Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Vernis, preparation pour mineraux


Recommended Posts

Hello à tous.

 

Petite question. J'ai quelques mineraux... marcasite, vana, chalcanthite, relagar etc.. à proteger.

 

Ma priorité une est la chalcanthite... quel produit utiliser pour la *vernir* afin d'éviter la perte ou le trop d'humidité ? 

 

Vu la fragilité du mineral, eviter le pinceau et bien entendu il faut un produit sans eau ou qui puisse dissoudre cette chalcantite. 

 

Merci ! et bonne soirée

Romain

 

Link to comment
Share on other sites

Il ya plus de 20 ans j'avais fait un test sur des ammonites pyritisees  qui n'ont pas bougees depuis.

polystyrène expansé  dissous dans de l'acetone,  puis j'avais  plongé  les ammonites dans ce bain , et laissé  sécher.  Il me semble que cette technique est faisable sur l autunite qui a la mauvaise idée de  se transformer en méta autunite  !

Link to comment
Share on other sites

Déja posté ailleurs mais je remets ici:

 

Le 10/26/2016 à 01:25, JLOUI a dit :

Sympa Benj !

 

 

On dirait qu'il n'y a pas trop de poussières, surtout autour de celle de Margnac dans le tiroir avec le petit trèfle radioactif. C'est toi qui nettoies bien ou la pièce ne part pas en miettes? La mienne de la même provenance (mine et ancien collectionneur ^^ mais association autunite/sabugalite) et de forme semblable avait tendance à faire énormément de paillettes (gangue très friable) avant que je la traite au paraloid. Maintenant c'est bien solide, plus de poudre fluorescente qui fait peur et le paraloid n'a pas altéré l'aspect. Même la sabugalite très fine et fibreuse a conservé son aspect naturel.

 

 

Egalement superbe la dernière Otto.

 

 

edit: histoire de regrouper les infos sur un même sujet, je me permets de remettre ici ce que j'ai déjà posté ailleurs (avec quelques ajouts):

 

Citation

Produit choisi: Paraloid B72 en granulés à dissoudre dans l'acétone.

Ce produit est utilisé par les musées parce qu'il ne jaunit pas, résiste à l'eau, aux acides, à l'huile et est réversible, d'où mon choix. J'ai aussi vu que certains pros (Alain Martaud en parle dans un reportage sur la bourse de Munich) utilisaient ce produit sur des autunites portugaises du coup je n'ai pas trop hésité.

 

Dosage: au feeling (granulés ajoutés au fur et à mesure dans l'acétone en faisant des applications test jusqu'à obtenir le dosage optimum).

La dissolution peut prendre un certain temps.

Conseil: l'acétone s'évaporant il peut être utile d'en rajouter un peu pour éviter d'avoir une solution trop concentrée qui défigurerait les pièces.

 

Pièces traitées: autunites, torbernites, sabugalites / gangue et cristaux.

 

Application: au pinceau sur la plupart des pièces mais certaines petites ont été directement immergées dans la solution.

 

Résultat:

Très satisfaisant.

Sur les cristaux le Paraloid est presque invisible à l’œil nu, voir complètement invisible.

Sur la gangue le traitement est visible à certains endroits (effet brillant lorsque la gangue n'est pas poreuse) sans que cela soit gênant (il est possible de jouer sur la concentration pour éviter l'effet brillant). Les parties friables sont maintenant solides.

Fini les poussières fluorescentes, mes uranifères ne finiront pas en poudre :lunettessoleil:

Point positif: si un jour je change d'avis et trouve que le paraloid se voit trop ou si un meilleur produit apparaît, je pourrai facilement tout enlever sans endommager mes précieux cailloux.

 

Sur la réversibilité du paraloid: 

Sur deux pièces j'ai eu des problèmes: couche trop épaisse sur l'une (l'évaporation progressive de l'acétone a augmenté la concentration de la solution) et voile blanc sur une autre (aucune idée sur la cause...).

Aucun problème --> un bon bain d'acétone, on sèche et la pièce est comme neuve. Plus qu'à remettre du paraloid.

 

Attention: même quand les pièces ont l'air bien sèches, ne pas les placer directement dans une boite en plastique. Les vapeurs d'acétone vont ''givrer'' le plastique..... j'ai perdu deux boites jousi comme ça !

 Il faut attendre un peu plus longtemps que tout l'acétone ait disparu, surtout lorsque la gangue est poreuse et a bu beaucoup d'acétone.

 

Bref je suis plus que satisfait par ce produit qui permet de traiter de manière efficace, facile et peu coûteuse les uranifères.

