton...!!! Il est absolument éblouissant voire aveuglant.

Il est clair qu'en connaitre l'origine faciliterait l'estimation.

Bonne soirée à tous et encore merci !!

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.