Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

Principaux sujets de Géoforum.


CarionplusCarion Minéraux.
CarionplusCarion : vente de minéraux de sytématique, rares ou anciens

Vertebres fossiles éocène de la Marne et l'Aisne (France)


Recommended Posts


Vertébrés fossiles éocène de la Marne et l'Aisne (France)

 

Ce nouveau sujet, je l'espère intéressera quelques amateurs des vertébrés des sables éocènes de l'Est du bassin parisien

 

Introduction :

 

Les sables les plus riches en vertébrés continentaux se trouvent dans le secteur entre Epernay et Reims (Marne - France) et aux alentours de Château-Thierry (Aisne - France).

 

carte_reims.jpg

 

Article de l'ancienne revue :

 

Minéraux & Fossiles - Numéro 315 - Mars 2003

 

C. Gagnaison & P. Bouilly

 

http://cyril.gagnaison.free.fr/pdf/les_sables_a_unios_et_teredines.pdf

 

Le faciès principal est connu sous le nom de "sables à Unios et Terredines", formant par endroit de véritables bancs.

 

sables_unios_monthelon.thumb.jpg.bd8932c9c19afe4ad3c49adf4ee26226.jpg

 

pl_unio_insitu.thumb.jpg.c839fced3e75ba72413c349704342a8c.jpg

 

Les Unios et Terredines sont deux mollusques bivalves fluviatiles.

 

Les Unios ont une forme de moule d'eau douce, souvent nacrée

 

pl_unio_monthelon.thumb.jpg.bcdb82d9ca200da0e67d4a4a86869bcc.jpg

 

Les Terredines ont une forme très différentes, allongées sous forme d'un tube, pouvant atteindre une taille impressionnante, se terminant par deux valves, c'est un animal perforant, qui devait essentiellement perforer des bois flottés ou des surfaces de roches indurées

 

pl_teredine_monthelon.jpg

 

L'extraction des spécimens est parfois difficile (roche très compressées et indurées) et dans d'autres cas un tamis sera suffisant pour l'extraction des fossiles, l'un n'empêchant pas l'autre, auquel cas il sera impossible de trouver les petits spécimens (dents, écailles, os)

 

fossiles_in_situ.jpg

 

tamisage.jpg

 

 

 

Quels types de faunes de vertébrés ?

 

Mammifères comprenant de nombreux groupes pour la plupart éteints

Poissons osseux

Reptiles  (Lacertiliens, Crocodiliens, Cheloniens et Ophidiens)

Oiseaux

Amphibiens

 

Comme vu plus haut, il s'agit de vertébrés continentaux, mais pas seulement, puisqu'il arrive que l'on rencontre des animaux que l'on pense généralement uniquement inféodés aux milieux marins (requins, raies, et certaines espèces de poissons osseux).

 

Comment expliquer cela ?

 

Tout simplement par la capacité de certaines espèces à remonter les bras des fleuves et à y vivre en supportant la baisse de salinité (on appelle cela des animaux Eurhyalins, supportant une salinité variable), dans la nature actuelle on peux encore observer ce phénomène avec certaines espèces de requins, de raies et de reptiles.

 

Il existe des variantes de ce faciès, plus sableuse avec des éléments faunistiques présentant une meilleure conservation, notamment dans le département voisin de l'Aisne (France)

 

Je commence avec ce fragment de tortue aquatique continental de l'Aisne, montrant une très belle préservation :

 

pl_trionyx_aisne.jpg

 

Quelques dents de mammifères de la Marne - (France)

 

pl_molinf_cuisien.jpg

pl_premol_propachynolophus.jpg

pl_hyrachyus_stehlini.jpg

pl_molinf_mammif.jpg

pl_incisive2.jpg

pl_incisive1.jpg

 

De très nombreuses publications ont étés réalisées sur ce secteur géographique à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle, par les auteurs, Priem et Leriche.

 

Le nombre de gisements est très importants, puisque entre Epernay et Reims, la quasi totalité des villages sont fossilifères, présentant le faciès des sables à Unios et Terredines.

 

Quelques références de Priem et Leriche

 

PRIEM F., 1901, Sur les Poissons de l’Eocène inférieur des environs de Reims. Extrait du bulletin de la Société Géologique de France, 4ème série, T. I, p. 477, année 1901.
 

PRIEM, F, 1904, Sur les poissons fossiles du Bartonien et les siluridés et acipenséridés de l'Eocène du Bassin de Paris. Bull. Soc. géol. Fr., (4) 4: 42 47, 8 fig. 


PRIEM F., 1906, Sur des Otolithes de Poissons Eocène du Bassin parisien. Bulletin Société Géologique de France. (4), 6 : 265-280. 


PRIEM F., 1908, Etude des poissons fossiles du Bassin parisien. Ann. Paléontol., (1908): 1 144, 74 fig., 5 pl.
 

PRIEM F., 1911, Etude des Poissons fossiles du bassin parisien. Supplément – Ann. Paléontol., 1911, 44 p., 5 pl., 42 fig. 


LERICHE (M.), 1896, Excursion géologique dans les terrains tertiaires du bassin de Paris. Les sables landéniens de la tranchée de Villers-sur-Coudun (Compiègne) – Ann. S. G. N., t. XXIV, 1896, p. 315. 


LERICHE M., 1900, Faune ichthyologique des Sables à Unios et Térédines des environs d’Epernay.


LERICHE (M.), 1907, Excursion à Châlons sur Vesle et à Chenay – A.F.A.S., Reims, 1907, 1ère partie, pp. 215-216. 


LERICHE (M.), 1909, Note sur des Poissons paléocènes et éocènes des environs de Reims (Marne) – Ann. Soc. géol. Nord, XXXVII, 1908 (publ. 1909), pp. 229-265, 4 pl. 


