Jump to content

Mineraux du Tarn (hors Fluorine)


Recommended Posts

Le 04/07/2020 à 13:53, galena62 a dit :

De St-Salvy achat à un ancien mineur.

IMG_0116.JPG

IMG_0117.JPG

Bonjour ! Cette phosphohédyphane de Saint-Salvy est caractéristique au niveau de la morphologie des agrégats et de la couleur. Pourriez-vous préciser sa taille s'il vous plait ?

Avez-vous déjà vu des galènes cristallisées sur petits quartz de la mine de Saint-Salvy ?

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 3 months later...
Il y a 7 heures, le sablais a dit :

et le quartz est super dur et très coupant

Oh que oui ! Les filons sont bien fissurés donc il est assez facile de sortir les blocs ....mais après pour casser ces blocs c'est une autre histoire .... il sont tres durs et partent en écailles tranchantes.

 

Une photo peu courante ...la minéralisation  (les taches noires) en place à l'époque (les outils donnent l'échelle)

FILON.JPG

Il y a 4 heures, greg la veine a dit :

très chouette la wolframite

 

greg la veine

 oui .....ce jour là ....j 'ai été très heureux de ma trouvaille !

Il y a 9 heures, coconutdream a dit :

Joli le wofram ! je crois qu'il y a aussi pas mal de Scheelite dans ce coin là ...

 Montredon est le seul site à Wolframite, tous les autres sites tarnais "significatifs" ont une minéralisation en W à base de scheelite (dont FUMADE qui est le gisement à plus gros tonnage)

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, montroc81 a dit :

mais après pour casser ces blocs c'est une autre histoire .... il sont tres durs et partent en écailles tranchantes.

C'est là que tu est contant d'avoir pris des lunettes de protection (je dis ça mais j'en prend jamais sur le terrain) !

Sinon pour le quartz tu as essayé les burin avec pointe au carbure de tungstène ? C'est assez efficace.

Link to comment
Share on other sites

Les lunettes ....et surtout les gants ! Les débris de quartz se trouvaient meler à l'argile rouge qui collait à tout ... et au burin ... donc fallait tenir un burin avec revetement de verre pilé !

 

Bah ... à l'epoque je l avais joué en finesse ..... à la masse de 5 kg (mais j'entendais les morceaux fuser). Sans compter que la wolframite se clive tres facilement au moindre choc ... alors pour arriver à sortir un truc correct dans ce contexte .... ce n' est pas gagné

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, greg la veine a dit :

Merci des infos. Pour la curiosité, ça ressemble à quoi des scheelites tarnaises ? C'est cristallisé ou reste grenu dans la masse ? Cela a-t-il eu un intérêt industriel ?

 

greg la veine

Alors de memoire et en vrac, car ça fait longtemps que je n'ai pas potasser ma documention sur le sujet :

- le gisement de Montredon a été identifié dans les années 1940 (pendant la guerre) puis il y a une exploitation en galerie dans les années 50 et une etude de faisabiité en carriere dans les années 70 donc tout ça avant que le tungstene chinois fasse effondrer les cours du métal. Ce gisement avait 2 problemes : une mauvaise tenue des terrains et la difficulté d'évaluer le potentiel du gisement. En gros dans les filons de quartz, tu peux avoir une masse de 5, 10 voire 100kg de wolframite et puis plus rien sur plusieurs metres .... donc si le sondage de reconnaissance tombe sur "la patate de W"  tu penses tomber sur le jackpot .....si tu rates la "la patate" tu penses que le filon est stérile .....

- les gisements à scheelite ont ete identifiés plus tard dans les années 70-80 donc le temps de les étudier ....ils sont arrivés sur le marché en meme temps que le tungstene chinois qui a tué tous ces projets dans l'oeuf .. du coup aucun gisement de scheelite n'a été exploité (il y a eu des etudes de faisabilité en carriere pilote)

 

Pour la scheelite, toujours de mémoire, il y a 3 types de formations porteuses :

- des amandes ou des niveaux quartzo-feldspathique (en gros de la pegmatite)  en peripherie du dome de Montredon : la scheelite y est grenue, disseminée, beige clair ... et passe inaperçu à l'oeil si tu ne l'a passe pas à la lampe UV car elle est de la meme teinte que la matrice. Il y a moyen de sortir des petits cristaux propres de ces formations . Dans ces formations la scheelite est souvent associée à la fluorine ce qui posait des problemes pour le tri gravimétrique du minerai.

- des filons de quartz toujours en peripherie du dome et recoupant parfois les formations précédentes : la tu peux trouver des masses de la taille d'une noisette jusqu'a la taille d'un poing, la couleur va du beige à un tres bel orange ..... je n'y ai jamais trouvé une ébauche de cristal

- des skarns, ils se trouvent plus à l'Est, sans lien avec le dome de Montredon il s'agit de la zone de Fumade. La scheelite y est une rareté en surface : je n'ai trouvé qu un seul grain. Il s 'agit du plus gros potentiel en W de France (avec Salau). Selon le BRGM qui a repassé en 2013 à la moulinette les données des années 80 (avant que le projet ne tombe à l'eau)  : il y a sur la zone de Fumade au sens large (plusieurs gisements) 3 000 000  de tonnes à 0,9% soit 30 000 tonnes de WO3

Scheelite massive (juste au dessus de la massette) dans un bloc de quartz. Je n'ai pas d'autres photos de scheelite sous la main

scheelite.JPG

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies, link to the general conditions and privacy policy page: Terms of Use.