Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

sounder40

Galet trouve bord de l adour 40

Recommended Posts

Bonjour 

Je viens vers vous afin d avoir une aide concernant ce galet trouver sur les bord de l adour fleuve département 40

De jolie reflet vert sont présent à l intérieur du galet 

15779864106929122188066027614741.jpg

15779863977897644400502802380843.jpg

15779863684715732732610874516732.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites


Bonjour sounder40, je ne serais pas surpris que ce soit de l'opale, le dégradé brun allant jusqu'au bleu, vert fait penser à certains échantillons d'opale de Biot, sauf que cette dernière a des couleurs plus prononcées moins opaques. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J ai testé avec une pièce de cuivre c est la pièce qui marque mais pas.de rayure.

Après j aibesszye de rayer du verre mais pas de trace sur le verre.

Pour les acides je n ai rien 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 7 heures, 1frangin a dit :

peut être une roche silicifiée mais pas du tout une opale !  dureté ? hcl .?

 

Bonjour 1frangin, vous m'avez l'air bien affirmatif:yahoo:. Quels sont les critères qui selon vous, écartent totalement l'hypothèse qu'il s'agisse d'une opale?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 5 heures, sounder40 a dit :

J ai testé avec une pièce de cuivre c est la pièce qui marque mais pas.de rayure.

Après j aibesszye de rayer du verre mais pas de trace sur le verre.

Pour les acides je n ai rien 

La couleur vert/bleu est peut être due à la présence de cuivre dans le minéral. Alors agate cuivrée? Opale cuivrée? On baigne dans la silice avec tout ça! Vous avez essayé de la rayer à l'oxygène?:grandsourire:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 4 heures, Sauvage a dit :

Bonjour 1frangin, vous m'avez l'air bien affirmatif:yahoo:. Quels sont les critères qui selon vous, écartent totalement l'hypothèse qu'il s'agisse d'une opale?

si déja ça ne raye pas le verre c'est donc pas dur .... mais il faudrait affiner la dureté ... voir => https://www.geowiki.fr/index.php?title=La_détermination_des_minéraux 

ensuite vu la tête du caillou difficile de dire que c'est de l'opale ! et le coin ne s'y prete pas vraiment non plus ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça ne raye pas avec un couteau et ca ne raye pas le verre

Est ce qu il faut en couper un bout ?

Moi ça me fais penser à du jade mais c est pas du tt la région non plus 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 1 heure, 1frangin a dit :

si déja ça ne raye pas le verre c'est donc pas dur .... mais il faudrait affiner la dureté ... voir => https://www.geowiki.fr/index.php?title=La_détermination_des_minéraux 

ensuite vu la tête du caillou difficile de dire que c'est de l'opale ! et le coin ne s'y prete pas vraiment non plus ...       

 

Voilà, c'est bien ce qu'il me semblait, aucun critère permettant d'écarter l'hypothèse de l'opale:grandsourire:. C'est comme pour l'opale de Biot, le coin ne s'y prête pas vraiment, l'époque géologique non plus et puis pouf, de l'opale. Pour ce qui concerne la dureté, l'agate a une dureté de 6,5, l'opale entre 5,5 et 6,5 et le verre est considéré comme rayable au delà de 6,5. Rien d'étonnant donc que le verre ne soit pas rayé avec ces deux minéraux. Quand au cuivre, nous sommes à 3. Beaucoup de valeurs différentes données pour le verre, j'ai cité la valeur wikibooks, rayable au delà de 6,5 mais il doit probablement exister différentes valeurs de dureté selon les verres. Il faut donc connaître la dureté précise du verre utilisé pour ne pas se tromper.

Share this post


Link to post
Share on other sites

sauf que pour biot la géologie le permet et  c'est connu depuis longtemps ! j'ai trouver une trace écrite datant de 1848 ....  par contre rien pour l'adour .... encore faut il savoir où dans l'adour ça été trouvé ...  donc la probabilité que tu ais pu reconnaitre une opale visuellement d'un site aussi incongru me laisse perplexe ... voilà voilà ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous et merci pour votre intérêt à mon "caillou"

Nous l avons trouvé à Cazeres sur adour notre lieu de résidence.

