Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Minéraux Alpins en dehors de la France


Recommended Posts

  • 2 weeks later...

Albite en 'gros' cristaux incolores à blancs (un peu faciès L'Echalp)  [60mm]

Combe de l'A, Liddes, VS, CH

Cristallier : Roger May

Les meilleurs spécimens dans le genre, extraits en Bas-Valais proviennent bien sûr de la Pierre Avoi, plus loin du massif du Mont-Blanc.

 

Capture d’écran 2021-05-13 à 00.02.24.png

Link to post
Share on other sites

Quartz cristal-de-roche 'Friedlander' ou quartz macro-mosaïque 'dissous' et de facto flottant ; traces de Ferro-Chlorite[65mm]

Le Borgeaud, VS

On entr'aperçoit un tout petit peu de la face du prisme sur la droite de cliché du bas.

 De tels quartz sont parfois surnommé de manière erronée 'squelettiques', terme qui doit sans doute être plutôt utilisé pour les quartz à croissance rapide provenant par exemple des niveaux sédimentaires Alpins.

Ils ne sont pas le produit d'une dissolution (etching en anglais) mais plutôt d'une croissance compétitive, en général avec de la Chlorite, qui empoisonne la construction cristalline normale.

Ils sont fort rares dans l'ensemble du massif du Mont-Blanc.

 

Capture d’écran 2021-05-13 à 22.16.01.png

 

Capture d’écran 2021-05-13 à 22.15.50.png

Capture d’écran 2021-05-13 à 22.15.32.png

 

Link to post
Share on other sites

Je suis assez d’accord avec toi Eric : le terme squelette devrait être réservé aux fenêtres. Cela étant en Suisse, personne n’appelle les fenêtres « squelet », terme qui est gardé pour ces quartz dissouts des massifs cristallins internes.
 

Roger m’en avait vendu un de Fiesch en m’expliquant qu’ils se trouvaient sur la périphérie des grands fours, comme si les quartz en périphérie avaient été dissout pour donner plus de matière aux quartz du centre du four. 


À Giuv, j’en avais trouvé une année : presque tt le four était comme ça mais pas très dissout : du coup c’était pas aussi joli

 

Greg la veine 

Link to post
Share on other sites

Quartz habitus 'cubic quartz', de couleur laiteuse par inclusions de Ferro-Actinolite (sans doute très riche en Mg) ; Ferro-actinolite asbestiforme  [50mm]

Le cristal a poussé sur un 'tapis' d'amiante et est donc flottant ou détaché, comme on voudra.

Fissure aux axinite, Le Catogne, VS, CH

 

Capture d’écran 2021-05-15 à 15.48.16.png

 

Capture d’écran 2021-05-15 à 15.48.28.png

 

Capture d’écran 2021-05-15 à 15.48.39.png

Link to post
Share on other sites

Une gnognoterie :

Petit individu de Quartz, faciès 'karbon-quartz' fantôme, fil-à-plomb et détaché [30mm]

'dans son jus'

Des niveaux sup. des grandes fissures de Tête-Noire, Trient, VS, CH

Capture d’écran 2021-05-15 à 15.36.33.png

 

Capture d’écran 2021-05-15 à 15.36.53.png

 

Capture d’écran 2021-05-15 à 15.37.04.png

 

 

 

Le 14/05/2021 à 05:48, greg la veine a dit :

Roger m’en avait vendu un de Fiesch en m’expliquant qu’ils se trouvaient sur la périphérie des grands fours, comme si les quartz en périphérie avaient été dissout pour donner plus de matière aux quartz du centre du four. 

 

Greg, je n'avais pas vu ton commentaire et la remarque de Roger. Elle n'est bien sur pas pertinente.

Link to post
Share on other sites

Brookite sur le Quartz gris  [60mm]

Tête Noire, VS, CH

La localité de Tête Noire est la localité type de la brookite, sous le nom de Jurinite [1823], mais les minéralogistes Genevois, dépourvus de chimiste de renom, furent incapables de caractériser plus avant les spécimens de ce titane lamellaire.

