Jump to content
Géoforum est un forum de géologie, minéralogie, paléontologie, volcanologie et, plus généralement, un site dédié aux Sciences de la Terre et au patrimoine géologique. Les discussions s'organisent dans des espaces spécifiques, il existe un forum géologie, un forum minéraux, un forum fossiles, un forum volcans, etc. Une galerie de photos de minéraux ou de roches, de photos de fossiles, ou encore de sites géologiques ou de volcans permet de partager des albums. Il est possible de publier des offres d'emploi de géologue, ou des demandes d'emploi ou stage de géologues. Venez poser vos questions, partager vos connaissances, vivre votre passion !

Quelques-uns des principaux sujets de Géoforum

Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet.
▲  Vente et achat de minéraux français et cristaux du monde sur Internet  ▲

Chlorites pour étude scientifique


Recommended Posts

Bonjour à tous,

Actuellement en postdoc à l'Ecole des Mines de Douai, je travaille (entre autres) sur les chlorites.
J'ai principalement étudié des chlorites dans les Pyrénées vers Gavarnie, notamment des zonées :
PPV+Chl.jpg
Pour l'article scientifique c'est ici : https://docs.google.com/viewer?a=v&pid=sites&srcid=ZGVmYXVsdGRvbWFpbnx2aW5jZW50dHJpbmNhbHxneDo2MDUyMmM0ZDdkMWEzOGNk.
 

Je me permets ce message car j'ai un projet d'étude qui vient d'être accepté (et financé) ; il s'agit d'analyser les chlorites en µXANES au Synchrotron de Grenoble.

Je vais donc pouvoir analyser l'état d'oxydation du fer dans ces minéraux au printemps l'année prochaine. Cela a pour but de lier la minéralogie des chlorites avec les conditions de Pression, Température, Chimie du fluide et de la roche, conditions redox du système, etc. Toutefois, pour que mon étude µXANES soit la plus robuste possible, je recherche des échantillons contenant des chlorites couvrant une large gamme de paragénèses et de domaines métamorphiques.

J'en ai déjà pas mal, mais souhaite la compléter.

 

Je n'ai pas besoin que les chlorites soient belles ou grosses (quelques microns suffisent). Une veine à quartz-chlorite sans cristaux automorphes est très bien par exemple, ou un amas chloriteux provenant du fond d'un four. L'idée est de faire des lames minces (peut être avez-vous déjà ces lames ?), ce qui implique de détruire l'échantillon... L'idéal pour moi serait des échantillons provenant de sites déjà publiés (afin d'avoir une référence dans la littérature scientifique), ou au moins de connaitre la provenance, la roche encaissante et la nature de la veine minéralisée (si c'est une veine).


Si vous avez de tels échantillons et que vous acceptez de vous en séparer, n'hésitez pas à me contacter.
Un grand merci par avance.
Vincent

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Pour le limousin, je ne connais pas d’occurrences particulières, mais sur Mindat on en voit pas mal.
Je ne sais pas si dans les gîtes à graphite des environs de Tulles contiennent des chlorites ? Si oui, l'association chlorite-graphite serait extrêmement intéressante pour moi. Sinon dans des roches particulières telles les porcelanites, pegmatites, etc.

Merci pour vos propositions Bretonnes. Effectivement, ça m'intéresse ! Il me faudra faire un peu de recherches biblio pour comprendre comment se sont mises en places ces minéralisations. Par contre je doute de pouvoir libérer beaucoup de temps pour venir vous voir... Je vais essayer. En attendant si vous avez une petite photo ce serait formidable.

Merci

Link to post
Share on other sites

Bonjour

Il y a 18 heures, Vincent.T a dit :

Il s'agit d'analyser les chlorites en µXANES au Synchrotron de Grenoble.

Cela a pour but de lier la minéralogie des chlorites avec les conditions de Pression, Température, Chimie du fluide et de la roche, conditions redox du système, etc. (les échantillons contenant des chlorites couvrant une large gamme de paragénèses et de domaines métamorphiques).

Cela a l'air passionnant !

 

Juste une question pour bien comprendre ce que vous recherchez exactement.

