Jump to content

Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum - Pistolet nettoyeur haute pression pour minéraux et fossiles

Bourse aux minéraux et cristaux de Bourg d'Oisans
Bourse aux minéraux et cristaux de Bourg d'Oisans du 3 et 5 mai

gryph58

Faune des terres noires des grands causses (Aveyron - Lozère - Hérault)

Recommended Posts

Pour nous changer des dents de poissons, voici une autre particularité de ces formations rencontrées dans le Toarcien marneux. Cela fait quelque temps que je l'ai observée pour la première fois, sur des fragments de pectenidés, mais arriver à la capter en une photo correcte à la bino n'est pas un exercice facile. Les coquilles de mollusques dans ces lumachelles sont la plupart du temps fragmentaires ou déformées, mais dans certains cas, les motifs colorés des coquilles de bivalves ont été conservés. La partie conservée du bivalve ci-dessous mesure 4 mm de largeur.

 

20190413_194101.thumb.jpg.6606c194fc9af0dbf765a667f263e00b.jpg

 

 

Mis à part les ammonitelles pyritisées, qui semblent n'être préservées que si une grosse masse pyriteuse se trouve à proximité (généralement liée aux bélemnites) les ammonites elles-mêmes, rares, ne sont pas bien conservées dans ce milieu. Ce sont des sortes de fantômes, évidés, non pyritisés, où la spirale et l'insertion des cloisons seules se devinent encore. Par contre, les aptychi sont des éléments constants, relativements fréquents. Ils sont de type lamellaptychus, et de très petite taille (2-3 mm). Et puis, il se trouve également ce type d'objet, dans le même ordre de grandeur, qui n'a pas tout-à-fait le galbe et la forme d'un aptychus "classique", (il est plus plat) mais c'en est peut-être un quand même ?

 

20190413_191341.thumb.jpg.00cd63cd6482634c7dc9e8c66ff557ab.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites


Il y a 4 heures, icarealcyon a dit :

 

   ...   les motifs colorés des coquilles de bivalves ont été conservés. La partie conservée du bivalve ci-dessous mesure 4 mm de largeur.

 

20190413_194101.thumb.jpg.6606c194fc9af0dbf765a667f263e00b.jpg

 

 

Oh très sympa et rare les restes de couleur surtout sur des fossiles si vieux !

Je ne sais pas si tu connais ce sujet :  https://www.geoforum.fr/topic/25854-les-couleurs-du-temps/?tab=comments#comment-432216

 

Bon dimanche à tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 12 avril 2019 à 10:11, icarealcyon a dit :

Ce pourrait bien être dans certains cas le résultat d'une indigestion de belemnites. Étalé mais généralement peu étendu, le vomi. Mais qui est le goinfre coupable ? Dans deux cas, il aurait fallu qu'il avale une branche en plus.

 

Est ce que les requins ou d'autres animaux marins ont des gastrolithes? L'aspect calibré et poli-brillant des grains de quartz présents exclusivement dans la lumachelle 1 (horizon a semipolitum) m'interroge. D'où proviennent ces grains de quartz étonnamment gemme ?  Le rivage, éventuellement granitique, se trouvait à plusieurs kilomètres au minimum et l'épaisseur conséquente de sédiments calcaires ou marneux en-dessous sont dépourvus de quartz à l'exception de l'Hettangien assez minéralisé.

L’origine des lestes de crosco de Messel est une jolie énigme!? Les reptile marin chinois avaient également des source d’approvisionnement très  éloigné  et étaient super sélectifs dans leurs chois de matière. Toutes ces bêtes étaient disposées à parcourir de grandes distance pour obtenir des roches résistantes/inerte aux acides gastriques. J’ai un abonnement au gastrolites /lestes des vaches noires( si si! )il y en a vraiment beaucoup comme personne ne les vois !       Pour les concentrations de Bélemnites, c’est les Hybodonte!       j’ai écrit bioherme mais biostrome est plus approprié 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 18 heures, gaeldeploeg a dit :

Toutes ces bêtes étaient disposées à parcourir de grandes distance pour obtenir des roches résistantes/inerte aux acides gastriques

Il semble bien que ce soit le cas ici pour ma lumachelle n°1. Ces grains sont vraiment très particuliers. Leur taille varie peu, entre 1.5 mm à 2 mm, avec de rares exceptions pouvant aller jusqu'à 4 mm. A 90%, on a du quartz incolore à légèrement fumé parfaitement transparent, les 10% restants étant plus troubles, avec quelques rares grains de quartz blanc (laiteux) ou noirs (du quartz morion?), mais c'est toujours du quartz remarquable visuellement. C'est certain qu'il y a eu un tri/choix à l'origine. La surface des grains de quartz est si polie, brillante que leur éclat concurrence celui des dents. Donc, ce sont des gastrolithes plus que probables ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à  tous,
En attendant le retour d'Icarealcyon et de ses super lumachelles voici trois radioles d'oursins découvertes en nettoyant une mini géode ramenée de Lozère.
 