 

Soret : "Les caractères physiques et chimiques sont, à fort peu de chose près, les mêmes que ceux du sphène. Ces cristaux sont éclatants, offrent un reflet rougeâtre, et varient de couleur, depuis le jaune métallique jusqu'au brun. Ils sont transparents ou semi-transparents ; leur couleur par réfraction est orangée; leur cassure est conchoïde dans tous les sens, avec un reflet adamantin très marqué, on croirait voir un acier bien poli. Ces cristaux sont fort tenaces, et leur dureté est peu considérable puisqu'ils raient aisément le feldspath de labrador, et sont rayés par le quartz avec quelque difficulté. Essayés au chalumeau, ils noircissent sur le charbon et deviennent opaques, sans que j'aie pu obtenir aucune trace de fusion ; avec le borax ils donnent un verre jaune verdâtre transparent assez analogue à celui qu'on obtient du Pictite en pareil cas, mais ils sont plus difficiles à fondre que cette dernière substance. Les caractères cristallographiques sont plus tranchés : que l'on adopte pour le sphène la forme peu probable de l'octaèdre qu'Haüy lui attribue, ou qu'avec MM. de Bournon, Rose et d'autres cristallographes, on prenne le prisme oblique rhomboïdal pour base, il est impossible d'y rapporter ces cristaux de Tête-noire qui par la symétrie de position des facettes secondaires appartiennent au système du prisme droit rectangulaire ou du prisme droit rhomboïdal. Dans le premier cas, on pourrait comparer ces cristaux avec ceux du Scheeling ferruginé  et du titanite ; dans le second, il resterait à voir si en réalité il n'y a pas deux formes différentes parmi les substances décrites sous le nom de sphène et s'il ne serait pas possible de concilier alors l'opinion d'Haüy avec celle des autres cristallographes. La forme primitive que j'adopte provisoirement pour les cristaux qui m'occupent est le prisme droit rhomboïdal de 94'30'' et 85'30''. Le rapport des deux demi-diagonales de la base est à peu près :  :13 :12. Les formes secondaires sont nombreuses et bien caractérisées , je n'ai pas eu le temps nécessaire pour mettre de suite la dernière main à leur détermination et pour vérifier les calculs, mais j'ai cru utile de faire connaître mes principaux résultats soit pour constater l'existence d'un minéral intéressant, soit pour consulter l'opinion des cristallographies et des chimistes ; plus tard je donnerai une description complète de cette substance qui, nouvelle ou non, paraît mériter de fixer l'attention des minéralogistes." 

Je ne connais pas l'origine exacte de ce spécimen qui est une véritable relique. En effet le MHNGe n'en possède point, et la collection de la Fac de Genève a été fortement pertubée par l'histoire…

 

Capture d’écran 2021-05-26 à 00.26.06.png

 

Capture d’écran 2021-05-26 à 00.26.49.png

 

Capture d’écran 2021-05-26 à 00.27.02.png

 

Link to post
Share on other sites

Pour Greg,

La suite en matière de Quartz Friedlander (macromosaïques 'corrodés')

Quartz enfumé et Adulaire, Chlorite  [50mm]

Grande fissure 'des Curschellas', Val Giuv

On voit distinctement ici la croissance pegmatitique 'compétitive' entre le quartz et l'adulaire, donnant l'aspect 'corrodé' sur le quartz.

 

Capture d’écran 2021-05-28 à 21.17.21.png

 

Capture d’écran 2021-05-28 à 21.17.55.png

 

Capture d’écran 2021-05-28 à 21.17.38.png

Link to post
Share on other sites

effectivement, croissance compétitive semble expliquer les choses à la base de la pièce. Mais en haut ?