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, JLOUI a dit :

Déja posté ailleurs mais je remets ici:

 

 

j'ai lu ton post en cherchant sur geo. Mais toujours cette histoire d'acétone qui me pose soucis. Sur mindat, des gens ont fait des tests et apparement l'acetone, ethanol, alcool pur desydhydratent la chalc. 

 

Du coup une prepa sans acétone ou un spray pret à l'emploi ?

Link to comment
Share on other sites

Le paraloid se prépare aussi avec du toluène et pas mal d'autres solvants (V. la liste donnée ici http://www.kremer-pigmente.com/media/pdf/67400e.pdf )

La chimie ce n'est pas trop mon truc donc je suis incapable de te dire l'effet de ces solvants sur une chalcanthite.

 

Concernant l'orpiment/réalgar, j'ai testé sur des pièces péruviennes et ça marche sans aucun problème.

 

Il me semble que les sprays type vernis pour dessins que l'on trouve dans les magasins de fourniture d'art marchent bien pour la chalcanthite.

Le problème avec ce genre de sprays c'est la réversibilité et la durée dans le temps..... Au début c'est peut être beau mais dans 10 ans???? Personnellement j'ai de gros doutes et j'ai peur que ça jaunisse avec le temps. Attention également lors de l'application, avec un spray on peut vite se retrouver avec une croûte épaisse ...

 

 

PS: je viens de voir ton post avec la chalcanthite d'Arizona. Effectivement sur de gros cristaux artificiels ça devrait passer sans problème mais là.... c'est peut être plus risqué. Et bien sur tu n'as qu'une pièce donc pas possible de faire des tests !

 

Tu peux nous donner le lien vers le sujet mindat qui traite de ce problème? Merci.

 

 

edit: complément d'information sur les infos données précédemment: le voile blanc qui se forme en utilisant le paraloid est dû à l'humidité. Il faut que la pièce soit complètement sèche. Dès qu'il y a un peu d'humidité le paraloid réagit en formant une pâte blanche visqueuse.

 

Link to comment
Share on other sites

Merci pour les infos... en effet interessant pour les autres solvants.

 

https://www.mindat.org/forum.php?read,19,377813,377885

 

voila le lien. Pas un sujet qui traite spécifiquement du problème mais seul indice pour mes réponses.

 

L'utilité du spray, dans mon idée c'est que les solvants, quand la chalcantite est plongée dedant vont absorber l'eau contenue dans celle-ci. Alors que le spray, vu qu'on applique une couche dessus ca devrait pas faire le même soucis. 

 

c'est des suppositions... car en effet je n'ai pas la possibilité de tester sur un echantillon.

Link to comment
Share on other sites

Sur le lien ils disent quand même

 

Citation

Chalcanthite, for example, might loose some of its water to acetone if exposed long enough.

 

Citation

The same goes for pure alcohol. I ruined some nice melanterite and chalcanthite crystals by soaking in alcohol. Never did that again sad smiley
A quick rinse shouldn't hurt.

 

 

En laissant tremper dans l'acétone (pour un nettoyage) ça pose problème mais on dirait bien qu'il est possible de plonger rapidement la pièce sans qu'elle ne se déshydrate.

 

Personnellement je tenterai le coup..... mais bon à toi de voir si tu es prêt à prendre le risque !

 

Link to comment
Share on other sites

à l'époque ! alors que je faisais de la pêche ma passion première, pour les concours de pêche on se fabriquait ses propres flotteurs ... pour vernir et étanchéifier on utilisait un mélange d'acétone avec balle de ping pong , puis on trempait le bouchon dedans ..... ça restait un vernis quand même ....

 

ps pour info et ...LOL

 

j'ai passé il y a peu une chalcanthite marocaine au bac à ultrasons ...... ben ... euh ... heureusement que j'avais conservé l'autre partie du trimmage ....dans le bac il y a de l'eau !!! j'ignorais qu'elle fût aussi réactive à l'eau !!! CQFD ... bien regarder sur le web avant de tester et ne pas sous-estimer les conseils ..

Link to comment
Share on other sites

Pour le paraloid ou tout autre plastic dissous dans l'acétone, inutile de laisser tremper, tu plonges la pièce, tu la ressorts immédiatement (enfin tu peux la laisser quelques secondes pour que la solution pénètre bien à cœur) et tu laisses sécher.

 

Je te conseille quand même de faire des test préalables sur des pièces moins fragiles, voir sur des cailloux sans valeur pour bien maîtriser la concentration du produit.

 

 

 

 

 

il y a 4 minutes, debey a dit :

à l'époque ! alors que je faisais de la pêche ma passion première, pour les concours de pêche on se fabriquait ses propres flotteurs ... pour vernir et étanchéifier on utilisait un mélange d'acétone avec balle de ping pong  ..... ça restait un vernis quand même ....