En général, le minéralogiste amateur nomme "chlorite" tout silicate d'aspect pailleté parce qu'il n'a pas les moyens analytiques pour confirmer ou infirmer ces suppositions.

En fait, le terme chlorite désigne le groupe de 13 espèces dont clinochlore et chamosite sont les plus communes : http://www.mindat.org/min-1016.html (si mindat est bien à jour !)

Donc, si j'ai bien saisi, votre post a pour but de trouver, par l'intermédiaire des géoforumeurs, des échantillons différents (par gisement) de ces 13 espèces ?

(Si c'est exact, ce n'est pas une mince affaire, car mis à part le clinochlore, les autres espèces sont plutôt rares).

 

Question subsidiaire : l'étude est-elle restreinte au groupe de la chlorite ou prend-elle en compte aussi les aluminosilicates de fer et magnésium de la famille du clinochlore ? (http://www.mindat.org/search.php?cim=16.19)

Link to post
Share on other sites

Bonjour,
Effectivement, c'est un sujet passionnant !
En réalité il y a encore plus de chlorites que celles désignées dans mindat, par exemple la ferri-sudoite que je viens tout juste de publier (cf pièce jointe). Les chlorites étant des solutions solides entre de nombreux pôles purs, il y en a vraiment beaucoup. Beaucoup de noms sont toutefois à mettre en synonymie car dépendent du champs disciplinaire (minéralogie, thermodynamique, etc.).

Mon projet se focalise sur l'état d'oxydation du fer (et du Mn) dans les chlorites. Je suis donc intéressé par toutes les chlorites en contenant. La plupart des clinochlores en contiennent un peu, des chlorites complètement magnésiennes étant très rares (et m'intéresseraient beaucoup). Sans analyse ce n'est pas possible de savoir quelle chlorite on a, on peut juste avoir une vague idée en fonction du contexte.
J'ai déjà pas mal d'échantillons, mais comme j'ai pu obtenir un temps d'accès au Synchrotron plus important que j'espérais, j'aurai le temps pour davantage d'analyses. Du coup je me suis dit que ce serait bien d'ouvrir sur de nouveaux contextes géologiques, en focalisant si possible sur les environnement très oxydants et très réducteurs, ainsi que sur les différents domaines métamorphiques (et pas seulement schistes verts).
Je souhaite toutefois rester dans le groupe des chlorites, ce qui fait déjà un vaste domaine, et ne pas m'étendre vers les autres phyllosilicates. Il y a beaucoup de chlorites, mais aussi beaucoup de paragénèses associées. C'est donc un vaste domaine que je souhaite explorer dans les années à venir.

Vincent

 

04-09-16-trincal_1472214793524.pdf

Link to post
Share on other sites

Bonjour. As tu regardé coté BRGM ? au niveau des hydrogéologues qui étudient (en fonction des sujets, contrats et budget, je suppose) la fracturation des granitoïdes.

il y a de la chlorite dans ces fractures, mais les processus ne sont pas faciles à distinguer entre l'hydrothermalisme post pluton et les circulations des eaux douces qui se sont succédées. Sans parler de la zone altérée riche en chlorite d'altération climatique. Un sujet inépuisable dont on reparlera. Regarde par mots clé avec mon pseudo + granite/ dolerite sur le forum, il existe des sites visiblement propices pour ton sujet. Bonne chance.

Link to post
Share on other sites

Bonjour,
J'avoue ne pas avoir contacté le BRGM.
Pour distinguer les processus, un "petit coup" d'isotopes de l'oxygène dans les quartz des veines devrait permettre de répondre à la question.

Et oui dans les granites il y a de quoi faire... Je vais regarder de plus près tes messages.
Merci

Link to post
Share on other sites

Bonjour Vincent,

J'ai quelques traces de chlorite sur quartz (Massif du Mont-Blanc) ou adulaire en stock (Petit Mars) mais il faudrait voir ça sur place. L'avantage : je suis dans mon bureau au DIA sur le site Lahure de Mines Douai :content:

Tu peux me joindre en MP si besoin.

