Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Principaux sujets de Géoforum. - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles.

Livre sur les minéraux français
Livre sur les minéraux français.


Lucailloux

[Aide] Comment lire une carte géologique ?

Recommended Posts

Les cartes géologiques peuvent s'avérer énigmatiques pour les néophytes. Au premier coup d’œil, l'abondance d'informations est un peu rebutante, mais c'est justement dans les détails que se cachent les indices nécessaires au minéralo ou paléonto prospecteur...

 

→ Sur ce fil, chacun peut poster sa demande d'aide à la lecture des cartes géologiques à laquelle les autres membres de Géoforum pourront répondre.

 

  • Où consulter les cartes géologiques du service géologique national (BRGM) ?

https://www.geoportail.gouv.fr/

http://infoterre.brgm.fr/viewer/MainTileForward.do

  • Quelques bases utiles à la lecture :

http://sigespoc.brgm.fr/IMG/pdf/guide_de_lecture_de_la_carte_geologique_a_1_50_000.pdf

  • Comment consulter la notice (sur Infoterre) ?

1.thumb.PNG.179e878d8b662391d67ef84544aca0db.PNG

2.thumb.PNG.034bd96093073ed2b93d6d1350385bcc.PNG

 

Une carte géologique comporte deux types d'informations principales, portées sur un fond topographique (avec courbes de niveau et toponymie) :

- la lithologie (nature des roches), représentée par des plages colorées selon un code précis. Généralement, les tons verts-bleus-jaunes-bruns sont utilisés pour les roches sédimentaires, les tons pâles de vert-jaune et le blanc sont utilisés pour les sédiments récents, les tons rouges-roses, bleus et verts foncés sont utilisés pour les roches magmatiques. Chaque lithologie est référencée par un code combinant chiffres et/ou lettres de la forme x1-2 , xabc ou encore ßabc , qui renvoie à la légende et à la description dans la notice.

- la géométrie, c'est-à-dire l'organisation dans l'espace des ensembles rocheux et l'identification des structures indicatrices d'une déformation. Cette dernière catégorie inclut en particulier les failles (lignes noires épaisses) et les plis (flèches ou lignes fines avec croix/losanges). La reconnaissance de la géométrie sur le terrain implique la mesure de l'orientation de surfaces caractéristiques, comme les surfaces de stratification (dans les roches sédimentaires) ou les surfaces de foliation (dans les roches métamorphiques et magmatiques). L'orientation de ces surfaces dans l'espace est ensuite comparée à un plan horizontal imaginaire, tenu pour référence. En pratique, seules deux informations sont nécessaires et suffisantes à la comparaison : on annote alors sur la carte la direction de l'intersection du plan horizontal avec la surface ("horizontale du plan"), et la valeur de l'inclinaison maximale de la surface par rapport au plan horizontal ("pendage du plan"). Le résultat est un petit figuré en forme de T, dont la plus grande barre indique la direction de l'horizontale ; à angle droit, la petite barre (parfois remplacée par un triangle) indique le sens du pendage. Le nombre indiqué à côté du figuré est la valeur en degrés du pendage, comprise entre 0° (pour une surface horizontale) et 90° (pour une surface verticale).

4.PNG.37f87666e93b55171f2508ff757f83be.PNG

 

À ces informations principales s'ajoutent des points d'intérêt intéressants pour le prospecteur : filons minéralisés, substances utiles (avec symbole de l'élément chimique), sites fossilifères (double f), mines (Ω) et carrières (Ω renversé), etc. Quelques exemples :

5.PNG.b668be6a4bbaa2c6660bcd840168fd44.PNG filons en rose clair et substances utiles

7.PNG.a2986675bc743d3c2707e53831e26bbd.PNG à ne pas confondre avec les anomalies géochimiques (analyses chimiques ponctuelles), toujours accompagnées d'un numéro

8.PNG.b7d5ca800549985ad2e01eb51ed23874.PNG sites fossilifères et carrières

 

  • Conception, historique et perspectives de la carte géologique :

http://sigessn.brgm.fr/IMG/pdf/carte_geol_geochron.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites


Très bonne idée, cette illustration des cartes géologiques pour en faciliter l'utilisation.

 

https://www.geoforum.fr/topic/13791-bibliographie-sciences-de-la-terre/page/2/

 

Introduction à la lecture des cartes géologiques.