 

 

@debey

Acétone + balles de pingpong ça fait de la nitrocellulose qui est un explosif ! 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Nitrocellulose

 

A éviter......

Link to comment
Share on other sites

Pour la vana, aucune idée. Mais il me semble que le changement de couleur est dû à l'exposition à la lumière. Peut-être que le paraloid limitera un peu le rayonnement reçu ?

 

Pour le trouver, regarde le lien donné plus haut, j'ai pris le mien chez eux, tu peux commander sans crainte.

 

edit: 1kg de granulés durent vraiment très longtemps !

Link to comment
Share on other sites

Super, je suis impatient de voir ce que ça donne.

 

Deux choses importantes:

 

1) Il vaut mieux commencer par une concentration faible, quitte à faire une seconde application.

2) Les pièces doivent être complètement sèches sinon ça va faire voile blanc horrible (mais bon avec la chalcanthite ne devrait pas être un problème!)

 

Et si tu te foires, c'est pas grave, tu laisses tremper dans l'acétone, et tu recommences. Pas besoin de laisser tremper des heures, quelques minutes en mélangeant suffisent pour virer le paraloid.

Bon, pour la chalcanthite, mieux vaut réussir du premier coup mais c'est toujours bon à savoir.

 

Côté pratique,

Je mets des granulés au fond d'un récipient (en verre! le plastic va se faire bouffer par l'acétone) et je rajoute pas mal d'acétone par dessus.

Ensuite je touille pour dissoudre (ça peut prendre un certain temps et ça dégage une odeur horrible... à faire à l'extérieur de préférence, en appart c'est l'évanouissement assuré!).

Pour déterminer si la concentration est bonne, je fais des applications test sur des feuilles de papier, sur des cailloux du jardins, etc...

L'idéal est de déposer de toutes petites gouttes pour que l'acétone s'évapore rapidement (moins d'une minute en général).

Si aucun film plastique ne se forme, il faut continuer à touiller ou ajouter plus de paraloid.

Si le film formé est trop épais/brillant, on rajoute de l'acétone.

Une indication: la solution doit être bien fluide (presque aucune différence avec l'acétone pur), si ça devient visqueux c'est qu'il y a beaucoup trop de paraloid.

 

Bref, dosage au feeling! Mais sur une trentaine de pièces traitées, j'ai toujours eu de bons résultats avec cette méthode. Juste deux pièces qui ont posé problème: un film trop épais et une pièce qui était humide (problèmes rattrapés par la suite).

 

Des gants en latex sont indispensables. D'une part l'acétone sur la peau c'est pas top et d'autre part tu vas te retrouver avec du paraloid gluant sur les doigts !

 

Une fois le traitement fini, tu peux laisser ton récipient à l'extérieur pour que tout l'acétone s'évapore. Il suffira ensuite de remettre de l'acétone pour traiter de nouvelles pierres.

 

Dernière précision: il faut bien laisser sécher la pièce, même si ça a l'air sec il y a encore des vapeurs d'acétone qui peuvent bouffer les objets en plastic qui se trouvent à proximité....

Link to comment
Share on other sites

Eh ben... je vais jamais pouvoir assez te remercier pour ton aide et tes précieux conseils.

 

Merci déjà de t'investir autant pour me partager tes expériences c'est super sympas.

 

J'ai zieuté en effet sur les forums anglais aussi... en complément de tes infos. Pas mal d'utilisation sur la conservation des fossiles avec le paraloid b72. Pas de recette miracle on dirait... comme tu dis tout est au feeling pour l’évaluation de la composition. Apparemment, on dépasse rarement le 20% de paraloid dans une solution avec acetone. On trouve très souvent une concentration de 10% pour la prépa des fossiles.... j'essaierais à 10% et on verra.

 

Ca me stress un peu car cette chalcanthite d'arizona fait dans les 10cm et c'est pas toujours facile de trouver une chouette chalcantite naturelle dans une collection. J'espère ne pas me retrouver avec une solution de paraloid saturée en sulfate de cuivre haha

 

Demain je commande les granulés. Milieu de semaine c'est dispo et je tente le tout mi semaine ou fin de semaine :)

 

Je te tiens au jus !

 

Romain

Link to comment
Share on other sites

Alors petite news. J'ai réussi à trouver qqun en Suisse qui avait le produit dispo... pas trop envie de passer les contrôles douane avec ça haha.

 

Je reçois le tout mercredi :) J'ai acheté 1kg de paraloid b-72 avec de l'acétone pur.

 

J'ai aussi acheté chez le même fournisseur un dérivé de paraloid b-72 mais plutôt type polymère de résine acrylique. L’avantage c'est que c'est en spray. Je vais utiliser le paraloid pour les minéraux sensibles à l'eau (chalcantite, torbernite, autunite etc...) et tester la résine acrylique sur les minéraux non sensible... vana par exemple !