LERICHE (M.), 1912, Excursion du dimanche 1er septembre à Châlons sur Vesle, Chenay, Merfy et Verzenay – Bull. Soc. géol. France, 4ème série, XII, 1912 (publ. 6 sept. 1915 selon Glibert, 1936, p. 227), pp. 756-760, 1 fig. 


LERICHE (M.), 1923, Les poissons paléocènes et éocènes du Bassin de Paris (note additionnelle). BuH. Soc. géol. Fr., (5) 22: 177 200. 

 

Autres auteurs :

 

BLONDEAU (A.), CAVELIER (C.), POMEROL (Ch.), 1968, Livret Guide des Excursions dans le Bassin de Paris – Colloque sur l'Eocène Milan, Nice, Paris, Reims, 1968, 122 pp. 

 

BROIN F. de, 1977, Contribution à l’étude des Chéloniens, Chéloniens du Crétacé et du Tertiaire de France. Mém. Mus. Nat Hist nat, t 38, 366 p. 38 pl. 

 

GUERIN H., LAURAIN M. & LAURENTIAUX D., 1970, Itinéraire géologique : Facies continentaux de la Montagne de Reims et de la région d'Epernay – Ann. Univ. A.R.E.R.S., Reims, 8 (3), 1970, pp. 85-98, 3 fig., 2 pl.h.t.

 

LEMOINE, V. & R. AUMONIER., 1881, Terrains tertiaires des environs de Reims. A.F.A.S., Reims, 1880.

 

LAURAIN M; BARTA L., 1973, Faciès marins et lacustres du Tardenois oriental. A.R.E.S Reims. T. 11. 


MELLEVILLE M., 1861, Description géologique de la Montagne de Reims – Bulletin de la Société Géologique de France, 2ème série, tome XVIII, 1861, pp. 442-444.

 

MELLEVILLE M., 1861, Description géologique de la montagne de Reims et des pays voisins – B. S. G. F., (2), t. XVIII, 1861, pp. 417-445.

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Link to post
Share on other sites

Il n'y a que très peu de gastéropodes dans ce niveau, je n''y ai trouvé que des Brotia ou des formes proches, dans ce niveau je ne suis pas descendu en dessous d'une maille de 3 mm

 

Je n'ai pas souvenir d'avoir vu de petites gastéropodes, si j'en retrouve dans mes boites, je penserais à en faire des photos

 

En attendant un os partiel de crocodile, mais identifiable

 

 

 

pl_mandibule_croco1.jpg

Link to post
Share on other sites

Je n'y suis pas retourné à Monthelon depuis plusieurs années, le site à beaucoup changé (pas en bien, éboulements et remise en état du site, au niveau de la partie partie supérieure ou j'ai le plus fouillé).

 

Par contre il y a encore beaucoup d'autres sites à explorer, certains que je connais, et d'autres que je ne connais que par leurs mentions dans la littérature, il suffit de chercher.

 

pl_plaque_neurale_trionyx.jpg

Link to post
Share on other sites

Très sympa ce reportage Elasmo, hallucinant la quantité d'Unio et en plus apparemment bien conservé. Il y a plusieurs espèces? Dans la liste des études se rapportant à ces sédiments, Priem parle de siluridé. Tu as déjà trouvé des restes de cette famille de poisson?

Link to post
Share on other sites

Content que cela intéresse.

 

Pour les Unios le Cossmann & Pissarro 1904 - 1913 mentionnent 4 espèces dans l'Yprésien (Sparnacien et Cuisien)

 

Concernant les Siluridés, j'ai trouvé au moins une espèce (possible deux ?), je ferais des photos plus tard

 

Quentin j'ai regardé dans mes boites je n'ai que des gros spécimens de gastéropodes, Brotia et Tympanotonos

Link to post
Share on other sites

C'est normal, ce n'est pas du tout la même époque, les Campaniles et autres mollusques du Lutétien sont situés supérieurs à ces formations, que l'on ne rencontre presque exclusivement que de l'autre côté de la Marne à de rares exceptions

Link to post
Share on other sites

Une épine d'Arius sp (Siluridae) trouvé par un ami avec qui je fouillais dans les années 2003-2005, spécimen le plus complet que j'ai vu

 

Anciennes photos (en fait des clichés fait avec un scanner à plat)

 

aigullon1.jpg

Quelques dents de Crocodiles, assez communs sur ce gisement

 

 

dents_crocodiles_monthelon.jpg

Link to post
Share on other sites

Merci Elasmo pour ce beau fossile de poisson chat! Je pensai que les siluridés ne se trouvaient que du côté de l'Europe de l' Est (aussi bien en fossile que vivant) avant d'envahir nos cours d'eau ces dernières décennies.

Link to post
Share on other sites

C'est une vaste famille, qui était très largement répandue dans les paysages du Cénozoïque d'Europe et d'autres pays.

 

Quelques restes de mammifères trouvés par l'ami en question :

 

 

lophiodon_sur_mandibule.jpg

calcaneum_monthelon.jpg

molaire_sup_perrisodactyle.jpg

Link to post
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bonjour Elasmo,

Bravo pour tes planches et merci de ce partage.

Celle du pariétal de crocodile m'a permit d'identifier avec plus de précision que "os" une de mes trouvailles des faluns de Touraine d'il y a quelques années. :super:

Pourrais tu en dire plus sur la dent ronde ? Je n'en avais jamais vu et que je n'aurais pas eu l'idée de l'attribuer à du croco

Link to post
Share on other sites

Merci pour tes encouragements

 

La dent ronde est une dent postérieure latérale, avec sa racine, que l'on peux voir sur des mandibule et les mâchoires de crocodile comme le Crocodile du nil

 

 

 

 

 

crocodile_nil.jpg

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...