Par A. Bonte (Masson1962)

 

https://www.dunod.com/sciences-techniques/atlas-d-initiation-aux-cartes-et-coupes-geologiques-0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellente initiative et le livre cité par Kayou est une référence.

La lecture d'une carte géologique et son interprétation imposent la plupart du temps d'avoir aussi la carte topo (le fond topo n'est pas toujours bien visible sur les cartes géologiques bien qu'elles soient conçues sur ce fond). L'accès à des photos aériennes, si possible en stéréoscopie, est aussi très important. Partant de là, on peut en réfléchissant, dessiner des coupes topographiques et y reporter les couches géologiques en prenant en compte les indications de la carte géologique: pendages et directions, failles, etc... Bien connaître quelques principes de base de la géologie est aussi très important (ah le bon vieux principe de superposition !). Avec tout ça, ça devient vraiment intéressant sur le terrain d’interpréter un paysage.

Bien sûr, on peut aussi se contenter d'utiliser la carte géologique pour repérer les emplacements répertoriés (ils ne le sont pas tous) de gisements minéraux et fossiles ainsi que les filons potentiellement riches en minéraux (quartz, pegmatites...). 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Milles merci pour ce fil, je découvre l'étendue des connaissances accessibles sur internet...mais pas toujours faciles à trouver.

J'ai bien sûr  plusieurs questions et j'espère que ça servira à d'autres.

 

questions.thumb.jpg.674cd4c3bf9fbbcd1e70cc48def936b1.jpg

 

Dans cette carte bien connue de certains forumeurs :

  • Le symbole dans le cercle bleu foncé c'est borne, je suppose ?
  • Dans l'ellipse rouge, c'est une anomalie géochimique si j'ai bien compris ?
  • Dans le cercle violet, le losange c'est la localisation de la barytine signalée à côté ?
  • Dans l'ellipse vert clair, que signifie le triangle dans le cercle ?
  • Dans l'ellipse vert foncé, que signifient les traits parallèles horizontaux ?
  • Dans l'ellipse bleu clair, " bar" doit signifier barytine, sans majuscule je suppose parce que c'est un minéral et non un élément comme dans l'exemple de Lucailloux. Mais que signifie " Sil "qui n'a d'ailleurs pas tout à fait la même police ?

Ces cartes changent totalement le regard qu'on a sur un paysage, c'est plutôt sympa !!!   :maiscestbiensur:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dis ça, je dis rien, mais en principe il y a, en marge de la carte, une explication des symboles utilisés: strati, et autres spéciaux... 

Avez-vous déjà eu une carte géologique en main ? 

1085504622_noticesymboles.thumb.jpg.9b29d8b6ed606b56f36cebb20007d5d1.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, ainsi que des cartes routières, topographiques, maritimes etc...Toutes les cartes un peu élaborées fonctionnent avec une légende en marge. A quoi ça sert d'avoir la carte sur le web si on a pas la légende. J'ai trouvé 50 exemplaires de légende de carte topo mais pas une fois celle des cartes géologiques. Il y en a une, dans infoterre,  qui fonctionne très bien pour les couches géologiques, on pourrait peut être y inclure les symboles ?

Maintenant si ce fil n'est pas fait pour poser des questions, il faut le dire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

il faut chercher les notices des cartes géol sur internet qui sont en ligne !! mais il faut chercher la bonne et lire ! mais c'est vachement plus complet que la simple lecture des symboles sur une carte !  par ex en tapant "notice carte géologique jard sur mer" =>   https://www.google.com/search?q=notice+carte+géologique+jard+sur+mer&rlz=1C1CHBD_frFR843FR843&oq=notice+carte+géologique+jard+sur+mer&aqs=chrome..69i57.14279j0j7&sourceid=chrome&ie=UTF-8 et un imprim' écran d'une page pour voir ce qu'on y trouve

jard.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a 12 minutes, 1frangin a dit :

il faut chercher les notices des cartes géol sur internet qui sont en ligne !! mais il faut chercher la bonne et lire ! mais c'est vachement plus complet que la simple lecture des symboles sur une carte !  par ex en tapant "notice carte géologique jard sur mer" =>   https://www.google.com/search?q=notice+carte+géologique+jard+sur+mer&rlz=1C1CHBD_frFR843FR843&oq=notice+carte+géologique+jard+sur+mer&aqs=chrome..69i57.14279j0j7&sourceid=chrome&ie=UTF-8 et un imprim' écran d'une page pour voir ce qu'on y trouve