 

Verdict mercredi soir si le temps le permet :)

Link to comment
Share on other sites

Le 05/03/2017 à 19:10, JLOUI a dit :

Super, je suis impatient de voir ce que ça donne.

 

Deux choses importantes:

 

1) Il vaut mieux commencer par une concentration faible, quitte à faire une seconde application.

2) Les pièces doivent être complètement sèches sinon ça va faire voile blanc horrible (mais bon avec la chalcanthite ne devrait pas être un problème!)

 

Et si tu te foires, c'est pas grave, tu laisses tremper dans l'acétone, et tu recommences. Pas besoin de laisser tremper des heures, quelques minutes en mélangeant suffisent pour virer le paraloid.

Bon, pour la chalcanthite, mieux vaut réussir du premier coup mais c'est toujours bon à savoir.

 

Côté pratique,

Je mets des granulés au fond d'un récipient (en verre! le plastic va se faire bouffer par l'acétone) et je rajoute pas mal d'acétone par dessus.

Ensuite je touille pour dissoudre (ça peut prendre un certain temps et ça dégage une odeur horrible... à faire à l'extérieur de préférence, en appart c'est l'évanouissement assuré!).

Pour déterminer si la concentration est bonne, je fais des applications test sur des feuilles de papier, sur des cailloux du jardins, etc...

L'idéal est de déposer de toutes petites gouttes pour que l'acétone s'évapore rapidement (moins d'une minute en général).

Si aucun film plastique ne se forme, il faut continuer à touiller ou ajouter plus de paraloid.

Si le film formé est trop épais/brillant, on rajoute de l'acétone.

Une indication: la solution doit être bien fluide (presque aucune différence avec l'acétone pur), si ça devient visqueux c'est qu'il y a beaucoup trop de paraloid.

 

Bref, dosage au feeling! Mais sur une trentaine de pièces traitées, j'ai toujours eu de bons résultats avec cette méthode. Juste deux pièces qui ont posé problème: un film trop épais et une pièce qui était humide (problèmes rattrapés par la suite).

 

Des gants en latex sont indispensables. D'une part l'acétone sur la peau c'est pas top et d'autre part tu vas te retrouver avec du paraloid gluant sur les doigts !

 

Une fois le traitement fini, tu peux laisser ton récipient à l'extérieur pour que tout l'acétone s'évapore. Il suffira ensuite de remettre de l'acétone pour traiter de nouvelles pierres.

 

Dernière précision: il faut bien laisser sécher la pièce, même si ça a l'air sec il y a encore des vapeurs d'acétone qui peuvent bouffer les objets en plastic qui se trouvent à proximité....

 

Alors me voici avec des news.

 

Mauvaise nouvelle, je n'ai pas pu faire le bain avec le paraloid 72 et l'acétone. Pourquoi ? Simplement car la chalcantite, enfin plutôt la gangue, supporte très mal l'acétone. En effet, avant de tremper la pièce, j'ai essayé sur un coin de celle-ci et c'est la gangue qui se dissous vitesse grand V avec un détachement des filaments de la chalancantite. Apparemment c'est du gypse pas mal altéré.

 

Pour ce faire et traiter cette pièce, j'ai privilégié la méthode en spray. C'est simplement de la résine paraloid B72 en solution 2 à 4% avec un mélange de toluène et d'isopropanol (galère à faire). La solution est eu concentrée en paraloid B-72 et à l'heure ou j'écris, j'ai appliqué une couche hier, et une autre il y a 10 minutes. Le produit sèche très très vite et je ne vois rien du tout sur la pierre... hormis un bleu légèrement plus prononcé (effet de la micro couche du vernis surement). Je vais surement appliquer 3-4 couches pour arriver à une solution qui se rapproche d'un bain avec du paraloid à 10%.

 

Sinon, en solution à tremper pour des minéraux à gangues moins délicates, le produit me semble pas mal. Il faut, en effet, un bon masque et une bonne ventilation. J'ai utilisé un masque type papier... eh ben j'ai la gorge qui brule ^^ ... l'acétone pur c'est pas top. 

 

On verra sur la durée ce que ca donne !

 

Romain

Link to comment
Share on other sites

pluversiateur oui... j'ai tapissé le fond et le tour d'alu pour eviter que ca ne fonde trop.

 

A savoir que le toluène attaque beaucoup le plastique mais l'isopropanol non... la toluène me sert à faire fondre le paraloid du coup j'en utilise peu. L'iso sert a fluidifier pour une pulverisation :) du coup le plastique se retrouve moins attaque vu le peu de produit corrosif.

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.