++

Mathieu

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Oui Mathieu, je passerai te voir :)

3frangin, merci pour la photo !
J'avoue que je cherche préférentiellement des échantillons consolidés en association avec la gangue ou un autre minéral ; mais de la poudre comme celle là ouvre d'autres opportunités qui  peuvent être intéressantes pour le futur.

merci

Link to post
Share on other sites

Salut Vincent, j'ai des Clinochlores récoltés avec le Dr Cristian Biagioni de l'université de Pise (super sympa d'ailleurs) sur le site bien référencé de l'Acqua Bianca Valley

Le filon contient entre autres de l'Hématite et de l'Allanite-Ce

Je dois certainement avoir également des inclusions dans quartz de Bierghes si nécessaire,

surement également des échantillons de l'Oisan mais là faut que je creuse un peu,

tiens moi au courant de ce qui t’intéresse

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

contacte moi en mp si tu es intéressé par de la chlorite sur oligoclase du rocher du Bari en Ariège. C'est une métasomatose sodique. On y trouve ce genre de folies :

http://www.mindat.org/photo-693973.html

même si la plupart du temps ce sont surtout des cristaux en amas bordéliques, c'est très petit par contre.

La galerie mindat : http://www.mindat.org/gallery.php?loc=67575&min=1016

 

spath

 

Link to post
Share on other sites

Il y a 17 heures, Vincent.T a dit :

Bonjour,
J'avoue ne pas avoir contacté le BRGM.
Pour distinguer les processus, un "petit coup" d'isotopes de l'oxygène dans les quartz des veines devrait permettre de répondre à la question.

Et oui dans les granites il y a de quoi faire... Je vais regarder de plus près tes messages.
Merci

 

Ok parle de la méthode dans un sujet alors.

En effet les quartz des fractures !

 

En revanche je ne crois pas que les quartz automorphes des fractures (avec cristallisations hydrothermales) sont tous contemporains des chlorites associées à ces mêmes fractures.

 

As tu des cas avec des épidotes associées à quartz et chlorite ?

Link to post
Share on other sites

Le 15/12/2016 à 23:12, Vincent.T a dit :

Bonsoir,

Pour le limousin, je ne connais pas d’occurrences particulières, mais sur Mindat on en voit pas mal.
Je ne sais pas si dans les gîtes à graphite des environs de Tulles contiennent des chlorites ? Si oui, l'association chlorite-graphite serait extrêmement intéressante pour moi. Sinon dans des roches particulières telles les porcelanites, pegmatites, etc.

Merci pour vos propositions Bretonnes. Effectivement, ça m'intéresse ! Il me faudra faire un peu de recherches biblio pour comprendre comment se sont mises en places ces minéralisations. Par contre je doute de pouvoir libérer beaucoup de temps pour venir vous voir... Je vais essayer. En attendant si vous avez une petite photo ce serait formidable.

Merci

Je vais regarder sur infoterre ce que ça dit. De mémoire, les gîtes à graphites que je connais un peu sont associés spatialement à des minéralisations de type amas sulfuré dans des séries qui se placent en faciès amphibolite (par contre c'est pas sur Tulle, plus à l'ouest, mais on parle souvent de Tulle pour la série.

Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,
 

Il y a 17 heures, 3frangin a dit :

cool on a ce qu'il te faut alors :)  il faut que je cherche mais j'ai des chlorite verte dans la gangue de st aubin et aussi des chlorite rouge dans la pyrite de st aubin normalement les deux ont été identifiée chamosite

De la chlorite rouge ??? là ça attise ma curiosité ! Et surtout en association avec la pyrite, ça sous entend des conditions redox intéressantes !!

 

Il y a 15 heures, samyn Christophe a dit :

Salut Vincent, j'ai des Clinochlores récoltés avec le Dr Cristian Biagioni de l'université de Pise (super sympa d'ailleurs) sur le site bien référencé de l'Acqua Bianca Valley

Le filon contient entre autres de l'Hématite et de l'Allanite-Ce

Je dois certainement avoir également des inclusions dans quartz de Bierghes si nécessaire,

surement également des échantillons de l'Oisan mais là faut que je creuse un peu,

tiens moi au courant de ce qui t’intéresse

Comme je te disais dans un autre message, celles de Acqua Bianca Valley m'intéressent !! J'ai ai déjà de Bierghes, mais merci quand même. Pour l'Oisan si tu as quelques précisions, ça pourrait être intéressant. Merci en tout cas !!!