 

+1

Sil

1771905855_CapturesilSO.JPG.d484bd42a8f6bf0035e5df42ff89c179.JPG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

voilà !  (j'ai volontairement omis cette page 46 afin de faire chercher un peu ;))

 

mais ces notices sont très riches d'informations !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 3 heures, le sar a dit :

A quoi ça sert d'avoir la carte sur le web si on a pas la légende

C'est pas faux ! Sur une "vraie" carte géologique, càd l'originale en papier, la légende est dans un cartouche sur le côté, avec en prime un schéma structural et une ou deux coupes. Autant de documents qui ne sont pas numérisés...

Il n'y a rien d'autre à faire qu'apprendre les figurés, qui sont normalisés. Donc si on les connaît pour une carte, on les connaît pour toutes.

 

Petite précision : les anomalies géochimiques sont indiquées par un numéro + un gros point noir sur la carte. S'il y a un numéro + un autre figuré que le point, ce n'est pas qu'une anomalie géochimique !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un grand merci à vous qui m'avez répondu. J'ai la réponse à la plupart de mes questions.

Certes

Il y a 21 heures, 1frangin a dit :

ces notices sont très riches d'informations

mais elles sont quelque peu absconses pour celui qui est un bizut en géologie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 19 heures, Lucailloux a dit :

 

 Donc si on les connaît pour une carte, on les connaît pour toutes.

En fait pas vraiment. La légende de la carte de Pontarlier n'aidera pas à lire la carte de Corte. Pourquoi?  D'abord parce que les terrains cartés ne  sont  pas les mêmes. Ensuite parce que d'une feuille à l'autre, il n 'y a pas la même "sensiblité", heu,  je voulais dire école. En plus, les cartes au 1/50000 par exemple, ne sont pas apparus à la même époque.  La feuille papier contient donc, avec ses annotations, sa légende, sa notice, des informations précieuses, informations qui peuvent avec le temps être modifiées. Je vous montrerai un exemple avec la feuille grasse cannes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne faut pas oublier le fait que la légende d'une carte géologique est unique ( même si un certain nombre d'éléments se retrouvent d'une carte à une autre ), ce qui rends difficile d'avoir une légende "globale".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chaque carte a la légende qui lui est nécessaire pour en avoir une lecture correcte, et bien sûr d'une carte à l'autre les données cartographiées ne sont pas forcément ni tout à fait  les mêmes ...mais les symboles utilisés sont -en principe- tirés du même tonneau... afin que la lecture puisse être faite par n'importe quel utilisateur. Enfin, je crois qu'il y a un certain niveau de coordination internationale (ce qui n'a pas été le cas dans des temps anciens).

Des infos plus précises à ce sujet ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 12 heures, Kayou a dit :

Chaque carte a la légende qui lui est nécessaire pour en avoir une lecture correcte, et bien sûr d'une carte à l'autre les données cartographiées ne sont pas forcément ni tout à fait  les mêmes ...mais les symboles utilisés sont -en principe- tirés du même tonneau... afin que la lecture puisse être faite par n'importe quel utilisateur. Enfin, je crois qu'il y a un certain niveau de coordination internationale (ce qui n'a pas été le cas dans des temps anciens).

Des infos plus précises à ce sujet ?

Il y a en effet un certain niveau de coordination internationale.

http://www.stratigraphy.org/index.php/ics-stratigraphicguide

http://www.stratigraphy.org/index.php/ics-chart-timescale

Ici les codes couleurs à utiliser:

https://ccgm.org/img/cms/Stratigraphic Chart_Codes CMYK_RGB.pdf

 

Les notations alphanumériques https://ccgm.org/fr/charte-chronostratigraphique/181-echelle-chronostratigraphique-internationale.html

echelle-chronostratigraphique-internationale.thumb.jpg.e002fcf2bcc9c234edf2a7fcd61a3b40.jpg

un exemple en Russie :

1751152616_Captureexemplerussie.thumb.JPG.030ea2b70a1c8ef49129ef03425aa9bc.JPG

 

Mais suivant les pays, on a des approches différentes.