Quel est le mieux à faire ? Le polir ? Couper un morceau ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 4 heures, 1frangin a dit :

sauf que pour biot la géologie le permet et  c'est connu depuis longtemps ! j'ai trouver une trace écrite datant de 1848 ....  par contre rien pour l'adour .... encore faut il savoir où dans l'adour ça été trouvé ...  donc la probabilité que tu ais pu reconnaitre une opale visuellement d'un site aussi incongru me laisse perplexe ... voilà voilà ... 

Sur la dernière photo présentée d'un galet, vous pouvez observer une caractéristique particulière: l'aspect résineux! C'est une caractéristique tellement peu courante en minéralogie et propre à toutes les opales, qu'elle permet d'écarter tout un paquet de minéraux quand vous la rencontrez. Vous êtes ensuite très vite fixé avec les autres caractéristiques. L'agate a un aspect vitreux, l'opale: vitreux et résineux. Pour le jade aucune de ces deux caractéristiques et raye le verre dans la grande majorité des cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 8 heures, Sauvage a dit :

Sur la dernière photo présentée d'un galet, vous pouvez observer une caractéristique particulière: l'aspect résineux! C'est une caractéristique tellement peu courante en minéralogie et propre à toutes les opales, qu'elle permet d'écarter tout un paquet de minéraux quand vous la rencontrez. Vous êtes ensuite très vite fixé avec les autres caractéristiques. L'agate a un aspect vitreux, l'opale: vitreux et résineux. Pour le jade aucune de ces deux caractéristiques et raye le verre dans la grande majorité des cas.

Donc pour vous c est sur c est de l.opale ? Mais qu elle opale svp ? De biot ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

sans test ni analyse : impossible de l'affirmé ! mais la géologie du coin n'inspire pas vers cette direction !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a 53 minutes, sounder40 a dit :

Donc pour vous c est sur c est de l.opale ? Mais qu elle opale svp ? De biot ?

Il est très difficile d'être sûr avec de simples observations de photos mais l'aspect résineux du minéral est un critère permettant de bien orienter son identification. Pour en être sûr, le mieux est d'envoyer un échantillon pour analyses au CNRS ou ailleurs, les examens permettront de connaître la composition chimique exacte. S'il s'agit bien d'une opale, elle ne prendra pas l'appellation opale de Biot, Biot étant simplement le nom de la commune où a été découvert une opale particulière, riche en cuivre. Mais son apparence laisse supposer par sa coloration, une certaine teneur en cuivre. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je reste impressionné  !! sur simple photo pouvoir donner un nom de minéral à ce qui semble n'être qu'une roche et déterminer la présence de cuivre .... chapeau bas ! je suis admiratif .... mais dubitatif!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 10 heures, Sauvage a dit :

Il est très difficile d'être sûr avec de simples observations de photos mais l'aspect résineux du minéral est un critère permettant de bien orienter son identification. Pour en être sûr, le mieux est d'envoyer un échantillon pour analyses au CNRS ou ailleurs, les examens permettront de connaître la composition chimique exacte. S'il s'agit bien d'une opale, elle ne prendra pas l'appellation opale de Biot, Biot étant simplement le nom de la commune où a été découvert une opale particulière, riche en cuivre. Mais son apparence laisse supposer par sa coloration, une certaine teneur en cuivre. 

Ok merci 

Pour ce qui est du CNRS c est payant de faire analyse la roche ?

Cdlt

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, avant de se lancer dans des analyses de laboratoire, il faut déjà arriver à faire les tests de base correctement. Si votre galet ne raye pas le verre, j'ai un gros doute à ce propos. Dans le cas où il ne raye vraiment pas le verre, le test à l'acide chlorhydrique s'impose pour écarter ou confirmer la calcite (peu probable d'après la cassure visible de la roche, mais à vérifier)

 

Et je serais d'accord avec 1frangin et Kayou. Pour moi, ce galet a de fortes probabilités d'être une roche siliceuse teintée en vert par la présence de fer plutôt que par le cuivre. Pour la nature siliceuse, la cassure est assez parlante à ce propos. Je n'y vois pour ma part aucun éclat résineux, mais cette cassure n'est pas fraîche, elle est usée.  Quant à la teinte légèrement verte, pour exemple, le silicate de fer en inclusion diffuse est d'un vert qui approche beaucoup plus celui de votre galet que le vert dû au cuivre, généralement beaucoup plus intense et tirant vers le vert émeraude ou le bleu-vert vif. Le cuivre sous forme de carbonate, sulfate ou silicate est un agent colorant très puissant !