 

Pour avancer sur le débat, quelques trucs dans ce style :

 

Quartz légèrement fumé, Tierza Muota (syénites), Giuv.

Totalement sans attaches

189D0FC5-2EC8-4CE0-A408-28B404E5E454.jpeg

8FC7B512-CCF3-4C9E-9B60-162D22A90D2C.jpeg

 

Le quartz de Roger dont je parlais de Fieschergletscher, Valais

On voit une face m "attaquée" et tout le reste n'est plus reconnaissable en termes de faces

99C87413-D4A1-4913-9473-8B6D4B66853F.jpeg

105BFF9C-2DF4-4876-A0B8-FA7DDB2D912D.jpeg

E5354C7B-1AD2-41F1-80AF-C7C9C553CE79.jpeg

 

Quartz fumé de Seconda Muota (30 m sous le bivouac de Dosi) - zone syénite, Giuv.

Sur celui là, je peux admettre la croissance compétitive sur les faces m mais l'attaque sur la pyramide me semble d'origine différente

41A5620E-5496-40DC-A336-8B6AEF8209AD.jpeg

80E54D56-AB46-4848-A707-191B7456E5FC.jpeg

Link to post
Share on other sites

Senaite, 'énorme' (pour le massif) cristal de 8mm, sur Quartz carié.

L'Au d'Arbignon, Collonges, (massif du Mont-Blanc), VS, CH

[analyse : [Pb0,33Sr0,29(Ba,U)0,04]∑0,66 [Ti12,92Fe3+4,49Fe2+2,27Mn1,19Zn0,50(V,Y,Al,Sn)0,60]∑21,18O38]

Cristallier : Léonce Cretton

 

Capture d’écran 2021-05-30 à 23.31.56.png

 

Capture d’écran 2021-05-30 à 23.32.11.png

Link to post
Share on other sites

Correction…

Epistilbite, incrustation de petits cristaux prismatiques incolores, avec un demi 'bow-tie' de Stilbite, sur un individu de Quartz macro-mosaïque cicatrisé flottant.

Glacier des Grands, VS, CH

Cristallier : Roger May avec son numéro.

 

Capture d’écran 2021-06-04 à 22.23.33.png

 

Capture d’écran 2021-06-04 à 22.23.40.png

Link to post
Share on other sites

Quartz 'friedlander' légérement enfumé avec Ferro-Actinolite en masses fibreuses.

Spécimen flottant.

On note que la 'dissolution' correspond ici, comme on l'a vu, à une croissance compétitive quartz/amiante.

Cote 4300, face W du mont Blanc, AO, IT

De spécimen montre une autre curiosité : de l'enfumage dans une amphibolite, qui, par définition est non radioactive. Ce sont de fait des enclaves dans les roches éruptives classiques, qui sont discrètement, elles, radioactives.

Assurément la plus haute fissure à quartz d'Europe (et aussi idem en matière de gisement minéralogique, quoique il y ait de l'épidote ou de la lechateliérite au Rocher de l'Heureux Retour, par ex.)

Cristallier Fanfan Dan, le freerider célèbre.

 

Capture d’écran 2021-06-09 à 20.21.28.png

 

Capture d’écran 2021-06-09 à 20.21.48.png

 

Capture d’écran 2021-06-09 à 20.22.19.png

 

Capture d’écran 2021-06-09 à 20.22.39.png

Link to post
Share on other sites

Quartz, individu macro-mosaïque, biterminé, montrant de belles inclusions blanches (Mg riche Ferro-Chlorite ?) sur une gangue d'amphibolite et d'épidote [70mm]

Curieusement c'est le seul, absolument le seul, de toute la fissure.

Refuge Gonella, AO, IT

Cristallier : Davide Caresio

 

Capture d’écran 2021-06-10 à 22.53.24.png

 

Capture d’écran 2021-06-10 à 22.52.53.png

 

Capture d’écran 2021-06-10 à 22.53.08.png

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.