1671766789_Captureiss.JPG.9907ec8f5814474612166cc44b23d042.JPG

Des cartes lithostratigraphiques pour les uns, et chronostratigraphiques pour les autres.

 

Un exemple de légende pour le nord du Colorado, du crétacé (K)

403844622_Capturecalifornie.thumb.JPG.7633c86edb61e560ddb45eaec1f0d25c.JPG

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 5 heures, jean francois06 a dit :

Des cartes lithostratigraphiques pour les uns, et chronostratigraphiques pour les autres.

D'ailleurs un des problèmes majeurs à la réédition des cartes françaises... Une politique très penchée chronostrati inadaptée à certains secteurs, mais ça il faut aller sur le terrain pour le comprendre ! Définir des zones strati c'est très différent et ne demande pas les mêmes compétences que pour identifier des lithofaciès.

J'ai un exemple bisontin en tête où un prof a relevé la quasi intégralité de la feuille (qui date des années 50-60) avec les étudiants de licence, ce qui inclut des précisions de poids sur la structure assez complexe des faisceaux de déformation jurassiens. Proposition de réforme de la carte soumise au BRGM : réponse non, car cartographie basée sur les faciès, les limites d'étages sont à revoir par une étude paléonto approfondie. Mais personne n'a plus les compétences paléonto pour identifier les coquilles du Dogger, du coup dommage, on laisse en l'état.

La nouvelle carte a donc été publiée indépendamment, dans un guide géologique de la zone de Besançon, que je conseille d'ailleurs à ceux qui voudraient apprendre à faire le lien entre carte géologique et lecture du paysage :

https://www.macommune.info/jura-bisontin-un-nouveau-guide-pour-decouvrir-la-geologie-bisontine-133898/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 5 heures, Lucailloux a dit :

D'ailleurs un des problèmes majeurs à la réédition des cartes françaises...

et la confusion entre sol et sous-sol. Sur certaines cartes, cela passe de la lithologie à la pédologie de façon totalement inexplicable sauf si çà c'est joué à pile ou face.

 

 

Il y a 5 heures, Lucailloux a dit :

Une politique très penchée chronostrati inadaptée à certains secteurs

Totalement! et cela ne peut tout simplement pas être conciliable!( en + , la commission de chronostrati ce réserve la possibilité de changer d'avis tout les dix ans:yes3:sisi, j'ai regardé suite à l'histoire du Cuisien et Sparnacien invalidé et de l'Yprésien foutue quelque part en égypte!)

 

Sic"du coup dommage, on laisse en l'état." entre les faciès qui change d'étage latéralement tout les cinquante mètres, où qui ont définitivement changé d’ère. Les injections métrique de faunes par les bioturbations. Les mixages faunistique par remaniement dans les niveaux de bases ( Faunes de Chondrichthyens du Banc de prussien du Lutétien du BP. ) et les lubies de théoriciens.

Franchement!

Edited by gaeldeploeg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce qui est de l'harmonisation, il y a encore du boulot ...

A titre d'exemple, le Barrémien, faciès Urgonien du chaînon de La Fare (13).

- sujet "Oolithes, pisolites, oncolites", message du 24 octobre 2016 _

https://www.geoforum.fr/topic/31590-oolithes-pisolites-oncolites/page/12/

... quelques différences, tant au niveau de la carte que de la notice ...

 

1.thumb.jpg.93d7702f8a9f37134089be3ad364da36.jpg

 

2.jpg.c76add740e136aa75b1ffea0c8837646.jpg

3.jpg.c02be1407f3901425ffe2c45dabe8e2a.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et encore ca c'est un coin ou le changement de carte est relativement simple...

Il y en as d'autre ou le changement est brutal. ( 4 Cartes ) L2A.thumb.JPG.c47b923b9bda9d1bbdd5b9f8ef1b5f98.JPG

 

Edit :

 

Comment avoir les cartes géologiques dans Google Earth :

 

Les fichiers KML sont disponible sur le site web du BRGM : http://infoterre.brgm.fr/page/geoservices-ogc

( bon, par rapport à il y as quelques années c'est moins facile à trouver quand on as pas le lien direct )

 

le KML a utiliser est le scan des cartes papier au 1/50000ème. ( vous pouvez charger les autres également, ils ont tous une utilité, surtout le fichier de la BSS )

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...