 

Infiniment plus probable, la présence diffuse et microscopique d'autres minéraux dans la silice comme des amphiboles (hedenbergite...) ou de la chlorite donnent une teinte verte voisine ou identique à celle de votre échantillon. De telles inclusions diffuses peuvent donner, par exemple, la pierre ornementale appelée prase ou quartz prase.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 3 heures, 1frangin a dit :

je reste impressionné  !! sur simple photo pouvoir donner un nom de minéral à ce qui semble n'être qu'une roche et déterminer la présence de cuivre .... chapeau bas ! je suis admiratif .... mais dubitatif!

 

Personne ne certifie le nom d'un minéral ou la présence de cuivre dans le minéral présenté, vous êtes la seule personne sur ce sujet à certifier un chose, en écartant une hypothèse sur simple observation de photos. Je vais sortir le chapeau et le lapin.:rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 4 heures, sounder40 a dit :

Ok merci 

Pour ce qui est du CNRS c est payant de faire analyse la roche ?

Cdlt

Vous pouvez contacter le SARM: le service d'analyse des roches et des minéraux du CNRS et leur poser la question en leur envoyant un mail à leur adresse de contact. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 5 heures, icarealcyon a dit :

Bonjour, avant de se lancer dans des analyses de laboratoire, il faut déjà arriver à faire les tests de base correctement. Si votre galet ne raye pas le verre, j'ai un gros doute à ce propos. Dans le cas où il ne raye vraiment pas le verre, le test à l'acide chlorhydrique s'impose pour écarter ou confirmer la calcite (peu probable d'après la cassure visible de la roche, mais à vérifier)

 

Et je serais d'accord avec 1frangin et Kayou. Pour moi, ce galet a de fortes probabilités d'être une roche siliceuse teintée en vert par la présence de fer plutôt que par le cuivre. Pour la nature siliceuse, la cassure est assez parlante à ce propos. Je n'y vois pour ma part aucun éclat résineux, mais cette cassure n'est pas fraîche, elle est usée.  Quant à la teinte légèrement verte, pour exemple, le silicate de fer en inclusion diffuse est d'un vert qui approche beaucoup plus celui de votre galet que le vert dû au cuivre, généralement beaucoup plus intense et tirant vers le vert émeraude ou le bleu-vert vif. Le cuivre sous forme de carbonate, sulfate ou silicate est un agent colorant très puissant !

 

Infiniment plus probable, la présence diffuse et microscopique d'autres minéraux dans la silice comme des amphiboles (hedenbergite...) ou de la chlorite donnent une teinte verte voisine ou identique à celle de votre échantillon. De telles inclusions diffuses peuvent donner, par exemple, la pierre ornementale appelée prase ou quartz prase.

Vous partez du principe que le minéral raye le verre alors? Dans ce cas et si vous ne percevez pas d'éclat résineux, il est au moins cireux et nous serions alors plus proche d'une variété de calcédoine comme le chrysoprase. Mais pour le moment, le minéral ne semble pas rayer le verre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 5 heures, Sauvage a dit :

Personne ne certifie le nom d'un minéral ou la présence de cuivre dans le minéral présenté, vous êtes la seule personne sur ce sujet à certifier un chose, en écartant une hypothèse sur simple observation de photos. Je vais sortir le chapeau et le lapin.:rolleyes:

disons que vu le peu de messages à ton actif et ton profil vide on peu se poser les questions de savoir si tu connais vraiment les minéraux et à quel niveau ... perso ça va faire 43 ans que je prospecte et collectionne et j'ai juste un peu d'avances en nombre de messages .... (sur géowiki j'en ai un peu moins de la moitiée ...) 

et je ne suis pas le seul à tiquer sur une possible opale ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...