1488018109_godes1.JPG.9cfc92c636c81a28ba4c3c96f9d3eea6.JPG
 
2042498895_godes2.JPG.2f2913e4a01ef92b37d9bf67b416e0e5.JPG
 
 
1392550427_godes3.JPG.09deaad1b8018fa9a92e649b1de5ed70.JPG
 
1763956613_godes4.JPG.3b58725774aedebce64e8730e7d77209.JPG
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Gryph ! Voilà encore des types différents et nouveaux de radioles à ajouter à l'inventaire...:bravo: Pour tes spécimens : ils datent du Toarcien terminal. Hélas, je n'ai pas trouvé de figuration de radioles des oursins toarciens dans la doc. Donc je reste dans le brouillard total pour identifier ceux, assez variés, dans mes diverses lumachelles, où les radioles sont un élément constant. Certaines sont très étranges: la radiole semble formée de 5 ou 6 tiges très fines rattachées autour d'un axe central et entres elles par de fins "ponts" de calcite. Souvent ces ponts se rompent et ces éléments se disjoignent, comme c'est visible sur cette photo, d'un échantillon de ma lumachelle n°9.

 

IMG_4918.thumb.JPG.89ee16a1d2bec7db929a8385f2ec1f40.JPG

 

 

Au niveau identification de mes dents, je fais du surplace. La plupart des articles du professeur DELSATE disponibles en ligne sont dépourvus de leurs planches :pleurer:. Pour le moment, j'y ai renoncé, faute de temps, et priorité donnée à la recherche et à la récolte des lumachelles. J'en suis à la n°11:suer:  C'est la seconde découverte à être essentiellement formée d'articles d'encrines, et elle appartient au même niveau que la première trouvée (horizon à vitiosa) qui ne se situe pas sur le même site. Malheureusement, je ne l'ai pas encore repérée en place; juste des petits fragments en éboulis qui me permettent de cerner la zone où elle se doit se trouver. Macroscopiquement, elle est fort jolie avec son semis de "petites étoiles". Les dents de poissons y sont présentes : 4 spécimens sur l'ensemble récolté.

 

IMG_4925.thumb.JPG.66e12888a86757e16c43ea4e869c80cd.JPG

IMG_4932.thumb.JPG.cbae11390bec96efe4f0207fba1ec36c.JPG

20190420_090957.thumb.jpg.c7fa61aaf1585bc39499a77653a6c2d2.jpg

 

J'ai récolté tout ce qui apparaissait en surface et en éboulis pour la lumachelle n°9 (également horizon à vitiosa), prodigieusement riche en dents par rapport aux autres. Les moindres petites miettes ont pu donner des quenottes, et le filtrage des boues de lavage en a donné 6. Plus de 150 dents ont été détectées à la surface des fragments récoltés. C'est probablement, comme pour les lumachelles 1 et 2, le résultat d'une régurgitation d'hybodonte, comme le pense Gaël, ou bien de reptile marin trop glouton, à cause de la remarquable concentration en bélemnites. Mais aucun gastrolithe détecté dans celle-là, contrairement à la n°1 et la n°2 !

Voici un échantillon caractéristique, parmi les plus grands récoltés, pile et face, avec 7 dents repérées.

 

IMG_4923.thumb.JPG.48dc99391a612519b050d74aeb46c644.JPGIMG_4924.thumb.JPG.6b3dc8985799947a17add70e8ad548ea.JPG

 

 

La lumachelle n°10 est la plus haute à ce jour dans la série: horizon à Thouarsense. Elle se résume à 4 petits morceaux trouvée en éboulis, dont un contient une superbe dent trapue et multicuspide de 4 mm. Encore une de cernée, mais pas encore localisée.

 

40.thumb.jpg.c5a8d49f031a9e749853da47e133b89f.jpgD

 

De toute façon, le terrain reste très brouillé. Les pluies restent excessivement rares et n'on pas l'effet nettoyeur escompté. Le vent souffle comme dans l'Ouest américain...Voici un petit récapitulatif des 11 lumachelles échantillonnées à ce jour avec leurs niveaux.

 

2108262476_Numrisation_20190420.thumb.jpg.74b6b9b71891accc16b5acf110d5f5b9.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a 28 minutes, icarealcyon a dit :

elle est fort jolie avec son semis de "petites étoiles".

Lovely:rougir: une prep de cette lumachelle au forma A6 est une vielle envie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...