 

 

Il y a 12 heures, spath a dit :

Bonsoir,

contacte moi en mp si tu es intéressé par de la chlorite sur oligoclase du rocher du Bari en Ariège. C'est une métasomatose sodique. On y trouve ce genre de folies :

http://www.mindat.org/photo-693973.html

même si la plupart du temps ce sont surtout des cristaux en amas bordéliques, c'est très petit par contre.

La galerie mindat : http://www.mindat.org/gallery.php?loc=67575&min=1016

 

spath

 

C'est super beau !! Bon évidement pour faire mes lames minces il vaut mieux des échantillons non esthétiques... Je n'en ai pas de ce coin pour l'instant, donc oui je suis intéressé ! Surtout que l'assemblage minéralogique semble être très riche... Si tu as de la minéralisation sur gangue (que tu ne souhaites pas garder) alors oui ça m'intéresse. Pour la taille, je peux analyser des minéraux de 10 µm, donc si tu as des amas millimétriques ce serait parfait.


 

 

il y a une heure, Next50MY a dit :

 

Ok parle de la méthode dans un sujet alors.

En effet les quartz des fractures !

 

En revanche je ne crois pas que les quartz automorphes des fractures (avec cristallisations hydrothermales) sont tous contemporains des chlorites associées à ces mêmes fractures.

 

As tu des cas avec des épidotes associées à quartz et chlorite ?

La méthode consiste à analyser l'isotope de l'Oxygène qui a une signature différente en fonction de son origine. En pièce jointe voici un article sur les Pyrénées, où l'auteur a décrit 3 fluides : métamorphique, de formation et météoritique.
Bien sur il faut que les quartz soient cogénétiques des chlorites, ce qui est souvent le cas dans les veines tardives mais faut-il encore avoir des évidences (interdigitations, inclusions de l'un dans l'autre).
Pour l'instant je n'ai pas d'association chlorite-épidote, mais ça doit surement exister.
 

 

il y a 13 minutes, trenen23 a dit :

Je vais regarder sur infoterre ce que ça dit. De mémoire, les gîtes à graphites que je connais un peu sont associés spatialement à des minéralisations de type amas sulfuré dans des séries qui se placent en faciès amphibolite (par contre c'est pas sur Tulle, plus à l'ouest, mais on parle souvent de Tulle pour la série.

Merci pour ces infos, j'avoue ne pas bien connaitre ce coin... :)
Le faciès amphibolite contient parfois des chlorites, mais c'est moins fréquent que les faciès de plus faible métamorphisme... Donc ça m’intéresse d'autant plus, notamment si c'est associés à des sulfures ou graphites.


Encore merci à tous pour votre solidarité !!
Je pars ce matin pour quelques jours de vacances et ne suis pas sur d'avoir accès à internet, mais dès mon retour je n'y manquerai pas ! Merci encore à tous, je ne m'attendais vraiment pas à autant de retours positifs en seulement quelques heures.
 
 

Lacroix_et_al._-_2014_-_Syntectonic_fluid-flow_along_thrust_faults-_Example_of_the_South-Pyrenean_fold-and-thrust_belt.pdf

Link to post
Share on other sites

il y a 14 minutes, 3frangin a dit :

Bonjour,

 

nous aussi elle nous questionne ces chlorite rouge !!  pourquoi elle sont rouge ?? 

 

en voilà un bout pour toi

P1000114.JPG

 

à plus .............

 

Comment sait on que c'est de la chlorite (la verte ok, mais la brune) ?

Merci pour la publi qui m'interesse aussi pour d'autres sujets

 

Vincent, tu veux faire l'equivalent ces analyses realisees sur la calcite ?

 

En compressif au niveau de la faille je presume que c'est l'eau de formation et de nappe ante compressif qui va migrer dans la zone chevauchante en impliquant comme source les unités en contact. Sauf si la diagénèse a déja compacté ces unités.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.