Jump to content

Etude, valorisation et partage d’un nouveau site à vertébrés dans le Bassin de Paris


Recommended Posts

Préconisation pour le tamisage de micro mammif de D.R:

_jet d'eau pas trop puissant sur colonne de tamis et si tamisage manuel dans l'eau, pas de mouvement latérale ni de rotation."çà cacacasse llleleles rararacines"qu'il me disait:yes3:Pour lui:king:, la qualité prime sur la quantité

Il y a 13 heures, elasmo a dit :

chacun fait comme il veux ou comme il peux

:lovetwo:

Link to comment
Share on other sites

Au Sud de la ligne Meudon - Berru le bassin de Paris « se soulève » à partir du Thanétien (tectonique dite « Pyrénéo-Provençale ») et les dépôts sont plutôt des altérites résultant de la karstification de la craie.

quelque part c’est logique qu’il n’y a pas une conservation importante au Sud de ce secteur. Mais celui ci comprend quelques anticlinaux qui se soulèvent au Paléogène.

Link to comment
Share on other sites

La forme géométrique et la surface formé par les spots les plus distant et très semblable àl'aire de répartition d'un végétal de ma connaissance. En suite, la forte concentration de gisements dans le secteur de compiegne ne correspond pas qu'à un hasard engendré par l'érosion actuel de la vallée. Mais bien a plusieur épisodes de subsidence!

Link to comment
Share on other sites

La distribution des sites relevés  ci-dessous (from A land micro-mammal fauna from the Early Eocene marine Egem deposits (NP12, Belgium) and the first occurrence of the peradectid marsupial Armintodelphys outside North America Thierry SMITH & Richard SMITH - http://popups.ulg.ac.be/1374-8505/index.php?id=4350&file=1&pid=4309) me semble montrer plus une ligne SO-NW de Meudon vers Dormaal avec Sotteville (site sur lequel je cherchais des infos étant originaire du coin) comme exception. 

blob.png.6ef5dc259e59bfff0d5a05fab14158f1.png

Link to comment
Share on other sites

J'ai du mal a vous suivre concernant le tamisage !!!

Le fond de tamis me rappel un niveau sup de cernay les Reims !

Très detritique

Le niv inf de cernay quant a lui est hyper coquiller et assez pénible a travaillé 

 

Bon 

Pour les argiles prendre des sac, laisser sécher et hop deflocuation 

Hyper simple sans mouvement, cela implique de prendre le sediment a la maison

Comme je dit on n'a rien sans rien 

Au pire , lessivage avec de l'eau oxygénée diluer a tant de pour cent sans mouvement

Ce qu'il faut savoir ces que les vertébrés sont souvent hyper fragile dans ces sédiments

Mais d'une qualité irréprochable 

 

Bref les fond de tamis a Gaël, il faut qualibrer cette cochonnerie ! Les dents

dans ce genre de sédiment sont souvent de très Bonne manufacture solide en +

Et aussi, avec la présence de dent usé rouler mais toujours solide

Lessivage séchage qualibrage triage et ranguage dans les boitages...

 

Réduire au max si possible sur le terrain .... mais cela dépend de pas mal de chose

Si humide sans eau c'est cuit ci trop sec indurer c'est cuit aussi

Donc prenage a la maison ....

 

On n'a rien sans rien faut vous mettre ca dans la tête et s'adapter  avec les différant sediment Il y a des tas de truc et astuce

Même chimiquement a la maison avec des acides par exemple

Sur un site, pour la fraction binoculaire, je me suis meme vus prendre le sèche cheveux de ma femme pour éviter de passer le truc a l'acide formique 

Et ca a fonctionner

ADAPTATIONS  EST LE MOT CLÉS et surtout a moindre coût si possible

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, thanet a dit :

Le fond de tamis me rappel un niveau sup de cernay les Reims !

Très detritique

ci trop sec indurer c'est cuit aussi

Donc prenage a la maison ....

 

a moindre coût si possible

 

Oui, c'est fou comme cela ressemble à Cernay! Et Il est archi sec de chez sec :) !  Et pour ce qui est de ma tête: elle et trop petite et dure pour que quoique ce soit rentre ;)      j'Heu,,,un conglomérat, c'est plutôt fluviatile?

Le 22/11/2017 à 20:26, Christophe B a dit :

La distribution des sites me semble montrer plus une ligne SO-NW de Meudon vers Dormaal avec Sotteville (site sur lequel je cherchais des infos étant originaire du coin) comme exception. 

blob.png.6ef5dc259e59bfff0d5a05fab14158f1.png

Cela fait quand même un gros noeu dans le quart Sud Est de l'Oise, sur cette carte n'est signalé que le Quesnoy! Et si l'on prend en compte les gisements 'pré'historique, il me faudrait des doigts surnuméraires pour les comptabilisés.  Le gisement de  Sotteville=danger de chute!!!

Link to comment
Share on other sites

Pour les argiles, Thanet utilise le procédé de défloculation.

J'emploie pour ma part de la potasse additionnée de carbonate de sodium mais je trouve qu'il faut une forte proportion KOH/argile sur certain sédiment. Et c'est quand même très caustique comme mélange.

Quels produits chimiques utilisez vous?

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Next50MY a dit :

ici as tu des bêtes marines ?

la flore peut être utile.

 

 

Il y au moins des éléments de deux faunes marine Paléocène et un chouia de Crétacé. La flore, quant à elle, n'est pas bien terrible.

 

Il y a 4 heures, Golgot a dit :

Quels produits chimiques utilisez vous?

Eau oxygénée diluée.  Et Hop molaire maxillaire de rongeur.

image.jpg

Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, milanko a dit :

Bonjour,

j'habite non loin de Sotteville et je découvre l’existence de ce gisement.Je pratique beaucoup la craie mais très peu les niveaux qui la surmontent.

Etait-ce une découverte occasionnelle ?

Quelqu'un peut il m'en dire plus (MP) ?

Par avance merci.

Cdt.

 

Il faut faire du rappel !

 

Le 25/11/2017 à 18:12, Next50MY a dit :

Bravo ça deflocule positivement !

 

au fait :

Clairoix page 413, c’est ici :

 

 

travail de référence, un joli boulot à la pointe de l’analyse séquentielle.

En espérant qu’elle puisse continuer sur le sujet.

En espérant qu'elle puise rectifié cette coup.

Link to comment
Share on other sites

Woui! Et à choisir. Je prend l'opposition d'une étoile de mer tout les six mois sur la plage.                Pour la coupe de la page 413. L'espoir d'avoir une succession dès dépôts complète et annihilé, puisque cette figure ne prend pas en compte les séries fluviatiles du petit Paris, de le Quesnoy, et qu'elle persiste à placer Clairoix dans le paleocene! Elle est tout simplement conventionnelle .

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.